06/07/18

Pêle-Mêle : Riquette à la Coque - Calpurnia apprentie vétérinaire - Papa Coq

Riquette à la coquePar une belle nuit du mois de mai de l'an 2000, la reine de Washington et la reine du Mexique donnent respectivement naissance à un enfant : un bébé biscornu pour la première et un bambin d'une beauté éblouissante pour la suivante. Elles vont aussi se rendre chez le même médecin, la docteure Corazon, qui possède des dons de fée.

Celle-ci fait passer un examen aux bébés et diagnostique - sans surprise - une intelligence inégalable pour Riquette et un niveau plus limité pour Beau, qui porte bien son prénom mais qui est bête comme chou. La docteure leur prédit pourtant qu'en grandissant l'amour va les métamorphoser.

Allons donc. Au fil des années, les deux enfants vont se croiser durant les goûters et autres bals guindés, mais leurs tempéraments diamétralement opposés ne créent aucune étincelle. L'une est souvent grondée, l'autre pleurniche sans cesse. Résultat, au cours de leur quinzième année, Riquette et Beau font grise mine et se rencontrent dans la forêt, à l'abri des regards indiscrets.

Après quoi, tous deux vont disparaître. Les familles sont en état d'alerte. Sur quoi, la fée Corazon débarque enfin pour expliquer son entremise... La suite appartient au grand peut-être ! Mais c'est une histoire fabuleuse, aux illustrations savoureuses et parsemée de notes d'humour qui rendent le lecteur béatement heureux. On a là un très bel album, librement inspiré du conte de Charles Perrault.

Riquette à la Coque, de Daniel Hénon

L'école des loisirs, 2018

=======================

 

Calpurnia apprentie vétérinaireDeuxième titre à paraître dans la collection Neuf, adapté des romans (en Médium) de Jacqueline Kelly et s'adressant aux plus jeunes grâce à leur format court (95 pages illustrées).

Cette fois, Calpurnia doit aider la brebis à mettre bas mais doit se débrouiller seule car le vétérinaire a été appelé sur une autre urgence. Et c'est sous le nez de sa maman qu'elle va prodiguer des soins insoupçonnés... Bravo Calpurnia !

On aime le charme de la campagne, la vie à la ferme, le portrait d'une famille nombreuse, l'éducation à l'ancienne, la curiosité scientifique de l'héroïne, ses frères malicieux, son grand-père bienveillant, les papillons et les agneaux... En bref, c'est enfantin mais adorable. Je préfère néanmoins les gros romans à la texture plus croustillante ! ☺

Calpurnia apprentie vétérinaire 2. À saute-mouton, de Jacqueline Kelly

neuf de l'école des loisirs (2018)

traduit par Dominique Kugler - illustrations de Daphné Collignon

 

=======================

 

Papa CoqEt une petite mignardise pour boucler la boucle...

Au poulailler, papa Coq aimerait que son poussin pousse le plus puissant cocorico jamais entendu. Seulement, le poussin est assez nigaud. Sa mère poule réclame un peu de patience, tandis que les autres animaux de la ferme se réunissent pour soutenir l'exercice !

Simple et adorable : un petit texte délicat et qui prête à sourire.

Papa Coq, de Jean-Charles Sarrazin

lutin poche de l'école des loisirs (2018)

 

=======================

 

 


02/07/18

Martin perché, de Christian de Montella

martin perchéUn soir de mai 68, alors que Paris est “à feu et à sang”, le père de Martin décide de partir à la campagne, sans demander son avis à sa famille. Pour Martin, quatorze ans, cet exil a un goût de frustration... Il ne cesse de penser à ELLE - une révolutionnaire en herbe, qui croque la vie à pleines dents et court à perdre haleine en dépavant les rues du Quartier Latin sous le nez des CRS. Et lui, en une journée, il a également couru après elle et pénétré dans son monde avec un cœur qui a fait boum-boum-boum. Comme son père est soudain résolu à abattre le chêne ancestral qui siège dans leur jardin (pour construire une piscine), Martin dit non. La nuit, il grimpe dans l'arbre et refuse d'en descendre au petit matin. Sa mère Francine va alors entendre toute son histoire sur sa rencontre avec l'étonnante Angie...

