16/08/21

La vie suspendue (Tobie Lolness #1), de Timothée de Fombelle

La vie suspendue Tobie Lolness 1Quinze ans plus tard, je replonge dans l'histoire de Tobie Lolness en version audio (excellente). Un vrai bonheur.

Tobie Lolness vit dans un grand chêne avec ses parents. Son père est un savant. Un érudit, philosophe et ingénieur. Hélas, ses récentes découvertes vont mettre le feu aux poudres alors que les intérêts d'un industriel sont menacés. La famille Lolness est alors pointée du doigt, accusée à tort. Ils sont ensuite expulsés, traqués et emprisonnés. Seul Tobie parvient à s'échapper mais comprend qu'il ne peut plus compter sur l'aide de personne.

Une fois encore, j'ai été transportée dans cette aventure qui jongle entre intrigue traditionnelle et écriture poétique. Sans compter que ce livre figurait aussi parmi les premières œuvres de jeunesse à glisser un message écologique dans son histoire.

En bref, Tobie Lolness se destine à devenir un Classique. Le roman concentre la beauté, la justesse, le ton, l'action et l'émotion. C'est un enchantement !

©2006 Editions Gallimard Jeunesse (P)2021 Editions Gallimard Jeunesse

⭐⭐⭐⭐⭐

 

Les yeux d'elishaJ'ai donc enchaîné avec le deuxième tome, qui reprend l'histoire là où nous l'avions quittée précédemment.

Le grand chêne est malade. Les mousses et les lichens ont envahi ses branches. Léo Blue règne en tyran sur les Cimes et retient Elisha prisonnière. Les habitants se terrent. Les Pelés sont chassés sans pitié. Dans la clandestinité, Tobie se bat. Au plus dur de l'hiver, la résistance prend corps. 

Cette relecture, en format audio, a confirmé mon souvenir d’une belle série entraînante ! Cette suite et fin était subtile, charmante et pleine de poésie. Action et émotion sont au rendez-vous : c'était vraiment très bon. Je ne m'en lasse pas.

Bravo Noam Morgensztern pour votre interprétation.

©2007 Editions Gallimard Jeunesse (P)2021 Editions Gallimard Jeunesse


06/08/21

Alma, Livre 1 : Le vent se lève, de Timothée de Fombelle

La puissance romanesque de Timothée de Fombelle alliée à une histoire captivante ! ❤️‍🔥

Alma

Quelle lecture incroyable ! C'était grandiose.

L'objet-livre est en lui-même un petit bijou et les élégantes illustrations de François Place donnent des indices quant au reste. Ce sera historique, poignant et exceptionnel. De quoi se frotter les mains. Puis, vient le format audio. Encore un bijou. Le texte est lu par Gaël Kamilindi avec beaucoup de talent. On plonge littéralement au cœur du récit : la musique, la mise en scène, le rythme et le suspense. Tout concourt à rendre cette épopée remarquable.

Sincèrement, j'ai adoré. Timothée de Fombelle nous entraîne dans une histoire qui débute dans une vallée en Afrique. Alma vit heureuse auprès de sa famille et aime raconter des contes à son petit frère curieux et intrépide. Un jour, celui-ci disparaît avec leur cheval. La fillette comprend qu'elle doit le retrouver au plus vite car l'enfant est vraisemblablement parti explorer le reste du monde en suivant ses fables. Mais en Europe, des navires prennent la mer pour s'enrichir ou grossir les marchés de l'esclavage. Là, un garçon se glisse à bord de La Douce Amélie en quête d'un trésor. Ici, une jeune héritière réalise que sa seule fortune se trouve en train de voguer vers les Caraïbes.

Chaque page du roman nous emmène loin, en voyage ou en imagination. Chaque chapitre nous transporte. Et c'est captivant. Cette histoire est un véritable festival de sons et de couleurs qui nous fait parcourir de nouvelles contrées, croiser des personnalités romanesques et partager à fond cette odyssée. Pour moi, ce roman s'inscrit dans la pure tradition des romans d'aventures, avec sa touche de poésie et son filet d'émotion. C'est juste extraordinaire.

