20/06/19

Dix battements de cœur, par N.M. Zimmermann

Dix battements de coeurAmbiance envoûtante pour lecture énigmatique !
C'est l'histoire d'un contrat invisible qui lie deux familles depuis des générations. Les White et les Chapel partagent aujourd'hui le même appartement à Fleet Street. Toutefois, le père d'Isabella est avocat, celui d'Andrew son assistant. L'un connaît la prospérité et l'aisance, au détriment de l'autre, soucieux et maladif.
Pour la fillette, son amitié avec Andrew a toujours semblé acquise et naturelle. Le temps passant, le garçon va néanmoins manifester des signes de mécontentement et de rébellion. 
En septembre 1939, l'Allemagne entre en guerre. Les enfants sont expédiés à la campagne, au cottage de Mrs Cole, où ils vont rencontrer Winter et Rosie Warren, un frère et une sœur sans cesse en fugue. Le garçon, surtout, va entraîner Andrew dans ses combines et tenter de lui dessiller les yeux. À nouveau, les rapports entre les deux amis vont être mis à mal car la mère d'Isabella réclame leur retour à Londres.

C'est difficile de mettre des mots sur cette relation inhabituelle et contraignante entre les White et les Chapel, d'autant qu'elle est vécue à travers le regard d'une fille de treize ans qui souhaiterait que ça cesse - consciente de la détresse de son ami et se sentant coupable de lui infliger un tel poids. Malheureusement, rompre le contrat implique aussi de mourir. Les deux familles sont donc pieds et poings liés, sans issue possible. 
On reste seulement sur notre faim face à ce concept trop flou et aux accents fantastiques un peu brouillons. Pour le reste, c'est grandiose ! On débarque dans l'Angleterre de Churchill qui se prémunit contre les bombardements ennemis. On vit les heures sombres de l'attente, puis les dégâts du Blitz, l'angoisse dans les refuges, la peur d'être sans nouvelles de ses proches. La mise en place est remarquable, l'ambiance poignante et dramatique. On s'exporte littéralement dans le temps et on devient les premiers rôles d'une histoire sombre mais envoûtante.
J'ai beaucoup aimé le contexte historique et l'aura globale de cette lecture qui la rend aussi fascinante !

Médium de L'École des Loisirs (2019) - Couverture illustrée par Séverin Millet

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


03/06/19

L'île au trésor, par Robert Louis Stevenson

ÎLE AU TRÉSORRELECTURE AUDIO #ChallengeAudible
(On anticipe.) Juillet : redécouvrez vos classiques !

Ce roman figure parmi mes Classiques ultimes - ceux déjà lus et beaucoup aimés durant mon enfance. J'avais longtemps gardé un souvenir enchanté de ma lecture et ai donc pris le risque d'en briser le mythe. Que nenni.
J'ai retrouvé avec plaisir le jeune Jim Hawkins menant une vie paisible à l'Amiral Benbow jusqu'au jour où un vieux de loup de mer s'installe et évoque une carte au trésor et des flibustiers revanchards. Lorsque ces vilains débarquent à l'auberge, ils vont flinguer à tout-va et contraindre le garçon à mettre les voiles à bord de l'Hispaniola pour un long voyage au sein d'un équipage peu digne de confiance.
En effet, Jim a surpris la conversation du cuistot unijambiste - Long John Silver - supputant qu'une mutinerie surviendrait dès l'approche de l'île pour saisir le magot. Le garçon va vite prévenir le capitaine mais les ennuis ne font que commencer !
En vrai, ce roman est captivant. On parle de pirates sanguinaires, d'appât du gain, de duperies et de roueries encore plus impénétrables. Les rôles de pouvoir n'auront de cesse d'être inversés. Et l'Aventure de s'inscrire avec un grand A. C'est fascinant. J'ai adoré cette ambiance et suivi l'histoire comme si je la découvrais pour la première fois.
Oh, cette fameuse tache noire ! Elle avait suscité moult frissons quand j'étais plus jeune. Ça n'a pas loupé des années après. Ce roman est incroyablement prenant, palpitant, angoissant. Que de sensations à sa lecture ! Vraiment, vraiment conquise par tout... j'étais. C'était top. Et je suis d'autant plus ravie d'avoir conservé intact mon amour pour ce livre envers et contre tout. Yep !

