27/10/17

Pêle-Mêle : Pfff... - Le bain de Berk - On fait la taille - Monsieur Émile et Petit Tom - Puisque c'est ça, je pars !

PFFF

Privés de tablette par leur papa, afin de les inciter à jouer dehors, Roro et Merle traînent la patte et soupirent haut et fort. C'est trop nul, ils n'ont pas envie, ils s'ennuient... Papa leur suggère de faire du foot ou de la balançoire, puis décide de gonfler la piscine. Mais Roro et Merle font toujours preuve de mauvaise grâce, jusqu'à l'arrivée de Pinson, qui plonge tout de go dans l'eau froide. Youpi, que la fête commence ! 

Une histoire adorable, qui montre l'addiction pernicieuse des enfants avec les écrans, d'où leur manque de motivation à se bouger et à trouver des centres d'intérêt plus concrets. Claude K. Dubois distille tendresse et humour à ce portrait d'une jeunesse molle et passive, qui retrouve néanmoins toute sa fraîcheur grâce à un simple Prout ! Très, très drôle.

Pfff... de Claude K. Dubois

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

LE BAIN DE BERK

Imaginez votre doudou fétiche basculer accidentellement dans l'eau du bain, ses copains assistent au désastre et poussent de grands cris d'effroi. Vite, pas de temps à perdre. Ils doivent se lancer dans une mission de haute volée pour le sauver. Mais attention, le bord de la baignoire est glissant, et dans la précipitation, des flacons de savon peuvent se renverser et provoquer une mousse si dense qu'on se croirait dans un brouillard opaque. Et notre doudou plongé dans les remous du bain, en train d'étouffer... C'est la panique à bord ! On saute, on éclabousse, on déborde...

Ceci explique sans nul doute l'état de la salle de bain, mais l'enfant se défend d'en être le responsable. C'est la faute de Berk, son doudou, dont on rappelle déjà les mésaventures dans Le Mange-Doudous. Cette nouvelle histoire se lit avec autant de plaisir et inspire une franche rigolade, car tout est combiné pour séduire et enchanter les enfants : des doudous espiègles, des péripéties fabuleuses, un tourbillon d'émotions et un graphisme éclatant de pep's. C'est tout bon, j'ai adoré !

♥ Le bain de Berk, de Julien Béziat ♥

Pastel de l'école des loisirs, 2016

 

-------------------------------------

 

ON FAIT LA TAILLE

Ce jour-là, Lapin est d'humeur conquérante car il prend tous ses copains de haut, sous prétexte que c'est lui le plus grand. On fait la taille ? Avec ses grandes oreilles, forcément, il bat tout le monde à plates coutures. Ce n'est pas juste, soupirent Cochon, Canard, Chèvre ou Poule. Mais quand le ballon est envoyé trop fort dans le décor, il faut s'entraider pour le récupérer. Alors c'est qui le plus grand ? C'est tous ensemble !

L'histoire pose un regard cocasse sur la compétition au sein du groupe, avec ce sentiment d'en imposer aux autres, sous prétexte d'avoir une tête qui dépasse les copains par exemple. Le trait d'Émile Jadoul est toujours aussi charmant, avec ce zeste de tendresse qui dessine avec justesse les relations parfois conflictuelles entre les enfants, sauf si celles-ci sont désamorcées avec douceur et sourire, comme dans cette lecture. ☺ 

On fait la taille, d'Émile Jadoul

Pastel de l'école des loisirs, 2017

  

-------------------------------------

 

MONSIEUR ÉMILE ET PETIT TOM

Frustré de ne pouvoir jouer avec Monsieur Émile, qui préfère lire dans son coin, Petit Tom se replie sur l'art créatif et commence à dessiner. Seulement, à force de faire des boucles, et encore des boucles, celles-ci partent en roue libre et viennent entortiller notre Petit Tom qui crie à l'aide. Un instant plus tard, ce sont ses dessins qui ne remplissent plus sa feuille de papier mais vont déborder sur les murs de sa chambre ! Il y en a partout, vite un simple coup de balai et les gribouillis deviennent une belle couette pour s'endormir !

Je n'aurais franchement pas soupçonné le potentiel délirant et imaginatif de cette histoire d'après sa couverture, c'est dire comme la lecture de cet album vous réserve de bien belles surprises ! À découvrir avec des yeux ahuris et l'esprit grand ouvert aux extrapolations. Un rendez-vous inattendu et charmant.

