28/05/16

Maxidodos, de Kimiko

IMG_6376

C'est l'heure du dodo ! Chacun leur tour, les animaux cajolent leur progéniture pour leur apporter calme et sérénité pendant leur sommeil. Parallèlement, la lecture nous invite à partager ces instants privilégiés, où l'émotion et la tendresse prennent le pas aux haïkus qui saisissent l'instant - Ondoyants, somnolants, les poissons-clowns rêvassent. 

Mais aussi :

Dans les herbes d'eau
Calmement se reposent
Les petits flamants roses

Ces courts poèmes japonais apportent une touche de grâce, qui classe directement cet album dans la case “doudou” des rencontres littéraires. Voilà donc une belle lecture, douce, apaisante, chaleureuse, qui suggère aussi un vocabulaire recherché et audacieux (apprendre ainsi l'existence de bébés qui portent les noms suivants : blanchon, guenuche ou paonneau). Ma foi, cette lecture recèle mille petits trésors. A découvrir ! 

L'École des Loisirs - Loulou & Cie - mai 2016

IMG_6377   IMG_6378

IMG_6379

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Coquille, de Isabelle Gil

IMG_6336

Aujourd'hui est un grand jour ! Coquille le petit caneton jaune vient de naître. Le poil hirsute, le regard un peu fou, il découvre le monde avec ahurissement. La grenouille lui souhaite la bienvenue et l'invite à la suivre. Par ici, le chemin ! Mais Coquille, encore pataud, manque tomber dans l'eau. Non, non, il faut rejoindre la forêt, saluer l'oiseau dans l'arbre, ne pas grimper tout là-haut, prendre à travers champs et ne pas avoir peur de Douglas le chien. Un petit lapin prend la relève et lui montre le chemin, attention aux chutes, le caneton est encore fragile et ne tient pas debout sur les sentiers cabossés, mais la course s'achêve bientôt, avec une arrivée en fanfare. 

Isabelle Gil introduit un nouveau personnage dans sa série des petits albums photographiés, avec ce caneton tout jaune, tout brinquebalant sur ses grandes pattes palmées, qui découvre le monde sans connaissance des risques, d'où l'extrême prudence de ses amis pour lui montrer le chemin. Pour qui aime ces histoires plantées dans des décors réalistes, fabriquées de bouts de chiffon et de jouets, c'est une lecture agréable et un brin surprenante. Tant de créativité pour une histoire aussi sommaire... c'est toujours impressionnant. Une certaine poésie aussi se dégage des pages cartonnées et apporte de la sérénité à cette promenade bucolique assez plaisante.

Loulou & Cie, chez L'école des Loisirs, mai 2016

IMG_6337   IMG_6338

IMG_6339

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le Monde des Pacpacs, de Raphaël Fejtö

IMG_6332

Que sont ces étranges créatures appelées Pacpacs ? (Argh... mon subconscient bloque sur Pacman.) Rien à voir ici. Les Pacpacs sont donc un petit peuple amical, chaleureux, toujours content de vous rencontrer et de partager ses coutumes facétieuses. D'abord les Pacpacs adorent dire bonjour, comme ils adorent les frites, boire à la paille, faire des crêpes, construire des maisons sans jamais les terminer. Ils aiment aussi se toucher le bout des doigts, se baigner dans la mer, faire des colliers, téléphoner en silence (eh oui), lire le journal en marchant, tricoter des tapis qui leur chatouillent les pieds... Les Pacpacs ont ainsi des lubies, toutes plus farfelues les unes que les autres, que cet album va chercher à recenser pour nous rendre ce petit peuple surprenant et adorable ! 

Raphaël Fejtö croque avec tendresse leurs petites manies et dresse ainsi un inventaire bigarré, très fantaisiste, qui ne manquera pas d'éveiller la curiosité du jeune lecteur. Avec leurs silhouettes rigolotes, les Pacpacs rondouillards sont fort sympathiques et croquignolets, parfois excentriques, souvent délirants ! Ce petit album n'a nulle ambition que de partager une lecture tendre, drôle et attachante. 

