30/12/14

8 minutes et 19 secondes, de Rascal & Hubert Grooteclaes

IMG_2609

Il faut 8 minutes et 19 secondes pour que la lumière du soleil parvienne jusqu'à la Terre.

Un livre sur la perte d'un être cher, le sentiment d'abandon, le chagrin, le temps qui passe, les souvenirs qui restent, le vide qui ne se comble jamais...

« La vie continue avec nos souvenirs de toi. Réveillés au détour d'un tiroir, d'une rue, d'une fleur, d'un dessert, d'une photo de bord de mer. »

Le texte est d'une grande sensibilité, les photographies sont énigmatiques mais pleines d'émotion, dans une ambiance certes poignante.

Et pourtant, je suis restée en marge de cette lecture, que je trouve aussi peu accessible pour des enfants. Le ton est solennel, assez froid et peu réconfortant, malgré son intention.

La lecture laisse une sensation embarrassante, à l'instar d'une autre lecture, Marie et les choses de la vie de Tine Mortier & Kaatje Vermeire, qui traite du même sujet.

Pastel, octobre 2014

IMG_2610  IMG_2611

IMG_2612  IMG_2613

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29/12/14

Saute, de Tatsuhide Matsuoka

IMG_2728

Avec son format carnet de poche (15 x 15), qu'on ouvre à la verticale, CAR l'histoire s'y prête à merveille, cet album propose un défilé d'animaux assez extraordinaire.

Eh oui, ils sautent ! La grenouille, la sauterelle, le chat, le chien, la poule et son poussin, le poisson, et aussi la fillette... ah flûte, non pas l'escargot... (sourires). Toutes ces prouesses n'en demeurent pas moins exceptionnelles.

Et c'est radical : l'enfant lecteur adore et s'esclaffe de découvrir toutes ces bestioles bondir pour lui offrir un spectacle rigolo, à travers des illustrations assez réalistes. Le japonais Tatsuhide Matsuoka nous propose un bestiaire original et vraiment plaisant à lire ! 

L'École des Loisirs, octobre 2014

IMG_2729  IMG_2730

IMG_2731  IMG_2732

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Bain d'Abel, d'Audrey Poussier

IMG_2573

Abel adore prendre son bain, tant et si bien qu'il n'aime pas du tout le moment où sa mère vide la baignoire. À ce propos, où va l'eau du bain ? se demande Abel. Lorsqu'un soir, comme par magie, il réussit à passer par le trou de la bonde et s'évade, de tuyau en ruisseau, de rivière en fleuve, de découverte en rencontre... 

Par sa taille (29 x 31) et son étonnante couverture (ah ! cet hippo...), l'album tape aussitôt dans l'œil et réserve, de surcroît, une histoire incroyable et stupéfiante, mais non moins pertinente et instructive. Car elle informe le jeune lecteur sur le parcours de l'eau, qui ne sort pas miraculeusement du robinet !  ;-)

Audrey Poussier propose une exploration fantaisiste et facétieuse, en expédiant le petit Abel dans une virée fabuleuse. Il va ainsi traverser toutes sortes de paysages et croiser toutes sortes d'animaux, dans la joie et la bonne humeur. Et quand il retrouve le chemin de la maison, évidemment le bambin est crotté de la tête aux pieds. 

Résultat, il doit de nouveau prendre un bain  ! La boucle est bouclée.

La lecture est fort sympathique, autour d'un sujet qui remplit son double rôle (instruire et divertir). L'ensemble est lumineux, avec des couleurs douces et des dessins subtils et délicats, et une petite pointe d'humour. 

L'École des Loisirs, novembre 2014

IMG_2574  IMG_2576

IMG_2579  IMG_2581

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26/12/14

❄ De belles lectures de saison ! ❄

IMG_2841

Orpheline, sans le sou, Sophie Smith vit en pension dans une école privée à Londres. A l'approche des vacances, ses amies et elle sont invitées à se rendre en Russie pour rencontrer la princesse Volkonski. Cette dernière occupe un palais d'hiver, en rase campagne, dans la région de St-Petersburg. L'endroit est féérique, même s'il porte encore les stigmates des vieilles querelles politiques et des tragédies familiales.

