17/03/15

La Fille qui avait deux ombres, de Sigrid Baffert

La fille qui avait deux ombres

Perturbée par les frasques de sa grand-mère Rose, qui vient dernièrement d'annoncer son intention de passer sous le bistouri pour changer de tête, Élisa fait des crises de somnambulisme et des rêves étranges. Elle voit des maisons délabrées, entend une ritournelle italienne et comprend que tout est lié au passé de Rose, dans ce village de Sicile qu'elle a quitté sans se retourner. Pour le bien de la famille, pense-t-elle, Élisa fouille dans les affaires de sa grand-mère mais déchaîne sa colère.

Les secrets de famille sont un sujet qui me passionne en littérature, surtout si ce sont des histoires de femmes qui sont au cœur de l'intrigue. Et celle-ci a su me réserver ma dose nécessaire de tendresse, émotion, mystère et fantaisie. J'ai franchement beaucoup aimé ! Élisa est une héroïne attachante, avec une famille qui incarne à merveille la joyeuse tribu originale, partageant un lieu enchanteur (la brasserie familiale, avec sa Ruche et sa collection d'objets hétéroclites, où Élisa passe de longues heures à rêver et imaginer des histoires avec le théâtre de marionnettes).

Dans ce décor pourtant idyllique, l'atmosphère est devenue irrespirable depuis le clash entre Rose et sa petite-fille. Élisa, fidèle à sa nature adolescente, s'embrase, vitupère, dépasse les limites et veut tout tout de suite, mais on la perçoit aussi au creux de la vague, éperdue d'idéalisme et hyper sensible au monde qui l'entoure. Sa ferveur juvénile et sa volonté farouche de crever la bulle conduisent l'histoire dans un dédale de racines et de liens filiaux.

Le chemin est long, douloureux, parsemé de doutes et d'incertitudes, troublé par les fantômes et les non-dits, comme dans chaque histoire de famille. Mais c'est passionnant, raconté avec élégance et délicatesse, sans précipitation. De toute manière, la lecture est douce et réconfortante, elle dégage une aura magique ensorcelante, et puis l'histoire nous fait rêver et voyager. Magnifique ! 

L'École des Loisirs, mars 2015 ♦ photographie de couverture : Meyer/Tendance floue

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


16/03/15

La Guerre de Catherine, de Julia Billet

La guerre de Catherine

Photographie de couverture de Tamo Cohen

Pingouin, Gisèle et les filles dans l'escalier refait à neuf et bordé de lys de l'entrée ©France Cohen dans «L'album de France» avec l'aimable autorisation de la Maison de Sèvres (www.lamaisondesevres.org)

♦♦♦

Pour échapper aux lois anti-juives, Rachel a rejoint la Maison des Enfants de Sèvres, un lieu incroyable, vivant et favorisant l'épanouissement personnel, où Rachel va d'ailleurs assouvir sa passion pour la photographie. Sans nouvelle de ses parents, elle refuse de s'apitoyer sur son sort et ne se préoccupe guère du monde extérieur. C'est lorsqu'elle doit sacrifier son nom pour Catherine Colin qu'elle pressent une menace imminente. Peu de temps après, la directrice expédie tous les enfants juifs en zone libre.

Avec son Rolleiflex, Catherine va mettre en boîte les images de « sa guerre » : hommes et femmes de l'ombre, voyages de fortune, visages éteints, mines fatiguées, secrets et mensonges répétés, exil à la campagne, décalage au couvent, fuite dans les montagnes... C'est donc le cœur battant, chaviré entre l'admiration et l'angoisse, qu'on suit ce bout de femme en quête de repères, d'identité, de famille, d'amitié et d'amour.

Plus qu'un témoignage sur la guerre, c'est le parcours d'une jeune juive passionnée de photographie, jetée sur les routes d'un monde en pleine débâcle, et qui usera de son art pour raconter les heures les plus sombres du pays. Cette aventure tétanisante, mais palpitante, a été inspirée de l'enfance de la mère de l'auteur, non sans quelques fioritures romanesques, et donne lieu à un récit sensible, lucide et poétique, écrit de façon remarquable, dans un style pur et élégant.

