10/11/20

Quatre Sœurs / édition collector 2020 / de Malika Ferdjoukh

Quatre soeurs collector

J'ai déjà clamé haut et fort mon amour pour cette série !
Je tenais juste à signaler la parution d'une édition COLLECTOR - avec une couverture illustrée par Hello Marine - réunissant les quatre volumes dans un format poche.

On trouve tout dans cette série : de l'humour, de la tendresse, des frangines extras, des colères, des larmes, des gratins, des coups de cœur, des gamins turbulents, des vacances, des garçons, des copines, des premières amours, des ruptures, des fantômes, des lettres, des robes, des chansons et des danses, des coups de fil, des coups de déprime, des câlins, des cafards, des bisous, des poireaux, des cigarettes, des cerises et des nuits blanches...

Cette lecture est mon instant doudou par excellence.

Une belle villa au bord de la mer, pleine de recoins et de mystère.
Quatre soeurs qui sont cinq, orphelines de fraîche date.
Leurs amis, leurs amours, leurs humeurs, leurs humour.
Un festival de personnages, de péripéties et de dialogues piquants.
Ou l’équivalent moderne des grandes comédies américaines des années 40 et 50.

Cette lecture est incontournable ! Si vous ne connaissez pas encore, n'hésitez plus. ♥

QUATRE SOEURS ÉDITION COLLECTOR 

Une édition poche collector de la série phare de Malika Ferdjoukh

Illustration de couverture de Hello Marine

*********************

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


03/11/20

Pêle-mêle & Lectures : Superflu - Le Noël des Crayons - L'œil de Berk - Milo l'ours polaire

Superflu

Un couple de pies construit un nid pour accueillir sa petite couvée. Au départ, Meg et Ash se servent de gadoue, d'herbes et de bâtons pour assurer leur confort. Une entreprise simple et efficace.

Mais le temps passant, ils commencent à s'inquiéter et s'imaginent qu'ils doivent améliorer leur foyer en le noyant d'objets (de plus en plus) futiles. Et le drame arrive ! À force de charger l'arbre, les branches ne peuvent plus supporter le poids de ce nid énorme et hors norme.

Quelques notions de recyclage et de consommation à outrance sont donc à décortiquer dans cette histoire... qui se termine bien, merci. Les illustrations d'Emily Gravett sont toujous aussi gracieuses et pures à contempler. Et toute la dérision de cette lecture est nichée dans les détails mais aussi dans son message caché.

Le superflu, c'est tout un art. Très bonne pioche !

Superflu, d'Emily Gravett

Kaléidoscope, 2020

************************

Noël des crayons

À l'approche des fêtes de Noël, le facteur dépose de plus en plus de lettres chez Duncan. Elles s'adressent curieusement à ses crayons ! Certains sont partis pour un tour du monde, d'autres rendent visite à de la famille et quelques-uns ont passé commande. En gros, les cartes s'accumulent et notre jeune Duncan réalise que tout lui échappe. Il se sent un peu triste... d'autant plus que personne ne se rend compte de son début de spleen.

Haut les cœurs, les amis ! L'histoire démontre aussi toute l'affection et la reconnaissance des crayons pour leur ami car une surprise se prépare (mais chut). 

Outre la joliesse de l'histoire, découvrez avant tout un album ingénieux et créatif ! Son contenu déborde de chouettes trouvailles : des décorations détachables, des recettes de cuisine, de jeux et des affiches qui promettent de bons moments de partage et d'évasion.

La série des Crayons est une invitation à titiller notre imagination et notre sens de l'observation. Avec Oliver Jeffers en chef d'orchestre pour l'ordre artistique. Vraiment top.

Le Noël des Crayons, de Drew Daywalt & Oliver Jeffers

Kaléidoscope, 2020

************************

œil de Berk

En jouant avec ses amis dans la cuisine, Berk fait une malheureuse chute et perd un œil qu'ils sont incapables de retrouver. Ils ont fouillé tous les recoins de la pièce mais ont fait chou blanc.