L'École des Loisirs - Classiques (Texte abrégé) - 2019 pour la présente édition

Traduction de Théo Varlet, remaniée et abrégée par Stéphane Labbe

Illustrations de Louis Rhead

Version audio :

Couverture de L'île au trésorLu par : Jonathan Cohen

Durée : 5 h env.

©2008 Nathan (P)2008 Éditions Thélème

 

 

 

Posté par clarabel76 à 15:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/05/19

Longtemps, j'ai rêvé de mon île, de Lauren Wolk

LONGTEMPS J'AI RÊVÉ DE MON ÎLEElizabeth Islands, Massachusetts, 1925. Corneille a douze ans et vit sur l'île de Cuttyhunk chez Osh, un peintre solitaire et bourru. De sa naissance, elle sait juste qu'elle a été abandonnée dans un vieux rafiot avant de s'échouer sur cette plage. Les autres habitants se sont toujours méfiés d'elle - exception faite pour Miss Maggie qui lui a appris à lire et écrire - et pensent qu'elle a été envoyée de Penikese, l'île voisine ayant abrité un hôpital de lépreux.
Corneille est naturellement curieuse. Elle se pose des questions. Elle a envie de savoir qui est sa famille. Comprendre son passé. Son instinct la pousse vers l'inconnu et elle s'y rend spontanément. À Penikese, les découvertes ne vont pas manquer. On parle d'un trésor caché et d'un Pat Hibulaire qui fouillerait les vestiges de la léproserie avec une arme au poing. Aventure, nous voilà !
Bref. Je m'apprêtais donc à plonger dans une histoire passionnante - ce qui est vrai - et en même temps je suis longtemps restée en retrait. Ça ne s'explique pas. Pourtant, le cadre est magnifique, un petit coin de paradis à l'abri du regard, seulement troublé par les caprices de la météo et des marées. Osh, Miss Maggie et Corneille y mènent une existence rudimentaire mais heureuse.
On absorbe tout ça de bonne grâce, le rythme est nonchalant, les journées occupées à la pêche, au jardinage, à la peinture ou à la contemplation. C'est lent, doux et poétique. Tout ce dont je suis très sensible habituellement. Il y a aussi une part de mystère sur la naissance de la fillette et une belle quête initiatique. Des ingrédients appréciables pour un roman non dénué de charme.

Traduit par Marie-Anne de Béru pour L'école des Loisirs, 2019

Titre VO : Beyond The Bright Sea

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/05/19

Pêle-mêle : Jack - Un gâteau au goûter - On dit bonjour - Comment trouver un éléphant - Va-t'en Bébé Cadum - Un loup ?

JACK gabriel gay

Jack est un adorable petit chien qui adore faire des trous dans le jardin. Sauf que ça met en colère son papa et sa maman. Pour éviter d'être privé de caresses ou d'os à ronger, Jack préfère s'en tenir à un tout petit trou caché dans un coin. Ni vu ni connu. Mais le voilà pris en flagrant délit ! Des trous par dizaines parsèment le beau gazon et ont arraché les fleurs. Jack est puni. Renvoyé dans son coin. Mais il ne comprend pas car il est sûr de lui : ce n'est pas lui le coupable. Il décide donc de partir en quête du fautif pour que justice soit rendue !

Quelle histoire adorable... j'ai craqué pour la bouille de Jack ! C'est tellement ça, une expression pleine d'innocence et d'interrogation sur le monde qui l'entoure, les petits bonds par ci par là, les cachotteries pas bien méchantes, le flair infaillible et la détermination farouche. Bravo Gabriel Gay pour avoir rempli mon cœur d'une aussi belle émotion. J'ai adoré.