J'ai été sous le charme, du début à la fin, et j'ai adoré le couple formé par Goéland & Pingouin, de la Maison des Enfants de Sèvres, rue Croix-Bosset, les pionniers de la pédagogie nouvelle et expérimentale, façon Montessori. Cette lecture leur rend un magnifique hommage et est juste épatante.

L'École des Loisirs, avril 2012

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/03/15

Boîtes à bonheurs, de Carl Norac & Claude K Dubois

IMG_2917

Lola vient d'avoir une nouvelle idée : deux boîtes à bonheurs, une grande et l'autre plus petite, pour y glisser toutes les belles choses qui représentent un moment rare et précieux. Cela va du premier doudou, à la carte postale du meilleur copain, d'un petit caillou offert par l'amoureux, au dernier rêve de la nuit dessiné sur une feuille de papier, de coquillages, d'un bricolage en classe...

Son frère Théo a beau se moquer, elle est fière de son idée et se consacre pleinement à la quête de ses petits ou grands bonheurs. Mais on n'est jamais loin d'une fâcherie, à l'école ou à la maison... ouh, ça va barder ! Et Lola boude. Dans sa boîte. En attendant le retour du bonheur.  ^-^  

On devrait créer aussi des boîtes à excuses, des boîtes à bofs et des boîtes pour saisir l'insaisissable (le bisou du soir !).

Comme cette histoire est adorable ! Lola, le petit hamster, figure parmi les personnages fétiches des enfants, qui prennent plaisir à la retrouver album après album. Le ton y est doux et simple, la lecture vous réchauffe le cœur grâce aux couleurs pastel et aux dessins ravissants. Certifiée #doudou !

Pastel, février 2015 

IMG_2918  IMG_2919

IMG_2920  IMG_2921

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Tombé ! de Claude K. Dubois

IMG_2983

C'est le grand jour pour Merle : il a décidé de prendre son envol, du haut de la branche, il avance à petits pas prudents mais glisse sur la rosée et tombe. BOUM ! Merle est groggy. Oie arrive et s'apitoie sur son sort. Viennent Roro et Pinson. Les cris fusent, l'inquiétude monte, « Oh, pauvre Merle, tu dois avoir très mal ! C'est tout bleu ! C'est tout rouge ! Ça doit faire vraiment très mal... Hein, Merle ? »

Merle, lui, n'ose plus rien dire. Et finit par fondre en larmes. C'est vrai, il ne remarchera plus jamais. Sa blessure est gravissime. Sa vie est fichue. Pendant ce temps-là, Momo a débarqué avec son nouveau ballon et a proposé une petite partie à la cantonade. La foule, partante, a vite abandonné Merle, en train de pleurnicher sur son sort. 

À bien y réfléchir, il n'a peut-être pas si mal que ça. Hop, hop, il se redresse. Teste ses articulations. Zoing, zoing tout roule à merveille. Lui aussi veut jouer avec les copains ! « Attendez, j'arriiive ! » 

C'est bien connu, les enfants exagèrent toujours et font d'un simple bobo un drame national. Cette lecture leur apprend donc, avec un certain amusement, à relativiser et à considérer tout le superflu derrière les larmes de crocodile. Il suffit de souffler dessus et c'est déjà oublié ! Claude K. Dubois a le chic pour les histoires tendres et les illustrations toutes douces. On retrouve tout son talent dans cet album tout mignon.

Pastel, septembre 2014

IMG_2984  IMG_2985

IMG_2986  IMG_2987

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/03/15

Donne-moi une histoire, de Jean-Luc Englebert

IMG_2922

Dis, Papa, donne-moi une histoire ...

... de chevalière qui part à la guerre avec ses soldats, et qui n'en peut plus de trouver son aventure, alors elle décide de jeter l'éponge et s'attire les foudres de sa troupe de mécontents ...