Quelle poisse ! Berk est drôlement embêté car il a une tête à faire peur, avec son œil manquant. On croirait un borgne. Un pirate. Un corsaire. Un mercenaire. Bouh ! ses potes ont alors la bonne idée de se grimer pour faire peur à leur tour. Hashtag solidarité, my dear ! Mais les fouilles doivent reprendre plus sérieusement, car notre ami canard a une réputation à tenir.

Cette série d'albums impose un héros attachant et tendrement foufou que les enfants (et les parents) ont rapidement adopté pour accompagner les heures du coucher. L'univers des doudous est ultra réconfortant et dévoile une brochette de copains soudés dans les jeux, les bêtises et l'entraide. Les illustrations rayonnent de bonnes ondes et inspirent beaucoup de sympathie également. - c'est tout bon !

L'œil de Berk, de Julien Béziat

Pastel de l'école des loisirs, 2020

************************

Milo l'ours polaire

Milo est un ours pas comme les autres car, contrairement à ses camarades qui aiment se bagarrer, lui préfère soigner les blanchons. Mais il voit rouge le jour où un chalutier débarque avec l'intention de kidnapper les bébés phoques ! Milo entre dans une rage folle et boxe tous les pêcheurs en les mettant k-o.

Un producteur, impressionné par ses prouesses, lui tend aussitôt un contrat juteux et l'embarque avec lui jusqu'au continent. Direction la Grosse Pomme. New York. Milo devient la tête d'affiche du match de l'année. Abasourdi, il est propulsé sur le ring mais ne semble pas du tout conquis par ces étoiles en toc.

Je vous jure, quelle aventure ! On bascule des plaines désertiques et enneigées aux rues bruyantes et cacophoniques... Avec Milo l'ours polaire au grand cœur, c'est aussi une réflexion profonde et enrichissante qui s'offre au lecteur : prendre soin de soi et des autres ; protéger les plus faibles ; veiller sur sa planète ; préserver ses valeurs et assumer sa différence. Adoptez cet amoureux des étoiles filantes ! Un super voyage vous attend.

Milo l'ours polaire, de Laurent Souillé & Juliette Lagrange

Kaléidoscope, 2020

************************

19/10/20

Pêle-mêle & Lectures : Si l'hiver arrive, dis-lui que je ne suis pas là - La balançoire de l'espace - Miaou ! Cui ! Ponk !

si_l_hiver_arrive_cv

Une brassée d'amour sur cet album merveilleusement illustré ! ♥

Un petit garçon prend plaisir à patauger dans la piscine. C'est l'été. Il fait chaud. Et il adore nager. Jamais il ne pourra s'en lasser. Et il voudrait que ça dure toujours !

Seulement sa sœur le prévient : « profites-en tant que ça dure parce que l'été va bientôt se terminer ». 

ET QUE SE PASSE-T-IL QUAND L'ÉTÉ SE TERMINE ?

Oui, c'est l'automne. Les jours sont plus courts, les températures chutent, comme les feuilles sur les arbres. Tout se déplume. Et on oublie son maillot de bain dans le fond de son placard. On a tellement froid qu'on ne veut plus manger de glace. On reste chez soi car il pleut tout le temps.

Le garçonnet proteste mais se résigne en guettant les premiers signes de l'hiver.

Au fil du temps, il réalisera que les paroles de sa frangine visaient juste à la déstabiliser car le changement de saison a du bon aussi. Entre période de transition, pause dans le quotiden surmené et instants précieux à profiter de la famille en mode cocooning, l'histoire nous réconcilie avec le blues de la rentrée et la fin de l'été !

Autant dire que cet album est aussi bénéfique qu'un baume sur un cœur tout mou. Moi, j'ai adoré. Les couleurs et l'esthétisme confortent ce sentiment de douceur et d'apaisement. Vraiment, on se sent bien en feuilletant ce bel album.

Si l'hiver arrive, dis-lui que je ne suis pas là / de Simona Ciraolo

Pastel, 2020

**********************

 

balancoiredelespace-couv1

Mim et Crocus viennent d'installer une balançoire dans le jardin et proposent à leur maman de s'envoler pour l'espace ! 

Mais si l'enthousiasme ne faiblit guère, l'énergie montre vite ses limites.

