10/04/14

Te voilà ! d' Anaïs Vaugelade

Où l'on découvre la formidable épopée du bébé qui flotte dans le ventre de la maman et qui s'apprête à faire son grand voyage vers la sortie. Une libération sous forme d'explosion de couleurs, de poésie, de fantasmagorie... Effet prodigieusement magique et éblouissant !
Où l'on s'inspire aussi d'une la légende disant que les bébés avant la naissance ont la connaissance universelle mais qu'un ange la leur fait oublier en posant un doigt sur leurs lèvres (d'où le petit creux de la lèvre supérieure)...
Où l'on se dit que cet album se lit de façon libre et légère, libre de toute interprétation, complètement éthéré dans son esthétisme.
Et moi, j'ai beaucoup aimé les couleurs et les illustrations de cet album psychédélique...

IMG_0401

IMG_0402

IMG_0403

IMG_0404

Petite description théorique

Pourquoi avons-nous tous un petit creux entre la base du nez et les lèvres ? Un récit talmudique célèbre nous l'explique : à la naissance de chaque enfant, un ange arrive pour lui interdire de révéler tout ce qu'il a appris dans les limbes. Il pose son doigt sur la bouche du bébé puis le retire en laissant cette empreinte, et c'est alors que le nouveau-né peut crier. Anaïs Vaugelade a choisi de réécrire une version malicieuse et laïque de cette légende. Voici révélés quelques secrets de la vie antérieure du bébé !

Alors qu'il avait un an tout juste, le petit garçon d'Anaïs Vaugelade s'est trouvé nez à nez avec un téléphone, modèle 1960. Quand, avec le plus grand naturel, il a porté le combiné à son oreille, Anaïs est restée perplexe : «D'où sait-il que cette chose est un téléphone, alors qu'au cours de la seule année de sa vie il n'a vu que des modèles rectangulaires et à boutons ?» Puis, c'est en lisant un livre de morphogenèse, qui compare le tout premier instant du foetus à un big bang, qu'Anaïs a trouvé le point de départ de son histoire. 
Cet album contient aussi un hommage appuyé aux sages-femmes, qui portent bien leur nom (surtout celles de la maternité des Lilas).

Ecole des Loisirs, novembre 2013

Posté par clarabel76 à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20/03/14

Elmer, Rose et Super El de David McKee

IMG_0639

Coloré, enjoué, pétillant et attendrissant ! Encore un rendez-vous réussi avec l'éléphant Elmer et ses amis Walter, Rose et Super El.

L'histoire veut démontrer qu'il faut positiver et profiter de chaque instant. En effet, le plus vieil éléphant de la troupe a failli casser sa pipe le jour de son centième anniversaire. Mais Super El est intervenu à temps pour le sauver et éviter que la fête vire au cauchemar. « C'est le plus extraordinaire de tous mes anniversaires » lui dit Aïeul, reconnaissant. Et chacun espère que son propre anniversaire sera aussi réussi.  « Mais pourquoi attendre ? demande Elmer. Chaque jour qui passe est extraordinaire. »

C'est délicieusement niais, avec une touche de fantaisie, mettant en avant les valeurs de l'amitié, la famille et de l'entraide. Les illustrations de David McKee sont une fois encore magnifiques et enchantent les jeunes lecteurs ! 

Kaléidoscope, mars 2013

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18/03/14

Teaser Tuesday #54

IMG_0581

Magnifique, magnifique, magnifique ! J'ai adoré cet album.

On y trouve “les couleurs en photos, avec une phrase comme un fil conducteur, comme un dialogue entre les différentes couleurs, et parfois des images qui montrent que les choses ne sont pas toujours de la couleur que l'on croit, la mer peut être grise, le ciel violet”.

Il est facilement accessible pour les plus jeunes, grâce à ses pages cartonnées. Les photos sont superbes, et les légendes se permettent un zest de poésie et de fantaisie fort appréciable ! Cet album - une pure réussite ! - se lit avec respect, émotion et éblouissement.

