28/05/16

Coquille, de Isabelle Gil

IMG_6336

Aujourd'hui est un grand jour ! Coquille le petit caneton jaune vient de naître. Le poil hirsute, le regard un peu fou, il découvre le monde avec ahurissement. La grenouille lui souhaite la bienvenue et l'invite à la suivre. Par ici, le chemin ! Mais Coquille, encore pataud, manque tomber dans l'eau. Non, non, il faut rejoindre la forêt, saluer l'oiseau dans l'arbre, ne pas grimper tout là-haut, prendre à travers champs et ne pas avoir peur de Douglas le chien. Un petit lapin prend la relève et lui montre le chemin, attention aux chutes, le caneton est encore fragile et ne tient pas debout sur les sentiers cabossés, mais la course s'achêve bientôt, avec une arrivée en fanfare. 

Isabelle Gil introduit un nouveau personnage dans sa série des petits albums photographiés, avec ce caneton tout jaune, tout brinquebalant sur ses grandes pattes palmées, qui découvre le monde sans connaissance des risques, d'où l'extrême prudence de ses amis pour lui montrer le chemin. Pour qui aime ces histoires plantées dans des décors réalistes, fabriquées de bouts de chiffon et de jouets, c'est une lecture agréable et un brin surprenante. Tant de créativité pour une histoire aussi sommaire... c'est toujours impressionnant. Une certaine poésie aussi se dégage des pages cartonnées et apporte de la sérénité à cette promenade bucolique assez plaisante.

Loulou & Cie, chez L'école des Loisirs, mai 2016

IMG_6337   IMG_6338

IMG_6339

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Le Monde des Pacpacs, de Raphaël Fejtö

IMG_6332

Que sont ces étranges créatures appelées Pacpacs ? (Argh... mon subconscient bloque sur Pacman.) Rien à voir ici. Les Pacpacs sont donc un petit peuple amical, chaleureux, toujours content de vous rencontrer et de partager ses coutumes facétieuses. D'abord les Pacpacs adorent dire bonjour, comme ils adorent les frites, boire à la paille, faire des crêpes, construire des maisons sans jamais les terminer. Ils aiment aussi se toucher le bout des doigts, se baigner dans la mer, faire des colliers, téléphoner en silence (eh oui), lire le journal en marchant, tricoter des tapis qui leur chatouillent les pieds... Les Pacpacs ont ainsi des lubies, toutes plus farfelues les unes que les autres, que cet album va chercher à recenser pour nous rendre ce petit peuple surprenant et adorable ! 

Raphaël Fejtö croque avec tendresse leurs petites manies et dresse ainsi un inventaire bigarré, très fantaisiste, qui ne manquera pas d'éveiller la curiosité du jeune lecteur. Avec leurs silhouettes rigolotes, les Pacpacs rondouillards sont fort sympathiques et croquignolets, parfois excentriques, souvent délirants ! Ce petit album n'a nulle ambition que de partager une lecture tendre, drôle et attachante. 

Loulou & Cie chez L'École des Loisirs, mai 2016

IMG_6333   IMG_6334

IMG_6335

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25/05/16

Un monde sauvage, de Xavier-Laurent Petit

Un monde sauvage

- La Maslenita au feu ! La Maslenitsa au feu ! 
C'était la même chose, chaque année, à l'arrivée du printemps. Les enfants, les parents, les jeunes, les vieux, les femmes, les hommes... On était tous là, tous ceux de Slobodnié, y compris le minuscule bébé de Klara, notre voisine, qui disparaissait sous le manteau matelassé de sa mère. Rien qu'à nous entendre hurler ce jour-là, on aurait pu croire que nous étions des milliers. Mais Slobodnié n'était qu'une minuscule bourgade perdue au bout du bout de la taïga. À part les loups, les ours et les renards, personne ne pouvait nous entendre. L'air sentait la fumée, le miel, le girofle et les blinis. Il faisait un froid à fendre les pierres, mais on se réchauffait en dansant autour du feu, en buvant et en braillant comme des déments. On fêtait le printemps, qui n'arriverait que des semaines plus tard.