Loulou & Cie chez L'École des Loisirs, mai 2016

IMG_6333   IMG_6334

IMG_6335

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25/05/16

La Poule qui avait pondu un boeuf, de Christian Oster & illustré par Jean-Luc Englebert

La poule qui avait pondu un boeuf

Branle-bas de combat à la ferme ! Denise la poule vient de pondre un bœuf. Oui, un bœuf. Gros, gras, imposant. Passablement niais et interloqué. On croit rêver. Denise fait aussitôt appel à son amie Marge, qui a une théorie à ce propos. Denise a probablement avalé un B avant de pondre un bœuf, car tout le monde sait que le B devant l'œuf donne un bœuf. Voyons, voyons... Aurait-elle avalé une banane ou un bouillon ? De la brioche, de la betterave, du beurre, de la biscotte, des bigorneaux ? Non. Juste du blé. C'est déjà une piste ! Tous les trois partent ainsi à travers la campagne pour mener leur enquête. En chemin, rien d'anormal... jusqu'à ce qu'ils croisent un fermier en train de s'époumonner Hue ! hue ! devant son attelage inexistant. Son histoire réserve encore de belles surprises à nos enquêteurs en herbe et peut-être aussi la solution à tous leurs problèmes. Cette lecture revisitée et à l'humour farfelu, dont Christian Oster se fait le spécialiste, se lit avec des yeux ronds comme des billes et un sourire jusqu'aux oreilles. C'est certes invraisemblable et tiré par les cheveux, mais ce zeste de fantaisie interpelle à juste titre les plus jeunes, qui débutent en lecture, et qui vont se triturer les méninges avec cette leçon de B qui rend un œuf bœuf (et inversement) ! Très drôle, simple, efficace, avec des illustrations de Jean-Luc Englebert aussi cocasses et tendres pour accompagner cette promenade bucolique. Une valeur sûre, toujours. 

Mouche de L'École des Loisirs, mai 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/05/16

Chut ! je lis : Le Club de la Pluie Brave les tempêtes, de Malika Ferdjoukh

IMG_6235

Deuxième tome des aventures du Club de la Pluie - club composé de Rose, Milo, Ambroise et Nadjet. Tous les quatre sont élèves à l'internat des Pierres-Noires à Saint-Malo et ont pour passion commune de traquer des mystères et résoudre des énigmes comme les mythiques Club des Cinq ou Clan des Sept d'Enid Blyton. ^-^ On retrouve ainsi deux nouvelles histoires - Le fantôme des Pierres-Noires et Le mystère des chaussons rouges - lues par Alice Butaud (Rose), Clémentine Niewdanski (Nadjet), Benoît Marchand (Milo) et Vincent De Bouard (Ambroise) pour une passionnante écoute d'une heure et 16 minutes qui nous plonge dans une ambiance crépusculaire, un peu hors du temps, truffée de références cinématographiques du Golden Age hollywoodien ou issues des classiques de la littérature anglaise (Jane Eyre ou Rebecca), voire aussi des polars américains. La 1ère histoire nous présente Jeanne Eyrmont, filleule de la directrice, qui débarque en pleine nuit, toute tremblante et timorée, craignant son ombre et s'imaginant être victime d'hallucinations. Accompagnée de sa cousine, Rachel Danvers, elle file dans sa chambre sans demander son reste. Le Club va très vite s'interroger sur ces deux jeunes femmes, l'une plus malheureuse jour après jour, et l'autre se livrant à des agissements nocturnes douteux. Heureusement, nos détectives en herbe veillent au grain pour sauver Jeanne de la folie qui la guette ! La deuxième histoire est cette fois influencée par le Magicien d'Oz avec une affaire de souliers en rubis qui vont disparaître, un suspect idéal (Milo, fils de forains) et une détective redoutable, Pippa Marlotte, qui a presque tout piqué au héros de Chandler.

J'ai de nouveau été transportée par l'écriture, l'atmosphère, les personnages, la teneur des intrigues, l'humour et les inspirations globales qui font de cette série un petit bijou et un ravissement perpétuel. C'est bien écrit, c'est intelligent et facétieux, ça possède un charme fou et ça brasse une multitude de clins d'œil culturels qu'on découvre et redécouvre au fil des lectures. Je ne cesse d'être agréablement surprise et enchantée. Malika Ferdjoukh apporte de la noblesse et une grande tendresse dans ses romans. Et cela me touche beaucoup. Encore une série fortement conseillée, à écouter ou lire (existe aussi en collection Neuf). ♥

Chut ! les livres lus de l'École des Loisirs, avril 2016

Musique composée et interprétée par Cécile Maisonhaute - Illustration de couverture : Cati Baur

