18/07/14

Comment tomber amoureux... sans tomber, de Susie Morgenstern

Comment tomber amoureux

Samuel est américain, ne parle pas français et doit passer son Bac dans un lycée parisien. Annabelle, brillante élève, se voit proposer de le chaperonner. Une année riche et excitante s'annonce pour notre duo devenu inséparable, mais aussi pour leur famille aux vies bien mouvementées.
Chez Annabelle, son père a mis les voiles car il ne supportait plus que son épouse soit une accro au travail. Pourtant, ces deux-là s'aiment encore et devront trouver un compromis pour recoller leur famille éparse. Marguerite, la grand-mère, est également une boulimique du boulot car elle vise la deuxième étoile pour son restaurant dans le Sud. Fantasque et rêveuse, elle ne réfléchira pas à deux fois lorsque l'amour se présentera sous son nez, en la personne du grand-père de Samuel !
Le garçon, lui, est complètement dingue d'Annabelle, qui le considère comme un véritable ami. Son obsession, c'est sa réussite au Bac. Rester concentrée et butiner quelques grammes de légèreté à dose homéopathique. Sauf que l'amour, c'est une affaire de famille ! Même son jeune frère Anatole va plonger dans la marmite les deux mains devant.
Et qu'est-ce que c'est bon ! Je me suis surprise à bouquiner avec allégresse ce roman léger et charmant, qui papillonne de bonheur à vous parler du sentiment amoureux sous toutes ses coutures, en famille, entre amis ou entre amants. Mais c'est aussi et avant tout une jolie comédie familiale, pétillante et insouciante, avec des personnages attachants, qui sauront vous embarquer dans leur univers.
C'est lisse, quasi parfait et proprement invraisemblable, à réserver donc en lecture idéale pour les vacances. « Je tombe, tu tombes, nous tombons amoureux. C'est bien trouvé ! Il n'y a pas d'amour sans tomber ! Sans planer ! Et c'est tant mieux ! »

Grand Format / L'École des Loisirs @ mars 2014

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11/07/14

Lorelei en Finistère, par Emmanuelle Caron

IMG_1024

Joachim vient de s'installer chez son grand-père, pendant que sa mère soigne une grave maladie mentale. Le garçon s'inquiète d'avoir hérité des mêmes symptômes, car lui aussi a des hallucinations et perd connaissance sans raison. Ses camarades le considèrent comme un type louche, instable et hystérique. Aussi, un nouveau départ s'offre à lui, dans ce paradis reculé en Finistère.
Mais Joachim est un solitaire et préfère se promener dans les landes. C'est comme ça qu'il croise une fille de son collège, Stéphane, complètement bouleversée. Elle tente de balbutier une explication, mais son histoire ne tient pas debout. Le doute n'est plus permis lorsqu'elle disparaît peu de temps après, Joachim s'emballe et se retrouve au cœur d'une aventure étonnante... avec des pirates, des légendes, des cartes aux trésors, des livres à décoder, de la poésie et des secrets ancestraux.
Bref, cette aventure se révèle inattendue, passionnante et palpitante ! Emmanuelle Caron, déjà coupable d'une série insolite mais délirante
 (
Eugénia et la bouche de la vérité suivi d'Eugénia et le crépuscule des fées), aime mélanger les genres et proposer un imaginaire foisonnant, dans un cadre enchanteur (la Bretagne) mais également fantastique, aux limites de la fantasmagorie... Laissez-vous porter par la découverte ! L'effet est saisissant.

L'École des Loisirs (grand format), mai 2014 ♦ photographie de couverture : Carl de Keyzet / Magnum Photos

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08/07/14

Attention au crocodile ! de Lisa Moroni et Eva Eriksson

Attention au crocodile

« On y va ! On y va ! » Tora est impatiente de partir en vacances, seule avec son père. Mais celui-ci n'est pas drôle, il fait les courses, il traîne, il se balade dans la forêt sans soupçonner le potentiel magique de l'environnement. En effet, lui ne voit pas le boa, les girafes, les hippopotames ou les trolls de bois. À la place, ce ne sont que des racines, des arbres, des pierres ou des souches d'arbres à ses yeux.

Vraiment, quel papa ennuyeux, l'oreille collée à son téléphone, mais en quête de souvenirs d'enfance... définitivement perdus. Sa petite fille courageuse, à l'imagination débordante, va donc lui ouvrir les yeux et l'esprit à un univers fantastique, merveilleux, reposant et dépaysant...

Et quel doux mélange, en plus des illustrations pleines de délicatesse et au charme ouaté, une tendre et magnifique harmonie se dégage de la lecture. On sort complètement enchanté par cette rencontre !