Sophie est avide d'aventures merveilleuses, elle tombe sous le charme de cette princesse au charisme ravageur - énigmatique, mais envoûtant. La forêt alentour cache aussi une meute de loups, qui se manifeste la nuit, ou dans les rêves de Sophie. La jeune fille est d'ailleurs de plus en plus perdue, mélangeant la réalité et la fiction, ressassant des souvenirs de son père qui avait coutume de lui chanter une berceuse ou aimait lui raconter des légendes lointaines.

Son histoire s'éclairera à l'aube de révélations éclatantes, qui surviendront dans les derniers chapitres. Mais c'est surtout pour son fantastique décor que cette lecture est attachante. On baigne dans un cadre idyllique, au cœur de la Russie, en plein hiver, on vit et partage des activités toutes plus extraordinaires les unes que les autres (pique-nique de minuit sur un lac gelé, balades en vozok, patin à glace au coucher du soleil...). Un joli conte enchanteur, qui séduit pour sa simplicité, son élégance et sa tenue. C'est ravissant et cela m'a beaucoup plu.

Sophie et la Princesse des Loups, de Cathryn Constable - Gallimard jeunesse, trad. Alice Marchand

 

Petite feuille nenetse

Prenons notre envol pour Novgorod, dans le pensionnat Biriozy, où se trouvent trois camarades de chambrée, Pénélope, Ludmila et Sanouk. Elles trompent leur ennui en se racontant des histoires, quand débarque leur nouveau professeur de littérature, Anton Mordiev, qui leur fait découvrir un petit livre sur la civilisation nénètse (un peuple qui vit de l'élevage de rennes au-delà des Monts Oural). Mais cette lecture n'est pas du goût de la sous-directrice, Olga Petrovna, qui va tout mettre en œuvre pour les en détourner.

Avec une élégance très appréciable, Anne Bouin nous enchante, nous séduit et nous divertit en un tour de main. Car ce roman est fabuleux ! L'intrigue y est étonnamment riche et d'une imagination débordante, avec du suspense et beaucoup de poésie. On y croise aussi trois jeunes filles attachantes, liées par une amitié sincère et rafraîchissante, portées par une passion romanesque éblouissante, comprenant son petit lot de miracles. 

Naturellement cette lecture nous réserve un dépaysement assuré, à travers la belle Russie, glaçante ou fascinante, qu'on soit entre les murs du pensionnat austère, dans la très coquette isba bleue de la babouchka de Sanouk, ou sous un tchoum, à se réchauffer sous une peau de renne... Bref, le charme opère et j'ai été plus qu'enchantée par cette première approche, qui se poursuit avec Un été sibérissime et La vie est une flèche.

Petite feuille nénètse, d'Anne Bouin - L'École des Loisirs

 

IMG_2842

Moscou, hiver 1948. La maman de Nina Volkovitch, qui travaille au musée d'art, est arrêtée par des hommes en noir, envoyée au goulag, tandis que sa fille est expédiée manu militari dans un orphelinat. Nina, âgée de 15 ans, est une enfant chêtive, pas plus grosse ou grande qu'une enfant de huit ans. Considérée comme fille de traîtres, elle subit les brimades en silence et attend son heure pour s'enfuir et retrouver sa mère.

La suite de ses aventures sera tout aussi captivante et embarque le lecteur à travers une Russie Stalinienne effrayante, truffée de magouilles politiques scandaleuses. L'atmosphère y est certes sordide et frileuse, pourtant chaque avancée de l'histoire réserve un enthousiasme grandissant ! L'histoire n'a effectivement pas tout livré de ses secrets et autres mystères, mais l'on devine un univers foisonnant, riche et excitant.

Cette série en trois tomes est également servie par un style élégant, des propos intelligents, des personnages attachants, et propose un ton neuf et original dans le paysage actuel ! Une magnifique saga historique et fantastique.

Nina Volkovitch, de Carole Trebor - Gulf Stream

17/12/14

Rébellion chez les crayons, de Drew Daywalt & Oliver Jeffers

IMG_2525

Duncan vient de recevoir un gros paquet de lettres, de la part de ses crayons de couleur ! Rien ne va plus, entre réclamation, sentiment d'injustice, ras-le-bol, indiscrétion, usure anticipée, tromperie, négligence... les crayons ont leur mot à dire et ils l'expriment haut et fort ... et en couleurs ! 