Jack, par Gabriel Gay

l'école des loisirs, 2019

===============================

 

Un gateau au gouter

Monsieur Anatole a invité mademoiselle Blanche pour le goûter et cherche une recette de gâteau du tonnerre. Aucune inspiration. Ses camarades lui viennent alors en aide. Le cochon dit que pour faire un gâteau qui épate, il faut des patates ! La souris dit qu'avec du navet, on se va régaler. Et le lapin ajoute qu'on met des carottes pour ne pas faire de la crotte. Misère de misère. Monsieur Anatole n'est pas convaincu par sa mixture... qu'il met sur le feu, avec un peu de lait, d'eau etc. Et déjà on sonne à la porte. Mademoiselle Blanche est ravie de découvrir les talents de cuisinier de son hôte !

Christian Voltz ne nous déçoit jamais avec ses bidouilles et ses créations qui racontent des histoires pleines d'humour et d'imagination. Cette fois, on redécouvre le potentiel d'une bonne soupe de légumes... de quoi ravir les papilles des petits et des grands. Un album au top et pour le moins surprenant.

Un gâteau au goûter, par Christian Voltz

Pastel de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

On dit bonjour jadoul

Au réveil, Lapin prend plaisir à faire sa tournée en criant bonjour ! Bien entendu, le soleil, la feuille ou le vent ne peuvent pas lui répondre car ils ne parlent pas. Par contre, Ours, Coccinelle, Renard et son Petit pourraient être un peu plus polis. C'est qu'il est mécontent, notre Lapin. Car ON DIT BONJOUR le matin !

Et on dit merci pour cet album frais, primesautier et joyeux ! Ça fait un bien fou de démarrer sa journée avec une lecture aussi délicieuse et qui rappelle les règles élémentaires du bon-vivre ensemble. Très, très bien !

On dit bonjour ! par Émile Jadoul

Pastel, de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

COMMENT TROUVER UN ÉLÉPHANT

En avant pour une aventure EXTRAORDINAIRE ! Mais vraiment. Cette histoire nous donne sans doute quelques bons conseils pour trouver un éléphant. On prépare son barda, son goûter, sa gourde... On choisit une météo clémente, un point d'ombre pour picorer, on scrute les traces de pas, on se réfugie en cas de pluie. Enfin, c'est épatant. J'ai dévoré chaque ligne, tourné les pages avec impatience. Les décors sont magiques, le suspense gentiment distillé... Et à bien y regarder, on aperçoit une silhouette familière. Fondue dans les décors. Sourire malicieux et clin d'œil complice. Alors, qui de l'enfant ou de l'éléphant trouvera l'autre en premier ? Forcément, on devine le dénouement. Sous vos applaudissements, bien évidemment.

Cet album est une pépite. À découvrir !

Comment trouver un éléphant, par Kate Banks & Boris Kulikov

Pastel de l'école des loisirs, 2019

===============================

 

va-ten bebe cadum stephanie blake

Entre Simon et Gaspard, l'entente est loin d'être une sinécure. Le plus grand est en train de construire un énorme garage pour ses voitures, le plus jeune s'en mêle. Et boum c'est la catastrophe ! Les deux frangins se lancent dans une bagarre titanesque. Ça hurle, ça tape et ça mord. Silence de plomb dans la salle. Une (petite) goutte de sang perle sur le doigt de Simon. Les regards sont braqués sur la blessure. On entend les cœurs battre la chamade. On retient notre souffle. Et de nouveau, les sirènes des pompiers sont en alerte.

Qu'est-ce que c'est bien raconté ! Stephanie Blake exagère à peine et reproduit avec exactitude les conflits fratricides (ha ! ha !) qui sont vécus comme des drames à échelle disproportionnée. C'est franchement tout bon. En plus, elle joue avec les caractères de police et les expressions de ses personnages, ce qui donne une autre dramaturgie à la lecture... forcément assaisonnée d'humour ! C'est excellent. Que vous dire d'autre... si ce n'est : FONCEZ !