... elle est punie, dans un cachot au fond de la forêt, et attend d'être délivrée, non par un prince, que nenni ! 

Car rien ne vaut un bon vieux papa à l'imagination débordante.

Cette lecture est un clin d'œil aux histoires du soir que parents et enfants se partagent avant d'éteindre la lumière pour faire un gros dodo. Il y a les livres qu'on lit à voix haute et les histoire qu'on invente pour briller aux yeux de sa progéniture (croyez-moi, nous avons une grande expérience en la matière, ma fille appelait ça le rituel « des histoires avec la bouche » ...). 

L'album de J-L. Englebert est une jolie réussite, qui nous fait découvrir une histoire facétieuse et riche en rebondissements, avec une héroïne délurée qui en a soupé des délires de princesse rose et réclame désormais une équipée sauvage et dangereuse. Tout plutôt que d'être prise pour une nouille. Et nous, on adore les héroïnes avec autant de caractère ! ;-)

L'histoire fait aussi la part belle à l'imaginaire et à la complicité entre le papa et sa fistonne. C'est adorable, cocasse et étonnant. Même la fin est câline et prépare les enfants vers le sommeil réparateur. En bref, c'est une très bonne pioche à glisser dans sa bibliothèque. 

Pastel, mars 2015

IMG_2923  IMG_2924

IMG_2925  IMG_2926

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,



05/03/15

Le Grand bateau de Grand Ours, de Eve Bunting & Nancy Carpenter

IMG_2806

Cet album fait suite au “Petit bateau de Petit Ours” où l'on faisait connaissance avec notre plantigrade qui adorait voguer sur l'eau dans son petit bateau, jusqu'au jour où il est devenu trop grand et l'a cédé à un autre ourson, pour désormais construire un autre bateau, à sa taille.

Lorsque ses amis (castor, loutre et héron bleu) lui donnent tour à tour des petits conseils, il accepte de fixer un mât, de fabriquer un pont et une cabine. Hélas, le résultat est loin de ses espérances. En craignant de vexer ses amis, il a accepté de suivre leurs idées mais s'est éloigné de son but. Or, grandir, c'est avoir la liberté de ses choix et la volonté de suivre ses envies. Et surtout, ne jamais renoncer à ses rêves.

L'histoire ne manque ni de charme, ni de tendresse, et encore moins de poésie pour transmettre les principes de partage, d'amitié et d'écoute, dans un climat harmonieux, source de bonheur. Car cette lecture fait un bien fou. Elle met en avant les plaisirs simples de la vie : pêcher des poissons, « écouter les secrets que chuchote l'eau », observer le ciel et les étoiles, voguer sur un beau bateau, sur un lac tout bleu.

Bref, c'est doux, adorable et apaisant. Une lecture du soir idéale pour bercer les jeunes lecteurs.

Pastel, août 2014

IMG_2807  IMG_2808

IMG_2809  IMG_2810

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/02/15

Adam et Thomas, d' Aharon Appelfeld & Philippe Dumas

« N'aie crainte, tu connais notre forêt et tout ce qu'elle contient. »

Adam et Thomas2

Fabuleux et inclassable, ce petit roman d'Aharon Appelfeld vous séduira pour sa simplicité, sa générosité, sa tendresse et son humanité. L'histoire raconte comment deux enfants, Adam et Thomas, vont survivre seuls dans la forêt, où ils ont été “abandonnés” par leurs mamans, pour échapper aux rafles et aux enlèvements. La guerre fait rage, les familles ont éclaté, il n'y a plus d'école, plus de toit sous lequel se réfugier. La forêt offre donc aux garçons un abri, loin du monde extérieur, et on se sent divinement bien dans leur nid douillet, dans les arbres.

