23/10/19

Ici, on lit : Les habits rouges de Monsieur Loup - La souris qui voulait peindre - La valise - Le livre des erreurs - Imagine...

Les habits rouges de Monsieur Loup, par Isabelle Bonameau

les habits rouges de monsieur loup

C'est une excellente journée qui commence pour Monsieur Loup car, ce matin, il neige ! Chic... Monsieur Loup sort aussitôt (sans même s'habiller) et se roule de bonheur dans la neige. Au bout du compte, Monsieur Loup grelotte. Brrr... il fait froid !

Hop, au passage, il saisit le bonnet d'Isidor, les bottes de Gorfi et les moufles d'Anastasia. Monsieur Loup est maintenant bien au chaud... et tout de rouge vêtu. Ça lui donne une idée !

Pourtant, les elfes ne sont pas contents d'avoir été spoliés de leurs accessoires douillets et veulent retrouver le Loup. Celui-ci s'est replié dans sa maison et drapé dans un déguisement charmant : et si on fêtait déjà Noël ? Mais attention aux usurpateurs, car l'authencité fait loi. Il suffirait d'une visite surprise et d'une distribution de cadeaux bleus pour réconcilier tout le monde.

Un album rigolo qui anticipe les fêtes de fin d'année et qui rappelle qu'un enfant sage est aussi un enfant comblé ! Cette histoire est arrosée d'un zeste d'humour, forcément.

(L'école des loisirs, Loulou & cie, 2019)

==========================

La souris qui voulait peindre, par Aude Picault

la souris qui voulait peindre

Ludivine et sa famille viennent d'emménager dans un atelier d'artiste - l'occasion pour notre petite souris de découvrir les pinceaux, la peinture, les toiles. Bref. Tout ceci finit par lui donner envie de dessiner ! Après des essais peu encouragés par ses proches, qui se moquent, qui rouspètent ou qui appellent à la prudence, notre artiste en herbe laisse éclater son inspiration et s'échappe du cocon familial pour faire les choses en grand.

Trop accaparée par sa passion, Ludivine met finalement les siens en danger car elle est surprise hors de sa cachette et comprend que leurs jours sont comptés. Impossible de sortir leur museau, de partir en quête de nourriture, tous pensent déjà au prochain départ. Mais Ludivine possède un vrai sens artistique et sa créativité n'a pas échappé à l'œil des experts... 

Une sacrée belle aventure pour cette famille de souris, entre passion dévorante, émancipation et création, voilà une histoire palpitante qui fera battre le cœur des plus jeunes !

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

La valise, par Chris Naylor-Ballesteros

la valise

Face à cet étranger poussant sa lourde valise, visiblement épuisé de son long périple, les animaux s'interrogent... qui est-il ? que fait-il ici ? d'où vient-il ? et que cache sa valise ? L'inconnu leur explique qu'il transporte une tasse, mais aussi une table et une chaise en bois, et une cabane d'où l'on peut voir la mer. Puis il s'écroule à leurs pieds et plonge dans un profond sommeil.

Seulement, voilà... les animaux sont dubitatifs. Une table, une chaise, une cabane, et puis quoi encore ? Les animaux sentent l'arnaque et décident d'ouvrir la valise sans demander l'avis de l'étranger. La vérité, eh bien, les mettra terriblement mal à l'aise. D'où cet élan de générosité spontané pour montrer qu'ils ne sont pas que des nigauds craintifs mais des êtres accueillants et solidaires.

En écho avec l'actualité, cette lecture aborde le thème des migrants pour expliquer aux enfants que la peur de l'autre est réelle. Il faut cependant apprendre à dépasser ses préjugés et tendre la main aux plus démunis. Un album tendre et poétique, très poignante.

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

Le livre des erreurs, par Corinna Luyken

le livre des erreurs

On ne soupçonne pas le potentiel de ce MAGNIFIQUE album ! Croyez-moi, vous allez être éblouis sur place.

Tout commence par une erreur... un tache d'encre, un œil mal dessiné, puis rattrapé, et ainsi de suite. C'est comme mettre le lecteur dans la confidence, l'inviter dans les coulisses de la création, comment inventer une histoire, comment illustrer cette histoire, envers et contre tout. Comment on rebondit d'un cou trop long, d'un coude trop pointu, d'une jambe trop longue, d'un chat qui ressemble à une vache ou d'un buisson trop foncé...

Quelle ingénieuse idée de proposer au lecteur de se pencher sur les petits riens, les détails, les loupés, les raccommodages d'une œuvre en mouvement ! C'est très, très beau. On tombe sous le charme, car le reste de l'histoire n'en finit plus de s'épanouir et de surprendre, toujours et encore, et la boucle tourne sur elle-même. Fantastique ! Cette ode à l'imagination est une prouesse de chaque instant, chaque indice compte, c'est formidable !