Va-t'en, Bébé Cadum ! par Stephanie Blake

l'école des loisirs, 2019

===============================

 

un loup matthieu maudet

GROS COUP DE CŒUR pour cet album épatant ! Il est drôle, il est inattendu, il est cocasse, il est génial. Matthieu Maudet vous pose une devinette : qui suis-je avec mon long museau noir, mes oreilles pointues, mes yeux brillants et mes griffes aux pattes ? Non, non. Ce n'est pas ce qu'on croit. Ajoutez une corne magique et une queue multicolore, et là vous vous dites... C'est pas vrai ? Il l'a fait ! Eh oui, un album avec des cœurs et des bisous et du rose et des arcs-en-ciel ! C'est un rêve éveillé. Heureusement, la chute vient remettre les pendules à l'heure. MERCI ! C'est une lecture extra. On a adoré. ♥

Un Loup ? par Matthieu Maudet

Loulou & Cie chez l'École des Loisirs, 2019

===============================

 

le livre des qui fait quoi

Juste avant de se coucher, un petit garçon pose LA question à laquelle sa maman ne peut éviter : d'où vient le lait, et les tartines de pain, et le miel, et les bobos aux genoux (oui, oui !) et la couverture en laine... Le petit garçon est insatiable mais la maman n'en peut plus. Et puis l'heure tourne, c'est l'heure de dormir. Hop, on coupe le robinet des questions. Trop tard. On verra pour la suite demain. Bisous !

Soledad Bravi est mon héroïne. Son humour est renversant. Dans ce petit album, elle donne des réponses pratiques à des questions naturelles auxquelles les parents doivent répondre tous les jours ! C'est imparable et hyper efficace. À adopter d'urgence. Même les plus grands passent un bon moment - oui, car je n'ai pas vu venir le coup des bobos ! Bravo.

Le livre des QUI FAIT QUOI, par Soledad Bravi & Hervé Eparvier

loulou & cie chez l'école des loisirs, 2019

===============================

Pêle-mêle Junior : Stage de survie - Des vacances bien pourries - Les Super Méchants (7) Opération Panique au jurassique

Stage de survie

Abel n'a pas tiré le gros lot en terme de stage d'immersion car le voilà au service comptabilité dans une moyenne entreprise. Sauf que cette semaine va lui réserver bien des surprises... à commencer par un complot déguisé en cambriolage, suivi par une mission de contre-espionnage et pour finir une enquête méthodique qui va renvoyer notre garçon loin de ses conclusions. Ses découvertes n'auront toutefois pas l'honneur d'être étalées au grand jour. Qu'importe. Cette lecture est drôle, inattendue et conduite de façon trépidante. Encore un très bon roman de Christine Avel ! Pour les 11-13 ans.

Stage de survie, par Christine Avel

Médium de l'école des loisirs (2018)

=================================

DES VACANCES BIEN POURRIES

Les plans de Nils tombent à l'eau pour cet été. À la place de la colo de surf, le garçon est expédié à la campagne chez sa tante écolo. Le bon air frais, les bols de soupe, les petits matins sous la bruine, les vaches qui paissent tranquillement dans les champs... Notre jeune ami est en souffrance. Mais vous connaissez la théorie sur les dominos ? Après tout, s'il n'avait pas été privé de colo, il n'aurait probablement jamais rencontré Marius. Oui, oui. Oubliez la jolie blonde à fossette, la fresque éphémère et le skate qui traîne... le train en retard, la vache folle ou la panne de frigo... la liste est longue. Bref. Tout ça c'est juste pour raconter une amitié unique et précieuse. Ainsi, ce petit bouquin se lit d'une traite - il est débordant de peps, de jeunesse, de rebonds et de révélations. C'est tout bon... écrit par Séverine Vidal. Donc c'est TOP.