Si vous hésitiez encore, ne doutez plus. La suite va paraître courant Novembre. Tellement hâte !

Gallimard Jeunesse, 2020 - illustrations de François Place

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Prix France Télévision Roman Jeunesse 2020

Prix Gulli du roman 2020

Meilleur livre de l'année 2020 catégorie jeunesse dans le classement Lire Magazine Littéraire

Prix Sorcières 2021

 

🔊 La maison d'édition Twinkl, spécialisée dans l'éducation, recommande mes idées de lecture au sein de leur article La Littérature Jeunesse et ses trésors de rentrée ! 

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09/07/21

Benedict (La chronique des Bridgerton #3), de Julia Quinn

BenedictLe deuxième fils Bridgerton n'a pas su détrôner son aîné dans mon cœur. Anthony forever ❤️

Que dire sur Benedict ? Il tombe fou amoureux d'une inconnue rencontrée lors d'un bal masqué. Puis la perd de vue et se morfond durant deux années car il ignore son identité.

C'est alors qu'il vient au secours d'une jeune domestique malmenée par ses amis de la haute. Il décide de la conduire chez sa mère en faisant un détour mais attrape un mauvais rhume à cause d'une averse essuyée sur la route. Sophie veille sur lui et la connexion prend forme.

Ce que je regrette, au fond, c'est la liberté prise par notre gentilhomme au moment de séduire la jeune femme (faible et vulnérable), puis sa proposition indécente. Et plus loin, sa réaction capricieuse en comprenant les origines de Sophie.

En fait, ce prétendant est fade. Tellement aveugle face à l'évidence. Soupire ! Sinon l'histoire est digne d'un conte de fée avec un chapitre 17 épicé et une famille incroyable.

©2009 Editions J'ai Lu (P)2021 Editions Gallimard

  • Lu par : Clotilde Seille
  • Série : La chronique des Bridgerton, Volume 3
  • Durée : 11 h 40
  • Clotilde Seille est une véritable conteuse : j'apprécie de plus en plus de suivre la série Bridgerton par le format audio & grâce à sa lecture élégante. Pour l'histoire, Benedict n'est pas mon préféré de la fratrie mais l'histoire demeure savoureuse et plaisante.

⭐⭐⭐.5

21/05/21

Anthony (La chronique des Bridgerton #2), de Julia Quinn

Anthony

Ce tome est plus drôle, plus espiègle, plus charmant. Le personnage d'Anthony a de quoi faire tourner les têtes : la droiture d'un Darcy avec un esprit libertin. J'adore !

Les Bridgerton sont stupéfaits : l'aîné de la famille a l'intention de se ranger. Trouver une épouse, fonder une famille. Surtout pas tomber amoureux. L'amour, c'est accessoire. Secondaire. Voire, périlleux. Car la crainte d'Anthony, c'est de mourir jeune comme son père. Il a gardé l'image de sa mort soudaine et a bâti une angoisse au fil des ans sans jamais se confier à personne.

La saison des bals s'annonçant joyeuse et insouciante, le vicomte a décidé de jeter son dévolu sur la nouvelle reine qui alimente les commérages, car Edwina Sheffield est incontestablement la plus belle des prétendantes et fait tourner toutes les têtes. Ce sera donc son élue. Mais Anthony doit d'abord convaincre la grande sœur qu'il est un bon parti et digne de confiance.

Ahem. Kate Sheffield s'esclaffe vivement. Elle n'ignore point la réputation du vicomte - Anthony Bridgerton est un débauché. Il est donc hors de question que sa chère Edwina s'ajoute à sa collection ou s'enferme dans un mariage sans amour et plein d'amertume. Kate lui oppose un non ferme et définitif.

Sacrebleu, se dit-il. Jamais une femme n'a monté aussi farouche détermination à ses avances. Qu'importe, Anthony va briser ses barrières et lui prouver qu'elle a tout faux. Accrochez-vous, chers lecteurs, la relation s'annonce piquante et facétieuse. Kate et Anthony forment un duo explosif au fil de situations cocasses et hilarantes - la partie de campagne, l'abeille compromettante ou les interludes dans le bureau.

Quel plaisir à partager cette lecture en compagnie de Clotilde Seille (par ailleurs, voix de La Passe-Miroir) ! C'est un rendez-vous délicieux, un deuxième tome très enthousiasmant, pour une lecture pimpante et pleine d'esprit. J'ai beaucoup aimé !

©2008 Editions J'ai Lu (P)2021 Editions Gallimard

  • Lu par : Clotilde Seille
  • Série : La chronique des Bridgerton, Volume 2
  • Durée : 10 h 
  • France Loisirs reprend la parution des romans en format poche ! Cela donne du choix aux lecteurs, avec les intégrales chez J'ai Lu. Et non plus de l'occasion hors de prix ! 😂
  • Bridgerton Anthony

 ⭐⭐⭐⭐

02/04/21

Daphné (La chronique des Bridgerton 1), de Julia Quinn

Relecture format audio.
DaphnéPar contre, la voix de la comédienne m'a longtemps déstabilisée car c'est aussi la voix de la série La Passe-Miroir que j'ai lue l'an dernier et qui est encore très présente dans mes souvenirs. Mais je ne regrette pas ce choix non plus car Clotilde Seille porte à merveille les chroniques savoureuses (et mondaines) des Bridgerton !

Ce premier tome ouvre donc le bal et se révèle jouissif par son caractère volage et enjoué. Lorsque Daphné et Simon se rencontrent, ils décident rapidement de faire semblant de se courtiser pour avoir la paix en société. Lui ne souhaite pas se marier, elle espère que sa cote grimpera en flèche en côtoyant un duc. Et ça fonctionne.

Du moins, Antony (l'aîné de la fratrie) n'est pas dupe et scrute les mains potentiellement baladeuses de son vieil ami. Il n'y a pas de hasard dans la vie. Et ce qui doit arriver arrivera, ou pas. Chaque chose en son temps.

Las, dès lors que le mariage a lieu, la relation du couple s'enlise. Le caractère maussade de Simon est exacerbé. L'homme est hanté par son enfance, son héritage, son père, son bégaiement. Il ne veut pas d'enfant et se sent piégé. Ouh, le vilain boudeur.

Cette partie casse un peu le rythme d'une lecture jusque-là guillerette et éloquente. Simon, arrête de te prendre le chou. Chéris ta douce et n'en parlons plus. La demoiselle Bridgerton est têtue et effrontée comme il faut. Forza Daphné ! Tu fais honneur à ta famille, conventionnelle et foldingue selon les circonstances.

Je poursuis donc la découverte au gré des parutions audio - 1 par mois. Et petite précision : non je n'ai pas vu la série Netflix.

©2008 Editions J'ai Lu (P)2021 Editions Gallimard

 


05/01/21

Enquête au collège (L'Intégrale 2), de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Enquête au collège L'Intégrale 2Quelle excellente lecture audio !

La performance du narrateur rend l'expérience exaltante - les intrigues sont entraînantes et pleines d'humour.

Tout d'abord, Rémi et Mathilde sont embarqués dans une chasse au trésor et partent en quête d'une mystérieuse statuette égarée dans les châteaux de la Loire. Puis, direction l'Écosse sur l'invitation de leur ami P. P. qui nourrit l'ambition non démesurée de résoudre les secrets du Loch Ness.

Un régal. L'aventure se boucle sur  un concours d’inventions présidé par un étrange milliardaire belge. Ou encore un rendez-vous de folles péripéties, à la fois cocasses et palpitantes. 