(Kaléidoscope, 2019)

==========================

Imagine un Loup, par Emmanuel Lecaye & Marc Majewski

imagine un loup

Imagine un loup perdu dans une forêt qui découvre un arbre magique quand soudain…
Imagine un cheval intrépide galopant à travers le monde faire halte face à un spectacle incongru…
Imagine une sirène solitaire qui vit dans une ville au fond de l’océan quand un matin…

Douze bouts d'histoires qui se terminent par trois petits points, car c'est au lecteur d'inventer sa propre histoire ! Un bel exercice de style, tout d'abord surprenant, et puis finalement épatant. La lecture ouvre à la divagation, au rêve ou à la fantaisie. Au moins, aucune déception quand à la fin de chaque histoire... puisque c'est à toi de raconter la suite !

(Pastel, 2019)

==========================

 


11/10/19

Graines de bandits, par Yvon Roy

Après Les Petites victoires, dans lequel l'auteur racontait avec force son quotidien de père d'un enfant autiste, Yvon Roy évoque avec toujours autant de finesse son enfance douloureuse. 

Graines de bandits

Leur père souhaitait s'installer en pleine campagne pour se ressourcer dans l'Amérique des années 70. Au final toute la famille va se contenter d'un modeste bungalow sur un terrain boueux. Le début de la désillusion.
Mais les garçons refusent la défaite et courent se réfugier dans la plaine. Ils ont des rêves plein la tête et imaginent déjà la conquête des grands espaces. Aussi, quand un promoteur débarque avec ses projets de bétonnage à outrance, les frangins voient rouge et entrent en résistance.
Ils vont aussi jouer aux caïds et provoquer leurs voisins. Ils pensent même qu'une fille n'est pas capable de conduire un kart et acceptent de faire une course pour prouver qui est le plus fort.

En fait, nos graines de bandits ont choisi de s'échapper - fuir leur réalité où règnent la violence et l'amertume. Loin de la sinistrose. Leur mère ne joue plus au piano, préfère boire et regarder la télévision. Leur père suit une secte religieuse et s'enferme dans une vision rétrograde.
Bref. Les mômes se révoltent à leur façon et veulent brandir leur poing. Contre le destin. Contre le monde moderne. Contre les dogmes sacrés. Contre les rêves brisés.

Cette BD retrace un chapitre de vie qui revient sur l'enfance douloureuse de l'auteur. Un sujet pas facile pour une lecture touchante et néanmoins peu convaincante.

Rue de Sèvres, 2019

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chaplin en Amérique, par David François & Laurent Seksik

Une BD somptueuse sur les débuts d'artiste d'un acteur dont le simple nom est devenu une empreinte.

chaplin en amériqueL'histoire raconte son arrivée en Amérique (1912-1913) au cours d'une tournée de music-hall puis de son invitation à rejoindre un plateau de tournage en Californie. Il ne tiendra pas encore le haut de l'affiche mais occupera son temps à servir les cafés et fureter dans les coulisses. De cette expérience, naîtra (oui, une pointe d'amertume) mais surtout son sens de l'observation. Car Charlie comprend qu'il doit sortir du lot et afficher un style... costume, chapeau, chaussures larges et moustache. Chaplin écrit sa légende.

Dès lors, son ascension sera fulgurante et montre aussi l'intelligence du bonhomme (pas seulement son ambition). Lorsque la presse européenne gronde contre son inaction en période de guerre, Charlie riposte et revendique son patriotisme en invoquant son utilité publique à distraire les troupes. Coup de pub ? coup d'anguille ? ou coup politique ? En tout cas, Charlie savait soigner son image et s'extraire des situations inextricables.

Ce chapitre révèle cependant les failles du personnage : sa mère internée pour folie, ses relations avec la gente féminine, son instinct de survie, son appât au gain... Laurent Seksik et David François n'ont donc pas fini d'explorer la part sombre de la vie tumultueuse de Chaplin. Un premier pas dans un triptyque intimiste et flamboyant.

