12/10/17

Pêle-Mêle : Nomi-Nomi Dans ma ville - Le crocodile du boulevard de Belleville - Papa à grands pas - Tohu Bohu

Nomi-Nomi Dans ma ville

Passionnée par le chant et le spectacle, Noémie Brosset - alias Nomi Nomi - est depuis son plus jeune âge une “touche-à-tout” : danse à 4 ans, piano à 11 ans, théâtre à 15 ans. Élève au Conservatoire de Lyon, entre 16 et 19 ans, elle suit le cursus de chant lyrique avant de se lancer héroïquement dans la création. Elle écrit et compose, avec ses claviers et son ordinateur, ses propres chansons. Cet album est donc le fruit de son labeur - un album plein de pep's et de mélodies rafraîchissantes, qui viennent égayer le quotidien des enfants. Au menu, on trouve diverses comptines, sur Paris, les promenades en plein air, la gourmandise, l'Amérique, le chat de la sorcière, le blues du policeman ou les copines coquettes. La lecture est d'autant plus adorable car ce sont les illustrations d'Aurélie Guillerey qui viennent ponctuer tout ça de leur note enjouée. Un album très enfantin, qui séduira les plus jeunes.

Nomi-Nomi : Dans ma ville, illustrations d'Aurélie Guillerey

Nathan, 2017

----------------------------------

 

Le crocodile du boulevard de Belleville

Tous les soirs, le petit Wang et son ami Ban-Ji le tigre se promènent dans les rues de Belleville et se racontent des histoires sur la Chine éternelle. Ils surprennent également une dame et son crocodile à la sortie du métro, approcchent timidement avant de lier connaisance. Madame Aminati est une férue de constellations et scrute chaque nuit le ciel à l'aide d'une longue-vue. Moboutou son crocodile n'est pas bien méchant, il préfère de loin écouter les histoires sur les étoiles du cosmos et les grains de sable du fleuve Niger. Tous les quatre prennent ainsi l'habitude de se retrouver chaque nuit pour se balader et partager des anecdotes... jusqu'au jour où Moboutou se présente seul - Madame Aminati “est partie explorer les étoiles”. Wang lui propose aussitôt de l'adopter et de poursuivre leurs explorations, avec une pensée pour leur grande amie en train de “faire dada sur les astéroïdes”. Quel tour de passe-passe ! À aucun moment, l'histoire ne laisse filtrer une pointe larmoyante, alors que la mort est suggérée mais jamais évoquée textuellement. C'est joliment troussé et cela rend hommage à l'imagination, à la curiosité et au partage. Les enfants seront sensibles à ce quatuor improbable qui vit sa vie secrète dans les rues de Belleville en se racontant des contes et des légendes sur la culture des uns et des autres. Une lecture pleine de tact et de richesse.

Le crocodile du boulevard de Belleville, de Didier Lévy & Aurélie Guillerey

album nathan, 2017

----------------------------------

Papa à grands pas

Mathieu est inquiet, car c'est son papa qui doit venir le chercher à la crèche avec sa vieille voiture verte, qui a toujours du mal à démarrer. Et si elle décidait de ne plus jamais démarrer ? Comment faire ? Le papa de Mathieu ne manque pas de ressources - il fera appel au voisin, il piquera le tracteur rouge, il volera à dos de dragon ou il demandera aux lapins un coup de pouce... Les solutions ne manquent pas ! Et au grand jamais, papa peut également prendre ses deux jambes à son cou pour voler jusqu'à son fiston. C'est un papa infaillible ! Et une lecture pleine de tendresse pour rassurer les petits bouts qui se sentent abandonnés et pour dédramatiser l'angoisse de la séparation. L'histoire met en avant l'imagination de papa qui tourne à plein régime ! C'est franchement drôle. ☺

Papa à grands pas, de Nadine Brun-Cosme & Aurélie Guillerey

album Nathan, 2016

----------------------------------

 

tohu bohu

En voilà une fantastique lecture, qui ne se contente pas d'être un basique inventaire d'instruments de musique, car Rémi Courgeon a choisi de jouer avec les mots et leur musique pour proposer un concerto vraiment rigolo ! J'ai souri tout du long... pour le trompettiste et le tronc péteur, la cornemuse et le corps de muse, la basse pourrie et le basset peureux, le tambourin et le taon bourré, le duo d'olifants sur le dos d'éléphant... et j'en passe ! C'est délicieusement décalé, ingénieux et surprenant. Un album que je recommande fortement. ☺

