08/03/22

Rendez-moi Noël ! de Juliette Bonte

Rendez moi noelOh, cette lecture ! 😋 De la gourmandise. De la folie. Et un château écossais. N'en jetez plus. J'ai plongé les deux mains jointes et j'ai passé un très, très bon moment. Sourire aux lèvres. Décors qui font rêver. Waouh, ça m'a fait un bien fou.

Entre les Burns et les Ferguson, les hostilités sont ouvertes dès lors qu'une famille annonce organiser les fêtes de Noël en leur nom propre. Exit les coutumes d'usage. Un vent nouveau va souffler dans la petite ville de Wick. Or, les chocolatiers voient rouge et jurent de se venger de ces aristocrates. Par contre, ils s'indignent ouvertement d'être accusés du vol de précieuses lettres historiques. Ce Walter Burns n'a qu'à bien se tenir, car Robyn Ferguson va mener sa propre enquête et l'étouffer avec son Laphroaig ! Non mais, quel petit pétoncle prétentieux. Dans les Highlands, on se bat pour ses traditions et on se défend de son intégrité avec un angélisme déroutant.

Donnez-moi des familles cinglées, des dialogues pas piqués des hannetons, des soupçons à la pelle, des regards noirs et des sourcils qui froncent tout le temps. Mais aussi des Forêts magiques, des ours cruels et des guirlandes lumineuses. Des lutins féroces. Des grannies avisées. Des secrets d'alcôve. Des collections maladives. Une fête païenne et des cœurs qui voudraient battre plus fort. Des grains de beauté sous l'œil et du chiffre quatre qui sauve tout.

Donnez-moi une comédie digne de ce nom, qui est pétillante et colorée. Qui se savoure toute l'année, et pas seulement en attendant Noël. Une comédie pleine d'entrain et de rebondissements. Enfin, une lecture qui dégouline de charme et qui montre la volonté de réconcilier (parfois) l'irréconciliable. Dans ce roman, les opposés s'attirent et font des étincelles qui donnent des étoiles dans les yeux ! Un pur bonheur. Divertissement assuré. C'était doux et savoureux. Merci Juliette B. !

HarperCollins, coll. &H  (2021)

#RendezmoiNoël #NetGalleyFrance 

⭐⭐⭐⭐ 😊


21/02/22

Le Voyage (Outlander #3), de Diana Gabaldon

Doucement mais sûrement, je poursuis mon chemin auprès de Claire Beauchamp et Jamie Fraser 🥰

Le voyage

Dans ce tome 3, il se passe que vingt années se sont écoulées depuis le périple de Claire dans l'Écosse du XVIIe siècle. L'infirmière a refait sa vie auprès de son époux de l'époque contemporaine. Elle vit à Boston et s'est concentrée sur sa carrière. Toutefois, le souvenir de Jamie Fraser et des années tumultueuses vécues ensemble reste intact.

Encore une fois, j'ai tout gobé. J'ai aimé retourner en Écosse et j'ai suivi le cœur palpitant le parcours de Jamie après Culloden, tout en trépignant face aux retrouvailles avec Claire. J'ai clairement vécu à fond les rebondissements qui vont entraîner le couple vers de lointains horizons, même si je trouve le cap vers les Tropiques moins transcendant (la traversée est particulièrement longue).

Pourtant, on ne s'ennuie pas dans les Antilles. Les Fraser mènent une vie trépidante et vont de péripéties en aventures incroyables. Ils croisent la route de nombreux personnages qui auront leur importance à l'avenir (Lord John Grey) mais se rendent aussi coupables d'actes qui auront de lourdes conséquences (les pierres précieuses, le divorce, les contrebandiers).

C'est ce qu'on nomme l'enchaînement dramatique, par excellence !