Pastel ♦ février 2014

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/06/14

Les vacances, d'Isabelle Gil

IMG_0982

La famille escargot est de retour en librarie, pour raconter son départ en vacances. C'est l'été. Au programme : un petit coin de paradis, une douce oisiveté, des baignades et des bains de soleil... De quoi engranger de beaux souvenirs ! Isabel Gil a ressorti ses petites pâtes à modeler afin de mettre en scène ses gastéropodes dans des situations de la vie quotidienne en villégiature, avec l'aide d'ustensiles concrets (coquillages, chapeaux de paille, sable doré, noix de coco etc.). Mais c'est surtout la parfaite petite lecture de saison, avec des photographies éclatantes : bonjour les vacances, le soleil, la mer, la détente !

Loulou et Compagnie ♦ mai 2014

IMG_0983

IMG_0984

IMG_0985

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bloub bloub bloub, de Yuichi Kasano

IMG_0977

Papa et Fiston se rendent à la mer. C'est l'été, il fait chaud. Le petit garçon se prélasse sur sa bouée, savourant le balancement des vagues.
Soudain, bloub bloub bloub ... Il s'agit seulement de papa, qui surgit sous la bouée.
À nouveau, bloub bloub bloub ... Tiens, c'est madame Tortue !
Et ce n'est pas fini !
Les “bloub bloub bloub” rythment l'histoire et viennent l'agrémenter joyeusement de petites jaillissements cocasses, qui s'illustrent sous l'apparition d'un défilé des espèces animales vivant en mer et qui vont s'amuser à édifier une étonnante pyramide.
La lecture est confortée par des dessins d'une grande douceur, avec de jolies couleurs pastel et une tranquillité ambiante qui fait plaisir à découvrir. C'est frais, chaleureux, réconfortant et l'histoire se termine dans un grand éclat de rire.
De plus, l'album se présente sous un format original avec des pages (cartonnées) qui se tournent à la verticale, façon bloc-notes, le moyen de rendre compte de la renversante tour de Babel qui jaillit de l'eau et se présente sous nos yeux ébahis.
Une lecture très convaincante et qui invite les enfants à la lire encore et encore.

L'École des Loisirs, mai 2014

IMG_0978 IMG_0979

IMG_0980 IMG_0981

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



17/06/14

Petite soeur, par Iris de Moüy

IMG_1273

Quand on est tout seul et qu'une petite sœur arrive, on a hâte de jouer avec elle. Alors on lui donne son biberon, du lait, encore du lait, pour qu'elle grandisse vite. Et enfin, quand elle est grande, on fait tellement de choses avec elle, qu'on se dit : c'est vraiment la meilleure petite sœur du monde ! Ah, quel bel album qui rappelle que les relations entre frère et sœur sont aussi et surtout sources de complicité ! Les illustrations d'Iris de Moüy apportent poésie, douceur, tendresse et une incroyable luminosité (pas dans les premières pages, qui sont en noir et blanc) à toutes les séquences ouvertes à l'imagination, au délire, à la fantaisie, etc. Vraiment, une belle lecture, toute simple mais percutante !!

Loulou et compagnie ♦ avril 2014

IMG_1274

IMG_1275

IMG_1276

IMG_1277

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/06/14

Pêle-Mêle Clarabel #56

Mon chien, de Stephanie Blake / Loulou & Cie, mai 2014

Mon chien

Balthazar, le chien de Sally, n’en fait qu’à sa tête, comme prendre un bain, mettre un slip ou un pull-over, et faire aussi quelques pas de danse. Cette histoire est en fait librement adaptée de la comptine anglaise “Old Mother Hubbard” et le résultat est plutôt charmant. 
Le texte est écrit en rimes et ressemble à une ritournelle dans laquelle on suit une petite fille faire ses courses, de son côté son chien ne vit pas vraiment une vie de chien (il prend un bain, il porte un slip, une ceinture, un top, un short...). Un chien en slip, forcément ça fait rire les enfants ! 
Je n'ai pas été très convaincue par les illustrations de Stephanie Blake (encore une fois), surtout dans les expressions de la fillette. Mais l'album est coloré, chouette, gai, entraînant et rigolo ! Idéal pour les enfants en maternelle et crèche.

 

Au feu Petit Pierre ! par Adrien Albert / L'École des Loisirs, mars 2014

Au feu Petit Pierre

Grand format, 30 x 27, pour cet album d'Adrien Albert... pour qui je ne cache plus mon enthousiasme.