Rue de Sèvres (2019)

Cette première aventure débute en 1910 quand il quitte l’Angleterre pour les Etats-Unis et se termine vers 1920, en pleine notoriété puisqu’il est déjà une des personnalités les plus connues au monde.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04/10/19

On lit : Chère Bertille - Les trésors de Mousse - Manu et Nono - Truc de fille ou de garçon - Vertical, ver génial

Chère Bertille..., de Clémentine Mélois & Rudy Spiessert

Chère Bertille Chère Bertille

On retrouve notre pétillante héroïne, après son incroyable voyage sur la Lune (en gruyère), dans de nouvelles aventures, toujours plus étonnantes, toujours plus étourdissantes ! Ainsi, Bertille entre en correspondance avec l'éminente vulcanologue, Irène Taziouf, pour échanger des idées et des conseils. Car Bertille a décidé de plonger dans La Gueule du Loup et ainsi de creuser jusqu'au centre de la Terre. À peine envisagé, son projet suscite déjà l'admiration et l'enthousiasme de la foule : expert, journaliste, politique & entourage... tous la contactent pour proposer un coup de main ou pour assister à l'événement (qui aura lieu le jour de son dixième anniversaire).

C'est tout pareil dans le troisième tome (À bord du Redoutable) : Bertille veut partir à la découverte de l'Atlantide, explorer les fonds marins et tout ça. Qui de mieux que l'acteur du Grand Bleu, Jean-Marc Beubar, pour la guider ? Hélas, sa secrétaire lui répond qu'il croule sous le travail et n'est guère disposé à répondre aux sollicitations de ses fans. Et puis c'est sa fille Martha qui réagit en suppliant Bertille de ne pas abandonner et de l'associer à son voyage. Là aussi, les lettres fusent et les sourires éclatent sur les visages. L'histoire inclut même une petite enquête criminelle qui fera palpiter le cœur des plus jeunes lecteurs.

En tout cas, cette série est une excellente pioche pour s'attacher à des personnages drôles et pour la savoureuse sensation de vivre de palpitantes expériences à leurs côtés. Les illustrations sont joyeuses et colorées. Le ton est principalement comique... sans minimiser l'impact scientifique (les références et les clins d'œil sont à souligner). En un mot : c'est TOP.

*************************************

Les trésors de Mousse, par Claire Lebourg

Les TRÉSORS DE MOUSSE

Avec ce troisième roman, Claire Lebourg propose une série tendre, douce et poétique avec le personnage de Mousse, dont la maison en bord de mer est une invitation au bonheur, au farniente, aux souvenirs...

Cette fois, il accueille sa nièce Pistache pour les vacances et veille au moindre détail pour lui assurer un séjour parfait. Mais la fillette ne rêve que de se baigner, du matin au soir, boudant parfois les activités ou les bons petits plats préparés par Mousse. Quelque peu contrarié, celui-ci prend son mal en patience et compte sur le prochain vide-grenier, avec son ami Bichon, pour faire revenir Pistache sur le rivage. En fouillant dans les malles, il tombe sur des trésors oubliés, des photos, des objets... autant de nostalgie à dorloter.

Admirablement illustré & refuge idéal pour une touche de réconfort, ce roman est riche en bienfaits insoupçonnés ! C'est une lecture simple mais tellement attachante. D'ailleurs, il n'y a pas d'âge pour l'adopter. 

*************************************

Manu et Nono : Le dernier gâteau, par Catharina Valckx

MANU ET NONO

Manu, le grand oiseau blanc, et Nono, le petit noir, sont deux meilleurs amis pour la vie. Ils habitent une maison près d'un lac et adorent manger des gâteaux. Parfois les amis se fâchent, se font des blagues, claquent la porte, décident de ne plus se parler, menacent de chercher d'autres potes, font la fête et dansent jusqu'au bout de la nuit, tombent raides morts, ne font pas illusion, filent des miettes de chocolat aux poissons et se font prendre la main dans le sac.

Un nouveau duo qui fait mouche pour une série légère comme une bulle. Le texte aéré et le trait de génie des illustrations permettront également aux lecteurs qui débutent une immersion facile. D'ailleurs, Manu et Nono sont déjà de retour pour Le coup de foudre de leur vie !

*************************************

Truc de fille ou de garçon ? par Clémentine du Pontavice

Truc de fille ou de garçon

Ce petit roman est drôlement ambitieux car il pointe du doigt toutes les contradictions de la vie des enfants : jouer au foot, verser des larmes, piloter un avion, danser avec style, aimer à sa façon, changer les couches du bébé, devenir mathématicienne ou même présidente de la république... après tout, fille ou garçon, quelle importance ?

Page après page, cette lecture démonte les clichés et rabroue les codes pour revendiquer totale liberté et tolérance débridée ! Ça fait un bien fou de lire un truc aussi sensé et pertinent, qui se destine aux Moucherons (lecteurs très débutants) et qui permet d'engager la discussion sur les goûts, les envies et le caractère des uns et des autres. Et pas selon une question de genre ! Bravo.