Mais j'ai plongé, en totale immersion, dans cette lecture (de 1030 pages). On s'éloigne malheureusement des terres écossaises et pour la suite, oui ça me manque déjà. 😓

©1997 Presses de la Cité pour la traduction française. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Safavi (P)2018 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Compromise, de Judith McNaught

CompromiseEntre mes envies d'Écosse et mes humeurs nostalgiques, en ce moment, je me régale avec les vieilles romances historiques, dont Almost Heaven de Judith McNaught qu'il me semble avoir déjà lu et que j'ai de nouveau énormément apprécié. Cette chère Judy figure parmi mon temple des grandes prêtresses aussi. C'était couru que j'allais adorer.😜

Elizabeth Cameron est une jeune beauté promise à tourner les têtes des meilleurs partis lorsqu'elle débarque à Londres pour sa première saison. Mais la situation va déraper lors d'un weekend à la campagne alors qu'elle rencontre l'impénitent Charles Thornton. L'homme est séduisant mais traîne une piètre réputation. Un scandale va d'ailleurs éclater et bouleverser le destin d'Elizabeth. On la retrouve deux ans plus tard, dans sa demeure familiale, seule et sans ressource. Son oncle a pourtant décidé de la marier et a contacté ses anciens soupirants pour l'occasion. Seules trois réponses leur sont parvenues, dont une invitation de Thornton lui-même !

Encore un terrible quiproquo qui va provoquer des étincelles, puisque Charles et Elizabeth ont coupé tout contact et se détestent cordialement. Charles n'attend pas la visite d'Elizabeth, ce qu'elle ignore lorsqu'elle débarque dans sa maison au fin fond de l'Écosse. Même si l'attirance entre eux est toujours forte, les vieilles rancœurs et les nombreux non-dits vont peser dans leur relation. Lui est impitoyable mais elle tient tête et dégaine sans hésiter une arme contre lui ! Gageons que cette cohabitation forcée va permettre de délier les langues ou réchauffer leurs cœurs trop longtemps muselés. Huhuhu.

Donnez-moi un héros endurci par la vie et déterminé à ne plus accorder sa confiance à quiconque. Un homme franc et farouche, qui livre ses combats avec détermination. Un gentleman mâtiné d'une âme d'aventurier, qui trace sa fortune par sa seule volonté et son audace. Je craque ! Thornton est le candidat parfait. Il sait pourtant se montrer intraitable et tellement froid. Mais je suis une Scarlett en quête de Rhett😄Et cette relation pour le moins tourmentée a finalement beaucoup de charme. Et m'a conquise.

Ce roman aurait pu être sans faute s'il n'y avait eu ce petit passage avec le frangin et l'attitude incompréhensible d'Elizabeth qui livre (une fois encore) sa réputation à la vindicte populaire. Grrr ! De ce gâchis, du moins, on retiendra les retrouvailles épiques et enflammées.🔥

J'ai Lu Pour Elle, Aventures & Passions, Réédition 2020 - Traduit par Catherine Plasait

Collection La Bibliothèque Idéale ⭐⭐⭐⭐⭐

description

15/02/22

Le Dernier Oracle (La Selkie #1), de Megära Nolhan

Le Dernier OracleJ'ai découvert cette série en me baladant sur Audible.fr en quête d'une nouvelle lecture. Intriguée par la couverture, j'ai cliqué pour une aventure de quelques heures. Et ma foi, je n'ai pas regretté la découverte : l'histoire est entraînante et riche en rebondissements, en plus de nous transporter en Écosse, la terre des légendes !

Enquêtrice au service de la Brigade de Protection des Créatures Magiques, Bree travaille avec acharnement et cherche à déjouer les projets de dangereux contrebandiers, quand son supérieur lui confie soudain une autre mission - servir de garde du corps pour un jeune américain qui ignorait jusqu'à présent être un oracle. Et le dernier de son espèce. Bree s'accommode difficilement à la situation, consistant à l'héberger dans son appartement et lui révéler tous les mystères de leur monde.

Jace se révèle cependant très attachant et attentif à ses efforts. Il faut savoir que Bree est loin d'être réputée pour sa joie de vivre et sa patience, mais elle admet que le garçon n'est pas un mauvais bougre non plus. Au fond d'elle, Bree a envie de le protéger et de retourner au plus vite à son travail. Leur duo est pour l'instant pataud et néanmoins très mignon. La dynamique est notamment très bonne. Enfin, pour un roman YA, c'est charmant.

J'ai donc beaucoup apprécié les prémices de cette série (en trois tomes) qui met en place les personnages, les créatures, les liens, les secrets et tant d'autres choses encore. Ça se goupille comme il faut. C'est bien écrit. Ça se passe en Écosse (je me répète). L'intrigue témoigne d'un enthousiasme débutant et d'une envie de partager un univers fantastique qu'on est curieux d'explorer. Le procédé est plutôt efficace. Tout de suite on a envie de connaître ce qu'il se passe, en plus du reste. L'alchimie entre la selkie et le garçon pas si ordinaire est à peaufiner. Mais c'est plutôt engageant.

En bref : oui, ça m'a plu. Et je vais lire la suite dans les prochains jours. 😙

©2020 Megära Nolhan (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12/02/22

Le Talisman (Outlander #2), de Diana Gabaldon

Le TalismanS'il y a bien une chose qu'on ne peut enlever à cette lecture, c'est de donner l'illusion de vivre hors du temps pendant 985 pages. Après avoir terminé mon livre, j'ai ressenti comme un tournis au moment de reprendre pied dans ma réalité. Une sensation étrange proche du regret. Ceci reste évidemment très positif aussi.

Dans cet épisode, Jamie et Claire doivent se rendre en France pour déjouer les plans de Bonnie Prince Charlie et doivent ainsi prétendre être des sympathisants en papillonnant des cils. Hélas, le couple n'est pas armé contre les roueries politiques et va affronter bien des soucis encore une fois. Leur retour en Écosse est donc accueilli avec soulagement - j'avoue, je préfère leurs intrigues dans les Highlands - même si la quiétude est de courte durée. Les vieux ennemis se rappellent à leurs bons souvenirs et l'enchaînement des drames est insupportable. Les promesses. Les adieux. Les embuscades. Les trahisons. Les pertes. Que c'est douloureux.

Point notable : j'ai beaucoup aimé la partie contemporaine, alors que Claire se rend dans le presbytère et rencontre Roger. Dieu sait que je déteste ce personnage dans la version TV. Mais là, c'était différent. J'étais conquise par l'ambiance, le cadre feutré, les recherches dans les archives, les discussions au coin du feu. Ça a beaucoup de charme ! Enfin, j'étais conquise.

Ceci donc, pour conclure, que j'ai adoré ma lecture quand bien même j'avais déjà vu la série (et versé des larmes et des larmes). J'ai vécu cette expérience audio en totale immersion. C'était captivant et poignant. Follement romanesque et tout ce qui s'ensuit. Si vous aimez les grandes sagas historiques, n'hésitez pas.

©1996 Presses de la Cité. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Safavi (P)2017 Audible Studios

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


28/01/22

Sur ordre du Highlander, de Johanna Lindsey

Sur ordre du HighlanderAaaah ! Johanna Lindsey. Toute ma jeunesse. Ou quand je piquais les bouquins de ma sœur pour les lire en douce. 😊 L'un de mes premiers chocs romanesques : La viking insoumise. Et comme cela faisait un moment que je n'avais pas lu de RH, celle-ci est tombée à point nommé. J'ai adoré.

L'histoire oppose donc deux clans écossais qui se livrent une lutte haineuse depuis des décennies. Un jour, les Fergusson font un prisonnier qui se révèle être le laird des MacKinnion ! Panique à bord. Âpres négociations. Un mariage est suggéré. Et bim bam boum. Tous les projets tombent à l'eau. En fait, il faut savourer le début du roman comme une vaste comédie vaudevillesque. Dieu que c'est drôle de découvrir les quiproquos et autres enchaînements cocasses. C'est impayable. La situation va se renverser quand l'aînée des Fergusson est à son tour enlevée. Gloups. Il s'agit encore d'un malentendu. Et lorsque Sheena comprend dans quel guêpier elle se trouve, elle est épouvantée. Après tout, Jamie MacKinnion traîne une réputation de barbare sanguinaire. Elle doit absolument préserver son identité secrète et tout faire pour s'échapper. Ça et refuser farouchement les propositions coquines de son ennemi.

Que j'ai aimé cette lecture ! Relation explosive. Personnages impétueux. Scènes mémorables. Tension qui ne faiblit jamais. Et de l'entêtement à foison ! Diantre, le couple ne lâche rien. Question orgueil, ils se posent là. Mais ça donne matière à glousser. En digne amatrice de romances "à l'ancienne", j'ai franchement pris mon pied. Et l'Écosse - on adore ! 

Harlequin, coll. Victoria - 2021 pour la traduction française. Traduit par Elsa Ganem

Titre VO : A Gentle Feuding

⭐⭐⭐⭐⭐😍

bookshelves: highland-feverguilty-pleasureenemies-to-lovers

« Sur ordre du Highlander » de Johanna Lindsey. #SurordreduHighlander #NetGalleyFrance

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08/09/21

La charmante librairie des flots tranquilles, de Jenny Colgan

J'avoue, cette nouvelle histoire de Jenny Colgan m'a inspirée quelque déception. La tournure des événements m'a semblé plus lourde et surtout les personnages ont été moins attachants que dans La charmante librairie des jours heureux.

