15/05/19

Pêle-mêle : Chips et Biscotte - Hulot domino - La révolte des animaux moches - Mamie fait sa valise

Chips et biscotte

Chips et Biscotte sont les meilleurs amis du monde. Deux meilleurs amis, pourtant, très différents. L'un adore les glaces, le basket, les bottes et le cerf-volant, l'autre préfère la pastèque, le ukulélé et les mocassins. Pourtant, ils sont inséparables. Dès que le soleil darde ses beaux rayons, ils filent jouer au parc et dégainent leur sac. Dedans, on trouve tout et n'importe quoi. Surtout des solutions à tous leurs problèmes car l'entraide, c'est ce qu'il y a de vrai. En amitié, on donne à l'autre sans compter.

Cet album frais et pimpant assure la bonne humeur dans la maison. Sa lecture est guillerette, simple mais craquante. On aime ça : un ton juste et des super potes très attachants. Pour un premier album, c'est tout bon. Bravo.

Chips et Biscotte, par Mickaël Jourdan

Rouergue, 2019

========================

 

Hulot domino

David Merveille continue l'exploration de l'univers de Jacques Tati et son personnage iconique de Monsieur Hulot. Ses albums sont des prouesses de technique, de couleurs, de charme, d'élégance et de facétie. Pour les yeux, c'est du bonheur !

Avec ce Hulot domino, ce sont des découpes laser de la silhouette de Monsieur Hulot qui vont révéler bien des surprises. Là, un Hulot à la plage, ou en train de jouer au tennis, ou dégainant son parapluie, et aussi conduisant un bolide. Et l'instant d'après, c'est une autre réalité qui se découvre à nous... une poêle à frire, un bouquet de fleurs, un bain moussant. Cet album va au-delà des apparences et surprend le lecteur avec ses tours de passe-passe. Visuellement, c'est réussi. Le plaisir ressenti est également garanti - c'est cocasse et franchement génial. Je le conseille.

Hugo domino, par David Merveille (d'après Jacques Tati)

Rouergue, 2019

========================

 

La révolte des animaux moches

En 2018, les animaux ont revendiqué leur droit à l'émotion et l'intellect. Depuis, ils peuvent aller en cours ou travailler car ils ont acquis les mêmes droits que les humains. Enfin, une certaine ségrégation demeure car tous les animaux ne sont pas à la même enseigne. Certains ont ainsi des accès vip à des postes ou des statuts que d'autres non pas. Au nom de quoi ? D'un physique pas facile. Ainsi, Marie-Odile le crocodile, Issa le boa, Sven le hyène et Pascale la mygale décident de se bouger pour que ça change.

Ils créent le mouvement des bestioles indignées, bientôt rejoint par de nombreux sympathisants, et font le tour des plateaux tv ou des écoles. L'opinion publique reste encore sourde. Après tout, les chevaux sont portés aux nues. Nos animaux moches contre-attaquent avec le hip hop de Issa le boa. Les enfants en deviennent dingues et réclament des peluches. La tendance enfin s'inverse... mais suscite des jalousies - harcèlement en ligne, tentatives d'intimidation. Même son vieux pote Marcel le cheval cherche à influencer Issa le boa de cesser le mouvement. Mais bientôt le scandale va éclater.

Anne l'ânesse a mené se petite enquête dans l'école des pur-sang et a découvert que c'est une école de sape (encourager les étudiants à saquer les autres animaux). Tollé général. La presse met son grain de sel. Alfred le sdf vole au secours des opprimés. Et la police se jette dans la mêlée. Finalement, un ministre fait voter une loi pour obliger une parité entre animaux et autoriser les études pour tous. Nos animaux moches vont s'en tirer avec les honneurs et auront également une belle et longue vie durant laquelle ils vont tous concrétiser leurs rêves. Et on applaudit bien fort cette lecture mignonne et optimiste, qui fait un bien fou. Bravo. C'était drôle et totalement décalé.