Vite, un peu (d'huile) de jus d'orange pour recharger les moteurs et les voilà prêts pour un deuxième round.

Et qui sait si Papa ne rangera pas sa clochette dans sa poche pour prêter main forte ? !

Voilà une chouette petite lecture qui met en avant les liens familiaux, la complicité, la tendresse, l'humour... en somme, c'est juste adorable et d'une évidence attendue de la part de notre tandem Jean Leroy & Ella Charbon ☺

La Balançoire de l'espace, par Jean Leroy & Ella Charbon

Loulou & Cie de l'École des Loisirs, 2020

**********************

 

Miaou ! Cui ! Ponk !

Super Lulu part sauver le monde : un bébé oiseau est tombé de son nid ; un chaton est coincé en haut d'un arbre et une tortue a les quatre fers en l'air. Vite, Super Lulu remet de l'ordre dans ce chaos.

Mais ne serait-ce point l'enchaînement d'une attaque sournoise, orchestrée avec la complicité d'une tierce personne, pour croquer une créature innocente ? Ha, ha, ha. La chute est tellement drôle.

Encore une fois, l'ironie de cet album est délectable. On se souvient de la tendre rouerie dans Va chercher ! (autre album de notre tandem) qui avait déjà suscité sourires et clins d'œil appuyés.

C'est vraiment un chouette album, aux pages cartonnées et aux illustrations acidulées, qu'on prend plaisir à découvrir ! Sous vos applaudissements, SVP.

Miaou ! Cui ! Ponk ! de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

Loulou & Cie chez L'école des Loisirs, 2020

**********************

Petit Poupou

Bonjour les monstres dans cet album ! Ils sont gais. Ils sont motivés. Ils veulent se promener. C'est là qu'intervient Petit Poupou.

Ce petit machin orange au bonnet jaune les invite à le suivre. Sans poser de questions.

Crollette, Grouf, Lili-Rose et Trompette lui font donc une confiance aveugle et affrontent bien des obstacles : une rivière sauvage, une montagne escarpée, le vent soufflant et la pluie cinglante. Bref. Tout ça pour quoi ?

En attendant de découvrir la surprise, plongez dans cette lecture colorée et chaleureuse. Cette histoire invite les enfants à se poser, à écouter et à se préparer paisiblement pour une bonne nuit de sommeil. C'est ravissant !

Petit Poupou, d'Isabelle Bonameau

Loulou & Cie de l'école des Loisirs, 2020

**********************

21/09/20

Balto, le dernier des Valets-de-Cœur ; par Jean-Michel Payet

Balto le dernier des Valets-de-CœurDéjà séduite par la couverture illustrée par Germain Barthélémy, je n'imaginais pas une seconde être déçue par ce roman ! Eh bien mes espoirs n'ont pas été vains et mon vœu a été exaucé : c'était génial comme lecture. L'histoire est rondement menée et captivante. Les personnages sont bien campés et les mystères savamment entretenus.
Aussi beau que bon... n'est-ce pas fabuleux ?

L'auteur nous invite à plonger dans le Paris de 1920 et plus particulièrement dans le quartier de la Zone où règne la misère sociale. Un gamin de 14 ans, Balthazar dit Balto, se désespère du retour de son frère Victor (aux prises avec la justice). Convoqué pour un rendez-vous secret, le garçon va malheureusement tomber sur un cadavre et être suspecté par la police. C'est finalement grâce à une jeune et charmante journaliste que Balto pourra s'en tirer in extremis même si ses ennuis ne sont pas terminés. Car Victor est recherché par les enquêteurs pour répondre à une série de meurtres (tous des anciens soldats se faisant surnommer les Valets de Cœur). Or ces six Poilus auraient scellé un drôle de pacte dans les tranchées boueuses de la Somme et sous le feu des balles allemandes. Or, depuis la fin de la guerre, tout part en vrille !