« Angie est arrivée dans notre classe en décembre. On dit qu'elle vient des États-Unis, mais, pour moi, elle vient de nulle part. Elle ne ressemble à aucune des filles que je connais. Elle porte des jeans, des ponchos, des vestes en peau de mouton, et les cheveux frisés, longs et libres.
Elle parle aux garçons comme si elle en était un. Elle interrompt les profs d'histoire et de français pour exiger qu'ils précisent leurs opinions. Quand on la menace de l'envoyer chez le censeur, elle réplique : “Vous ne connaissez que ça : la répression.” Bien sûr, on l'envoie chez le censeur et elle collectionne les heures de colle. Il paraît qu'elle n'y va jamais et qu'elle passera bientôt en conseil de discipline.
- Vous êtes un trublion ! lui dit un jour le prof de latin.
- Vous n'avez pas votre place dans le système scolaire, a renchéri la prof d'histoire, un autre jour.
- Petite enquiquineuse ! s'est écriée la prof de gym le matin où elle lui a demandé pourquoi les filles ne pouvaient pas jouer au foot comme les garçons, tout en ajoutant que, par ailleurs, elle considérait le football comme une activité frivole dont le but était de “détourner les masses populaires de son seul objectif légitime : la révolution”.
Elle n'est même pas jolie. Elle a l'air d'une folle trop intelligente et trop maigre. Et pourtant, elle me plaît. » 

En seulement 90 pages, le roman nous emporte dans sa frénésie, son exubérance et sa joie de vivre. Les personnages sont tous déjantés et fascinants. Puis l'histoire nous embarque dans une exploration, aussi brève qu'exaltante, des événements survenus en mai 68 - on croise ainsi Dany le Rouge, les slogans endiablés, la fougue populaire et la jeunesse en liesse. Tout paraît survolté, tant l'approche est joyeuse et insouciante.
À lire, c'est un vrai régal. 

médium / l'école des loisirs (2018)

*** avec une chouette couverture qui donne envie ***

 

Posté par clarabel76 à 14:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23/06/18

Pêle-Mêle : Tout le monde dort ? - Un petit pas de géant - La balade d'Asami - Minusculette en été - Tu es comme moi ?

Tout le monde dort

Juste au moment de se coucher, un petit garçon a des tonnes de questions à poser à sa maman, qui lui répond patiemment. Mais plus le temps passe et plus les questions partent dans tous les sens. Il est désormais question du pyjama de la lune, des parents du soleil, du copain Max dans sa maison, des poussins qui nettoient leur bec et des fleurs qui brossent leurs pétales... euh, comment dire, maman est également fatiguée des questions, elle voudrait que son petit bonhomme se glisse sous la couette et ferme les paupières jusqu'au lendemain matin... Et là, zzZZZzzz. Bonne nuit, maman ! 

Une petite lecture croquignolette, aux illustrations délicieuses. Un album trop mignon.

Tout le monde dort ? d'Audrey Poussier

l'école des loisirs, 2018

================================

 

un petit pas de géant

En se rendant au parc avec sa maman, Lizzie rencontre un vieux monsieur avec son chien. La fillette a un peu peur mais l'homme parvient à la rassurer et lui propose même de prendre la laisse pour promener le chien toute seule ! Un petit pas de géant.. Car le vieil homme et l'enfant vont sans se douter braver leurs angoisses autour de cette rencontre.

De l'élégance, de la noblesse, de la générosité et une histoire qui m'étreint le cœur dès qu'il est question de chien et d'enfant... Un bel album, pour de vrai.

Un petit pas de géant, de Tony Johnston & Hadley Hooper

Pastel de l'école des loisirs, 2018

================================

 

la BALADE D'ASAMI

Comme sa maman est trop occupée pour lui lire une histoire, Asami part se promener dans les champs... de bleu, de rouge, de vert, de jaune. Avec son chien Ito, elle ramasse une collection de jeunes pousses de fougères, de cerises dodues, de coquettes fleurs de lin et des coquilles d'escargots toutes chaudes. Asami est parée pour confectionner de belles guirlandes de toutes les couleurs ... et ainsi orner le berceau de son tout petit frère.

L'ambiance japonisante de l'album est charmante ! Ajoutez une histoire pleine de sensibilité et de mots doux... en bref, une ravissante lecture qui dresse un beau portrait de famille !