*************************************

Vertical, ver génial (ill. Dephine Bournay) / L'école des souris : Par ici la sortie ! (ill. Marc Boutavant), par Agnès Mathieu-Daudé

VERTICAL VER GÉNIA ÉCOLE DES SOURIS PAR ICI LA SORTIE

Vertical est un ver de terre timoré, qui roule sur lui-même à la moindre contrariété. Et voilà qu'il est tombé amoureux d'une limace - mystérieuse et sensuelle - sauf qu'il se ratatine tout le temps dès qu'elle s'approche de lui. Comment exprimer ses sentiments dans de telles conditions ? Sans compter que ses parents sont surprotecteurs ou ont des idées arrêtées sur les fréquentations du lombric. La vie d'un ver de terre n'est vraiment pas simple !

Chez les Souris, c'est école le dimanche ! Maître Hibou l'ignorait et s'imaginait buller peinard dans son peignoir en soie, un recueil de Maurice Carême sous le coude. Mais la marmaille de l'Écurie réclame des leçons, des chiffres, des chansons. Emma la belette est convoquée illico. Ce sera virée scolaire pour explorer la ville (et ses dangers) pour calmer les élèves en transe. Que de frissons... car battre le pavé de sombres ruelles bruyantes et malodorantes n'est vraiment pas une promenade de santé.

Au choix : deux petits bouquins rigolos pour des loopings de sensations et des personnages hauts en couleur qui marqueront le lecteur (ravi). Deux univers originaux et décalés (on trouve rarement des vers de terre sur le devant de la scène et des belettes végétariennes en instit' avisée). Ça change en bien... on applaudit l'audace !

*************************************

 

03/10/19

On aime : Jules et le renard - C'est mon arbre! - Les Toutous à Paris - On s'ennuie ! - Le doudou de Lolotte - Maman c'est toi ?

jules et le renard

Jules est un adorable souriceau, qui mène une petite vie paisible et solitaire, à laquelle il tient énormément. Chaque jour, il emprunte le même itinéraire rigoureusement millimétré pour échapper aux lapins, aux taupes, aux blaireaux, à la fermière avec son chien, à la chouette vorace. Ce rituel immuable lui a ainsi permis de rentrer sain et sauf jusqu'à présent.

Or, sa chère quiétude est mise à mal par un rusé renard venu fureter près de son terrier ! Paf... le museau en plein dans le mille. Jules était couché dans son lit au moment de cette intrusion et rien n'y fait : la bête est coincée. Compatissant, Jules propose de partager ses repas, puis discute du bout de gras et ainsi se lie d'amitié avec son meilleur ennemi.

Finalement, le renard retrouve sa liberté et scelle un pacte de non-agression. Chacun retourne à sa petite vie pépère... mais d'autres mésaventures attendent Jules au tournant. Notre souriceau, distrait, est face à son destin - entre la vie et la mort - et le lecteur retient son souffle. Retour fracassant de son pote avec acte héroïque à la clef ? En tout cas, il faudra bien du courage à Jules pour se tirer d'un tel mauvais pas.

Amitié, solidarité et entraide dansent la gigue dans cet album - merveilleusement illustré - et donnent de la vitalité à cette fable rigolote où l'on se demande : qui manque qui. C'est tendre, c'est cocasse, c'est surprenant. On adore ! ♥

Jules et le renard, par Joe Todd-Stanton

l'école des loisirs, 2019

*****************************

C'est mon arbre

Le petit écureuil d'Olivier Tallec est très possessif : c'est son arbre, ce sont ses pommes de pin. Il n'aime pas partager. C'est à lui, tout ça. À personne d'autre. D'ailleurs, ça le turlupine tellement qu'il cherche à protéger son espace. Il songe à monter la garde, jour et nuit, ou à installer un portail. Ou une palissade. Ou même un mur. Un mur très long et très haut pour protéger son arbre. Mais derrière le mur, il y aurait quoi ? Peut-être que les pommes de pin derrière le mur seraient encore plus grosses ? Notre écureuil n'a pas fini de tergiverser.

Ce refus du partage est raconté avec beaucoup de dérision : il y a tant de contradictions dans la volonté de posséder et la curiosité d'avoir mieux ailleurs, puis d'en disposer davantage, mais alors comment régler la question du partage... surtout quand on n'en a pas envie ! Olivier Tallec fait tourner le lecteur en bourrique... et on en redemande.