♣♣♣♣♣

Vient de paraître le 3ème livre de la série :

 

Le Club de la Pluie et les forbans de la nuit 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30/04/16

Milady Coccinelle, de Pascal Lemaître

IMG_6322

Marius est peintre et adore les bananes. Milady Coccinelle est diva d'opéra et toute minuscule. Ces deux-là se rencontrent par hasard - Marius lui sauve la vie par deux fois - et ne vont plus se quitter. Elle devient sa nouvelle muse, et lui son garde du corps. Elle, si fragile... pensez donc ! L'été passant, Milady Coccinelle le prévient qu'elle va prochainement entrer en hibernation. Marius promet d'être à ses petits soins, quoi qu'il lui en coûte. Et en effet, un soir d'hiver, par une froide tempête de neige, Marius sort sans manteau, sans écharpe, jusqu'à sa réserve de bois, pour alimenter son poêle, et tombe gravement malade. On n'imagine pas alors la dose de courage d'une petite coccinelle pour sauver son pote. 

Quelle belle histoire ! Classique, mais incontournable, elle nous raconte une formidable histoire d'amitié, pleine de tendresse et de dévouement, qui illustre bien le pouvoir de l'affection et des liens qui unissent deux âmes sœurs. C'est adorable, avec des illustrations riches en expression, qui font sourire et palpiter le cœur. On ne se contente plus de lire l'histoire, on la vit pleinement. C'est fabuleux, avec beaucoup de charme, de l'humour et de la poésie. Magique ! 

Pastel, mars 2016

IMG_6323   IMG_6324

IMG_6325   IMG_6326

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bonjour pompier, de Matthieu Maudet & Michaël Escoffier

IMG_5950

Quelle chouette lecture de pompier ! Mais attention, celle-ci n'est pas une histoire comme les autres.

Notre pompier a certes du pain sur la planche et doit intervenir pour éteindre le feu chez son pote qui tentait de faire du popcorn, mais aussi chez un autre copain, en train de faire du barbecue en pleine forêt, et vous imaginez bien la catastrophe. Les enfants noteront ainsi TOUT ce qu'il ne faut PAS FAIRE pour éviter les départs de feu, chez soi ou à l'extérieur.

On a donc bien suivi notre pompier dans ses manœuvres, brandissant tous les accessoires adéquats - le casque, la lance, la grande échelle. Le lecteur est au taquet. Et puis, c'est la fin de journée pour notre pompier. Il est l'heure de rentrer à la maison. Hop, le pompier enlève son casque et ses lunettes... Surprise ! c'est une fille. ^-^

La fin de l'histoire aussi est rigolote, car notre pompier prend peur en découvrant de la fumée s'échapper de la fenêtre de son refuge. C'était avant de tomber sur un comité d'accueil ... qui a roussi le gâteau d'anniversaire. Quelle chouette lecture, pleine d'action et de conseils glissés en douce, sur la flamboyante thématique du pompier, qui passionne toujours les enfants.

Loulou & Cie / L'école des Loisirs ♦ Avril 2016

IMG_5951   IMG_5952

IMG_5953   IMG_5954

16/04/16

Super JC, de Jean Leroy & Marie-Anne Abesdris

Super Jc

En trouvant dans le grenier la collection de vieux comics de son père, Jean-Christophe se prête à rêver de devenir un superhéros à son tour. C'est entendu, appelez-le Super JC. En tant que superhéros, il n'a naturellement plus le temps de jouer avec sa petite sœur ou de faire un câlin à sa maman, il doit s'entraîner, s'entraîner, s'entraîner. Devenir le plus fort, le plus costaud, le plus rusé. Dès le lendemain, à l'école, il met en application ses acquis en provoquant en duel Rodolphe le Brutal. Oh non... Super JC a surestimé ses capacité, et le voilà en train de mordre la poussière ! Quelle humiliation. Heureusement Wonder Romane vient à la rescousse. Toutes les filles de l'école se réunissent alors autour de lui pour clamer ses mérites et vanter la non-violence. La musique, c'est tellement plus cool. Sur ce, Super JC range sa panoplie de justicier au placard et l'échange contre sa guitare qui fera de lui un super musicien (et la coqueluche des filles) maintenant. Un texte court, joliment illustré, pour une histoire sur les héros d'aujourd'hui qui brillent autrement que par leurs gros bras et qui assument pleinement leur sensibilité. Une lecture tendre et drôle comme il faut, truffée d'illustrations rigolotes.

Mouche de L'École des Loisirs, août 2015

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le petit Réparateur d'insectes, de Nastasia Rugani & Charline Collette (illus.)

Le petit réparateur d'insectes

Le grand Réparateur d'insectes a décidé de prendre sa retraite. C'est désormais son fils Noc qui va devenir le gardien du monde des pattes et des ailes, quelle fierté pour ce papa ! Seulement, au cours de la cérémonie de l'Aiguille d'argent, celle-ci s'éteint brutalement dès que le garçon pose sa main dessus. L'assemblée retient son souffle, jusqu'à l'intervention divine de Youmi l'écureuil protecteur de la vallée. Laissons-lui un peu de temps, assure-t-il pour tranquilliser les insectes volubiles. Mais le problème de Noc est ancré en lui : l'enfant a la phobie des bestioles, il déteste ça et rêve de les écraser au lieu de les Réparer. Sa nouvelle fonction est pour lui un cauchemar sans fin. Il n'ose pas avouer sa peur bleue des insectes pour ne pas décevoir son père ni faillir à l'héritage familial. S'il ne tenait qu'à lui, ce serait sa sœur Lulu qui reprendrait le flambeau, sauf qu'on devient Réparateur de père en fils, depuis la nuit des temps !  

J'ai follement apprécié ce petit bouquin, qui m'a enchantée avec son histoire déjantée et surprenante. J'ai adoré son humour, sa fantaisie et sa bizarrerie. On découvre ici le monde des insectes sous un jour nouveau - ils sont extravertis, désobéissants, voire impolis et grincheux - et à côté de ça, on suit également une histoire sur la famille, qui parle de tradition et transmission, de relation entre frère et sœur, d'espoir, de phobie et de frustration. On plonge aussi avec bonheur dans un univers coloré et aux illustrations foisonnantes. C'est vif, éclatant, joyeux et plein de drôlerie. Un sacré petit bouquin aux accents délicieusement kafkaïens (les dialogues sont surréalistes) qui se savoure et se découvre en toute simplicité ! 

Mouche de l'Ecole des Loisirs, Mars 2016

♣♣♣♣

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les trop petits cochons, de Christian Oster & Frédéric Stehr (illus.)

Les trop petits cochons

Dans la famille Cochon, on trouve trois frères bien distincts : le premier est grand, fort et costaud, parce qu'il mange beaucoup de soupe, tandis que les deux cadets sont trop petits et trop gros, car ils adorent se goinfrer en douce au fast-food. Le loup dans la forêt a naturellement connaissance de ces deux petites boules de graisse qui circulent sous son nez, mais les petits cochons sont également plus rusés car ils lui filent sous le nez sans qu'il capte une seconde leur façon de faire. Alors le loup décide d'ouvrir une baraque à frites pas loin de la maison des cochons, certain qu'ils tomberont dans le panneau, par l'odeur alléchés... Bingo, nos cochonnets succombent au piège à frites ! Alors c'est sûr qu'ils trouvent le vendeur particulièrement poilu, de plus cette andouille n'a pas prévu de cornets, juste des barquettes, c'est un monde ! Nos petits dodus hésitent encore, ils ont oublié leur porte-monnaie et ne peuvent payer leur consommation, les voilà bien embêtés. Qu'à cela ne tienne, se dit le loup, engraissez-vous à volonté, c'est cadeau... La bave dégouline de ses babines, il ne tient plus, la tentation est trop forte, rien qu'à penser aux deux bons gros beignets frits qu'il va savourer en dessert, miam-miam ! ^-^

Cette fable fantasque détourne avec brio le célèbre conte traditionnel pour une version hors normes et complètement délirante. L'histoire aussi prend son pied à dénoncer la malbouffe et ses effets néfastes, tout en vantant les mérites des bonnes frites artisanales, celles qu'on prépare avec de vraies pommes de terre, qu'on épluche et qu'on découpe soigneusement, avant de les plonger dans un bain d'huile chaude pour se régaler en avalant sa culpabilité et les kilos ingurgités. En bref, c'est rigolo. Une lecture gourmande et délicieusement nigaude, autour de la fameuse devise “tel est pris qui croyait prendre”. 

Mouche de l'Ecole des Loisirs, Janvier 2016

♠♠♠♠♠

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,