La balade d'Asami, de Delphine Roux & Pascale Moteki

l'école des loisirs, 2018

================================

 

Minusculette en été

Par une chaude journée d'été, Minusculette entraîne son ami Gustave le tamia piquer une tête dans l'étang. Mais gare aux crapauds ! Quand Gustave disparaît soudainement de la surface de l'eau, Minusculette plonge à son tour pour le retrouver. C'est comme ça qu'elle découvre l'existence d'une grotte secrète, dans laquelle vit Pépita, une axolotl du Mexique. Attablé autour de grosses platées de gâteaux, ce cher Gustave n'en loupe pas une ! Promis, les amis reviendront très vite pour déguster des tacos.

Une lecture rafraîchissante et qui inspire un grand sourire, mais rien que l'évocation de tamia ou d'axolotl me fait un peu tourner la tête !

Minusculette en été, de Kimiko & Christine Davenier

loulou & cie - l'école des loisirs - 2018

================================

 

 

tu es comme moi

Le petit loup aime le vert, la pastèque, la lecture et jouer à chat. Il a peur du noir, n'aime pas quand sa maman s'en va, se met en colère quand on lui marche dessus et a de grandes dents pointues. Curieux, le petit loup demande au lecteur ce qu'il aime manger, quel est son animal préféré, comment il rit et qu'est-ce qu'il adore plus que tout.

Un album génial de Stephanie Blake qui évoque les sentiments et les préférences, qui invite à la discussion et qui met à plat les différences, tout en envisageant l'acceptation des uns et des autres dans un monde qui ne sait parfois plus dans quel sens tourner. Une lecture engageante et facilement identifiable par son univers graphique.

Tu es comme moi ? de Stephanie Blake

l'école des loisirs, 2018

================================

 

24/04/18

Pêle-Mêle : Mes petits moments choisis - Aïe ! aïe ! aïe ! - Le livre qui a peur - Reste avec nous Croque-Bisous - Dr Lolotte

mes petits moments choisis

Avec son ingénieux système de flaps, ce petit album vous fait vivre plusieurs histoires à la fois. Sa lecture nous propose de choisir le moment que l’on préfère : jouer ou petit-déjeuner ? Courir ou sauter ? Faire la sieste ou s'évader ? Goûter ou jardiner ? Prendre son bain ou jouer encore ? Être le petit cochon ou être le loup ?

Rien qu'en soulevant un flap ou un autre, voire les deux à la fois, de folles possibilités s'offrent au lecteur et des scènes, parfois cocasses, s'épanouissent sous ses yeux. Ajoutez le dessin attentif et espiègle d'Ella Charbon et vous vous régalez à tourner les pages de ce livre atypique !

Mes petits moments choisis, d'Ella Charbon

loulou & cie - l'école des loisirs - 2018

================================

 

aie aie aie

La journée commence mal pour notre bambin : il se brûle la langue en buvant son chocolat chaud, il enfile un gros pull en laine qui le gratte, il a un caillou dans sa chaussure, la maîtresse fait crisser la craie sur le tableau, il a avalé une arête en mangeant du poisson, il est tombé en jouant au foot... Elle se termine tout aussi mal, car l'eau du bain est glacée puis trop brûlante ! 

Il espère passer une bonne nuit tranquille pour oublier ces petits soucis... et bim, un moustique ! Aïe ! aïe ! aïe ! est un album hyper rigolo pour recenser tous les bobos de la vie quotidienne. On sourit tout du long car ça rappelle des tonnes de souvenirs.

Aïe ! aïe ! aïe ! de Jeanne Boyer & Julien Baer

l'école des loisirs - loulou & cie - 2018

================================

 

le livre qui a peur

Après avoir été amoureux, en colère et sur le point de dormir, cette fois le livre A PEUR ! Que se passe-t-il ? Il a peur du noir ? Rhooo... La petite souris prévenante va alors multiplier les astuces pour l'aider à passer une bonne nuit : une petite veilleuse, la bonne température, aucun monstre dans le placard ni sous le lit, un verre d'eau, un câlin et un bisou...

Tout va beaucoup mieux pour notre livre qui va fermer les yeux et ... zzZZZzzz. Une lecture ludique et interactive qui plaît énormément aux enfants ! Un style épuré mais une touche d'humour rendent le tout plus qu'attrayant. 

Le livre qui a peur, de Ramadier & Bourgeau

l'école des loisirs - loulou & cie - 2018

================================

 

reste avec nous croque bisous

Pour continuer à rassurer votre enfant contre les terreurs nocturnes, accueillons Croque-Bisous qui ne manque pas non plus d'idées pour chasser les monstres sous le lit. D'abord, il faut ouvrir en grand les fenêtres. Puis, sauter sur le lit en faisant des bonds de cabri. Et encore éblouir la bête avec une torche hyper puissante.