La charmante librairie des flots tranquilles

Dans ce roman, nous retournons donc en Écosse où l'héroïne précédente (Nina) avait élu domicile en trouvant l'amour et un boulot formidable. Mais des soucis de santé la contraignent à lever le pied. Elle doit donc embaucher Zoe de Londres pour assurer sa tournée sur les routes de campagne.

Cette nouvelle héroïne est au bout du rouleau. Maman célibataire et sans le sou, elle vient de trouver un poste de nounou dans ce trou paumé de Kirrinfief. Elle débarque dans une grande demeure respectable où vivent des enfants turbulents avec leur père (Ramsay, très grand et très peu présent). La maman semble avoir disparu des radars car nul n'a le droit de l'évoquer. 

D'où un tableau brinquebalant car la famille Urquart est plus désespérée que polissonne.

Zoe va ainsi mettre un peu d'ordre dans ce foyer qui refuse d'être cadré (pas d'école, pas de repas potable, pas de vêtements à la bonne taille). Elle va en baver mais elle n'a pas d'autre choix que de rester. En particulier pour son fils, Hari (qui ne parle pas). Après tout, Zoe sent que ce changement d'air ne peut que leur être bénéfique.

Vous l'avez compris : ce roman n'est pas une suite mais un livre-compagnon. On croise quelques-uns des personnages de La charmante librairie des jours heureux (Zoe est l'ex-copine du frère de la coloc de Nina). On passe vite fait par Kirrinfief. Et puis c'est tout.

En fait, on s'enterre principalement dans la grande demeure des Urquart (figée dans le temps, avec ses pièces verrouillées ou ses tonnes de bouquins interdits d'accès). On va donc dépatouiller leurs conflits familiaux, nombreux et pas anodins (dépression, déni de parentalité, harcèlement, scarification, mutisme) etc.

Que de problèmes ! On sent que l'histoire sera plus poignante et dramatique. Au détriment de l’ambiance écossaise dont le folklore et les autochtones sont plus en retrait. Là, vous sentez ma frustration. J'avais adoré les décors et les gens dans La charmante librairie des jours heureux.

Cette nouvelle lecture est donc moins légère et tellement peu crédible. Vous dire que Super Nounou retrousse ses manches pour relever TOUS les défis ? Ça me fait lever les yeux au ciel mais passons.

Pour le coup, le format audio n'a pas aidé car la voix de la comédienne est larmoyante et s'engouffre dans un tunnel d'émotions gnangnan. Qu'est-ce que j'ai pu soupirer. Franchement, ce titre est moins bon que La charmante librairie des jours heureux.

Enfin, pour moi, il n'y a pas assez d'Écosse ou de Kirrinfief, trop de drames hélas ! 

©2021 Prisma Media (P)2021 Audible Studios

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/03/21

Le Libraire de Wigtown, de Shaun Bythell

Le Libraire de WigtownCette lecture me laisse beaucoup d'amertume en bouche.

Shaun Bythell tient une bouquinerie dans une petite ville écossaise (noyée sous la pluie) et rapporte dans son journal la triste réalité de son activité. Spoiler alert : c'est la misère.

Il nous invite donc à découvrir les tribulations de sa vie de libraire : clients excentriques, franchement désagréables, employée fantasque ou qui n’en fait qu’à sa tête, lecteurs chéris, fidèles du bout du monde, vide-maisons, pépites et merdouilles, partenariat avec le diable Amazon, pas le choix non plus, contraintes et désillusions.

Hé, hé ! Clairement son quotidien ne fait pas rêver.

Le type est désabusé comme c'est pas permis. Après ça, vous pouvez renoncer à votre propre projet car son expérience n'incite pas du tout à tenter l'aventure. À le lire, il n'y a que des points négatifs et dérisoires. Bref. C'est déprimant.

Je suis également un peu déçue du style. Contrairement à son compte instagram @bookshopwigtown le ton est beaucoup moins piquant, mais plus cynique méchant. Je n'ai pas retrouvé ce fameux humour britannique vanté par l'éditeur (lisez son compte instagram, pour le coup).