C'est MON arbre ! par Olivier Tallec

Pastel de l'école des loisirs, 2019

*****************************

les toutous à paris

Pour honorer l'invitation de l'oncle Jacob, qui va fêter ses 100 ans, nos fidèles toutous décident de se rendre à Paris, au 16 rue du Gros Caillou, lieu de la fête. Bien entendu, l'aventure promet d'être épique car nos toutous n'ont absolument pas le sens de l'orientation et ne connaissent rien de la Capitale. Ils débarquent donc en train pour courir à perdre haleine, dans le métro, à vélo, sur le bateau-mouche, escaladant la Tour Eiffel, passant en quatrième vitesse devant le Centre Pompidou, le Louvre et aussi Notre Dame.... Nos toutous n'ont pas de temps à perdre : la ville est grandiose et ils ont bien mérité de se baigner dans la Fontaine Stravinsky pour reprendre des forces.

Vous l'aurez compris, cette course complètement folle est le meilleur guide touristique pour visiter les trésors de Paris ! Merci les toutous de partager cette fabuleuse épopée. Qui sait s'ils ont atteint leur objectif pour danser le boogie près du Champ-de-Mars ? Joignez-vous à eux... n'hésitez plus.

Les Toutous à Paris, par Dorothée de Monfreid

l'école des loisirs, 2019

*****************************

on s'ennuie

Mim et Crocus sont en train de mourir d'ennui... pas envie de jouer à la balançoire ou au ballon... mais encore moins envie de ranger leur chambre ! Alors ils acceptent de filer dans le jardin. Surtout pas pour travailler, que nenni. D'ailleurs, les enfants, qui ont le sens de la compétition dans la peau, se lancent comme défi de faire le plus gros tas de feuilles. Justement la mission que leurs parents avaient prévu pour eux... mais chut !

Pour amadouer vos petits flemmards, on veille bien à soigner son vocabulaire - surtout évitez des termes comme ranger ou travailler - vous obtiendrez des miracles et n'entendrez plus parler d'ennui. Voyez donc ici : cet album est prodigieux. 

On s'ennuie ! par Jean Leroy & Ella Charbon

Loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

*****************************

le doudou de lolotte

Catastrophe pour Lolotte : son doudou a disparu. Ses copines ont beau mettre sa chambre sens dessus dessous... aucune piste ! Vite, elles se faufilent sous la couette et trouvent un tunnel. De là, elles vont glisser, crapahuter, tomber... plouf, près d'un lac, où elles découvrent une barque amarrée pour les guider vers une petite île. Sur place, se trouve une cabane blanche dans laquelle se tient la nouba du siècle ! Incroyable. Ça fait KLING KLANG KLONG. Nos trois amies ne vont pas en revenir.

Ce nouveau rendez-vous avec Lolotte promet une quête pleine de rebondissements, de suspense et de funk ! C'est la fête du coton et du polyester. On n'a jamais vu des doudous décompresser avec autant de groove et de déhanchés endiablés. Vive la fièvre du samedi soir chez Lolotte !

Le doudou de Lolotte, par Clothilde Delacroix

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

*****************************

Maman c'est toi

Un bambin est poussé hors de sa maison avec un chapeau trop grand sur la tête ! Yeux masqués, bras tendus... bonne chance pour trouver ta maman au gré des rencontres : Bêêêê ! répond le mouton. Meuhh ! répond la vache. Miaou ! répond le chat. Coin-coin ! répond le canard. C'est la zizanie dans la basse-cour.

Mais que de chouettes retrouvailles entre chapeaux... et si on retrouvait Papa maintenant ? Tendresse & humour au programme : on adore cette double couche chez Michaël Escoffier & Matthieu Maudet réunis.

Maman, c'est toi ? de Michael Escoffier & Matthieu Maudet

loulou & cie de l'école des loisirs, 2019

*****************************


30/09/19

La Vie hantée d'Anya, par Vera Brosgol

la_vie_hantee_danyaLe lycée est un univers impitoyable, surtout si l'on vient d'un pays étranger, avec un accent au couteau et le sentiment de porter un lourd fardeau pour se fondre dans le décor. Anya a longtemps combattu ses complexes mais la route est encore longue pour briller sur le podium et afficher une attitude cool et branchée. Comme dans ses rêves. 
Bien sûr elle craque pour le beau garçon populaire, elle meurt d'envie de sortir le samedi soir et d'aller dans des soirées de beuveries et de dragues stériles. Ce monde d'artifices est pourtant le passage obligé pour atteindre son but - pense-t-elle... ou ne subirait-elle pas l'influence néfaste d'une certaine Emily.
Celle-ci est en fait un fantôme découvert après sa chute dans un puits. Anya est traumatisée par cette expérience mais se sent également redevable envers cette fille éplorée, qui est morte seule dans son coin, des années plus tôt. Anya a décidé de lui rendre justice et de faire en sorte qu'elle repose en paix...
Seulement, cette Emily est coriace et de plus en plus encombrante. Au début, c'était plutôt chouette d'avoir un fantôme en complice pour décrocher des bonnes notes ou pour connaître l'emploi du temps de son béguin secret. Le temps passant, Emily devient tyrannique et exigeante. La cohabitation n'est plus du tout accommodante. Encore moins depuis que ses proches se sentent menacés par cet esprit vengeur !