C'est très, très drôle. Vachement original. Et bon enfant. Jugez plutôt.

Le rouge se plaint de trop travailler (pompiers, pommes, Noël, Saint Valentin, il n'arrête jamais !), le violet réclame plus de rigueur (ne pas déborder du dessin), le beige se sent seul au monde (à part le blé ?), le gris est épuisé (trop de pachydermes, pas assez de petits cailloux ou de bébés pingouins), le blanc se sent absent,  le noir en a marre de souligner les contours, le vert est satisfait de son sort (croco, dino, arbres et grenouilles, tout lui va !), le bleu est au bout du rouleau, le rose exige d'être plus présent dans la vie du garçon, le pêche se sent « nu ».

Sans oublier LA fameuse querelle entre le jaune et l'orange qui estiment tous deux être LA couleur du soleil (avec preuves à l'appui !). À Duncan de trancher, une bonne fois pour toute.

Le format est audacieux, il y a beaucoup d'humour, de tendresse et de finesse. Et l'enfant ne regardera plus ses crayons de couleur de la même façon, car oui eux aussi ont des états d'âme ! C'est subtil, mais super efficace. On le lit et le relit, avec énormément de bonheur.

Kaléidoscope, mars 2014

IMG_2526  IMG_2527

IMG_2528  IMG_2529

IMG_2530

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,



16/12/14

Le Concours de force, de Delphine Bournay

IMG_2582

Alors qu'elle bouquine tranquillement, Taupinette est surprise par un projectile - boum ! - venu s'écraser à l'entrée de sa galerie. C'est une énorme pierre, beaucoup trop lourde à déloger. Taupinette râle : son entrée est bouchée, il fait noir comme dans un four et elle est obligée de s'éclairer à la bougie, comme au Moyen Âge ! Arrive son ami Renard, qui tente de lui prêter main forte, avant de se replier en cuisine pour déguster les petits biscuits grillés.

Il lui suggère aussi d'organiser un concours de force, avec une belle récompense à la clé. Les candidats vont défiler les uns après les autres, mais rien n'y fait. La pierre ne bouge pas d'un pouce. Par contre, ils viennent tous s'attabler autour de la platée de biscuits et se pourlèchent les babilles. Taupinette fait grise mine et est à bout de patience. 

Même sa grand-mère vient, bien malgré elle, semer la zizanie en lui passant un coup de fil qui vire au dialogue de sourds ! Et qu'est-ce que c'est drôle ! Delphine Bournay n'a pas son pareil pour raconter des histoires simples mais hyper efficaces. Elles vous donnent la patate et font soupirer dès qu'on tourne la dernière page... c'est toujours trop court !

Toujours frais et guilleret, le ton de l'auteur déborde d'énergie créatrice et enchante son public sans limite d'âge ! 

L'École des Loisirs, novembre 2014 

IMG_2583  IMG_2584

IMG_2585  IMG_2586

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

D'un côté... et de l'autre, de Gwendoline Raisson & Ella Charbon

IMG_2727

Derrière ce grand mur, se cache forcément un mystère ! Une créature féroce, menaçante, prompte à attaquer nos deux amis... Ou alors, un petit ours paumé, curieux, pas assez grand pour voir au-delà, alors que tout ce qu'il aperçoit fait sacrément envie (les ballons, les avions qui volent...). Mais qu'est-ce qu'il y a derrière ce mur ?!!

Ha, ha, la jolie trouvaille ! En gros, vous l'avez compris, ce sont deux histoires pour le prix d'une. Ou deux versions d'une même histoire, suivant le côté du mur où l'on se positionne. Il en va de même pour l'album, qu'on peut lire dans les deux sens. Et c'est super chouette comme idée ! 

Les silhouettes des oursons sont aussi bougrement attirantes, rondouillardes et craquantes, on n'en ferait qu'une bouchée. C'est un album qui invite à la découverte et aux questionnements, sur le côté pile ou face de ce qu'on voit ou perçoit. Les enfants y seront très sensibles et apprécieront la petite touche facétieuse.