Une fois encore, je me suis régalée à parcourir les pleines pages de cet album formidable, qui nous raconte l'histoire de Petit Pierre et de ses amis : Jars et Orang-outan. Patientant dans leur caserne de pompiers qu'une alarme retentit, ils n'écoutent que leur courage sitôt leur feuille de route (confiée par Maman) en poche. Vite, la ville est la proie des flammes. Orang-outan s'arrête en chemin pour remplir la citerne en pompant l'eau de l'étang, Petit Pierre et Jars eux se rendent sur les lieux.

Et là, couic, un petit coup d'aspirateur superpuissant pour y voir plus clair, on sonne la trompette, on dégaine une lance à eau aussi intrépide qu'un lasso, on court à perdre haleine, on sauve grand-mère et son bocal de poisson rouge et on saute par la fenêtre pour atterrir sur un canapé éjectable, mais très confortable, sans oublier de lancer une fusée pour signifier au pompeur d'eau de cesser ses efforts...

Ah, quelle aventure ! L'imagination s'éclate à chaque coin de page, c'est un pur régal, on sourit tout le temps, parce que l'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs. C'est un album génial, inventif et rayonnant, à l'histoire merveilleusement virevoltante ! J'étais aux anges.

 

Sassou de Jean-Charles Sarrazin / l'École des Loisirs, avril 2014

Sassou

C'est la couverture qui m'a donné envie d'ouvrir cet album, et je n'ai pas été déçue. 
Sassou est un petit garçon, rusé et intrépide, qui est surpris par la pluie au moment de se rendre chez son grand-père pour lui porter un pot de miel. Ah, ah. Il se réfugie dans une grotte, mais flûte, elle est déjà occupée par un lion, un léopard et une hyène. Tous trois le dévisagent en se pourléchant les babines. Vite, il lui faut un plan d'action pour sauver sa peau. L'enfant ne se laisse pas déstabiliser, fait preuve de malice et alors, quelle rigolade !

On peut y voir une version - très détournée - du petit Chaperon rouge, version exotique et sauce aigre-douce. Le résultat, lui, est juste excellent : histoire classique, mais humour décalé. Les illustrations aussi en mettent plein les mirettes, avec toutes ces couleurs qui rappellent la savane, l'Afrique, les contrées lointaines... oui, on rêve, on s'évade. Cet album réserve de bien belles surprises !
À conseiller.

14/06/14

Pêle-Mêle Clarabel #55

Qui craint le grand méchant escargot ? de Dorothée de Monfreid / Loulou & Cie, mai 2014

qui craint

Impossible de résister à cet escargot qui fait son affreux sur la couverture du dernier album de Dorothée de Monfreid ! L'histoire est toute simple, avec des flaps à soulever, on joue et devine qui fait peur à qui : le loup au petit garçon, le petit garçon au chat, le chat à la souris, la souris à l'escargot. Mais qui peut bien avoir peur d'un escargot ? • Un album pour glousser de plaisir. Très jaune (dans tous les sens du terme). Le résultat est désopilant, sans prétention. Avec des illustrations qui font frissonner (pour de rire) les enfants. 

 

La grosse bête de Pénélope Jossen / l'école des loisirs, mars 2014

La grosse bête de Pénélope Jossen

Une incroyable histoire, très ingénieuse, qui explique pourquoi les dinosaures ont brutalement disparu de la surface de la planète. Avec une très grosse bête, très féroce et une toute petite bête pas féroce du tout dans les premiers rôles. Cela a été, pour moi, une très agréable surprise ! Les illustrations sont toutes simples, assez épurées. Mais l'effet est top ! 

 

Je suis le plus grand de Stephanie Blake / l'école des loisirs, février 2014

Je suis le plus grand de Stephanie Blake

Simon est contrarié. Son petit frère Gaspard a pris trois centimètres, tandis que lui, seulement un ridicule centimètre. Du coup, Simon voit des injustices partout. Fâché ? Pas seulement. Triste aussi. Et au bord de détester Gaspard, le chouchou de la vie... Heureusement, au square, il suffit qu'un grand tente d'embêter Gaspard pour que Simon retrouve son rôle, sa place et son amour de grand protecteur !  •  L'histoire est vraiment très, très sympa. Par contre j'ai un peu de mal avec les illustrations de Stephanie Blake, tantôt expressives et éclatantes, tantôt incohérentes (le bras du père près de la tête...). Mais les couleurs vives, soulignées du gros trait noir, plaisent beaucoup aux enfants.