Couleurs de Grégoire Solotareff
Loulou & Compagnie (Ecole des Loisirs), février 2014

IMG_0582

IMG_0583

IMG_0584

IMG_0585

P.S. :  Parmi les jolies trouvailles, on trouve un petit clin d'oeil au livre Le grand méchant loup et le petit chaperon rouge ... ;o)

20/02/14

Entrée, plat, dessert - Yann Coridian

IMG_0615

Voilà un texte très rigolo, qui se lit vite, avec un grand sourire ! C'est l'histoire de deux frères, qui autorisent leurs parents à sortir au restaurant d'en face pour un dîner en amoureux. (Ils font même l'amour dans la rue, s'écrit le plus jeune, outré de les apercevoir en train de s'embrasser et de se peloter les fesses... hihi !)

L'appartement est tout à eux, un vaste champ de bataille en puissance ? Croyez donc. Maintenant, ils ont tout loisir de se vautrer dans le canapé, de regarder des émissions débiles à la télé, de prendre l'apéro, de se goinfrer de bons petits plats achetés chez le traiteur japonais, de ne surtout pas oublier de se brosser les dents et de s'endormir sous le plaid qui gratte un peu, après avoir griffonné un petit mot pour les parents.

Il faut le découvrir dans toute sa délicatesse pour savourer les petits clins d'oeil, les réparties comiques, les situations qui suggèrent le vécu et craquer pour les deux bambins sages comme des images. La couverture laisse à penser à un zest de suspense et de frisson, mais c'est gentillet (ah sûr, soudain tout paraît trop grand, trop calme, trop silencieux... et le coup de sonnette à la porte, le téléphone qui s'époumonne, maman qui ne peut même pas répondre au sien, brrRRrrr !). C'est flippant vu d'en bas.

C'est surtout un petit roman débordant de tendresse et de complicité. Et Yann Coridian s'y entend pour partager tout ça et le retranscrire avec un style sans chichi et toujours facétieux. J'aime beaucoup ! 

Mouche de l'École des Loisirs, avril 2013 - ill. de couverture : Gabriel Gay

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19/02/14

Brochettes à gogo, d'Anne Fine

IMG_0657

Prié de débarrasser le plancher durant les travaux de rénovation de la cuisine, Harry supplie son oncle Tristram de l'inclure dans ses projets, à savoir passer une semaine de vacances sur une île, où habite sa petite copine prénommée Belle de Jour. Cette dernière est une baba-cool, qui loge dans une vieille maison près d'un ruisseau, et qui passe son temps à entrer en harmonisation avec l'Univers ou à communiquer avec les fées dans les champs.

Les garçons, eux, sont sceptiques. Ajoutez que le régime alimentaire constitué de thé à l'oseille, terrine d'orties ou pâte à tartiner à base de pissenlits ne les fait pas sauter au plafond ! Mais ils sont coincés là une semaine, plus de bateau avant le samedi suivant, les carottes sont cuites. Aussi, voient-ils en lot de consolation la perspective de la fête du village où ils pourront se gaver de frites et participer au concours de brochettes.

Pour tuer l'attente, Harry et son oncle nous font vivre des péripéties déjantées au coeur d'une campagne sauvage, hantée par des silhouettes fantomatiques, mais carrément excentriques sitôt qu'on s'accroche d'elles ! Les habitants baragouinent un langage incompréhensible et portent tous la barbe, à l'exception d'un jeune agent de police... Belle de Jour n'y serait pas étrangère. Méfiance !

Quelle lecture joyeuse et farfelue ! Anne Fine s'est fait plaisir à écrire cette histoire, tout comme Agnès Desarthe a pris autant de bonheur à la traduire, cela se ressent tout de suite. Le lecteur est ainsi embarqué dans une aventure débordante d'humour et de dérision. C'est un vrai régal, surtout que certaines scènes sont franchement cocasses et qu'on trouve une belle brochette de doux-dingues prêts à être internés ! Chouette couverture d'Adrien Albert, au passage...