Un peu de tendresse et de douceur dans ce monde de brutes : c'est toujours appréciable de se réfugier au pays de Croque-Bisous !

Reste avec nous Croque-Bisous ! de Kimiko

l'école des loisirs - loulou & cie - 2018

================================

 

docteur lolotte

Cocotte et Crocotte sont malades mais supplient de ne pas appeler le docteur. Pitié, pas de piqûre, pas de médicament... Alors, notre Docteur Lolotte va prodiguer ses petits miracles pour faire avaler la pilule... mais attention, ouille, la tête contre le mur ! Une vilaine bosse et il faut appeler le docteur ! 

Une petite série rigolote, avec des personnages attachants, qui se mettent en scène pour évoquer des situations courantes et qui feront sourire les enfants. Cette lecture fonctionne toujours aussi bien auprès des enfants conquis par l'adorable Lolotte et ses amis.

Docteur Lolotte, par Clothilde Delacroix

l'école des loisirs - loulou & cie - 2018

================================

 

mes amis de la mer

Grande fiesta d'anniversaire en pleine mer ! Sont invités la tortue qui nage les yeux fermés, l'anémone décoiffée, le poisson qui fait des bulles carrées (eh oui), l'étoile de mer très timide, la crevette amoureuse... et n'oublions pas l'invité surprise !

Cet album est éblouissant avec ses couleurs et ses illustrations pimpantes ! C'est un réveille-matin à lui tout seul. Tout paraît frais, enjoué et pétillant. Un bonheur pour les yeux (et une histoire adorable). C'est absolument charmant pour explorer les fonds marins.

Mes amis de la mer, par Jean Leroy & Giulia Bruel

l'école des loisirs - loulou & cie - 2018

================================

 

Pêle-Mêle : Un lion à la maison - Souffle Marcel ! - L'orage - Trop tôt - Le camion méli-mélo

Un lion à la maisonL'adorable petite Laëla a reçu un lion pour son anniversaire. C'est un cadeau de son oncle qui vit en Afrique. Pour la fillette, c'est désormais le compagnon idéal - pour jouer, faire le beau, supporter ses excentricités, se balader et nouer des liens avec les habitants du quartier ou les enfants de son école. Oui, vraiment, c'est extra d'avoir un lion à la maison !

Seulement, la bête rugit de mécontentement. Cela suffit de supporter les bains, les guillis, les bigoudis. Un lion, c'est un animal sauvage. Cela vit dans la savane. Rageur, il claque la porte et prend le premier taxi pour rentrer chez lui.

Hihihi ! Voilà un album rigolo et joliment illustré. Avec une chute poilante qui fait glousser dans les chaumières. Gros succès dans les chambrées ! Cette lecture du soir donne le sourire (en plus de rappeler qu'on ne doit pas adopter tout et n'importe quoi, et qu'un animal de compagnie implique aussi beaucoup de responsabilité). 

Simple, ludique & facétieux = une lecture au top ! ☺

Un lion à la maison, d'Emmanuelle Eeckhout

Pastel de l'école des loisirs, 2018

*****************************

 

souffle marcelLéon et son frère Marcel suivent avec attention chaque geste de leur maman. Car celle-ci prépare un beau gâteau avec une bougie dessus !

C'est l'anniversaire de Marcel - sa première bougie. Toutefois son grand frère est un peu jaloux. Lui aussi voudrait que ce soit son anniversaire, rien qu'à lui.

Il explique que Marcel est trop petit, qu'il risque de se brûler, qu'il ferait mieux de souffler la bougie à sa place. Non, non, non, rouspète maman. Chacun son tour !

Et ce soir-là, toute la famille est réunie autour du gâteau. Marcel est excité comme une puce. Prêt à souffler de toutes ses forces. Ses parents et son frère sont aux anges. À la une, à la deux, à la... OUPS. 

Encore une jolie petite chute pour clore cette lecture coquine et délicieuse ! Une série par Émile Jadoul toujours pleine de fraîcheur et d'humour. On dit ouiiii ! ☺

Souffle Marcel ! d'Émile Jadoul

pastel de l'école des loisirs, 2018

*****************************

 

l'orageEn raison de l'orage qui gronde, le cours de gym est annulé. Mais la maîtresse réunit sa classe en leur proposant une leçon de danse. Et très vite, c'est la pagaille. Chacun y va de sa petite démonstration - d'inspiration classique ou hip-hop, les enfants s'en donnent à cœur joie.