Tohu-Bohu, de Rémi Courgeon

album Nathan, 2016

 


03/12/16

Berty, le plus cool des monstres, de Didier Lévy & Delphine Renon

Berty

Berty est un bon gros monstre sympathique, toujours dévoué pour venir en aide à ses petits camarades, qui lui donnent souvent du fil à retordre. Entre Bingo qui n'en peut plus de recevoir son costume de super-héros, Marius qui broie du noir, Tom le fantôme qui a perdu son drap et Marcel qui tourne de l'œil pour un petit bobo de rien du tout... la vie de Berty n'est pas de tout repos. 

Mais notre bon gros monstre ne manque jamais de ressources pour dépatouiller des situations inextricables : il recycle un colis pour en faire un super cerf-volant, il suggère de grignoter des petits gâteaux pour chasser des pensées amères, il propose aussi une reconversion en tant que Homme invisible, et n'hésite pas à enfiler la blouse de docteur pour couvrir les plâtres des malades avec des petits dessins pour rendre la vie plus commode !

En tout, ce sont quatre histoires charmantes, drôles et facétieuses qui croquent un portrait de monstre hors du commun. À vouloir soulager les petits soucis du quotidien et donner le sourire aux gens, Berty est aussi le docteur du bonheur. Sa prévenance est contagieuse, sa vision décomplexée des tracas est une belle leçon d'humilité et d'optimisme. Je ne peux que recommander cette lecture pour chasser toute morosité ambiante ! Son graphisme aéré, coloré et insolite est également une bouffée de fraîcheur. 

Une lecture qui donne résolument la pêche et le sourire ! Cela fait du bien. ☺

Grasset Jeunesse - septembre 2016

source : Delphine Renon

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13/05/15

Jojo L'Ombrelle, de Didier Lévy & Nathalie Dieterlé

IMG_3285

C'est la zizanie dans la savane : les animaux se bombardent d'insultes et de bananes sans temps mort.

Puis, tout à coup, Jojo l'éléphant débarque en toute innocence sur le champ de bataille, les obligeant à mettre leurs griefs en sourdine. L'heure est grave : Jojo a perdu la mémoire. Il ne reconnaît plus ses amis d'enfance, n'est plus sûr du goût de la banane, a besoin de patience et d'attention, et réclame l'aide de tous.

Les animaux décrètent un cessez-le-feu temporaire et sont aux petits soins avec Jojo. Cette soudaine amnésie les inquiète, aussi redoublent-ils d'efforts pour réveiller la petite étincelle éteinte.

Et tous prennent le goûter ensemble, autour de l'ombrelle recyclée en table, et partagent leurs souvenirs. Rappelez-vous, cette fête d'anniversaire où tous s'entendaient comme larrons en foire ! Ah, l'insouciance de la jeunesse... C'était le bon vieux temps, soupire Jojo.

Silence de plomb dans la savane. Tous fixent sur lui leurs yeux incrédules : sacré Jojo, quel farceur ! quel roublard ! quel fieffé coquin ! Mais grâce à sa ruse, il a su recréer une ambiance fraternelle qui faisait défaut à toute la bande.

En voilà une lecture joyeuse et pimpante ! On se prend une bouffée de fraîcheur et une goulée d'allégresse rien qu'à tourner les pages et se pâmer devant les illustrations de Nathalie Dieterlé. Que de couleurs, de bonhommie, de mines réjouies... c'est un régal.

Ajoutez un texte aussi savoureux que cocasse, avec un vocabulaire de choix, exotique et dépaysant (caramboles, grenades, barbadines, ramboutans et corossols... miam !). Cette lecture truculente vous met d'excellente humeur, c'est à conseiller à tous les âges ! ♥

Belin jeunesse ♦ Mars 2015

IMG_3287   IMG_3288

IMG_3286   IMG_3289

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/10/10

La fée Coquillette mène l'enquête

IMG_0334

** danse de la joie ** la fée Coquillette is back **

« Bon alors, résumons : nous avons deux amis, un panda et un caméléon. Le caméléon écrit à son copain pour lui dire quelque chose mais ne termine pas la lettre, et disparaît. Les voisins affirment que le panda décidait de tout, et que le caméléon n'osait pas se révolter, et voilà qu'on trouve maintenant des crottes de caméléon : j'en conclus que Max est toujours dans les parages, et peut-être même qu'il nous observe, bien caché... »

Quel flair, cette Coquillette !!! Mais avant cela nous avons eu :

IMG_0323

un panda en larmes

IMG_0324

un panda transformé en danseuse du lido

IMG_0325

une fée Coquillette qui se concentre

IMG_0326

« Et hop, dans un nuage de fumée rose, tous les Max de la Terre surgissent : les grands, les moyens, les petits... mais pas "le" Max caméléon. Coquillette est effondrée. »

IMG_0327

La fée Coquillette, par peur du ridicule, comprend qu'il faut mener une vraie enquête à la façon d'un grand détective. Il est temps de réunir les premiers indices !

IMG_0328

Les preuves s'accumulent, les témoignages se rejoignent, hmm...

IMG_0329

Panda, parle !!! Ou la fée Coquillette te perdra...

IMG_0332

Qui a dit que la Coquillette était la fée la plus tarte de l'univers ? ! M'en fiche, nous on l'aimeeeee !!!   

La fée Coquillette mène l'enquête, Benjamin Chaud / Didier Lévy (Albin Michel, 2010)
** A signaler : les premières aventures de notre fée chérie sont enfin disponibles en DVD. **

... prochaine escale : Mes petits démons, de Claudine Desmarteau.

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25/09/10

Pêle-Mêle Clarabel #6

Récemment nous avons lu (en images) :

IMG_0041   
IMG_0036  IMG_0039

Le Jardin en Chantier  d'Aurélia Grandin (Actes Sud) -) merci encore Gaëlle !!!

La dernière aventure de la Princesse Mortadelle et de ses parents trop occupés : une tempête vient d'emporter le château avec tous ses biens et ses conseillers. Livrés à eux-mêmes, les trois membres de la famille royale trouvent refuge dans un arbre et réapprennent à butiner et à profiter de la vie (ce qu'ils ont un peu perdu de vue).

IMG_0049 IMG_0051

Princesse Mortadelle et la drôle de tempête, Didier Lévy & Nathalie Dieterlé (Nathan).

En séance de grosse rigolade, nous avons eu ceci :

IMG_0057

une histoire de croco qui dévore tout ce qu'il trouve, une histoire que ma fille qualifie de ... euh, marrante mais un peu dégoûtante, han mais je te jure, maman, il y a des passages où c'est horriiiiible, tout ce sang, toutes ces victimes innocentes (ma fille est pure !), je n'en revenais pas (sincère et poignante élocution de la miss, avec la main sur le coeur, la mine profondément choquée)... hihihi, j'étais davantage bidonnée ! Oui, c'est irrévérencieux, le croco est un affamé qui n'écoute pas les règles basiques de la vie dans la jungle ou à la ville, il n'en fait qu'à sa tête, s'attire des ennuis mais il s'en fiche car il trouve toujours la sortie de secours ! Grosse surprise, par contre, de découvrir que c'est un titre de référence pour l'Education nationale (liste de cycle 3) ... ah ouais ? Je me suis empressée de l'énoncer à ma fille, huhu, je vous épargne sa réaction. ^.^

Pour ceux que ça intéresse, c'est un titre de Joann Sfar (Monsieur Croco a beaucoup faim, chez Gallimard).

Et un extrait pour le sourire :

IMGP8448

extrait de ce petit bouquin ...

IMGP8450

UNE FRIANDISE QUI NE DONNE AUCUNE CARIE !!! C'ETAIT TROP BON ! Merci encore Gaëlle !

 

Et pour finir :  Marshmalone de Lolita Séchan ! Un régal !!! Si vous recherchez une lecture facile, distrayante, intelligente, avec des clins d'oeil, des situations qui sentent le vécu, des moments qui vous rappellent votre propre jeunesse, des éclats pas du tout nostalgiques, et encore moins mélancoliques, bref ce livre est pour vous. Imaginez une Lolita d'une vingtaine d'années qui apprend que son papa et sa nouvelle femme vont avoir un bébé ... Imaginez le choc, et c'est tout un film qui repasse en boucle, un apprentissage d'être grande soeur, de se trouver face à de nouvelles responsabilités (le beau mot), de ne pas savoir comment aborder sa propre vie d'adulte, d'être maladroite, colérique, envieuse et jalouse, mais drôle, drôle, drôle ! (Pour celles qui le liront, je pense à la soirée en boîte ou aux jeux d'enfance, notamment celui de la catapulte où tu atterris partout sauf sur les coussins ! ... Hihihi, j'étais éclatée de rire !). Alors, oui franchement je vous le conseille car c'est vraiment bien !

IMGP8259

bon weekend !


01/10/09

toc toc toc, qui est là ?

La fée Coquillette présente Télé-Coquillette
Albin Michel jeunesse, 2009 - 40 pages - 14,90€
album avec 6 masques pour créer ton spectacle

IMGP6655 IMGP6656

une nouvelle aventure de la fée coquillette s'accompagne toujours de rencontres attendrissantes et pleines de tendresse, all you need is love, dearest readers...

IMGP6657 IMGP6658

cette fois la fée Coquillette doit réconforter Jojo le blaireau qui rêve de faire de la télé mais ne trouve pas le public de ses rêves... un troupeau de vaches, une fée qui vole, un blaireau pour compagnon, au secours, le lait va tourner...

IMGP6660 IMGP6664

le souci, c'est que dans la forêt, chacun est déjà fort occupé avec son propre poste de télévision à suivre son émission préférée, la foule est d'ailleurs complètement obnubilée, vite un remède, une potion, une formule magique...

IMGP6666 IMGP6667

dans cette nouvelle aventure, donc, on trouve aussi des masques, du maquillage, des déguisements, de l'imagination, beaucoup de rire et de paillettes, des idées folles et délirantes, bref un rendez-vous désormais incontournable (le dernier remontait seulement à mai 2009, cf. la fée coquillette et le croco-baigneur), j'en connais des lectrices électrisées par cette nouvelle parution, par bonté d'âme, je ne citerai aucun nom mais les concernées se reconnaîtront.. ;o)

IMGP6668

la couverture, la voici : la_fee_coquillette

et quelques détails, comme d'imaginer des éléphants roses

IMGP6671

ou apercevoir les masques,

IMGP6670

ça se passe comme ça avec la fée Coquillette...   

... une chanson que ma fille aimait beaucoup, à 4 ans !

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/06/09

Elza Dans la cour des grandes ~ Didier Lévy

Illustrations : Catherine Meurisse

elza_dans_la_cour_des_grandes

Elza est à la croisée des chemins : au contraire de sa copine Molly que les garçons contemplent d’un air niais, elle n’a toujours pas de poitrine et n’intéresse jamais les garçons qu’elle aime – à part ce ballot de Robert-Louis qui n’est décidément pas son genre.
N’empêche que la question des garçons (et de sa féminité à venir) la préoccupe un peu… beaucoup… TERRIBLEMENT.

elza_extrait

Une vraie lecture réjouissante ! Simple, drôle, authentique, déculpabilisant, avec son format à l'italienne, ce livre qui est à mi-chemin entre la bd et le carnet de notes nous fait partager les élucubrations d'Elza, une gamine impatiente de grandir et d'avoir des rondeurs féminines. Son souci dans la vie, c'est son sentiment de transparence. Elle est plate comme une limande, quelconque et pourtant elle est obsédée par l'amour et les garçons. Ces derniers la snobent et préfèrent sa copine plantureuse. Oui, c'est moche la vie. Où trouver sa place dans la cour des grandes ? A quand son tour ? Et puis aimer et être aimée par des garçons canons, et ne plus se contenter du meilleur pote, Robert-Louis, gentil mais falot. Pas à la hauteur des Max Mandel, Abel Molotor ou Arthur Beauséjour. Parce que c'est bien connu qu'on n'aime jamais les garçons qui nous aiment mais on aime les garçons qui ne nous aiment pas.
C'est une lecture conseillée dès 8 ans, mais qui a dit qu'il fallait suivre les consignes ?