Neuf de l'École des Loisirs, traduit par Agnès Desarthe - illustration de couverture : Adrien Albert

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



Carton tout plein #12 : Le chapeau de maman de Isabelle Gil

IMG_0592

La famille Escargot est de sortie, l'occasion pour Maman d'étrenner son nouveau chapeau, qui est extraordinaire, original, bucolique, volatile ! Maman Escargot ne passe pas inaperçue. Son chapeau fait l'admiration de tous ceux qu'elle croise jusqu'au moment où, ooOOoh, il prend vie !

J'avais été séduite par Le déjeuner sur l'herbe, qui s'appuie sur des personnages en pâte à modeler mis en scène dans des décors authentiques, in real life, avec des tonnes de petits accessoires autour (des jouets, des trucs à poils et à plumes, de la verdure, etc.).

Certes, cela n'égale pas l'excellente série avec les Ours en guimauve, mais là c'est la gourmande qui brise sa coquille, car il ne faudrait pas bouder non plus cette série champêtre, pleine de charme et de fraîcheur.

Loulou & Compagnie (Ecole des Loisirs), janvier 2014

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Carton tout plein #11 : Pourquoi si pressés ? de Thomas Müller

IMG_0593

Mais où vont-ils ? Le tracteur, la petite voiture, la moto, l'ambulance, la taxi.

Mais aussi le scooter, le camion de pompiers, le side-car, le minibus, la dépanneuse.

Sans oublier la fourgonnette, la voiture à pédales, la décapotable, le vélo de course, la pelleteuse, la voiture de police.

Et ce n'est pas fini, il y a aussi l'autocar, le monocycle, le chasse-neige, la voiture solaire, la draisienne, le triporteur, le camion-citerne, la trottinette.

C'est quoi ? Un rassemblement de tous les engins mobiles qu'il est possible de recenser ? Des conducteurs pressés ? Mais que se passe-t-il donc ? (La réponse est livrée sous une page à rabat et ne manquera pas de faire sourire les plus gourmands.)

J'ai beaucoup, beaucoup aimé ces illustrations au charme vintage, et qui proposent un large choix des deux, trois, quatre roues existant (ou ayant existé) sur le marché, dans le but non avouable d'enrichir le vocabulaire automobile (certains engins vont surprendre les enfants !) et ainsi d'ouvrir les horizons.

Ecole des Loisirs, janvier 2014 (traduit de l'allemand)

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18/02/14

Teaser Tuesday #52

« Les pères des autres collégiennes les attendent dans la rue. Ou bien certains entrent aussi dans le collège, mais les filles se fâchent. Elles deviennent rouge écrevisse, elles enragent. Elles regardent vite vers les garçons pour vérifier qu'ils ne remarquent pas que leurs pères patientent dans l'enceinte du collège. Moi, je ne me fâcherai jamais contre mon père parce qu'il se montre. Le pauvre, je ne vais pas renier onze ans d'amour pour dix malheureux garçons dans la cour.

Mon amie Marie et son père se crêpent tout le temps le chignon. Elle ne comprend pas que je m'entende si bien avec le mien. Forcément, elle ne pense qu'à Jeff, un cinquième 2 qui ne la regarde pas. C'est à désespérer de porter un bandeau rouge dans les cheveux. La pauvre déteste cette couleur, mais elle l'a choisie pour lui. Elle a pensé que son bandeau ferait à Jeff l'effet du rouge sur un taureau. Elle a, comme elle s'en vante, employé les grands moyens. Résultat zéro. “Il est peut-être daltonien”, a-t-elle conclu.
Marie ne comprend rien à ma traîne et à mes dentelles. Je suis beaucoup plus mûre qu'elle. Je n'ai aucun problème à me jeter dans les bras de mon papa. Il en a besoin. Mais depuis mon entrée au collège, papa ouvre moins grand ses bras. Croit-il que j'ai grandi ? Il est fou. De mon côté, je suis bien plus tranquille avec lui qu'avec un Jeff dans la tête. Quand je sors de classe, je n'ai pas besoin de porter un bandeau rouge pour que mon père me sourie. Il ne voit que moi. »

IMG_0608

Voilà un petit roman délirant, servi par la plume excentrique et décalée de Claire Castillon, qui réussit haut la main son deuxième test en section jeunesse (après Tous les matins depuis hier). On sourit beaucoup en lisant les interrogations de l'héroïne, Nancy Pinsault, qui contemple sa famille “avec un moteur dans le ventre” qui ne cesse de rugir de déplaisir.

Certes, elle adore son papa mais s'imagine que sa mère a une liaison avec le dentiste. Depuis, elle scrute leurs moindres faits et gestes. Malheureusement, un scandale familial a déclenché une crise planétaire : depuis, tout le monde se fait la tête à la maison et l'ambiance est moisie. Nancy veille au grain mais craint que ses parents divorcent !

Cette lecture est un hymne à la fantaisie enfantine, qui correspond très bien au style de Claire Castillon, d'ailleurs elle a aisément trouvé ses marques pour se glisser dans la peau d'une môme de 11 ans. C'est vif, rigolo, dynamique et délicieusement extravagant.

Un maillot de bain une pièce avec des pastèques et des ananas, par Claire Castillon
Neuf de l'École des Loisirs, février 2014 - ill. de couverture : Séverin Millet

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17/02/14

Un auteur, deux livres : Christine Avel

« Hier, c'était mon anniversaire. Pour mes onze ans, j'étais sûr qu'il allait m'arriver quelque chose d'incroyable. Comme à Harry Potter.
L'an dernier en CM2, j'ai lu Harry Potter. Toute la série, de 1 à 7, sans m'arrêter. À la fin, j'étais sûr d'une chose : pour mes onze ans j'allais recevoir, comme Harry, une lettre m'annonçant que je suis un sorcier né par erreur dans une famille de non-sorciers, des Moldus. La lettre m'inviterait à poursuivre mes études dans une école de magie où on m'aurait inscrit, en secret, depuis des années. Là, je découvrirais enfin mes dons pour me transformer en animal, par exemple, ou pour l'arithmancie : c'est la science des chiffres magiques.
Je ne l'ai dit à personne, bien sûr. Ni à mes amis à l'école, ni à mes frères, encore moins à mes parents. Personne ne m'aurait cru.
Mais moi, j'en étais sûr. Des mois que j'attendais ça.
Je savais qu'il allait m'arriver quelque chose. J'avais raison. »

IMG_0611

Une histoire qui commence ainsi, en faisant allusion à Harry Potter... forcément, il ne m'en fallait pas davantage ! J'ai plongé. Bon, évidemment il arrivera au jeune garçon (Abel) une autre aventure, puisqu'il va se voir offrir un voyage en Finlande, par le concours de circonstances très bizarres. Le hic, avec ce périple, c'est qu'il doit passer une semaine chez un mathématicien de renom... alors qu'il n'a franchement pas la bosse scientifique. C'est se moquer du monde ! Abel est en pétard.

Mais heureusement, cette évasion lui sera bénéfique, on s'en doute, et lui apportera ce petit regain de confiance en lui qui lui faisait cruellement défaut. En effet, contrairement à tous les membres de sa famille, des génies en puissance, lui est un élève quelconque, il a ce que sa mère appelle “le creux des maths” (pas la bosse, non, le creux !).