L'histoire ne cherche pas à fanfaronner et décrit une aventure charmante, avec deux personnages très attachants. Adam et Thomas n'ont rien en commun, l'un a grandi dans la nature, la comprend et s'y sent comme un poisson dans l'eau. L'autre, plus réservé, préfère les livres et les études, l'un croit aux rêves, l'autre aux prières. Bref, on partage leur quotidien, à se nourrir de fraises et de cerises, repérer un point d'eau, parler aux animaux, partager leurs espoirs, leurs attentes, écouter les bruits de la forêt et de la nuit...

C'est assez ordinaire, mais pas insignifiant, et forcément très touchant ! Cette lecture ressemble davantage à un conte, même si l'histoire est ancrée dans la réalité de la Seconde Guerre mondiale, il s'en dégage une ambiance surnaturelle, presque féerique. Naturellement, les illustrations de Ph. Dumas apportent une touche de poésie qui accentue cette confusion, pour notre plus grand bonheur.

École des Loisirs, mars 2014 ♦ traduit par Valérie Zenatti 

♠ élu meilleur livre jeunesse de l'année 2014 par le magazine LIRE ♠

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04/02/15

Le livre qui dort, de Ramadier & Bourgeau

IMG_2614

Absolument adorable ! Ce livre reproduit à la perfection le rituel du coucher : lavage des dents, pipi, gros câlin, petite histoire... Chut, le voilà qui ferme les yeux... bonne nuit ! 

À lire et relire chaque soir. Même le choix du bleu est judicieux, puisque c'est une couleur apaisante, et on applaudit en son for intérieur le duo Ramadier & Bourgeau pour la création de ce délicat objet, qui est simple en apparence, mais indispensable dans tous les foyers.

C'est une lecture rassurante, façon cocooning, pour un rendez-vous tout aussi serein. On prescrit ! 

Loulou & Cie, février 2015

IMG_2615  IMG_2616

IMG_2618  IMG_2619

30/12/14

8 minutes et 19 secondes, de Rascal & Hubert Grooteclaes

IMG_2609

Il faut 8 minutes et 19 secondes pour que la lumière du soleil parvienne jusqu'à la Terre.

Un livre sur la perte d'un être cher, le sentiment d'abandon, le chagrin, le temps qui passe, les souvenirs qui restent, le vide qui ne se comble jamais...

« La vie continue avec nos souvenirs de toi. Réveillés au détour d'un tiroir, d'une rue, d'une fleur, d'un dessert, d'une photo de bord de mer. »

Le texte est d'une grande sensibilité, les photographies sont énigmatiques mais pleines d'émotion, dans une ambiance certes poignante.

Et pourtant, je suis restée en marge de cette lecture, que je trouve aussi peu accessible pour des enfants. Le ton est solennel, assez froid et peu réconfortant, malgré son intention.

La lecture laisse une sensation embarrassante, à l'instar d'une autre lecture, Marie et les choses de la vie de Tine Mortier & Kaatje Vermeire, qui traite du même sujet.

Pastel, octobre 2014

IMG_2610  IMG_2611

IMG_2612  IMG_2613

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29/12/14

Saute, de Tatsuhide Matsuoka

IMG_2728

Avec son format carnet de poche (15 x 15), qu'on ouvre à la verticale, CAR l'histoire s'y prête à merveille, cet album propose un défilé d'animaux assez extraordinaire.

Eh oui, ils sautent ! La grenouille, la sauterelle, le chat, le chien, la poule et son poussin, le poisson, et aussi la fillette... ah flûte, non pas l'escargot... (sourires). Toutes ces prouesses n'en demeurent pas moins exceptionnelles.

Et c'est radical : l'enfant lecteur adore et s'esclaffe de découvrir toutes ces bestioles bondir pour lui offrir un spectacle rigolo, à travers des illustrations assez réalistes. Le japonais Tatsuhide Matsuoka nous propose un bestiaire original et vraiment plaisant à lire ! 

L'École des Loisirs, octobre 2014

IMG_2729  IMG_2730

IMG_2731  IMG_2732

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,



  1  2  3  4  5    Fin »