Une lecture charmante, source de plaisir et de bonheur. J'aime !!! 

Loulou & Cie, octobre 2014

IMG_2718  IMG_2719

IMG_2721  IMG_2722

IMG_2724  IMG_2725

IMG_2726  IMG_2723

IMG_2717

 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13/12/14

Je veux pas aller à la piscine ! de Stephanie Blake

IMG_2604

Simon vient d'apprendre une terrible nouvelle : toute sa classe doit se rendre à la pisicine, avec séance dans le grand bain, annonce fièrement son papa. Quelle horreur ! Le petit lapin est catégorique : « Jamais de la vie ! »

Pas question de s'exhiber en maillot devant tous, avec son bonnet sur la tête, le corps grelottant de froid et la trouille au ventre de plonger dans l'eau... non, non, non ! Il en fait même des cauchemars la nuit, rêvant qu'un monstre aquatique va l'avaler. Ses parents n'en peuvent plus. Jamais de la vie, jamais de la vie .... 

Simon n'a plus le choix : il est face à son destin. Tandis que ses copains bondissent avec excitation, lui avale difficilement sa salive... C'est alors qu'il croise la petite Lou, qui tremble encore plus que lui sur le bord du bassin. Simon n'écoute que son courage et lui propose de se jeter à l'eau main dans la main. 

Finalement, la piscine, ce n'est pas la mer à boire ! ;-)

Un album qui se dispense de commentaire, car tout est explicite : Stephanie Blake a abordé avec beaucoup d'humour, mais non moins de sensibilité, la peur de l'eau et de la piscine. C'est une lecture tout à fait décomplexante, allez hop ... on plonge ! 

L'École des Loisirs, octobre 2014

IMG_2605  IMG_2606

IMG_2607  IMG_2608

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Choisis un animal, de Soledad Bravi

IMG_2589

Un frère et une sœur s'amusent aux devinettes : je pense fort à un animal, à toi de trouver lequel ! Les questions s'enchaînent : est-ce qu'il est grand, est-ce qu'il a des poils, est-ce qu'il vit à la campagne, est-ce qu'il aime les bonbons...

Le frère n'a pas l'ombre d'une piste, tandis que sa sœur soupire d'ennui. Cela devient trop long, il n'est décidément pas futé ! ... ;-)

Joli duo, avec questions pertinentes, pour une lecture pleine d'humour et toujours constellée des illustrations vitaminées de Soledad Bravi. Un rendez-vous qui ne manque pas de nous réjouir ! 

Loulou & Cie, novembre 2014

IMG_2591  IMG_2593IMG_2596  IMG_2597

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10/12/14

Le Filou de la forêt, d'Oliver Jeffers

IMG_2517

Une affaire bien mystérieuse secoue la forêt : depuis quelque temps, les branches des arbres disparaissent, quand ce ne sont pas les arbres eux-mêmes ! Une enquête est ouverte, mais nulle trace du voleur. La communauté des bois est ébranlée et convoque une réunion exceptionnelle : à force de discuter âprement, ils en viennent à s'accuser mutuellement... mais tous ont un alibi solide qui les innocente complètement.

Pendant ce temps, les crimes se multiplient et le voleur continue d'agir en toute impunité. Le lecteur, lui, devient complice malgré lui en découvrant le coupable, pom-pom-pom, accomplir ses méfaits dans le dos des investigateurs. Ah, ah, ah, quelle tendre ironie ! 

Inventive et drolatique, cette histoire fait mouche et conquiert un lectorat qui s'esclaffe et en redemande. On y retrouve tous les codes rattachés au genre policier (suspense, vocabulaire, mise en scène). Tout y est, on y croit dur comme fer. Et on apprécie, également, la petite touche de burlesque dans la ligne conductrice, le texte et les expressions des personnages. C'est follement bon, on ne voudrait jamais que ça s'arrête ! 

Kaléidoscope, août 2009 ♦ traduit par Elisabeth Duval (The Great Paper Caper)

IMG_2518  IMG_2519

IMG_2521  IMG_2522

IMG_2523  IMG_2524

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »