17/12/06

On ira voir la mer ~ Olivier Adam

Ce roman jeunesse d'Olivier Adam n'est pas à remettre entre toutes les mains : il relate la violence des adolescents en mal d'être. Un garçon solitaire, Olivier, rencontre une jeune fille désoeuvrée, Lorette. Cette dernière porte la meurtrissure d'un deuil jamais accompli depuis la mort de son frère jumeau quelques mois après leur naissance. Par un étrange hasard, ce frère s'appelait aussi Olivier, d'où l'étrange et ambigue relation entre les deux nouveaux amis qui se rencontrent au CM2, deviennent des frère et soeur et ne se quitteront plus. Au collège, Lorette devient de plus en plus révoltée, rebelle, violente et coupée du système. A quatorze ans, les cernes sous ses yeux se creusent de plus en plus, l'alcool commence à la détruire mais son amitié avec Olivier se teinte toujours de ce rapport de soumission / initiation. Lorette entreprend, Olivier suit. Tous deux dépassent les limites, de renvois d'école aux éclats de violence dans "la cité", ils mettent en péril leur histoire. D'emblée, on sent Olivier très fragilisé par ce passé très proche. Il est désormais au lycée, devient ami avec Romain qui lui parle de Lorette, qui n'est plus là. Disparue ou partie, bref la jeune fille continue de hanter Olivier qui se décharge du récit d'un ton très plombant pour le moral. Le style est fluide, sensible, touchant et délicat. Mais le contenu est lourd, poignant et à manipuler avec précaution. C'est un roman qui traite de la détresse des adolescents, de leurs dérives, de leurs traumastismes et des limites qu'on dépasse, qui finissent souvent mal. Et tout ça fait mal, très mal.

lu en décembre 2004

Posté par clarabel76 à 13:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,