Bref. Voilà un roman qui mérite d'être découvert et épluché à son rythme car il est franchement surprenant. Il y a de l'humour, une pointe d'amour et surtout beaucoup de mystère entre ses lignes. L'objet est aussi beau qu'il est merveilleusement écrit - avec un peu de gouaille populaire, de panache et de caractère. On se régale de bout en bout. Vraiment, c'est un excellent roman ! ♥

École des Loisirs, collection Médium+ (2020)

Couverture illustrée par Germain Barthélémy

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11/09/20

Pêle-mêle Albums : Mini Cowboy - Silex - Elle et moi - Mon île - Les Chiens Pirates : Adieu côtelettes !

Mini cowboy

Mini Cowboy a un souci de taille et peine à gagner le respect de ses pairs... mais il ne s'avoue pas vaincu non plus ! Et croyez-moi, il leur fera bientôt avaler les 10 dollars de récompense promise pour sa capture. Non mais.

Très, très chouette lecture aux illustrations grandioses, colorées et vivifiantes ! J'adore l'ambiance du Far-West et j'ai savouré cette histoire d'un petit bonhomme qui va trouver la combine parfaite pour asseoir sa réputation.

C'est fin, c'est rusé, c'est savoureux. ON ADORE ! ♥

Mini Cowboy, de Daniel Frost

l'école des loisirs, 2020

==========================

 

Silex

Encore une histoire de complexe d'infériorité... injuste et cruelle ! Sauf que les histoires ont de la rouerie sous la plume et projettent des héros astucieux qui feront mordre la poussière aux plus bêtes !

Sur la planète Homo-Dino, Silex est pointé du doigt car il est haut comme trois pommes. Ce n'est pas digne d'un chasseur... se moquent ses camarades. Rouge de colère, Silex décrète qu'il parviendra à ramener au camp trois redoutables bestioles. Tout ça, en moins de sept lunes.

En plus d'une histoire drôle et palpitante, on applaudit l'univers graphique dont les nuances beige & caramel font revivre une époque préhistorique assez débonnaire et impitoyable. Là, sous les traits de Silex, on sent notre sang bouillir dans les veines, notre cœur battre la chamade, on vit pleinement l'aventure & c'est génial ! Je recommande fortement.

Silex, de Stéphane Sénégas

Kaléidoscope, 2020

==========================

 

elle et moi

Petit moment de tendresse avec cette lecture qui reprend les thèmes fétiches de l'auteur : différence, amitié, tolérance...

Un scarabée solitaire rencontre une petite chenille qui se tape l'incruste sur son rocher. Au lieu de s'en offusquer, le scarabée lui offre un bon repas. Et les jours passent, et ils deviennent inséparables.

Aussi, le matin où il réalise la disparition de son amie, notre scarabée ramasse les morceaux de son cœur brisé pour partir à sa recherche. Pensant apercevoir son corsage rouge dans la verdure, il s'envole aussitôt... baluchon sur le dos.

Là aussi, le rendez-vous est pétri de douceur et de poésie... engagez-vous sur son chemin, croisez la route du scarabée et offrez-vous une sage discussion dans un décor raffiné : c'est mignon, un peu cocasse, vous ne regretterez pas le détour !

Elle et moi, de Chris Naylor-Ballesteros

Kaléidoscope, 2020

==========================

MON ÎLE

On ne va pas se mentir : cette couverture est superbe et fait carrément de l'œil pour découvrir le contenu ! Ma foi, le résultat est également à la hauteur des espérances car la lecture est magique !

Une tempête met en péril l'embarcation d'une famille qui trouve refuge sur une île... enfin, c'est ce qu'ils pensent avant de réaliser que celle-ci se met à bouger et les entraîner vers un voyage incroyable, entre rencontres amicales et terribles dangers, eaux tropicales et mers glaciales, suivant au loin la grande migration. L'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs et le message est fascinant : curiosité sur le monde qui nous entoure, bienveillance et préservation de notre écosystème, écoute et prévention envers les plus fragiles, main tendue aux démunis, partage des connaissances et promesse de transmettre le message...

En bref, l'aventure est aussi belle qu'instructive... elle invite à rêver et réfléchir. Très belle découverte !

Mon île, de Mark Janssen

kaléidoscope, 2020

==========================

 

Chiens pirates Adieu côtelettes

Si d'aventure vous croisez la route des Chiens Pirates, fuyez ! Ils affirment être « la terreur des cinq océans, la pire canaille ayant jamais navigué » ! Entre nous, ils nous font bien rire.