Ça rigole moins pour l'héroïne d'Un été d'enfer qui réalise avoir signé malgré elle un pacte avec une Diablesse ! Mais Anya est une jeune fille pleine de ressources et toujours aussi attachante. On suit à la fois ses déboires avec son fantôme, mais aussi ses préoccupations d'adolescente mal dans sa peau, ses fantasmes et ses rêves romantiques dans un quotidien ordinaire et très proche du jeune lecteur. Vraiment, une chouette lecture tantôt drôle, tantôt flippante ! Et surtout, une bonne histoire & un esthétisme assez sobre mais fascinant.

Rue de Sèvres, 2019

“You may look normal like everyone else, but you're not. Not on the inside.”

 

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26/06/19

Pêle-mêle : L'été de l'indien - Comment ranger sa chambre en 7 jours seulement - La mouette et le goéland - Francisco

l'été de l'indien

Pendant que leurs parents partent faire des courses, six enfants sur une île promettent d'attendre sagement leur retour. Mais la faim se fait rapidement sentir. Allons pêcher ! s'exclame Maxime le chef indien. Le garçon connaît le meilleur coin pour attraper des poissons... sauf que la patience encore une fois n'est pas l'apanage de nos bambins.

Maxime se fâche et part bouder dans son coin. Allongé dans l'herbe, contemplant les nuages, sous une brise fraîche, c'est le cadre idéal pour piquer un petit roupillon. Bientôt sa marmaille se joint à lui... la nuit tombe et les étoiles s'amusent dans le ciel. La Grande Ourse fait des crêpes pour Petite Ourse ! Quel spectacle... Cela leur rappelle qu'il est l'heure de rentrer car les parents sont à la maison.

Une douce ambiance, un air vivifiant, un appel au large et une envie de prendre l'air pour rêvasser... voilà ce que cet album nous réserve ! Du charme du charme et encore du charme. C'est merveilleux.

L'été de l'indien, par Jean-Luc Englebert

Pastel de l'École des Loisirs, 2019

=======================================

Comment ranger sa chambre en 7 jours seulement

Colette et Mo ont du pain sur la planche : leur chambre est sens dessus dessous à cause des jouets éparpillés. Mais le petit robot de rangement n'est pas content et donne l'ordre de tout ranger. Sans barguigner. Alors, une semaine pour atteindre cet objectif, ça donne... lundi on trie, mardi on se bagarre, mercredi on rétrécit, jeudi tout passe par la fenêtre, vendredi on aspire, samedi on s'ennuie... Et dimanche ? On mange des crêpes !

Cet album est joyeux, fabuleux, rigolo, brouillon, coloré, pétillant. Vraiment, on s'amuse tout du long à découvrir les nouvelles idées de Colette et Mo pour échapper à la corvée du rangement. Les petits lecteurs vont adorer cette complicité et l'éventail de leur imagination ! Une lecture AU TOP.

Comment ranger sa chambre en 7 jours seulement, par Audrey Poussier

l'école des loisirs, 2019

=======================================

Francisco

Francisco est un chat sauvage, vivant seul dans la vallée déserte et appréciant fortement sa solitude. Il tient une station-essence et croise parfois quelques clients sans jamais entrer dans la discussion. Jusqu'au jour où la famille Lapin cale sous son nez. Tous sont bien embêtés. Francisco les trouve importuns, Madame Lapin le juge grossier. Ça part en clash et les portes claquent.

Tombe la nuit, Francisco rumine dans sa tannière, la famille Lapin grelotte dans la voiture. Bon. Après tout, on peut effacer les vieilles rancunes et ouvrir la porte de la caverne d'Ali Baba. Les enfants Lapin vont être enchantés de leur soirée ! Oui, oui. Francisco va se révéler un hôte exceptionnel.

On sourit à la lecture de ce chat sauvage et bougon, dont la tranquillité est bousculée par une famille encombrante. Une cohabitation forcée va finalement rappeler les règles de la sociabilité... et ainsi offrir à cette chère solitude de bonnes vacances bien méritées ! C'est très drôle et inattendu. Un chouette album plein de bonnes ondes positives. 