Enfin, un élève manque à l'appel. La jeune Piou-Piou a préféré s'isoler, loin du ramdam, vexée d'avoir été incomprise, moquée, chahutée. Elle a donc choisi de danser sous la pluie. C'est tellement bon de se rafraîchir les idées...

Les illustrations sont ravissantes et apportent à l'album une douceur pour combler la frénésie suscitée par une marmaille en délire. Quelques gouttes d'eau et des notes de musique suffisent pour générer une ambiance de folie.

Je n'aime pas trop l'idée de s'amuser sous la pluie (ça dégouline, ça donne des frissons et des rhumes) mais j'aime beaucoup la convivialité générale & les débordements joyeux des jeunes bambins. Adorable ! 

L'orage, de Frédéric Stehr

pastel de l'école des loisirs, 2018

*****************************

 

Trop tôtCoup de cœur pour ce magnifique album qui évoque la naissance prématurée et le désœuvrement du grand frère dépassé par la situation...

Un bébé crevette vient de naître, mais ce n'était pas du tout prévu. Pas si tôt ! L'enfant s'écrit qu'il n'est pas prêt, il n'a pas encore rangé ses jouets, il fait encore trop froid pour jouer au parc, comme promis. Bébé Timo devait naître aux beaux jours.

C'est quoi cette blague ? Et maman qui n'est pas là, qui ne rentre pas à la maison, qui ne veille pas sur son sommeil pour calmer ses angoisses. Est-ce qu'elle a gardé une place pour lui dans son cœur ?

Des questions légitimes lancées avec tendresse, dans un grand champ de poésie, au milieu d'illustrations enchanteresses. Cet album frappe fort et éblouit les yeux. On soupire et on tombe sous le charme. C'est magnifique de A à Z.

Très belle réalisation (photogravure & mise en pages) imprimée en Belgique. On ne se lasse pas de toucher la couverture ! 

Trop tôt, de Céline Sorin & Célia Chauffrey

pastel de l'école des loisirs, 2018 

*****************************

 

le CAMION MÉLI-MÉLOOn boucle ce joli panel de lectures - riches en émotions - avec une lecture rigolote signée Stephen Savage.

Pour son premier jour de chantier, le camion mélangeur va un peu se mélanger les pédales. Ah ah ! On lui demande de mélanger de la poudre blanche et de l'eau... C'est simple, sauf qu'il va se tromper de réservoirs et confondre la farine, le sucre... Bim ! un gâteau avec un beau glaçage. Un peu de savon, Bim ! voilà un bain moussant.

En choisissant de mettre en scène des engins de chantier (camion-grue, camion-benne, pelleteuse etc.), la lecture tente de racoler les amateurs du genre - et bingo, ça fonctionne - en plus d'avoir une histoire cocasse et originale, fabuleusement installée dans un graphisme éclatant.

Un album qui réveille et secoue les zygomatiques ! Super chouette. ☺

Le camion méli-mélo, de Stephen Savage

pastel de l'école des loisirs, 2018

*****************************

 

Pastel, la griffe belge de l'école des loisirs, fête ses 30 ans !


04/04/18

Claude et Morino, d'Adrien Albert

Claude et Morino

Morino est un jeune taureau qui vit seul dans sa caravane isolée. Chaque soir, avant de se coucher, il aime se préparer une grande tasse de tisane. Le problème, c'est qu'il a tout le temps envie de faire pipi. Ras-le-bol de sortir en pleine nuit, il a donc bidouillé une trappe spéciale et se soulage sans mettre un pouce dehors. Allez comprendre... Ce soir-là, son pipi réveille un squelette qui était enterré sous la terre. Coucou, je m'appelle Claude. Et je suis frappé de malédiction. Morino et lui ne peuvent plus se séparer, sous peine d'exploser ! Damned. Notre ami taureau se trouve fort désappointé mais accueille la nouvelle avec philosophie. Après tout, avoir un peu de compagnie, ça ne peut pas nuire à sa routine. Ensemble, ils décident donc de partir en vacances avec la caravane. Direction, la côte pour voir la mer et respirer le bon air frais. Claude est épaté. Et voilà qu'une rafale de vent balaie notre squelette, puis la caravane, plouf, dans l'eau !

Ceci n'est évidemment que le début d'aventures palpitantes, qui font aussi beaucoup sourire. Le tandem formé par Claude et Morino est inattendu et tellement drôle. Leur histoire de malédiction va tisser entre eux un lien très fort, d'abord par obligation, puis par réelle tendresse, car l'un et l'autre vont s'apprécier envers et contre tout. Oui, Claude est pot-de-colle et Morino un peu ronchon. Mais ils vont connaître à deux de folles épopées et braver les tempêtes en se serrant les coudes. Si jamais la malédiction est enfin levée, trop tard, ils ne peuvent plus se passer l'un de l'autre ! C'est surprenant. 100% cocasse, pétillant, merveilleusement illustré, avec du peps, des couleurs, de l'humour, de l'amitié et même de la poésie. Où l'on découvre, par exemple, des moules chanter du Charles Baudelaire ! ... Ha, ha. C'est TOP. ♥

L'école des Loisirs, 2018

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07/03/18

Le célèbre catalogue Walker & Dawn, de Davide Morosinotto

« Il ne restait qu'une chose à déterminer, la plus importante : qui serait le chef de l'expédition ?
Je ne voulais pas me proposer car c'était on ne peut plus évident : ça ne pouvait pas être Eddie parce qu'il était trop fragile (et puis il avait des lunettes), ni Joju parce que c'était une fille, et je ne parle même pas de Min. Forcément, c'était le plus petit et, par-dessus le marché, il était noir.
Malgré tout, un vrai chef ne doit pas se mettre en avant, il doit être choisi et acclamé par son peuple.
J'ai donc attendu d'être acclamé en songeant déjà à ce que je dirais avant d'accepter, non, non, je ne suis pas à la hauteur, vous êtes trop gentils, des choses dans ce goût-là, la modestie incarnée, quoi.
Au lieu de ça, Eddie a prétendu que c'était à lui d'être le chef car il était un chaman qui savait parler aux alligators ; Joju, elle, pensait que cette mission lui revenait car elle était la plus dégourdie de la bande, et Min lui-même donnait l'impression d'avoir son mot à dire en agitant la montre.
J'ai laissé échapper un soupir. »

le CÉLÈBRE CATALOGUE WALKER et DAWN

Quatre amis vivent et grandissent dans le bayou, se réunissant dans leur refuge secret pour inventer de nouveaux jeux, comme bricoler un nouveau canoé pour pêcher dans les flots boueux. Ce jour d'été 1904, P'Tit Trois, Eddie, Min et Julie trouvent une boîte à conserve rouillée, avec à l'intérieur trois dollars. Sans rien dire à personne, ils décident de passer commande dans le “célèbre catalogue Walker & Dawn” mais sont finalement déçus le jour de la livraison du colis, car celui-ci ne contient pas l'article attendu (un revolver de police) mais une vieille montre cassée. Même si le catalogue garantit les prix les plus bas et une totale satisfaction sous peine de remboursement, les enfants doivent se rendre en personne à Chicago pour obtenir gain de cause. Une perspective peu envisageable pour leurs familles qui triment, qui râlent, qui punissent à coup de ceinture en cuir sur les fesses. Finalement, des événements dramatiques vont précipiter leur décision et pousser la bande des quatre à se sauver par la rivière jusqu'à La Nouvelle-Orléans. Sur place, ils devront encore se débrouiller pour rejoindre la grande ville du Nord, en veillant à ne pas tomber dans les nombreux pièges tendus. 

Tout est absolument épatant dans cette lecture ! On a quatre enfants formidables, généreux, drôles, courageux et attachants, qui prennent tour à tour la parole au cours des quatre parties composant leurs aventures. On apprend ainsi à mieux découvrir les uns et les autres, à cerner leurs secrets, à aimer leurs rêves et leurs envies, à partager leurs émotions. On se sent un peu le cinquième membre du gang et on échangerait notre place pour rien au monde. De plus, malgré une épaisseur consistante, ce gros roman de 425 pages se dévore en un clin d'œil ! La lecture nous transporte dans une Amérique vintage, avec ses bateaux à aube, son jazz coloré, son bayou, ses trains de marchandises avec des wagons en bois, ses grandes villes semées de danger, ses bureaux de presse aux rédactions bourdonnantes, ses chasses au trésor et j'en passe... On n'a qu'à fermer les yeux pour y croire. Nos jeunes héros prennent une part active au dynamisme ambiant, et on plonge le cœur battant dans leurs péripéties, rapportées sur un ton plein d'humour et de suspense.

Faisant également penser à Tom Sawyer, le roman se révèle audacieux, surprenant et plein de ressorts. J'ai aimé fort, fort, fort. C'est même UN GROS COUP DE CŒUR ! ♥

L'école des loisirs, 2018 - traduit de l'italien par Marc Lesage

illustrations de Stefano Moro, Annalisa Ventura et Gabriel Gay

==================================================

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06/03/18

La longue marche des dindes, de Kathleen Kaar

La longue marche des dindes« C'était un magnifique jour de juin. Les champs de maïs verdissant ondulaient de part et d'autre de la route de l'Ouest. Mes dindes qui se dandinaient au milieu devaient être superbes à voir, avec leur plumage étincelant au soleil. Parole, elles ont filé comme des bolides dès qu'elles ont senti sous leurs pattes un petit avant-goût de liberté. Nous avons bien dû parcourir cinquante kilomètres le premier jour. »

Été 1860. Simon Green, 15 ans, quitte l'école pour trouver du boulot. Le môme est gentil, plein de bonne volonté, mais un peu nigaud. Quand il apprend qu'il y a trop de dindes dans la région du Missouri et qu'une ville comme Denver, en plein essor, serait prête à marchander la volaille cinq fois son prix, il fait vite les comptes et flaire la bonne affaire. Il négocie avec son oncle pour s'acheter un chariot, des mules et mille dindes, reçoit une bourse de son institutrice, embauche un alcoolique repenti, Bidwell Peece. Et s'en va sifflant soufflant sur les pistes de l'Ouest sauvage. En route, l'équipage croise Jabeth Ballou, un esclave en fuite, mais aussi un cirque, où le garçon fera la rencontre de sa vie. Poursuivant toujours plus loin sa longue marche, Simon aura maille à partir avec des bandits de grand chemin, des indiens Potawatomis, des sauterelles, des tuniques bleues et une demoiselle en détresse.

En bref, c'est une épopée vivifiante, racontée sur le ton de l'humour cocasse, mais qui décrit très bien l'ambiance western avec ses espoirs et ses désillusions. L'histoire convoque tous les clichés du genre et plante le décor, sans virer à la mascarade. On partage ainsi avec cette équipe de bras cassés un élan de convivialité, d'optimisme et d'aventure qui fait un bien fou ! Simon et ses associés sont des héros au cœur tendre, tous hyper attachants, même avec leurs casseroles aux pieds. Les voir se découvrir et lier entre eux une réelle connivence donne le sourire et est extrêmement réconfortant. Il se dégage de leurs péripéties une énergie pétulante qu'on avale à grandes goulées.

Une lecture fière de ses 20 ans et au pep's débordant ! ☺ 

L'école des Loisirs, coll. médium poche - traduit par Hélène Misserly (1999)

2018 pour la présente édition - couv. illustrée par Jérémie Moreau

====================================================

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/02/18

Sauveur & Fils saison 1, de Marie-Aude Murail

sauveur et fils saison 1

“À quoi je sers?” se demande souvent Sauveur Saint-Yves, psychologue installé à Orléans. Originaire des Antilles, l'homme vit avec son fils de huit ans, Lazare, et reçoit à longueur de journée les doléances d'âmes désœuvrées - une mère désemparée par son fils qui fait pipi au lit, une autre qui ne comprend pas pourquoi sa fille se taillade les bras, une qui perd la tête et oublie son grand garçon de seize ans, une famille au complet qui se déchire et ne peut plus se voir en peinture... Des crises en cascade, des cris, des larmes, des silences, des soupirs. À l'abri dans son couloir, le môme Lazare n'en perd pas une miette et s'effraie d'entendre autant de détresse. Lui aussi en a gros sur le cœur - sa maman décédée trop tôt et dont on ne parle jamais assez. Et tous ces courriers qui s'empilent devant la porte, des menaces de mort qui font dresser les cheveux sur la tête... Chacun s'enferme dans ses non-dits et le temps s'écoule mollement. Le gamin découvre l'hostilité suscitée par la couleur de la peau, être ou ne pas raciste, rien que d'y penser c'est déjà un signe ? Louise, la maman de Paul, s'interroge beaucoup sur le meilleur ami de son fils et perd tous ses moyens face à Sauveur, 1,90 m pour 80 kg de muscles.