Nos pirates sont tiraillés par une faim tenace. Ils doivent au plus vite prendre d'assaut le premier navire dans leur lorgnette pour chiper leurs victuailles. Justement, ils tombent sur l'embarcation d'innocentes petites filles. Des proies faciles, tellement naïves. Oh oui... mais voilà, les demoiselles sont redoutables. Angéliques en apparence, mais délicieusement finaudes. Elles vont tenir la dragée haute à nos joyeux lascars et les mener en bateau.

Qu'est-ce que c'est drôle ! L'histoire est croustillante, palpitante et hilarante. Elle est également bien copieuse et peut se lire sur plusieurs soirs pour les enfants. Promis : vous allez frissonnez de plaisir ! C'était tellement drôle. ♥

Les Chiens Pirates : Adieu côtelettes ! de Clémentine Mélois & Rudy Spiessert

l'école des loisirs, 2019

Grande nouvelle : un deuxième tome est disponible avec des Chiens Pirates Prisonniers des Glaces... brrr !

==========================

 

 


01/09/20

Pêle-mêle jeunesse : Sidonie Souris - Miranda Chocolat - Quand on était petits

SIDONIE SOURIS

Sidonie Souris adore écrire et ne manque pas d'inspiration pour rédiger de longues histoires riches en aventures. Jusqu'au jour où... panne sèche ! Sidonie n'a plus de jus et se trouve complètement désemparée. Sa mère lui suggère de se changer les idées en lui confiant une mission : cueillir quelques coquelicots qui bordent la rivière. Pour cela, il lui faut partir de bon matin, sacoche à l'épaule, et crapahuter des heures durant pour atteindre son objectif.

Après quoi, Sidonie aura gagné son Aventure ! Et de quoi noircir de pleines pages pour son plus grand bonheur. Le lecteur aussi aura le sourire aux lèvres face à cette héroïne aux yeux écarquillés sur le monde qui nourrit sa folle du logis ! De chouettes illustrations aux couleurs pimpantes pour une petite histoire débordante de fraîcheur - un régal pour les plus jeunes.

Sidonie Souris, de Clothilde Delacroix

Moucheron de l'école des loisirs, 2020

========================

 

Miranda chocolat

La vie de Miranda est rythmée selon un code très strict et établi par ses parents, ultrachics et très riches. Mais ils en oublient que la fillette a des désirs enfouis, comme sa passion secrète pour le chocolat. Depuis sa découverte de la fabuleuse pâtisserie du village, elle rêve d'embrasser cette carrière pour régaler les papilles ! Sa mère est outrée. De toute manière, seul son concours hippique ne trouve grâce à ses yeux. De son côté, son père est esclave de son important travail...

En apprenant que sa chère pâtisserie est menacée de fermeture, Miranda prend fait et cause pour la sauver. Elle découvrira ainsi les dessous cachés d'un géant industriel, la pollution gustative de la cantine et l'odieuse tromperie à servir des plats immondes sous des dehors mielleux. La supercherie ne peut plus durer. Dans le même temps, Miranda met à jour un secret de famille. Et là... patatras ! son monde s'effondre.

Étourdie par cette couverture, véritable promesse de gourmandises, je n'ai fait qu'une bouchée de cette lecture assez farfelue et qui cherche néanmoins à dénoncer les travers de notre monde saturé de malbouffe, de compétitivité et de faux-semblants. Au milieu de tout ça, ça reste une lecture extravagante avec des péripéties un peu folles. À noter que les frères Weasley n'auraient pas boudé les fameux Chocoboums !

Miranda Chocolat, d'Astrid Debordes & illustrations d'Anjuna Boutan

Neuf de l'école des loisirs, 2020

========================

 

Quand on était petits

Pour finir, clin d'œil à l'ouvrage de Soledad Bravi qui dorlote efficacement notre fibre nostalgique à travers ces chroniques autobiographiques (pastilles en bichromie) qui évoquent avec tendresse son enfance et les parties de rigolade avec ses frères.