Cette saison 1 est ... épanouissante. Oui, vraiment. (Si je me conforme aux dernières pages.)
J'ai beaucoup aimé !   

elza_extrait_2

éditions Sarbacane, 2007 - 56 pages - 12,00€

Véro (l'encreuse) a lu la saison 2 : C'est encore loin l'amour ; Mel (de la Soupe de l'Espace) a lu la saison 3 : Les garçons et moi

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/05/09

La fée coquillette et le croco-baigneur

Par Didier Lévy et Benjamin Chaud

fee_coquillette

J'ai dans le coeur et la tête une comptine, qui dit ceci :

Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis n'en parlons plus
Ah les crocrocro, les crocrocro, les crocodiles
sur les bords du Nil ils sont partis tout est fini

(pour vous la rappeler, cliquez ici)

Je n'aime pas les crocodiles, j'ai été traumatisée quand j'étais petite en regardant les films de Tarzan avec Johnny Weissmuller, il y avait toujours ces vilaines bestioles qui filaient vers un radeau en détresse et croquaient un petit africain, ou s'il survivait celui-ci finissait victime d'un gorille ou d'un lion, c'était récurrent dans Tarzan !

tarzan_l_homme_singe

*****

Bon heureusement dans la Fée Coquillette, nous sommes loin des images sanglantes et tortionnaires ! ;o)

Notre croco a l'oeil sympathique, la gueule fermée et la queue basse ! Son dilemme : il ne sait pas nager, il a peur de l'eau et il ne veut pas que ses camarades l'apprennent. Serviable et attentionnée, la fée coquillette compatit et lui offre un super pédalo rutilant et technique, mais le croco se fâche. Il VEUT apprendre à nager, comment faire ? La fée coquillette non plus ne sait pas. Serait-ce sa première colle dans sa jeune carrière ?

Solution immédiate : se rendre dans la Grande Bibliothèque de la Jungle. Emprunter un manuel de natation. S'exercer sur un tabouret. (Au diable le ridicule !) Suivre à la lettre les consignes. Mais peu à peu toutes sortes de bestioles viennent profiter du spectacle, pouffent et ricanent sans se retenir. Bien entendu le crocodile s'agace. Il peste et il menace. Vous croyez que ça fait peur un croco avec un bonnet de bain sur la tête ? Non.

IMGP6429

Imperturbable fée Coquillette...

L'entraînement va se poursuivre, on rigole toujours autant. Le crocodile, cette immonde créature qui d'habitude sème la terreur, devient le point de mire des petites animaux de la jungle qui s'en donnent à coeur joie. Vengeance, vengeance. Moi aussi, j'ai bien ri. (Je me venge de mes longues années de terreur !) ;o)  Le croco patauge dans une bassine, il a sorti tout l'attirail (bouée, frite, brassards) et la semaine passe, toujours aucun résultat. C'est un gros nul, nous sommes d'accord. La fée coquillette est prête à jeter l'éponge, puis pense qu'un meilleur professeur pourrait aider le croco qui a peur de l'eau. La rencontre est explosive : le crapaud a peur du croco ! La fée coquillette commet une bourde du tonnerre, et là ...

IMGP6424

Il faut découvrir les albums de la fée Coquillette, c'est bourré de couleurs, les couvertures ont des petites paillettes et des étoiles (attraction fatale pour certaines demoiselles !) et les aventures ne manquent ni d'humour ni de rencontres étonnantes. Il faut regarder les détails, surtout la trombine de la fée coquillette, ça vaut le détour !

* Albin Michel jeunesse, 2009 / 12€ *

l'avis de gaëlle

IMGP6432

La fée coquillette figure parmi les personnages fétiches de la maison, au même titre que Pomelo, Rita et Machin, l'inspecteur Lapou, Apolline et M. Munroe, Bogueugueu, Oscar et Arabella, et Zoé tout court ... C'est un cercle très prisé. Pour s'y inscrire, merci de déposer les demandes et de prendre patience.

**********

08/10/08

Une fée tombée dans l'eau A la nage revenait au rivage Le sel de son chapeau Doucement s'en allât vers le large *

* Paroles Voilà Pourquoi / Emily Loizeau

... Voilà pourquoi la mer est salée mon bébé !

**********

51_2BU8lcSMCL__SS500_Mortadelle est une princesse insouciante. Elle aime grimper dans les arbres et embêter les garçons du château.  Ses parents passent tout leur temps à téléphoner et tapoter sur leurs ordinateurs portables. Ils ne sont vraiment pas drôles, mais sérieux à en mourir. Et puis, ils ne comprennent pas pourquoi Mortadelle ne porte jamais sa couronne. Pour elle, c'est un objet inutile, encombrant et trop lourd. Pour ses parents, c'est indispensable pour avoir du plomb dans la tête et la tête sur les épaules.

Un jour, sa mère tombe malade, puis son père devient tout gris. Les médecins sont impuissants, mais Mortadelle a une idée : soulager leur tête trop remplie et chargée de soucis. Il faut de la légèreté, porter des couronnes en nuage, faites pour rêver et prendre la vie du bon côté !

De Didier Lévy
Illustrations : Nathalie Dieterlé

Nathan - Mes p'tites histoires / 3-6 ans / 5,95€

**********

512Lg2kYWGL__SS500_Lune-Milla Rose est une adorable petite fille blonde, qui habite avec sa grand-mère près d'un bois. Avec son inséparable camarade, Basile le cochon, la fillette aime se balader dans la forêt.

Un jour, elle trébuche sur une racine d'arbre et découvre un champignon étincelant. Lorsqu'une de ses larmes l'atteint, aussitôt le champignon se met à grandir. Surprise, Lune-Milla Rose éclate de rire et le champignon rétrécit. Basile est excité comme une puce, car à l'écouter, ils viennent de découvrir le champignon magique, celui d'une légende qui traverse les siècles.

Transporté de joie, Basile croque un morceau de champignon. Puis il se met à réciter ses voeux et le miracle s'accomplit. Le cochon est fou de bonheur, mais sa petite copine se fâche. Stop, c'est trop facile ! A quoi les rêves serviraient si on pouvait tout obtenir en faisant un simple voeu ?

Penaud, Basile comprend qu'il faut cacher le champignon - mais où ?  Au centre de la terre, au fond des océans ou à l'autre bout de la voie lactée ? Lune-Milla Rose a une idée plus commode et va choisir d'en faire profiter tous ceux qui ont gardé une âme d'enfant.

Très bel album !
L'histoire a été écrite par l'actrice Hélène de Fougerolles, et c'est une belle réussite. C'est drôle, pas moralisateur comme un conte classique, et ce n'est pas nunuche non plus. L'écriture est pétillante, les illustrations de Marion Duval sont ravissantes, avec un charme candide qui se fond à merveille avec l'histoire.
Mention spéciale pour le cochon Basile, que j'adore.

Album Nathan / dès 4 ans / 12,95€

**********

51eDD6GCgtL__SS500_Léontine a de très longs cheveux, qui lui cachent le visage. Elle ne veut pas les couper car on dit qu'ils sont identiques à ceux de son père, lequel est décédé. A l'école, ses camarades se moquent de son prénom et sa solitude exacerbe leurs méchancetés, puisqu'elle ne cherche pas à se défendre.

Heureusement, dans sa classe, il y a Olaf, un garçon original car il aime chanter tout le temps. Les cheveux de Léontine ont commencé à frétiller dans tous les sens et décident, un jour, d'effleurer le visage du garçon. C'est un vrai coup au coeur, Olaf aperçoit le minois de Léontine et en perd le sifflet. Maladroit, il lui glisse qu'elle devrait dégager son visage qui est trop doux pour être masqué.

Léontine prend alors la grande décision et coupe sa longue crinière. Avec Olaf, elle décide d'enterrer ses cheveux et de créer une chanson. Depuis, la fillette n'a plus peur, elle ne se camoufle plus, le sourire a retrouvé le chemin de son visage et son prénom, à son oreille, est devenu une chanson.

Une histoire belle et toute simple.
De Rémi Courgeon.

Album Nathan / dès 4 ans / 13,95€

La très sérieuse couronne de Princesse Mortadelle

Lune-Milla Rose et le champignon magique

Les cheveux de Léontine

30/05/07

Un arbre lecteur, une fée Baguette et un couple impossible

Autre pépite qui sommeille dans les Girafon poche des éditions Sarbacane : L'arbre lecteur ...

arbre_lecteurOu comment raconter à votre enfant l'histoire d'un livre.