Dans une contrée isolée de l'Extrême-Orient sibérien, Felitsa, une jeune ado russe, a coutume de faire l'école buisonnière pour suivre sa mère dans ses tournées de garde-forestier. Celle-ci vient de relever des traces d'une maman tigre pleine et n'ignore pas qu'elle constitue désormais une proie de rêve pour les braconniers. Le père de Kostia, un camarade de Felitsa, est d'ailleurs la bête noire de sa mère, même si elle veille au grain, son impuissance est grande en apprenant que son échalas de fiston cherche à prendre du galon.

Dans une ambiance sauvage et fascinante, se dessine une vie rudimentaire, basée sur la simplicité, les traditions et le respect de la nature. Et c'est l'homme qui vient y mettre sa pagaille, en traquant férocement des espèces protégées, en glissant vers l'interdit, en se gavant de paradis artificiels ou en cédant aux émulsions hormonales... Observatrice sensible et attentive, Felitsa diffère de ses amis en boudant le shopping, les fêtes, les soirées arrosées, les danses lascives. À la rentrée prochaine, elle devra partir en ville pour poursuivre ses études et quitter l'école de la taïga si chère à sa mère. En attendant, elle va être au cœur des événements tragiques de ce printemps en pleine mutation, dont l'auteur va livrer tous les secrets et les enjeux en déployant force et émotion, insouciance et ferveur. Des drames personnels et familiaux viendront ponctuer l'histoire vers une issue poignante, d'où l'on retiendra essentiellement la valeur symbolique de la préservation des valeurs ancestrales et de l'environnement. Un roman qui complète merveilleusement l'œuvre de l'auteur pour une lecture toujours riche en réflexion et pleine d'une promesse d'évasion. Dépaysement assuré. 

L'École des Loisirs, mai 2015

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La Poule qui avait pondu un boeuf, de Christian Oster & illustré par Jean-Luc Englebert

La poule qui avait pondu un boeuf

Branle-bas de combat à la ferme ! Denise la poule vient de pondre un bœuf. Oui, un bœuf. Gros, gras, imposant. Passablement niais et interloqué. On croit rêver. Denise fait aussitôt appel à son amie Marge, qui a une théorie à ce propos. Denise a probablement avalé un B avant de pondre un bœuf, car tout le monde sait que le B devant l'œuf donne un bœuf. Voyons, voyons... Aurait-elle avalé une banane ou un bouillon ? De la brioche, de la betterave, du beurre, de la biscotte, des bigorneaux ? Non. Juste du blé. C'est déjà une piste ! Tous les trois partent ainsi à travers la campagne pour mener leur enquête. En chemin, rien d'anormal... jusqu'à ce qu'ils croisent un fermier en train de s'époumonner Hue ! hue ! devant son attelage inexistant. Son histoire réserve encore de belles surprises à nos enquêteurs en herbe et peut-être aussi la solution à tous leurs problèmes. Cette lecture revisitée et à l'humour farfelu, dont Christian Oster se fait le spécialiste, se lit avec des yeux ronds comme des billes et un sourire jusqu'aux oreilles. C'est certes invraisemblable et tiré par les cheveux, mais ce zeste de fantaisie interpelle à juste titre les plus jeunes, qui débutent en lecture, et qui vont se triturer les méninges avec cette leçon de B qui rend un œuf bœuf (et inversement) ! Très drôle, simple, efficace, avec des illustrations de Jean-Luc Englebert aussi cocasses et tendres pour accompagner cette promenade bucolique. Une valeur sûre, toujours. 

Mouche de L'École des Loisirs, mai 2016

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/05/16

Océane la Petite Vague, de Benoît Charlat

oceane la petite vague

Océane est une petite vague, qui aime jouer dans l'océan. Elle doit sa naissance aux nuages qui soufflent et à la tempête ambiante. Plus ça gronde, plus Océane grandit et s'éclate, avec son bateau, son dauphin, son bouée et son surfeur...

Mais quand vient le rivage, soudain Océane disparaît. Quelle tristesse ? Voyons, un simple coup d'œil vers l'horizon et déjà Océane réapparaît de plus belle ! Une vraie battante.

Une petite lecture rigolote, qui explique les mouvements des vagues et l'importance du vent en pleine mer. C'est bleu, tout bleu. Avec une Océane aux expressions fort sympathiques. 

L'école des Loisirs / Loulou & Cie - Juin 2016

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Tout en haut du toboggan, de Malika Doray

Tout en haut du toboggan

Ah, le toboggan ! Le  jeu préféré des enfants, souvent convoité, passablement redouté, mais le passage incontournable quand on se rend au parc, par exemple. Les souriceaux et leurs amis sont eux aussi de grands amateurs de sensations fortes !

Et ça roule, ça fonce à toute allure, ça pousse des cris de joie ou d'effroi, ça s'applaudit, et ça ne demande qu'à recommencer. Au diable le vertige, la glissade est exaltante.

Les enfants s'éclatent. Après tout, ils ne craignent rien. Au final, qui sera là pour les accueillir ? Les parents, forcément.

Quel album ingénieux & farceur ! Le format de lecture est en conséquence, il s'adapte au toboggan et se lit de haut en bas. Zou, c'est très rigolo. Texte, graphisme, couleurs... tout est charmant et ça plaît beaucoup aux enfants !

L'école des Loisirs / Loulou & Cie - Avril 2016

Retrouvez aussi un jeu à l'écran pour accompagner la lecture de ce livre.  Accéder au jeu

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Je veux pas déménager ! de Stephanie Blake

Je veux pas déménager

Lorsque ses parents lui annoncent qu'ils vont bientôt déménager, Simon voit rouge. Hors de question. Trêve de discussion. Et puis il hurle un bon gros “M'en fiche” qui calme tout le monde. La nuit, Simon rumine sa décision. Niet, niet, niet. Il ne quittera pas sa maison de toujours, celle où il a grandi, et dont il connaît tous les petits bruits bizarres. C'est son territoire. Point final.

Seulement, pas loin de là, son petit frère Gaspard sanglote dans sa chambre. Lui non plus ne veut pas déménager. Simon, alors, change de braquet. Et pour mieux rassurer son cadet, il lui explique que c'en est fini de cette maison “beurk kakadoi” et qu'ailleurs ils auront une chambre plus grande avec des lits en hauteur. Ensemble, ils se feront de nouveaux copains. Tout va bien.

Le lendemain matin, les deux frangins ont une réponse bien troussée pour écourter le couplet des parents. Quel toupet ! Simon le Superlapin n'est pas à une contradiction près, mais il est tout simplement génial dans le rôle du grand frère responsable, qui a recours à l'humour pour chasser les craintes et effacer les chagrins. Les albums de Stephanie Blake avec son héros Simon ont définitivement la cote. 

L'école des Loisirs - Mai 2016

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

La Vie d'Aventurier, de Jean Bossard

La vie d'aventurier

Karl et Lütti font du baby-sitting pour Birgit et son fils Tero, un bébé qui possède un sens de l'aventure très poussé. Car au lieu d'une journée bien tranquille, calée entre les biberons, le dodo et les petits pots, nos trois compères vont vivre une folle épopée.

Alors qu'ils se prélassent dans le jardin et font faire un petit tour de poussette au bébé, une biquette les prend en chasse et les pousse à se réfugier dans une barque. Les voilà qu'ils s'évadent sur l'eau et débarquent sur une île, où ils s'amusent à jouer les Robinson. Mais Lütti est inquiet pour leur retour. La barque est percée, il n'y a pas âme qui vive autour... du moins c'était avant la grande invasion des Mamous et des Papous ! 

C'est bal musette pour tout le monde pour boucler cette journée étonnante ! La lecture n'en est que plus joyeuse et mouvementée à suivre ces tendres péripéties dans la verte campagne ensoleillée. Un bel album, simple et qui transpire la bonne humeur. ☺

L'école des Loisirs / Pastel - Avril 2016

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

L'Intelligence, de Jean-Charles Sarrazin

IMG_6584

L'histoire se passe en Orient, à l'époque où les animaux et les hommes parlaient la même langue, où la fourrure des tigres n'était pas encore rayée de noir et où les buffles avaient le nez aussi rond qu'une pastèque. 

Le jeune Tian est envoyé par son père pour récupérer le buffle en train de se baigner à la rivière, afin de le protéger du tigre qui rôde dans les parages, mais hélas le garçon arrive trop tard. Les deux animaux sont déjà en pleine conversation.

Le tigre se demande pourquoi le buffle préfère la compagnie des hommes à celle des animaux. C'est parce qu'ils possèdent l'intelligence. Qu'est-ce donc ? lui rétorque le prédateur. Et justement, le jeune Tian se présente à lui.

Il accepte de lui faire cadeau de l'intelligence, qui se trouve dans le coffre de son père, mais hésite à faire l'aller-retour en laissant le buffle entre les griffes du tigre. Ce dernier a beau promettre d'être sage, son sourire malicieux ne trompe personne. Il accepte néanmoins d'être attaché en attendant le retour du garçon.

Seulement voilà, c'est avec une tige de bambou, qu'il a ramassée dans l'âtre, que le jeune Tian revient. Ouloulou. Chaud devant. La ruse du garçon va-t-elle dépasser l'esprit machiavélique du tigre ? Combat de titans droit devant. ^-^

Toujours est-il que cette histoire cocasse explique comment la fourrure des tigres est depuis rayée de noir et le museau des buffles étrangement tout plat ! JC Sarrazin nous livre ainsi une anecdote savoureuse et pleine d'humour ! Une chouette lecture. 

L'Ecole des Loisirs / Mai 2016

IMG_6585   IMG_6586

IMG_6587   IMG_6588

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07/05/16

Chut ! je lis : Le Club de la Pluie Brave les tempêtes, de Malika Ferdjoukh

IMG_6235

Deuxième tome des aventures du Club de la Pluie - club composé de Rose, Milo, Ambroise et Nadjet. Tous les quatre sont élèves à l'internat des Pierres-Noires à Saint-Malo et ont pour passion commune de traquer des mystères et résoudre des énigmes comme les mythiques Club des Cinq ou Clan des Sept d'Enid Blyton. ^-^ On retrouve ainsi deux nouvelles histoires - Le fantôme des Pierres-Noires et Le mystère des chaussons rouges - lues par Alice Butaud (Rose), Clémentine Niewdanski (Nadjet), Benoît Marchand (Milo) et Vincent De Bouard (Ambroise) pour une passionnante écoute d'une heure et 16 minutes qui nous plonge dans une ambiance crépusculaire, un peu hors du temps, truffée de références cinématographiques du Golden Age hollywoodien ou issues des classiques de la littérature anglaise (Jane Eyre ou Rebecca), voire aussi des polars américains. La 1ère histoire nous présente Jeanne Eyrmont, filleule de la directrice, qui débarque en pleine nuit, toute tremblante et timorée, craignant son ombre et s'imaginant être victime d'hallucinations. Accompagnée de sa cousine, Rachel Danvers, elle file dans sa chambre sans demander son reste. Le Club va très vite s'interroger sur ces deux jeunes femmes, l'une plus malheureuse jour après jour, et l'autre se livrant à des agissements nocturnes douteux. Heureusement, nos détectives en herbe veillent au grain pour sauver Jeanne de la folie qui la guette ! La deuxième histoire est cette fois influencée par le Magicien d'Oz avec une affaire de souliers en rubis qui vont disparaître, un suspect idéal (Milo, fils de forains) et une détective redoutable, Pippa Marlotte, qui a presque tout piqué au héros de Chandler.

J'ai de nouveau été transportée par l'écriture, l'atmosphère, les personnages, la teneur des intrigues, l'humour et les inspirations globales qui font de cette série un petit bijou et un ravissement perpétuel. C'est bien écrit, c'est intelligent et facétieux, ça possède un charme fou et ça brasse une multitude de clins d'œil culturels qu'on découvre et redécouvre au fil des lectures. Je ne cesse d'être agréablement surprise et enchantée. Malika Ferdjoukh apporte de la noblesse et une grande tendresse dans ses romans. Et cela me touche beaucoup. Encore une série fortement conseillée, à écouter ou lire (existe aussi en collection Neuf). ♥

Chut ! les livres lus de l'École des Loisirs, avril 2016

Musique composée et interprétée par Cécile Maisonhaute - Illustration de couverture : Cati Baur

♣♣♣♣♣

Vient de paraître le 3ème livre de la série :

 

Le Club de la Pluie et les forbans de la nuit 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,