C'est très court, ça fait sourire tout du long, je ne pense pas que je vais m'en souvenir très longtemps... mais j'aime toujours autant la touche d'humour et la note d'insolence dans le trait de Soledad. Elle termine d'ailleurs son récit en invoquant ses propres filles (le temps qui passe et la frustration de se dire qu'on n'en profite jamais assez). Bref.

On s'y retrouve quelque part... en tant que maman ou fille. C'est ça qui est bien aussi. 

Quand on était petits, de Soledad Bravi

Rue de Sèvres, 2020

========================

18/07/20

L'enfance de l'art (Miss Charity #1), de Loïc Clément & Anne Montel

Miss Charity l'enfance de l'artAdaptation réussie de la première partie du roman de Marie-Aude Murail qui raconte l'enfance d'une fillette pas comme les autres à la fin du XIXe siècle.

Charity Tiddler, ayant très tôt manifesté son penchant pour les animaux et la nature, se trouvait fort malheureuse à subir des leçons de musique ou de couture quand seule la vision d'un pinceau ou de pastels la mettait en joie ! Et heureusement, l'arrivée d'une gouvernante remarquable va bouleverser son éducation...

On retrouve dans cette version illustrée de belles pages lumineuses et verdoyantes, tout en accentuant le caractère rêveur et contemplatif de notre jeune héroïne. Il y a forcément un soupçon de Beatrix Potter dans ce portrait, ce qui rend la lecture encore plus charmante et délicieuse.

Il me tarde de découvrir la suite car cette relecture confirme mon premier coup de cœur pour ce roman doudou par excellence. ♥

Rue de Sèvres, 2020

Les plumes harmonieuses de Loïc Clément et d’Anne Montel révèlent une splendide version naturaliste du chef d’œuvre de Marie-Aude Murail.

SÉRIE EN 3 TOMES

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01/07/20

Pêle-mêle : La montagne à la mer - Allumette et le gros caillou - Le raton laveur qui ne voulait pas se laver - À l'eau, Super !

elliott_la_montagne_a_la_mer_couv_hd

Premier volume d'une série qui ne manque pas d'humour et qui s'annonce particulièrement guillerette !

Grand Chien propose à Petit Chat de partir à la mer. Ce dernier aurait préféré la montagne... mais pourquoi pas le bol d'air marin, le sable chaud, le bruit des vagues et le chant des mouettes. Blotti dans son petit lit, Petit Chat se dit qu’il pourra construire sur la plage une gigantesque montagne de sable.

Ainsi, ce sera la montagne à la mer !

Cet album évoque avec douceur et légèreté l'enfance avec les joies, les frustrations et toutes les petites découvertes de la vie ordinaire ! Avouez qu'on en rêve tous, de la mer ou de la montagne... soupirs. Au moins cette lecture procure une bouffée revigorante : couleurs éclatantes, complicité et belle preuve d'amitié... C'est adorable !

La montagne à la mer, de Rascal & Peter Elliott

Pastel, 2020

**************************

valckx_allumette_et_le_gros_caillou_couv_hd

Encore une histoire complètement farfelue de Catharina Valckx : dérision, déraison, délirant... totalement !

Allumette doit son nom à ses cheveux (on dirait des flammes). Un jour, il lui est arrivé un truc incroyable : en s’asseyant sur un gros caillou, celui-ci s'est réveillé et s'est mis à parler. Il dormait depuis cent mille ans et a oublié des choses essentielles, comme les cerises.

C’est le début d’une aventure hors du commun, au sujet d'une amitié improbable entre une fille, son chat, une tortue et un caillou. Cet album célèbre aussi la danse de la pluie, le bonheur d'une nuit à la belle étoile... et plus largement le temps qui passe. Un album original et complètement farfelu.

Allumette, par Catharina Valckx

L'école des Loisirs, 2020

**************************

baer_tout_compter_couv_hd

Julien Baer a eu l'idée prodigieuse de proposer un imagier de photos ludique et poétique car dans ce livre, c'est à toi de compter (les oies, les chaises, les rayures, les fraises, les briques...).

Rien que la couverture annonce clairement la tendance : fraîche et lumineuse !