Des vacances bien pourries (ou Ma théorie sur les dominos) par Séverine Vidal

& illustrations par Oriol Vidal - Milan, 2019

=================================

Et n'oubliez pas le 7ème épisode des aventures de nos SUPER MÉCHANTS...

les super méchants operation panique jurassique

... dans une aventure qui nous propulse quelques 60 millions d'années plus tôt ! Eh oui. C'est toujours aussi poilant. Un rendez-vous à ne pas louper si vous aimez le cocasse, le décalé et l'inattendu. On se marre toujours autant, et tout du long ... dans l'attente aussi du prochain numéro (déjà annoncé).

En bonus, en fin de volume, on prend des nouvelles de Kdjfloer (machintruc). Comprenez : l'impossible Professeur Julius Marmelade. Ouiiiii, il est de retour !

À découvrir dans Opération Panique au jurassique (7) par Aaron Blabey

Casterman, 2019

=================================


06/05/19

Ma vie sens dessus dessous, d'Anne Fine

Ma vie sens dessus dessous Anne FineÀ l'annonce de la séparation de ses parents, Erica est en colère. Contre sa mère, qui ment. Contre son père, qui renonce à se battre. Contre ses camarades du collège, qui sont au courant de tout. Contre la vie aussi, qui est compliquée.
On lit ainsi des pages et des pages de frustration et de rancœur d'une jeune ado qui déverse ses humeurs en testant notre patience - au bout de 260 pages, ça use ! Certes Erica n'a rien demandé et doit supporter les choix de ses parents, bon gré mal gré. Toutefois, elle montre vite son désaccord en étant odieuse et en menant la vie dure à sa mère et son nouveau compagnon. Elle va aussi chercher à la rendre jalouse avec son père, en jouant le mystère sur leurs weekends à deux ou au sujet d'une vendeuse rencontrée dans un magasin de bricolage.
Puis elle va se rendre compte que c'est vache. Ses parents aussi ont leurs états d'âme et leurs passages à vide. Il faut du temps pour accepter les changements, mais le brouillard finit par s'éclaircir. Ce big bang familial aura finalement du bon et va lui permettre de gagner en maturité, doucement mais sûrement.
Bon point donc pour la transparence dans les émotions - on soupire, on râle, on peste contre cette héroïne vindicative. Par contre elle morfle aussi. Son petit monde éclate et elle n'a rien vu venir. C'est là où je me dis que le roman a réussi le juste équilibre et nous inspire ce maelstrom avec des hauts et des bas. Cela reste très positif et drôle aussi. On en sort avec beaucoup d'indulgence.

L'école des loisirs, 2019 - Traduit par Dominique Kugler

Titre VO : The Silver Book

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Summer kids, de Mathieu Pierloot

SUMMER KIDS

Comment survivre à une rupture amoureuse ? Antoine a 18 ans et le bac en poche, un été caniculaire pour horizon et aucune perspective pour la prochaine rentrée. Sa mère grogne, le môme soupire. Au lieu de rassurer son entourage, il sort, il boit, il fume trop. Ses meilleurs potes refusent d'aborder LE sujet qui fâche. Hannah. Le grand Amour. L'amour déçu, brisé, envolé.
Il est très agaçant, Antoine. Il a besoin qu'on lui secoue les puces. Il est lourd avec son désespoir. Mais il est le reflet de sa génération. Au cœur de cet été, il va finalement trouver un job et rencontrer une nana mal fagotée. Il va écouter de la musique et passer des coups de fil rageurs. Il va demander pardon. Il va pleurer. Pas forcément dans cet ordre. Et durant 150 pages.
On oublie vite qu'on n'a plus 18 ans et les émotions à fleur de peau. Pourtant cette lecture nous en rappelle les codes - avec dérision parfois. Elle nous replonge dans nos souvenirs - sans aucune nostalgie. C'est vrai que j'ai souri car cela m'a fait plaisir de retrouver la bande d'En grève ! qui poursuit son bonhomme de chemin en se frottant à la vie.
Ça se cherche énormément et ça confirme combien grandir est compliqué. Même les parents en prennent pour leur grade. Comme ça, tout le monde est rhabillé pour l'hiver. Cela reste un bon petit bouquin sympa, très lucide et plein de sincérité. En plus il donne du bonheur aux oreilles avec des playlists canons s'il vous plaît ! ♪♫ And in the end the love you take is equal to the love you make ♪♫