Francisco, par Perceval Barrier

l'école des loisirs, 2019

=======================================

Apprenti sorcier

Le poème de Goethe n’a cessé d’inspirer d’autres artistes : Paul Dukas pour une musique, Walt Disney pour un dessin animé, Tomi Ungerer et aujourd’hui Gerda Muller pour un livre illustré auquel elle offre sa minutie et son humanisme.

Un album d'un classicisme rare et élégant.

L'apprenti sorcier, par Gerda Muller

l'école des loisirs, 2019

=======================================

la Mouette et le goéland

Une mouette et un goéland ont rendez-vous sur la plage pour jouer à cache-cache. Qui se planque derrière les rochers ? dans le château de sable ? sous la serviette ? derrière le parasol ? dans la glacière ? Ah-ah. La partie est corsée et réserve de bonnes trouvailles (a-t-on déjà vu un phoque qui téléphone ? eh bien... venez voir !).

Cette partie de plaisir se boucle par un tour de roue en train de croquer un cornichon loin des regards indiscrets. C'est très sympa comme petite lecture et ça fait déjà penser aux vacances...

La mouette et le goéland, par Jeanne Boyer

loulou & cie chez l'école des loisirs, 2019

=======================================

CLAUDE ET MORINO 2 JOYEUX ANNIVERSAIRE

On retrouve le duo impayable de Claude (le squelette) et son ami Morino (le taureau) pour une journée mémorable ! J'ai ri, mais j'ai ri tout du long. Cette série me ravit pour son humour et son audace. On se marre franchement.

C'est donc l'anniversaire de Morino (tarte aux fraises à l'horizon). Dès le réveil, nos deux amis se livrent à leur traditionnelle compète au bord de la mer... Sauf que cette fois, la situation leur échappe et le pied de Claude est avalé par un gros poisson. Vite, direction le port de pêche pour dépanner notre créature verte. L'aventure s'annonce mouvementée. Au passage, ils devront affronter une horde de nudistes pas commodes, marchander avec une mémé sorcière et découvrir qu'un abri à balais peut servir d'antichambre vers le royaume des morts ! Oh oui, que de surprises.

C'est ingénieux, farfelu et tellement drôle. J'attends d'autres épisodes aussi fous et déjantés. Merci Adrien Albert. ♥

Claude & Morino : Joyeux Anniversaire ! par Adrien Albert

l'école des Loisirs, 2019

=======================================

20/06/19

Dix battements de cœur, par N.M. Zimmermann

Dix battements de coeurAmbiance envoûtante pour lecture énigmatique !
C'est l'histoire d'un contrat invisible qui lie deux familles depuis des générations. Les White et les Chapel partagent aujourd'hui le même appartement à Fleet Street. Toutefois, le père d'Isabella est avocat, celui d'Andrew son assistant. L'un connaît la prospérité et l'aisance, au détriment de l'autre, soucieux et maladif.
Pour la fillette, son amitié avec Andrew a toujours semblé acquise et naturelle. Le temps passant, le garçon va néanmoins manifester des signes de mécontentement et de rébellion. 
En septembre 1939, l'Allemagne entre en guerre. Les enfants sont expédiés à la campagne, au cottage de Mrs Cole, où ils vont rencontrer Winter et Rosie Warren, un frère et une sœur sans cesse en fugue. Le garçon, surtout, va entraîner Andrew dans ses combines et tenter de lui dessiller les yeux. À nouveau, les rapports entre les deux amis vont être mis à mal car la mère d'Isabella réclame leur retour à Londres.

C'est difficile de mettre des mots sur cette relation inhabituelle et contraignante entre les White et les Chapel, d'autant qu'elle est vécue à travers le regard d'une fille de treize ans qui souhaiterait que ça cesse - consciente de la détresse de son ami et se sentant coupable de lui infliger un tel poids. Malheureusement, rompre le contrat implique aussi de mourir. Les deux familles sont donc pieds et poings liés, sans issue possible. 
On reste seulement sur notre faim face à ce concept trop flou et aux accents fantastiques un peu brouillons. Pour le reste, c'est grandiose ! On débarque dans l'Angleterre de Churchill qui se prémunit contre les bombardements ennemis. On vit les heures sombres de l'attente, puis les dégâts du Blitz, l'angoisse dans les refuges, la peur d'être sans nouvelles de ses proches. La mise en place est remarquable, l'ambiance poignante et dramatique. On s'exporte littéralement dans le temps et on devient les premiers rôles d'une histoire sombre mais envoûtante.
J'ai beaucoup aimé le contexte historique et l'aura globale de cette lecture qui la rend aussi fascinante !