En plus d'apprendre à compter, l'enfant s'exerce à aiguiser son sens de l’observation. Une vraie réussite.

Tout compter ! de Julien Baer

Loulou & cie, 2020

**************************

bravi_le_raton_laveur_couv_hd

Tous les soirs, Raton se cache pour que sa maman ne l’emmène pas se laver. C'est toujours embêtant de dire stop à ses jeux ou de quitter les personnages qu'on vient de créer en se racontant de nouvelles histoires... Alors il cherche à ruser et se planque pour éviter de plonger dans le lac, avec son frère et sa sœur. Mais un soir, maman déclare forfait : trop lasse de courir après son Raton qui refuse de se laver. Qu'il reste dans sa crasse !

Au début, ça ne fait rien... enfin la tranquillitié, youpi. Et puis ça commence à gratouiller, à fouetter. Les copains à l'école ne veulent plus s'asseoir à côté de lui et lui lancent des insultes. En plus d'être triste, il se sent très, très seul. Il a également envie de reprendre les parties de cache-cache avec sa maman.

Notre jeune rebelle va finalement rentrer dans le rang, à force de gros câlins et d'une grande complicité. Tout ça pour dire que cet album est juste craquant (et tellement drôle) à lire !

Le raton laveur qui ne voulait pas se laver, de Soledad Bravi

Loulou & Cie, 2020

**************************

charbon_A_l_eau_super_couv_hd

Pour encourager Super qui n’a pas envie de nager, sa maman invite les grenouilles, les canards, les photos et aussi l'éléphant en espérant lui faire changer d'avis. Mais rien n'y fait. Super n'aime pas l'eau, il a peur et il préfère rester sur le bord de la piscine.

Tant pis ! Ses camarades décident de plonger à l'unisson. Et là... quelle bidonnade !

La lecture est idéale pour consoler les petits que l’eau rebute : elle a notamment recours à une super maman à la patience à toute épreuve et à une belle brochette de vainqueurs. Au top !

À l'eau, Super ! de Gwendoline Raisson & Ella Charbon

Loulou & Cie, 2020

**************************

Et pour ceux qui ne loupent pas chaque rendez-vous avec Minusculette :

davenier_invitée_surprise_couv_hd

Place à un nouveau format : la première aventure en BD !

On retrouve les mêmes ingrédients, soit une belle histoire d’amitié et de partage, mises en scène avec les douces aquarelles de Christine Davenier.

Pour fêter le printemps, Minusculette et ses copains s'affairent aux préparatifs quand notre pétillante héroïne découvre une étonnante créature chez Maurice (le muscardin). Mais cette petite salamandre leur réserve encore d'autres surprises !

C'est frais, c'est charmant, c'est doux et réconfortant. Une belle série, sans aucun doute.

L'invitée surprise (la BD de Minusculette), par Kimiko & Christine Davenier

Loulou & cie, 2020

**************************

21/06/20

Pêle-mêle Albums : Julian est une sirène - Qu'y-a-t-il sous la mer ? - Petits sauvages ! - Rien que toi

love_julian_est_une_sirene_couv_hd

Complètement sous le charme des illustrations de cet album: Jessica Love raconte l'histoire d'un petit garçon qui se promène avec sa grand-mère, lorsqu'en chemin ils vont croiser celui d'exubérantes sirènes !

Le garçon est fasciné. Il l'annonce à sa Mamita, « Moi aussi, je suis une sirène ». Le temps que celle-ci s'enferme dans la salle de bains pour buller en paix, Julian se pare d'un long rideau qu'il noue à sa taille, puis pose une couronne de fleurs sur sa tête. Il est prêt. Le surprenant, sa Mamita ne dit rien mais l'entraîne vers un rendez-vous secret !

Un album tendre et fort sur l’identité et le courage d’être soi-même.
Un message de tolérance et d’amour.
Et des illustrations grandioses !

Julian est une sirène, de Jessica Love

Pastel, 2020

**************************

sene_qu_y_a_il_sous_la_mer_couv_hd

Face au désarroi de son amie Corni (l'oie), qui a perdu son coquillage au fond de la mer, Achille (le chien) prend une décision radicale : il faut vider cette grande baignoire ! Et c’est parti... l'opération demande une minutie constante, car il ne faudrait pas déranger les habitants des fonds marins non plus.