C'est tout ça que raconte Marie-Aude Murail, en mieux, en humour et en tendresse. Car c'est un roman qu'on croque avec gourmandise et dont on savoure chaque bouchée en mâchant religieusement. Tout est brodé avec délicatesse - les personnages, les dialogues, les errances et les éclats. Jusqu'à l'escapade finale sur les terres de l'enfance, avec ses couleurs, ses chants et sa tribu turbulente. J'ai infiniment aimé ce petit pan de vie aux côtés d'un papa au physique de colosse, qui continue d'apprendre son rôle et le sens du monde, tout en assurant auprès d'un fils curieux, intelligent et sensible. Autour d'eux, gravitent des petits électrons libres qu'on attache ou détache au gré de nos envies. Parfois, les sujets sont lourds et les enclumes tombent lâchement dans les estomacs... Mais l'ambiance générale se veut positive et penche volontiers vers la résilience et l'espoir. Cela remue de douces sensations, n'hésitez pas ! En plus, il y a quatre saisons du même acabit. C'est du bonheur en tranches...  à partager sans retenue. Moi j'y retourne de suite. ♥☺

L'école des loisirs, 2016

Photographie de couverture ♥ que j'adore ♥ : Megan Van der Elst

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/02/18

Pêle-Mêle : Pas poli ? - Le cache-cache des animaux - La vengeance de Germaine

pas poliTadam ! Arrivée fracassante du petit loup d'Alex Sanders dans la peau du gros dur. Tremblez, jeunes gens !

D'abord il entre sans toquer à la porte, sans dire bonjour, sans demander la permission pour manger une banane, sans s'il vous plaît... Et il dit des gros mots, il parle la bouche pleine, il jette ses détritus par terre ! Tout ça, tout ça.  

Vraiment, rien ne va plus. Le lecteur est outré. Il rouspète, il vitupère, il va prévenir la police. Nanméo.

Mais voilà, face à une bosse de la taille d'un œuf de pigeon, boum sur la tête, le lecteur est compatissant. Le loup est sonné et doit rentrer fissa chez lui, au revoir et à bientôt.

Cet album est franchement drôle ! L'enfant se marre tout du long à suivre le dialogue avec un loup insolent, qui dit caca et prout (ça fonctionne toujours) et qui fait exactement tout ce qu'il ne faut pas faire !

Ce guide décalé des bonnes manières est impayable ! 

Pas poli ? d'Alex Sanders

loulou & cie de l'école des loisirs, 2018

-----------------------------

 

le CACHE-CACHE DES ANIMAUX

C'est jour de cache-cache.

Le petit chien s'y colle pendant que ses copains se planquent partout dans la maison. Il compte jusqu'à dix et la partie peut commencer.

L'opération camouflage est en place. Le chien doit débusquer tigre, lapin et mouton, tous fondus dans le décor, parmi les tissus colorés et aux motifs bariolés, au milieu des pantoufles, des coussins ou des manteaux.

Le lecteur aussi peut trouver les indices et s'amuser à surprendre qui se cache où. C'est simple, mais très rigolo. Les illustrations sont ravissantes et apportent une vraie touche de fraîcheur à l'histoire.

Un bon goûter vient également récompenser les petits amis... après quelques poussées de tension et des secondes de stress face à “l'immense silhouette noire” qui se profile dans la cuisine. Brrr ! ☺

Le cache-cache des animaux, de Tomoko Ohmura

l'école des loisirs, 2018

-----------------------------

 

la VENGEANCE DE GERMAINE

Réédition d'un titre déjà paru en 2002. Mais c'est tellement bon qu'on ne s'en lasse pas !

Germaine et Lulu sont deux cocottes qui partagent la même basse-cour, mais toutes deux se disputent constamment. En fait, Lulu a tout pour elle - elle est gracieuse, coquette, dodue et a la cote auprès des coqs. Tout le contraire de Germaine, affreusement jalouse.

Plus le temps passe, plus la rancœur est tenace. Lulu réussit tout, tandis que Germaine est la risée du poulailler. Et puis un jour, Germaine décide d'offrir à son ennemie jurée un gâteau. Puis un autre. Tous les jours, elle apporte une pâtisserie en signe de contrition.

Lulu est ravie et se régale. Tant et si bien que... La vengeance est un plat qui se mange froid. Gnak gnak gnak.

Je n'ai rien vu venir de la ruse finale et j'applaudis bien fort ce tour de passe-passe. Cet album est absolument jubilatoire dans son genre et s'adresse à tous les amateurs d'humour noir ! ☺

La vengeance de Germaine, d'Emmanuelle Eeckhout

pastel de l'école des loisirs, 2018