Pour compléter le tableau, n'oublions pas la figure iconique de Pierre-Paul Louis de Culbert, dit P. P. Cul-Vert, « un Himalaya de vanité, l'un des derniers sommets invaincus de la bouffissure humaine ». Hahaha. Ce personnage vaudrait à lui seul qu'on s'arrête pour découvrir cette série.

Après tout, cette série réjouissante convient pour tous les âges. Je ne m'en lasse pas. ♥

©2013 Editions Gallimard Jeunesse (P)2019 Editions Gallimard Jeunesse

Cette intégrale comprend les trois titres suivants : "Sur la piste de la salamandre"- "P.P. Cul-Vert et le mystère du Loch Ness"- "Le club des inventeurs" 

Jeux de piste, énigmes zoologiques et prototypes géniaux... Que de défis pour l’extravagante intelligence du fantastique P. P. Cul-Vert ! Et que de dangers en perspective pour ses deux gardes du corps, Rémi et Mathilde !

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/01/21

Une chance sur un milliard, de Gilles Legardinier

Une chance sur un milliardCette nouvelle lecture n'est pas déplaisante mais elle ne surprend plus quand on réalise que ce sont encore et toujours les mêmes schémas qu'on retrouve livre après livre.

Ici, le narrateur apprend qu'il est atteint d'une grave maladie et disposerait de quelques mois à vivre. Au lieu de se morfondre, il décide de profiter du temps présent en contribuant au bonheur de ses proches par des petits riens qui veulent dire beaucoup.

Aussi bien dans la brochette des personnages que dans l'évolution de l'intrigue, je n'ai jamais été prise de court. Pour moi, l'auteur se renouvelle de moins en moins ou sert la même recette qui convient à son public. Bref, sans se fouler.

Mais je trouve ça de plus en plus lassant. Je m'accroche encore. Je suis nostalgique des débuts, du temps où ses comédies fantaisistes m'embarquaient dans de grands éclats de rire ou des sourires rayonnants. J'attends donc un sursaut. Toutefois je commence à désespérer.

©2020 Editions Flammarion (P)2020 Editions Gallimard

À travers une histoire aussi réjouissante qu'émouvante, Gilles Legardinier nous entraîne au moment où chacun doit décider de ce qui compte réellement dans sa vie. Plus de temps à perdre. Plus question de s'égarer. Se jeter sans filet. Remettre les pendules à l'heure, dire, faire, espérer. Aimer, libre comme jamais. 

Au-delà de son immense succès, son univers atypique débordant d'imagination, d'humour et d'émotion a fait de Gilles Legardinier un auteur à part qui transcende les genres. La sincérité de sa plume, sa générosité et son sens de l'observation hors pair constituent un formidable écrin de sentiments, un authentique miroir de nos humanités.

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08/06/20

Brexit romance, de Clémentine Beauvais

Brexit romanceUne jolie comédie, qui pétille et qui vous donne le sourire !
Ça fait du bien, oui.

Suite au vote des Britanniques contre l'Europe, une jeune étudiante francophile lance une nouvelle application permettant de conclure des mariages blancs et clamer ainsi son goût de la liberté (ni amour ni sexe, juste un peu de convivialité et un passeport à la clef !).
Pour la soutenir dans son projet farfelu, Justine compte sur une brochette d'amis mais peine à convaincre les plus réfractaires comme Pierre Kamenev - professeur de chant - en déplacement avec son élève Marguerite, prodige insouciante et orpheline, qui vient de tomber folle amoureuse d'un Lord anglais.

Toute l'aventure de Brexit Romance s'inscrit dans ce tourbillon de rencontres inopinées, de dialogues enflammés, de quiproquos savoureux et d'expéditions déjantées sur les terres Albionnes.
J'ai un peu flippé au début - tout me semblait surjoué - mais cette sensation s'est vite envolée car j'étais vraiment heureuse de retrouver les personnages et de suivre leurs péripéties.

*** Pierre Kamenev, please marry me 🤣***
L'ambiance est joyeuse et frappadingue. Pour qui recherche de la dérision derrière les sujets politiques, prenez place à bord !