Les passants interpellés par cette agitation n'hésitent pas à prêter main forte. De quoi donner l'idée de faire un grand nettoyage car la mer n'est pas une poubelle ! D'où mes applaudissements à tout rompre face à ce message écologique amené en toute simplicité mais qui cogne fort dans un coin de la tête.

Cet album m'a donc énormément plu : d'abord son histoire fantaisiste est traitée avec beaucoup de réalisme, et puis les illustrations de Maud Sene sont de toute beauté. Super cocktail !

Qu'y-a-t-il sous la mer ? de Maud Sene

L'école des Loisirs, 2020

**************************

arnal_petits_sauvages_couv_hd

Découvrez la version canine de “L’argent de poche” de François Truffaut !

Ils font les 400 coups. Ils rôdent, ils traînent, ils sautent partout. Ils dérobent les robes, ils cassent les carcasses, ils brisent les parebrise. Ils ne ratent pas une seule bêtise. Ils ont tout leur temps : ils ne vont pas à l’école. Ils sont petits, ils sont sauvages, ce sont les petits sauvages !

L'histoire est tellement drôle et éblouissante (j'adore les illustrations de Magali Arnal) : il y a une telle fraîcheur dans cet album... qu'il m'inspire beaucoup, beaucoup de tendresse. ♥

Petits sauvages ! de Magali Arnal

L'école des Loisirs, 2020

**************************

chauffrey_rien_que_toi_couv_hd

Maman Ourse et ses deux petits profitent du parc, quand Alfie interroge sa maman :
Est-ce qu’il y a d’autres ours comme moi ?

Et l'histoire va lui démontrer que non... telle une comptine, elle lui explique : « Il n’y a pas deux ours comme toi, c’est la vérité, crois-moi, et tout ce que tu peux faire, c’est être toi-même. »

Cette approche très poétique sert aussi à rassurer l'enfant quand un bébé arrive dans le foyer. Dans cet album, tout en finesse et élégance, on ressent un bien-être diffus et apaisant. Très, très beau à lire !

Rien que toi, de Sally Grindley & Célia Chauffrey

Pastel, 2020

**************************

17/06/20

Détective Bernique, de Lili Scratchy 💛

LiliScratchyDetectiveBernique_CMJN

Quel adorable petit roman, illustré avec éclat et inspirant beaucoup de gaieté ! Il raconte aussi, avec humour et tendresse, une intrigue riche en suspense, assaisonnée d'une note farfelue pour une lecture irrésistible : j'ai été conquise !

Notre jeune ami ne comprend pas pourquoi son entourage trouve qu'il est bizarre... solitaire, réservé, passionné de coquillages. En fait, il est surtout très timide et n'ose pas s'exprimer à voix haute devant toute la classe ni devant sa maîtresse. Seul l'épicier du village a réussi à percer sa carapace, en lui glissant des sucreries sur le chemin de l'école.

« Moi, c'est juste ma vie intérieure qui est très riche, bouillonnante comme l'eau des pâtes, trépidante comme un poney qui court vers une botte de carottes ; j'ai plein de choses qui se bousculent dans ma cervelle et ce serait pour ça qu'on me trouve bizarre ? »

Notre petit bonhomme a pourtant un secret invraisemblable qu'il n'ose raconter à personne : il a découvert une bernique rock-n-roll, sur un gros caillou, mais elle ne fait rien comme une bernique ordinaire. Au lieu d'attendre le temps qui passe, elle cherche toujours à se sauver. Le garçon n'y comprend rien et mène son enquête, laquelle se révèle passionnante, tumultueuse et très rigolote.

En bref, c'est du bonheur à lire ! Ce petit roman se croque avec amour, en plus de donner l'illusion d'une lecture vivifiante (on respire ce bon air marin, ou tout comme), on rêve de pêche, de sable mouillé, de pieds nus, d'algues sauvages et de bout du monde... ça fait tellement de bien ! ♥

Mouche de l'école des loisirs, 2020 💛

  

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,