 

Pas faim ? de Alex Sanders /  Loulou & Cie, mai 2014

 pas faim

Le loup a avalé un enfant tout cru, sous prétexte que cet enfant n'était pas sage car il ne voulait pas finir son assiette. Voilà qui enchantera tous les parents confrontés au dilemme des repas, lorsque les enfants refusent d'avaler autre chose que des bonbons ou des gâteaux, jamais de fruits ou de légumes, et disent qu'ils n'ont pas faim, etc. Le loup est parti dans une mission punitive, attention ! •  C'est bourré d'humour, signé Alex Sanders, une valeur sûre. Une réflexion très pertinente sur le rapport entretenu entre les enfants et la nourriture (les bonnes ou mauvaises choses). Et le personnage du loup judicieusement convoqué pour seriner le propos... just perfect ! 

04/06/14

Rien n'arrête Bidule Chouette, de Cati Baur et Gwendoline Raisson

IMG_0953 IMG_0954

Quel album détonnant, mais déjanté !

Composé de trois histoires courtes, ce livre nous présente deux amis inséparables, Bidule Chouette et Ramone El Cochon. Bidule a un caractère bien trempé. Quand elle a décidé de ne plus avancer, elle prétend que ses pieds font la grève. Sa maman doit la porter sur ses épaules. Ou alors, une petite glace pourrait lui redonner contenance. Voilà une petite histoire commune, se dit-on. 

Que nenni. Ce qui ne manquera pas de vous surprendre, c'est l'intrusion subite d'un monstre horrible et repoussant, qui cherche par tous les moyens à avaler le rondouillard Ramon. Celui-ci, trop benêt, le voit rarement surgir au détour du chemin. Et quelle catastrophe ! quelle débandade ! Les enfants vont halluciner et retiendront, en morale, que la moutarde peut vous sauver la vie. Si, si.

Personnellement, j'ai gloussé de plaisir. Cette lecture, parfaitement irrévérencieuse, mais délicieuse, a su me combler au-delà de tous mes espoirs. L'humour est décalé, les personnages absolument délirants, l'histoire nous en fait voir des vertes et des pas mûres, tout en gardant un esprit bon enfant aussi. N'ayez crainte, cet album se veut truculent et stupéfiant.

J'ai naturellement beaucoup aimé. Sitôt qu'on sort un chouia des sentiers battus, je suis cliente. Ajoutez aussi que la combinaison des deux talents - Cati Baur et Gwendoline Raisson - est juste parfaite.

L'École des Loisirs, mai 2014

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Anastasia, de Lois Lowry

Anastasia

L'École des Loisirs a de nouveau pioché dans ses séries fétiches pour remettre l'une d'elles au goût du jour en l'éditant sous grand format. Cette compilation d'Anastasia réunit trois titres de la série : Anastasia Krupnik - Anastasia, demande à ton psy ! - Une carrière de rêve pour Anastasia. Si vous ne connaissiez pas encore l'héroïne de Lois Lowry, n'attendez plus. C'est une lecture savoureuse, un poil trempée dans l'humour sarcastique, qui fait aussi la part belle aux relations familiales conviviales. La jeune fille se révèle fantasque et brillante, elle mène une vie tout à fait ordinaire, racontée avec une telle fraîcheur et un humour dévastateur qu'il serait forcément dommage de passer à côté.

Au départ, Anastasia a dix ans, elle est fille unique, son père est professeur d'université et a publié des petits recueils de poèmes, sa mère est peintre. L'arrivée d'un petit frère ne la met pas en joie, aussi décide-t-elle d'étoffer sa liste des j'aime / j'aime pas au fil d'anecdotes délicieusement saugrenues. Puis, on la découvre trois ans plus tard, en pleine crise d'adolescence. Seul un psy pourrait guérir ses troubles émotionnels selon elle, mais ses parents disent niet. À la place, elle n'a qu'à lire Freud ! Elle trouve finalement une sculpture de son buste dans un vide-grenier et l'installe dans sa chambre pour une thérapie en toute intimité. Elle lui confie aussi les petits pépins qu'elle rencontre avec son projet scientifique sur des hamsters qui se sont sauvés de leur cage et se baladent dans la maison en toute impunité.

Dans la dernière histoire, Anastasia doit rédiger un texte sur sa carrière de rêve, elle hésite entre libraire ... ou mannequin. Elle a choisi de suivre un stage, mais seulement dans le but d'acquérir assurance et confiance. À Boston, elle se fait une nouvelle amie, retrouve un ancien camarade d'école primaire, pénètre dans une librairie de rêve, bref l'aventure est joyeuse, insouciante, toujours ponctuée de détails facétieux. Vous l'avez compris, c'est une lecture débordante de charme, d'humour et d'enthousiasme. À adopter sans retenue.

École des Loisirs, juin 2014 ♦ traduit par Agnès Desarthe ♦ illustration de couvertur : Iris de Moüy

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,



  1  2  3  4  5    Fin »