L'école des loisirs, 2018

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/04/19

Pêle-mêle : La Cité sans nom - Le fils de l'Ursari - La Romance de l'ogre Yosipovitch

la cité sans nom 2  la cité sans nom 3

La Cité sans nom est une série palpitante et riche en émotions !

L'histoire se déroule dans une cité déchirée par des années de guerre, de convoitise et de conquête. Désormais, tout semble assez paisible et stable sous la coupe de l'Empire des Lames sauf que le calme n'est qu'apparent. Encore des complots, encore des trahisons, encore des vengeances... Au cœur de l'action, nous découvrons Kaidu et son amie Rat qui parcourent les ruelles et les toits de la ville loin des regards indiscrets. Ils ont noué une relation de confiance à force de se lancer des défis et sont maintenant inséparables. C'est ensemble qu'ils ont aussi décroché le respect de leurs aînés en déjouant un attentat même si le chaos n'a pas dit son dernier mot et entend déchaîner sa puissance pour renverser la politique en place.

Cette lecture est animée par un souffle d'aventure et d'émotion qui nous embarque tout de go. On ne voit plus les pages défiler, on est pris dans le rythme et on a envie de connaître la suite sans plus tarder. C'est aussi une belle aventure humaine, avec une amitié forte entre Kaidu et Rat, dont on connaît les racines et les souffrances intimes, les secrets de famille et les sacrifices. Faith Erin Hicks a donc réussi à combiner les genres pour une immersion spectaculaire dans son univers : rebondissements, suspense, action, tendresse, émotion et humour sont du nombre. Elle ne déçoit pas non plus sur la durée (contrairement à 5 Mondes) et nous offre un divertissement de haut vol qui fait toujours plaisir à découvrir. C'est fort !

La Cité Sans Nom, par Faith Erin Hicks

-SÉRIE EN 3 TOMES-

Rue de Sèvres (2018, 2019)

=====================================

LE FILS DE L'URSARI

Cette adaptation du roman de Xavier-Laurent Petit exploite toujours et encore des sujets sensibles et d'actualité (sur la situation des réfugiés et leurs conditions d'accueil). On suit donc le destin d'une famille de Roms qui doit son voyage en France à une crapule et qui va vivre de misère et de galères pour le rembourser. On comprend de suite que la lecture ne sera pas légère et insouciante. Et on plonge dans une ambiance sombre et poignante. La famille partage un cabanon insalubre, aux abords de Paris. Pas de papier, pas d'argent. C'est système D pour survivre.

Au milieu, le jeune Ciprian porte un regard candide sur son entourage (on devient mendiant professionnel ou emprunteur de portefeuilles) mais le môme n'est pas non plus ignorant de la précarité qui les entoure. Outre le chantage, la police est présente. Il faut souvent louvoyer ou se planquer. Aucun détour possible. Une journée sans travail, c'est un lendemain qui déchante. Enfin, la spirale est infernale : à lire, c'est dur. Heureusement l'histoire laisse poindre une lueur d'espoir quand Ciprian surprend des joueurs d'échecs au Luxembourg. Et le garçon analphabète perçoit plus qu'il ne comprend ce qui se trame sous ses yeux. En plus, l'enfant pensait être discret mais c'est loupé ! ... De là, commence donc un autre apprentissage pour Ciprian. Celui de la confiance, du respect, du cadre et de l'avenir.