C'est un petit garçon qui regarde par la fenêtre l'arbre qui pousse en prenant une forme biscornue. Pour cet enfant, c'est une niche pour se caler et lire ses albums préférés. D'ailleurs l'arbre lui-même semble très intéressé par ce qu'il feuillette, ses branches se courbent, son feuillage frémit et parfois on y retrouve ses histoires favorites !

Pour le garçon, c'est un arbre lecteur. Nul doute.

Or un soir de tempête, la foudre s'abat sur l'arbre. Son ami n'est plus. Mais maman lui apprend une nouvelle étonnante : avec les branches coupées et un peu d'eau de la rivière, le garçon va réaliser de la poudre d'arbre ... L'habileté venant, le petit garçon va découvrir que de belles feuilles de papier vont naître de son arbre défunt et qu'elles serviront à leur tour de livre !

La petite phrase finale : C'est ce livre que vous avez maintenant entre les mains. Lisez-le souvent, ça lui fera plaisir. Surtout si vous allez le lire à l'ombre d'un arbre, l'été. Qui sait, ce sera peut-être un arbre lecteur, lui aussi.

Simplement subtil et magique !

IMGP4591

Didier Lévy / Tiziana Romanin (Ed. Sarbacane, Girafon Poche)  4,70 euros

fee_baguette_1La Fée Baguette a une couverture irrésistible pour toutes les petites filles qui s'en tiennent à la magie de cette première approche d'un livre !

Imaginez une bouille craquante, des joues roses, une robe de fée, des paillettes et vous obtiendrez ce premier tome d'une série qui s'annonce plaisante.

Félicité est une adorable fillette qui grandit dans une boulangerie. Elle a un pêché mignon : croquer les croûtons des baguettes. Et un matin elle découvre une baguette ... magique ! Voici Félicité devenue Fée ! Il suffit d'une formule simplissime : Cric Crac Croc, je craque et je croque ... pour obtenir ce dont elle rêve et a envie.

Cette fantaisie de rose et de paillettes va émerveiller les jeunes lectrices. Dès 4-5 ans ! Ce tome 1 est l'ouverture, la présentation de Félicité qui devient une Fée Baguette un peu par gourmandise et curiosité. Très joli à lire, surtout pour les mamzelles hautes comme trois pommes !

Egalement disponibles : La fée Baguette et la sorcière Traknar / La fée Baguette est amoureuse / La fée Baguette et le loup qui parle.

IMGP4588

Fanny Joly / Marianne Barcilon (Ed. Lito)  7 euros

Et pour les "vilaines" petites lectrices ...

constance_et_miniatureFaites connaissance avec Constance et Miniature. Cette petite fille est horrible, terrible, insupportable et malfaisante ! Elle ne supporte plus la maison où elle vit, ni ses parents qui se plient en quatre pour satisfaire ses désirs. Elle a des jeux répréhensibles, elle est mauvaise avec tous ... sauf avec son chat Miniature.

Miniature est en fait un chat énorme, encombrant, qui casse, brise et fait des trous partout. Pourtant c'est son meilleur ami. Constance pense que ses parents ne l'aiment pas, elle décide alors de prendre la fuite et gagner leur liberté !

Mais une bande de brigands les rattrape et les reconduit chez sa famille...

En fait, il faut lire et regarder ce livre. C'est une constante contradiction entre le texte et constance_miniature_extraitles illustrations. Beaucoup d'ironie, d'humour décalé et des personnages ... imbuvables ? Non ! Miniature est un gros chat qui impose son charisme sans tergiverser, et Constance est impossible, affreuse, infernale. Pourtant on ne la déteste pas du tout !

Avec Laure, j'avais pensé à une réplique des Rita et Machin mais je reconnais que c'est tout de même fort différent. On retrouve la paire inséparable d'une petite fille et son animal, le tout servi par des illustrations épurées et un texte comique. Mais cette Constance cultive une ironie cruelle mais irrésistible !

Comme nous, il est temps de craquer !

Pierre Le Gall / Eric Héliot (Hachette jeunesse)  8,50 euros.

 

Et n'oubliez pas les petites idées pour la Fête des Mères ! ...