La révolte des animaux moches, par Coline Pierré

dacodac du rouergue (2018)

======================== 

Mamie fait sa valise

Mamie débarque avec sa valise pour une histoire de papier peint à fleurs qu'elle ne supporte plus. Elle a quitté Papie et veut divorcer. Le seul à se réjouir de la situation, c'est Armand. À lui les crêpes et les soirées sans les parents sur le dos... Mamie le bichonne et ronchonne. Après tout, « l'amour n'est pas une équation » ! Armand est encore trop jeune pour comprendre le pourquoi du comment. Pour lui, papie n'a qu'à faire plaisir à Mamie en lui achetant des fleurs qui sentent bon. Celle-ci explique alors que l'amour se cultive autrement, en temps, en minutes, en secondes, en effort en application. Ce qu'elle veut, ce sont des lettres, des mots doux, des secrets de l'âme, des gentillesses pleines de poésie... Et ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd ! Armand, toujours complice, transmet l'info au concerné... et viva l'italia ! Un petit roman d'une tendresse délicate et attendrissant par cette naïveté dont fait preuve notre jeune héros.

Mamie fait sa valise, par Gwladys Constant

dacOdac du rouergue, 2019

======================== 

 

 


26/04/11

Pêle-mêle Clarabel #30

Lu et aimé Le Paris de Léon par Barroux.

IMG_3556

Léon est chauffeur de taxi depuis toujours. Il connaît Paris sur le bout des doigts, il pourrait même conduire les yeux fermés. Et jamais, jamais un seul pépin. Sa voiture jaune est son alliée la plus fidèle et il lui rend bien son amour. Il a vu aussi défiler toutes sortes de clients, a répondu à toutes les attentes, a entendu toutes sortes de confessions. Vraiment, Léon a le sentiment du devoir accompli avec fierté et bonheur. Aujourd'hui il a choisi de prendre sa retraite pour, à son tour, découvrir le monde sur les flots.

IMG_3560 IMG_3557 
IMG_3558

Les couleurs de l'album sont superbes (et toujours ce jaune du taxi qui tape à l'oeil). Chaque petit détail compte, les rues de Paris défilent, collent malicieusement à la clientèle (la momie et la pyramide du Louvre), même le texte y va de sa facétie en comptant fleurette à madame la poésie. Tout ça pour dire que c'est chaleureux, coloré et éclatant. (Actes Sud junior, 2011)

Découvert Qui veut aller à Hollywood ? de Nurit Zarchi, illustré par Batia Kolton.

IMG_3561

Malika Murdoch rêve d'être une star à Hollywood. C'est d'ailleurs très important pour elle de porter les mêmes initiales pour son prénom et son nom, voire même d'en avoir trois comme son chien, Marilyn Monroe Murdoch. En fait, c'est elle la véritable star de l'histoire mais Malika l'ignore. Elle sera même la dernière au courant lorsque sa petite chienne gagnera la finale d'une émission télé et s'embarquera à bord d'une limousine rose pour Hollywood ! Elle recevra des petites cartes postales, non signées, que seule Malika parviendra à décoder (la faute aux yeux trop maquillés de sa mère et de la mauvaise vue sans lunettes de son père). Elle est donc convaincue que c'est sa petite chienne qui lui adresse des messages subliminaux et qu'elle fera des merveilles, prochainement, à la télévision. C'est bien simple, elle sera même la seule à l'avoir vue faire son show en direct (alors qu'ils sont nombreux à s'être lassés du tohu-bohu !). Du rêve à la réalité, cela ne tient qu'à un fil...  

C'est un petit texte cocasse et accessible aux plus jeunes lecteurs (collection Benjamin chez actes sud junior !). Il se moque gentiment des dérives de la course à la célébrité et de ce fantasme débridé d'être une star. Pour ma part j'ai surtout apprécié les illustrations de Batia Kolton, véritable découverte, dont le charme rétro et la fraîcheur me ravissent totalement !

IMG_3562

Et pour célébrer la belle saison dont se pare ce joli mois d'avril, voici Le chapeau de Philibert d'Agnès de Lestrade & illustré par David Merveille.

IMG_3488

Philibert est un homme fantaisiste. Il va bouleverser la tranquillité de son quartier en faisant apparaître, sous le bitume et les pots d'échappement des voitures, du gazon, des fleurs, des cerises, des rivières et des oiseaux, bref un jardin magnifique pour qui souhaite bousculer le train-train et l'ordinaire de la vie. Le chapeau de Philibert est, sans aucun doute, un hymne à la folie douce !