Libéré de cette pression, le garçon, seul en Finlande, va vivre des aventures complètement farfelues (j'ai hélas trouvé que c'était trop court, pas assez détaillé, mais je pense qu'un enfant n'y verra que du feu !) car la conclusion est super apaisante et nous rappelle que nos enfants ont “le temps de grandir, le temps de voir” et qu'ils peuvent faire “des tonnes de choses dans leur vie”.
Une petite lecture pour le plaisir, racontée sur un ton rafraîchissant !

Le creux des maths (Neuf de l'École des Loisirs, mars 2012 - ill. de couverture : Séverin Millet) 

IMG_0616

Deuxième bonne surprise avec ce petit roman se passant dans l'obscur village de Nébouzat-le-Froid, en Auvergne. Depuis des générations, les habitants se sentent floués au détriment de leurs voisins d'en face, à Nébouzat-le-Chaud, qui se trouve sur le bon versant de la colline, toujours au soleil. Mais surtout, ils sont les détenteurs de précieux trésors, comprenant des “traces de dinosaure authentiques et grottes troglodytes”.

Tout ça turlupine Éloi, son grand-père et son grand frère Fabien. Jusqu'au jour où la chance va leur sourire, enfin... Le chien Jojo a trouvé un os, sans nul doute une pièce rare et inestimable, et il n'y a plus qu'à fouiller le jardin pour trouver le reste du trésor !

L'aventure va partir dans tous les sens, pour le plus grand plaisir du jeune lecteur. Les personnages sont attachants, animés par une soif de reconnaissance et de gloire qui leur ferait presque perdre la raison. C'est raconté avec panache, beaucoup d'humour et un soupçon de dérision. On passe un très bon moment, c'est toujours aussi frais et divertissant.

La revanche de Nébouzat-le-Froid (Neuf de l'École des Loisirs, avril 2013 - ill. de couverture : Gabriel Gay)

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08/02/14

Petit Ours Mal Peigné et le ballon rouge de Chris Wormell

IMG_0568

Un jour, un ballon rouge traversa les airs et atterrit aux pieds de Petit Ours Mal Peigné qui donna un coup dedans. Le ballon s'envola et disparut entre les branches d'un chêne. Petit Ours attendit que le ballon retombe. Mais rien ne se passa.

Quatre lapins arrivèrent à la recherche de leur ballon, Petit Ours était drôlement embêté mais avoua sa bêtise. Tous les cinq, de nouveau, regardèrent en l'air en attendant que le ballon retombe... Mais rien ne se passa.

Prenant son courage à deux pattes, Petit Ours décida de grimper dans l'arbre, sans leur confier que c'était la première fois qu'il escaladait un arbre de sa vie et avait un peu le vertige. Mais les lapins étaient confiants, alors il poursuivit son ascension.

Petit Ours, en équilibre sur une branche, aperçut une tache rouge au milieu des feuilles, mais non... c'était un écureuil ! Une fois après, c'était un hibou très fâché. Puis une cigogne prête à tout pour protéger ses oeufs. Ohlala, quelle aventure ! Petit Ours se trouvait au sommet de l'arbre, il ne voyait plus le sol, plus les lapins, il avait le trouillomètre en ébullition, et pouf... arriva ce qu'il devait advenir !

Petit Ours tomba.

Les enfants, tenus en haleine par cette palpitante aventure, peuvent se rassurer, car la chute sera finalement amortie par un rebond ! Eh oui, toujours ce fameux ballon ! ... C'est charmant comme tout et adorable. Très franchement, c'est une histoire qui se lit avec bonheur et délice, les petits lecteurs sont bouche bée, accrochés au “suspense” de l'intrigue. Les illustrations aussi ne sont que douceur et tendresse, elles se combinent à merveille au récit.

Chris Wormell s'est déjà rendu coupable d'un précédent titre : Petit Ours Mal Peigné et les 6 souris blanches.

Pastel (Ecole des Loisirs), février 2014

IMG_0569

IMG_0570

IMG_0607

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



  1  2  3  4  5    Fin »