Féroce, pas tendre, hargneux et lassant : le tableau est en demi-teinte. La lectrice, elle, est déçue.

Autrement, 2018 - Traduit par Séverine Weiss

Entre 84, Charing Cross Road d’Helene Hanff et Quand j’étais libraire de George Orwell, Le Libraire de Wigtown invite le lecteur à découvrir l’envers du décor.

Si l’amour de la littérature est primordial pour exercer le métier de libraire, on y apprend qu’il faut aussi un dos en béton et une patience de saint.

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01/09/19

Le Chardon et le Tartan (Outlander 1), de Diana Gabaldon

Le Chardon et le TartanCette lecture est un vrai festival d'émotions !

On a de l'aventure, de la passion, des rires, des larmes et des écossais bien sûr.
J'avais les images de la série TV dans la tête et ça a comblé mon imagination. Me manquait plus que l'accent gaélique de Sam Heughan pour un bonheur complet !
La voix de Marie Bouvier est globalement adaptée à la lecture, si ce n'est qu'elle donne au caractère de Claire un aspect plus fantasque ou hystérique... très différent de ce qu'on aurait pu attendre. Ceci dit, la lecture n'en demeure pas moins captivante.

On vit des heures palpitantes à parcourir la belle campagne écossaise, à partager avec le clan MacKenzie des heures sombres et néanmoins excitantes, à se pâmer devant les sourires ou le regard coquin de Jamie, à frissonner face à la complicité entre Claire et lui, avant de partager leur intimité. La jeune femme ne manque pas de ressources face à ce choc des cultures et parvient à supporter cet étrange voyage dans le temps avec un formidable aplomb.

Bien entendu on déteste toujours autant le Capitaine Randall et on abhore sa troublante ressemblance avec l'époux de Claire... deux siècles après. Car le final reste très, très éprouvant (mais vraiment). J'avais envie de tout zapper pour revenir aux temps joyeux et insouciants. Sauf que ce n'est pas possible et juste le début de longues épopées bouleversantes.

En attendant, 800 pages plus tard, 26 heures d'écoute acharnée, je quitte cette lecture avec un gros pincement au cœur. J'ai très envie de continuer la saga, sachant qu'il me faut caser près de 30 heures de lecture audio dans mon emploi du temps... et là ce n'est pas une mince affaire. Mais quand on aime ! ... 

Gros BIM BAM BOUM pour ce début de série incontournable ! 

©1995 Traduit de l'américain par Philippe Safavi (P)2017 Audible Studios

        Outlander Audible

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17/05/19

Les Disparus du phare, de Peter May

les disparus du phareUn homme reprend connaissance sur une plage mais ne sait plus qui il est, d'où il vient et ce qu'il fait sur l'île de Harris où il séjourne dans un cottage isolé. Il apprend finalement par ses voisins qu'il se nomme Neal Maclean et qu'il écrit un livre sur la disparition des gardiens de phare.
Mais la police s'en mêle car le corps d'un individu a été retrouvé. Assassiné. Neal doit alors s'expliquer sur ses étranges va-et-vient. Pour se disculper, il devient urgent de retrouver la mémoire et entreprend de se rendre à Édimbourg pour affiner ses recherches.
Ce roman, on l'adore, pour son ambiance et son décor. « Dans ce paysage tourmenté, façonné par les grands glaciers d'une ère lointaine, des endroits comme Valley of Drizzle ou Raven Rock évoquaient l'univers de Tolkien. Au milieu d'immenses lochs paisibles, des îles couvertes d'arbres projetaient leurs reflets sombres sur des eaux plus sombres encore et d'immenses montagnes au profil déchiqueté s'élevaient au-dessus de la canopée pour se perdre dans les nuages bas et menaçants. »
Soupirs extatiques.
Cette atmosphère m'a conquise. L'histoire est un peu longue mais prenante. On suit le périple d'un homme en quête de son identité - c'est erratique et curieux avec néanmoins d'autres intrigues qui viennent se greffer à cette locomotive. Cette lecture invite au voyage ou à l'évasion. C'est splendide. J'ai ainsi pris mon temps pour parcourir chaque recoin. C'était vraiment bien.

Traduit par Jean-René Dastugue pour les éditions du Rouergue

Repris en poche chez Babel Noir (2019)

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,