IMG_3489 IMG_3490 
IMG_3491 IMG_3492 

(Rouergue, 2011)

20/10/10

Histoire(s) sans paroles

IMG_0526 IMG_0527

IMG_0528 IMG_0530

IMG_0531 IMG_0532

Après "Le Jacquot de M. Hulot" paru en 2006, on retrouve avec bonheur ce même personnage sorti tout droit des films de Jacques Tati dans une succession de gags et de références cinématographiques ou littéraires, cette fois-ci dans un format BD.  Un vrai COUP DE COEUR pour cet album facétieux, classieux et intelligent.

Hello Monsieur Hulot - David Merveille d'après Jacques Tati (Rouergue, 2010)

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

24/10/07

Des histoires qui s'emmêlent et se démêlent ...

banniere_lectures_de_miss_C

Parmi le florilège de jolis livres reçus, je dois dire que Rien à voir m'a tout de suite tapée dans l'oeil. Pourquoi ? Sa couverture, son charme, son esprit coquin, cette promesse de candeur, bref c'était déjà un chouette programme ! Et puis, j'ai ouvert le livre et dès la première page, plaf ! j'ai été ravie ... sourire béat d'une oreille à l'autre ... ça peut paraître bête à dire et à lire, mais j'ai eu le sentiment de voir et retrouver ce que je pense de ma petite fille (ah ! ce sacro saint sentiment maternel qui vous étouffe et vous gonfle béatement de fierté ! ...). 

« Elle, c'est comme si un bouquet de papillons multicolores sortait de sa tête à tout heure. Comme un éclat de rire. »

rien_a_voirElle, c'est Sidonie. Une petite fille avec des lunettes rondes, l'esprit ailleurs, un peu rêveur... Elle rencontre dans la cour de récréation Marius, un garçon premier en tout, qui veut tout savoir, tout comprendre, tout connaître. A elle de poser tout le temps les questions, et à lui d'y répondre sans cesse. Ces deux-là sont donc totalement opposés, ils se chamaillent et s'affrontent avec leurs propres théories ... rationnelles contre poétiques.

Mais la morale de cette histoire est très jolie, puisque  « A nous deux ... on a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles ! »

Cette histoire vise à réconcilier les poètes et les scientifiques et, pour ce faire, deux enfants se renvoient la balle à coup de questions intempestives sur ce qu'est le monde. Pour découvrir, savoir, inventer, il faut savoir rêver et imaginer. Pour rêver, il faut connaître la réalité... Sidonie et Marius ne posent pas les questions de la même façon, mais le fait de les poser reste essentiel ! Sidonie,  « toujours à poser des questions, l'air étonnée de tout, et toute gourmande de mots » et Marius,  « la regarde et voit le monde autour d'elle et, dans ses yeux, le reflet d'un autre monde. Un monde très beau. »

Oh oui, c'est très beau ! J'ai beaucoup apprécié ce petit livre, mis en lumière par le formidable travail d'illustrations de Stéphane Girel. Hélas ... il me faut admettre que notre Miss C. a été un peu larguée par le flot de questions et n'y comprenait rien du tout !!!! Dommage (pour elle). Ce livre est superbe, mais il faut vraiment faire attention à accompagner l'enfant dans cette lecture !

Rien à voir - de Franck Prévot - Illustrations de Stéphane Girel.  Editions du rouergue, coll. Varia. 40 pages.  13.50 €

**********

le_nidC’est la fin de la journée, un petit garçon attend son papa dans la cour de l’école. Mais alors que les autres parents viennent à pied ou en voiture, c’est du ciel que le sien arrive! Et c’est sous son aile qu’il chemine avec lui jusqu’à la maison… un nid douillet niché au coeur d’un arbre touffu, au centre de la ville. Quand sa maman et son petit frère arrivent, c’est la magie des retrouvailles et le bonheur d’être tous réunis. Peu importe les cauchemars, couvé par l’amour parental, l’enfant se rendort paisiblement jusqu’au lendemain matin. Et parce qu’il faut apprendre à devenir grand pour prendre son envol, c’est avec plaisir que le petit garçon prend à nouveau le chemin de l’école sous l’aile de son papa …

En fait, je n'ai rien à dire sur ce livre et le mieux pour lui est de le feuilleter pour le savourer. Parce que c'est une histoire simple, sur la sublimation du quotidien à travers les gestes que font les parents pour leurs enfants et sur la façon dont les tout-petits les perçoivent. Et c'est alors qu'on comprend que le foyer est un cocon,  « le nid », et que le papa (oui, ce livre a privilégié le papa, trop souvent absent dans la plupart des histoires, c'est vrai !) donc le papa prend une allure de  « héros » avec ses ailes, son rôle de libérateur et de protecteur.