Mis en scène par Cyrille Pomès et Isabelle Merlet, ce parcours est sans fard, sans glamour. C'est assez rude aussi même si ça raconte la vie réelle et hélas actuelle. Une BD instructive et efficace pour sensibiliser les plus jeunes. 

Le Fils de l'Ursari, de Cyrille Pomès & Isabelle Merlet

D'après le roman de Xavier-Laurent Petit

Rue de Sèvres, 2019

=====================================

 

ROMANCE DE L'OGRE YOSIPOVITCH

Dans les Noires Forêts de l'Oural, vit un ogre solitaire et à l'appétit particulièrement vorace. Mais lorsqu'il croise la douce et ravissante Bella, cyclope de son état, son cœur s'emballe, ses yeux voient trouble, sa langue devient bête et ses mains baladeuses. Vlan, la Bella ne s'en laisse pas conter et lui colle une torgnole en pleine poire. Ce malatru doit apprendre les bonnes manières s'il souhaite lui conter fleurette. Devenir un vrai gentleman, pour un ogre rustaud, le challenge est de taille. Et le rendez-vous posé : s'il ne montre pas patte blanche d'ici vingt-quatre heures, notre Édouard sera dévoré tout cru par sa dulcinée !

Dans cette fable, on croise aussi un blaireau et deux jeunes loups en sortie botanique - pris en otages par notre ogre aux abois. Commence ainsi une leçon de vie loufoque et saugrenue... avec des acteurs pour le moins effrayants. Ici, on ne badine pas avec l'amour. On le tartine comme Cyrano sous les yeux exorbités de trolls en délire. C'est complètement dingue - un peu rebutant aussi car les illustrations n'adoucissent pas les traits des personnages. Qu'importe, c'est une lecture rapide et juvénile qui aura tout loisir d'égayer l'heure du coucher ! 

La Romance de l'Ogre Yosipovitch, de Matthieu Sylvander & Anaïs Vaugelade (illustrations)

Neuf de l'école des loisirs, 2019

=====================================

07/03/19

Cochon vole, par Erwan Seznec

COCHON VOLENos jeunes fondus de l'arctique sont de retour dans une nouvelle aventure qui va les conduire en terre bretonne : Antoine, Marie, Julien et Joris ont été embauchés pour s'occuper de Galahad, huit ans. Pensant qu'il s'agissait d'un simple garçonnet, les amis vont finalement découvrir un gros porc laineux à chouchouter pour son prochain concours. Soit. Les enfants estiment qu'ils ont énormément de chance et profitent au mieux de leurs vacances. Julien a également un secret à leur révéler : il est devenu très, très riche. Mais en y parvenant, il vient aussi de s'attirer les foudres des frères Bruno, les caïds de son quartier. Sa mise au vert a donc pour but de se faire oublier, sauf que notre ami va faire la une des journaux et voir son passé le rattraper.

Ha, ha ! Qu'est-ce que j'ai pu sourire à la lecture de ce petit roman désopilant ! D'abord, je n'avais pas imaginé que l'auteur proposerait une autre histoire avec notre bande de potes - la surprise a été grande et inégalable. J'ai retrouvé cette tendre camaraderie faite de blagues, de boutades et de soutien sans failles dans toutes les épreuves. Antoine et ses compagnons sont étonnants de flegme, montrant autant d'audace que de rouerie ou de malice, pour mieux contrer l'adversité. Préparez-vous à une série de péripéties abracadabrantes, beaucoup d'humour et de dérision, un grand vent de folie douce et aucune moralité sous-jacente. C'est super distrayant ! Une réussite, bis.