En bref, j'avais beaucoup aimé Les Petites Reines.
Pas du tout Songe à la douceur.
Pour celui-ci, j'ai d'abord hésité puis succombé au format audio.
Les romans de Clémentine Beauvais possèdent un sens du feuilleton très virevoltant et qui passe encore mieux à l'écoute ! Je conseille.

©2020 Editions Gallimard Jeunesse (P)2020 Editions Gallimard Jeunesse
éditions Sarbacane, 2018

 

08/05/20

La tempête des échos (La Passe-Miroir #4), de Christelle Dabos

La tempête des échosParfois long et complexe, un peu prétentieux mais fabuleusement excitant : c'était donc le quatrième et dernier tome de la série de La Passe-Miroir. 😅

Un bon gros pavé de 560 pages avec des réponses qui vous laissent souvent perplexe et dans une confusion sans fond ! Sinon, en ce qui me concerne, le dénouement me sied complètement. Ophélie est une héroïne qui ne m'a pas toujours inspiré une extrême empathie et qui a connu dans cet épisode des explorations renversantes (entre nous, on s'y perd aussi... non ?). Mais au final, vraiment, j'étais heureuse. Très satisfaite du tout ça pour ça !

Je pense d'ailleurs que je relirai les quatre tomes pour rattraper les points perdus. Et pas forcément en format audio (le choix des voix peut fausser la projection... les rapports entre Ophélie et Thorn sonnent un peu niaiseux). Sinon la comédienne est excellente - une vraie conteuse !

©2019 Editions Gallimard Jeunesse (P)2020 Editions Gallimard Jeunesse

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/03/20

La Mémoire de Babel (La Passe-Miroir 3), de Christelle Dabos

La mémoire de BabelUn premier temps perplexe devant le changement d'univers et l'absence de personnages familiers, puis conquise par l'exotisme qui déferle pour enflammer notre imaginaire... j'ai donc dévoré ce troisième tome sans autre façon.
Non, il n'est pas parfait mais lui aussi fascine et nous entraîne dans son sillage avec une histoire épatante. Ophélie se fait désormais appeler Eulalie. Elle vient d'arriver à Babel pour retrouver Thorn. S'acclimatant tout doucement aux us et coutumes sur place, elle comprend qu'elle doit intégrer le Conservatoire pour devenir une Virtuose et accomplir sa quête. Or, son apprentissage ne se déroule pas sans heurt. Ses camarades lui en font baver, son aura intrigue et sa supérieure ne cache pas son ambition en voulant ternir sa crédibilité. La jeune fille est maintenant endurcie aux coups bas et les affronte avec stoïcisme car elle n'a plus de temps à perdre.
Quid de l'ancien intendant ? de l'ambassadeur ? de la filleule ? des ombres, de l'autre et de dieu ?
On avance, on avance.
Le talent de Christelle Dabos est remarquable : elle trace ses contours et ses lignes avec une méticulosité chirurgicale. C'est fin, très élégant, drôle aussi. On pourrait se lasser de l'air éberlué et des maladresses de l'héroïne, de ses sacrés coups de chance aussi, sans oublier l'emprise théologique sur l'histoire ou l'ébauche amoureuse balbutiante.
Mais j'aime tout, sans demi-mesure. Et je m'achemine sereinement vers le quatrième et dernier tome... gonflée de bonheur !

©2019 Editions Gallimard Jeunesse (P)2019 Editions Gallimard Jeunesse

J'ai complètement oublié mes réserves concernant Clotilde Seille, la lectrice pour la version audio de la saga !

En véritable conteuse, elle parvient à nous envelopper dans sa bulle et nous raconte les traditions, les interdits, les enjeux et les pièges que renferment les arches. Les personnages aussi s'en remettent à sa faculté de surprendre, de charmer et de dépasser les clichés.

J'aime le temps passé à écouter la série par ce biais : c'est une plongée étourdissante pour une expérience vraiment enrichissante.

Posté par clarabel76 à 14:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,