Une histoire qui illustre à merveille l'expression  « l'amour donne des ailes » !

Signalons pour finir que David Merveille, illustrateur de cet album, avait déjà retenu notre attention avec le récent Juke-box (nous en parlions ici !).   « Le nid » conviendra aux plus jeunes !

Le nid, de Zidrou - illustrations de David Merveille - Ed. du Rouergue, coll. Varia - 32 pages.  12.00 €

**********

un_calinEt un p'tit dernier pour la route, et qui offre la particularité de se présenter dans un coffret contenant un livre et deux doudous en forme de virgule ...

Deux formes colorées se croisent, se mêlent et s’emmêlent. L’une verte, l’autre orange, elles s’approchent, se touchent, s’imbriquent et se mélangent finalement dans un tourbillon de mousse vrombissant. Est-ce une chorégraphie amoureuse ou une dispute ?

L'histoire est étonnante et j'ai volontairement coupé la fin de la présentation de l'éditeur pour ne pas  « émousser » le secret !!!  Parce que moi, oui môa môa môa, j'ai eu l'esprit un peu mal placé et je me suis imaginée des choses polissonnes ... Mais force a été de me raisonner, puisque ce livre s'adresse à nos chers bambins (les plus jeunes, à mon humble avis). Donc, haem, haem ... l'issue ne manquera pas de vous tirer quelques petits sourires - vous arrachant de l'esprit l'impression furtive d'une  « autre chose » ! ... *soupir*

( Mais je maintiens que ce livre est libre de toute interprétation !!!! )

Un câlin - de Jean Gourounas - Ed. du Rouergue.  32 pages  -  15 €

**********

IMGP4890

Sidonie !!!! ***

21/03/07

Toute la musique qu'on aime !

juke_boxVoici un livre sans texte qui se dévore avec les yeux ! Cela se passe dans un café, Chez Michel, et autour d'un juke-box. On y découvre vite que chaque client s'empresse de glisser sa petite pièce pour écouter sa musique préférée et s'imaginer dans la peau d'une cantatrice, d'un chanteur de rock, de blues ou de jazz ... Tous les genres musicaux y passent !

Pour les enfants, ce livre est surtout une belle démonstration visuelle. Il faut les voir contempler tous les coins et recoins des pages de ce livre, à la recherche du moindre détail, s'esclaffant et rigolant à tout va. Ma Miss C. a beaucoup apprécié, c'est vrai. Après, c'est au tour des parents d'expliquer un peu plus à quoi correspond tel ou tel style de musique. Cela a été pour nous l'occasion de piocher dans nos armoires et nos bacs à cds pour mieux illustrer en musique cet album déjà fort bariolé et haut en couleurs.

La musique adoucit les moeurs, dit-on. Elle révèle les personnalités et rassemble les hommes. C'est tellement vrai quand on feuillette l'album de David Merveille. Cet auteur illustrateur nous offre son univers insolite et fantaisiste où il faut fourrer son nez à la recherche d'indices et de détails pour mieux cerner les clins d'oeil laissés par l'auteur. Chapeau d'ailleurs pour le finale de cette histoire : quand le chat n'est pas là, les souris dansent ... Et pas que ça !  (Ma fille est encore trop jeune pour comprendre, et là c'est moi qui me suis bidonnée !).   Editions du Rouergue ont fêté leurs voeurs 2007 de cette façon - 48 pages

 

Ma Miss C. a glissé sa pièce dans le juke-box :

 

 

Et moi j'ai mis ceci :

 

A votre tour !  Bonne lecture en musique !!!!!!!

Posté par clarabel76 à 21:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,