Médium de L'École des Loisirs (2019) - Couverture illustrée par Séverin Millet

 

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03/06/19

L'île au trésor, par Robert Louis Stevenson

ÎLE AU TRÉSORRELECTURE AUDIO #ChallengeAudible
(On anticipe.) Juillet : redécouvrez vos classiques !

Ce roman figure parmi mes Classiques ultimes - ceux déjà lus et beaucoup aimés durant mon enfance. J'avais longtemps gardé un souvenir enchanté de ma lecture et ai donc pris le risque d'en briser le mythe. Que nenni.
J'ai retrouvé avec plaisir le jeune Jim Hawkins menant une vie paisible à l'Amiral Benbow jusqu'au jour où un vieux de loup de mer s'installe et évoque une carte au trésor et des flibustiers revanchards. Lorsque ces vilains débarquent à l'auberge, ils vont flinguer à tout-va et contraindre le garçon à mettre les voiles à bord de l'Hispaniola pour un long voyage au sein d'un équipage peu digne de confiance.
En effet, Jim a surpris la conversation du cuistot unijambiste - Long John Silver - supputant qu'une mutinerie surviendrait dès l'approche de l'île pour saisir le magot. Le garçon va vite prévenir le capitaine mais les ennuis ne font que commencer !
En vrai, ce roman est captivant. On parle de pirates sanguinaires, d'appât du gain, de duperies et de roueries encore plus impénétrables. Les rôles de pouvoir n'auront de cesse d'être inversés. Et l'Aventure de s'inscrire avec un grand A. C'est fascinant. J'ai adoré cette ambiance et suivi l'histoire comme si je la découvrais pour la première fois.
Oh, cette fameuse tache noire ! Elle avait suscité moult frissons quand j'étais plus jeune. Ça n'a pas loupé des années après. Ce roman est incroyablement prenant, palpitant, angoissant. Que de sensations à sa lecture ! Vraiment, vraiment conquise par tout... j'étais. C'était top. Et je suis d'autant plus ravie d'avoir conservé intact mon amour pour ce livre envers et contre tout. Yep !

L'École des Loisirs - Classiques (Texte abrégé) - 2019 pour la présente édition

Traduction de Théo Varlet, remaniée et abrégée par Stéphane Labbe

Illustrations de Louis Rhead

Version audio :

Couverture de L'île au trésorLu par : Jonathan Cohen

Durée : 5 h env.

©2008 Nathan (P)2008 Éditions Thélème

 

 

 

Posté par clarabel76 à 15:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/05/19

Longtemps, j'ai rêvé de mon île, de Lauren Wolk

LONGTEMPS J'AI RÊVÉ DE MON ÎLEElizabeth Islands, Massachusetts, 1925. Corneille a douze ans et vit sur l'île de Cuttyhunk chez Osh, un peintre solitaire et bourru. De sa naissance, elle sait juste qu'elle a été abandonnée dans un vieux rafiot avant de s'échouer sur cette plage. Les autres habitants se sont toujours méfiés d'elle - exception faite pour Miss Maggie qui lui a appris à lire et écrire - et pensent qu'elle a été envoyée de Penikese, l'île voisine ayant abrité un hôpital de lépreux.
Corneille est naturellement curieuse. Elle se pose des questions. Elle a envie de savoir qui est sa famille. Comprendre son passé. Son instinct la pousse vers l'inconnu et elle s'y rend spontanément. À Penikese, les découvertes ne vont pas manquer. On parle d'un trésor caché et d'un Pat Hibulaire qui fouillerait les vestiges de la léproserie avec une arme au poing. Aventure, nous voilà !
Bref. Je m'apprêtais donc à plonger dans une histoire passionnante - ce qui est vrai - et en même temps je suis longtemps restée en retrait. Ça ne s'explique pas. Pourtant, le cadre est magnifique, un petit coin de paradis à l'abri du regard, seulement troublé par les caprices de la météo et des marées. Osh, Miss Maggie et Corneille y mènent une existence rudimentaire mais heureuse.
On absorbe tout ça de bonne grâce, le rythme est nonchalant, les journées occupées à la pêche, au jardinage, à la peinture ou à la contemplation. C'est lent, doux et poétique. Tout ce dont je suis très sensible habituellement. Il y a aussi une part de mystère sur la naissance de la fillette et une belle quête initiatique. Des ingrédients appréciables pour un roman non dénué de charme.

Traduit par Marie-Anne de Béru pour L'école des Loisirs, 2019

Titre VO : Beyond The Bright Sea

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,