« Julien et Joris échafaudaient des plans.
- On les laisse entrer, on les assomme, on les tue. Ensuite, on balance les corps à Galahad, qui les mangera.
- Pure folie ! a hurlé Joris. On ne peut pas changer l'alimentation de Galahad sur un claquement de doigts ! Ce cochon est un sportif de haut niveau, une machine de précision !
- Alors on les enterre !
Marie a refusé catégoriquement. Pas question de faire des trous dans le beau jardin de Tonton Archibald. C'est vrai qu'enterrer ses ennemis chez quelqu'un qui vous prête sa maison, ce n'est pas très joli. »

l'école des loisirs, 2018 - illustrations de Vincent Bourgeau


Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Pêle-mêle : Croc croque - Va chercher ! - Le cachaloup - Le premier jour de Minusculette

CROC CROQUE

Croc est un adorable petit crocodile qui adore poser des questions : comment tu t'appelles, c'est quoi ton jouet préféré, et ton doudou, et ton livre, qu'est-ce que tu aimes manger... Le lecteur est bombardé mais répond à son nouvel ami en toute confiance. Après tout, un dialogue s'est engagé. Croc aussi apporte des réponses qui fusent aussi vite que ses questions.

On sourit pas mal... jusqu'à la dernière page. Surprise ! Effet pop-up pour bousculer l'enfant désigné plat préféré de Croc ! Attention, un crocodile ça croque énormément. Enfin, rassurez-vous, la bestiole blague. Et avoue en aparté ne croquer que des carottes. Ouf, le lecteur peut retourner se coucher l'esprit tranquille. 

Bon point pour cet album interactif et rigolo qui plaît beaucoup aux enfants : une lecture extra.

Croc croque, de Lucie Phan

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Va chercher

Pedro est un chien trop sympa. Quand sa jeune maîtresse s'amuse à lui lancer le bâton, notre animal lui rapporte avec zèle. Que ne ferait-on pas pour obtenir une croquette en récompense ? Mais Pedro est aussi un ami très dévoué et loyal. Et n'hésite pas à échanger son tour avec un lion, un éléphant, un crocodile... La fillette en perd son latin, ignorant que son toutou lui joue un tour.

Quelle charmante lecture ! L'histoire débute en toute innocence, puis glisse un peu de suspense, de rebondissements et finalement se dénoue sur un grand sourire. Que c'est bon... Cet album est délicieux et ravissant, parfait pour stimuler l'imagination et pour consolider le lien précieux entre l'animal et l'enfant. On aime beaucoup.

Va chercher ! de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Le cachaloup

Place encore à l'imagination dans ce petit album - merveilleusement illustré - qui vous invite à inventer des espèces animales. Prenez un cachalot et un loup, vous obtenez un cachaloup (il fait peur tout en nageant). Une abeille et un chat donnent un chabeille (qui vole en faisant miaou), ou le ouistiti et le tigre font un roi gentil appelé ouistitigre.

L'auteur continue de s'amuser avec un anaconda, un âne, une souris, un rhino... et prête ses crayons pour dessiner un chienpanzé, un éléfouine, un kangouloup et j'en passe. Il y a de la couleur, des idées folles, de la création et de l'humour dans ce livre. Et on applaudit bien fort. La lecture inspire beaucoup de fraîcheur et de curiosité. Forcément, on plonge les deux mains devant... plouf.

Le cachaloup, de Julien Baer & Léa Maupetit

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================

 

Le premier jour de Minusculette

On connaît déjà Minusculette à travers une série de quatre albums enchanteurs. Mais l'histoire ne dit pas comment tout a commencé : comment est née cette petite fée et pourquoi est-elle venue vivre dans le grand chêne de la forêt ?

Cet album vous confiera tout. Les origines de Minusculette, sa naissance par une pluie de paillettes, ses sœurs les fées qui ont dansé une dernière fois ensemble avant de voler vers leur royaume... C'est magique. Un vrai tourbillon de charme, de tendresse et de nuances. L'histoire est un chant de poésie, qui donne des étoiles dans les yeux et une sensation de chaleur au creux du ventre. J'ai beaucoup aimé : cette série est douce et attendrissante.

Le premier jour de Minusculette, de Kimiko & Christine Davenier

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

=============================