Monsieur Émile et Petit Tom, d'Anne Isabelle Le Touzé

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

PUISQUE C’EST ÇA, JE PARS

Norma et sa maman passent l'après-midi au parc, mais accaparée par son jeu avec Jojo, sa peluche enfouie dans le sable, la fillette n'entend pas l'injonction maternelle. Car il est l'heure de partir, ou du moins, Norma veut mener son histoire jusqu'au bout, puis partir au moment qu'elle a elle-même décidé. Sauf que ça tombe pile quand sa mère est au téléphone et ne l'écoute plus. Mécontente, vexée, la petite fille boude et décide de partir sans plus attendre. Elle croise son ami Félix, lui aussi en pleine rébellion. Tous deux partent s'aventurer dans les feuillages et vont explorer l'envers du décor... ô combien surprenant et fabuleux !

Cet album s'adresse aux enfants qui reprochent à leurs parents de ne pas être suffisamment disponibles, aux accros des portables et des SMS qui rongent votre quotidien, aux imaginations débordantes, aux caractères capricieux, aux doudous en grève, au pouvoir de lâcher prise et aux regrets éternels car on ne se lasse jamais d'une maman. Un album grand format remarquable, avec une héroïne assez peste dans son genre... ^-^

Puisque c'est ça, je pars ! de Yvan Pommaux

l'école des loisirs, 2017

 


16/07/15

Grand lapin, tu es là ? de Emile Jadoul

IMG_4269

C'est l'heure du dodo pour Petit Lapin ! Celui-ci réclame à Grand Lapin une histoire, un, deux, trois bisous. Et surtout, de rester bien sagement à côté de la porte. Sans quoi, il n'arrive pas à dormir.

Petit Lapin n'est pas rassuré pour autant. Pour savoir si Grand Lapin est bien derrière la porte, il l'interpelle. Lui demande de faire signe. De ne surtout pas bouger. Ou à peine pour chercher un livre. Et c'est au son du doux ronflement que Petit Lapin consent à fermer ses paupières...

Quelle pantomine ! Mais c'est l'exacte reproduction de situations vécues (oh oui !) et qui ne manquera pas de rassurer les jeunes lecteurs au sommeil difficile (et de compatir avec les parents harassés). Un bel instant de complicité, croqué avec humour et tendresse.

Pastel / mars 2015

IMG_4270   IMG_4271

IMG_4272   IMG_4273

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Pizza, d'Émile Jadoul

IMG_4250

Quatre copains, Cochon, Chien, Canard et Poule, décident de commander une pizza, mais au moment d'ouvrir au livreur, catastrophe  ! il pleut des cordes. « Un vrai temps de cochon ! » « Il fait un froid de canard ! » « Un temps à ne pas mettre un chien dehors ! » ...

Et on continue d'enfiler les expressions comme des perles sur un collier, c'est très drôle ! Mais le meilleur reste à venir, surtout quand on prétend ne pas être « une poule mouillée ! » et de rentrer sous les esclamations des copains ! Pff, les gros nuls. 

Une lecture cocasse et pertinente, sous la plume toujours enjouée d'Émile Jadoul. On adore.

Pastel / mars 2014

IMG_4251   IMG_4253

IMG_4254   IMG_4256

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

28/04/15

Papa-île, d'Émile Jadoul

IMG_3271

Jean-Louis et Betty, notre charmant couple d'ours, attendent leur premier enfant. L'occasion pour Jean-Louis de réfléchir à son rôle : jouer au foot, bricoler, plonger du ponton... C'est ce qu'on attend plus ou moins d'un papa, mais, hélas, il n'aime rien de tout ça, ou il ne sait pas faire. Voilà qui noircit son horizon. Sera-t-il un papa à la hauteur ? Betty le rassure, car il existe tant d'autres solutions. Un papa, ça aide notamment à se protéger contre la pluie et le vent, ça fait découvrir le monde et partir à l'aventure. Papa-cabane, papa-île, papa-cheval, papa-avion... Jean-Louis est à lui seul le super roi des papas ! 

Cet album est d'une grande tendresse, d'une grande générosité et d'une grande simplicité (graphisme épuré, mais bourré de charme). On y savoure les illustrations doucereuses d'Émile Jadoul, à travers cette mise en scène sommaire d'un couple particulièrement adorable (j'aime l'idée aussi de donner un nom humain à des ours !). Et la déclinaison qui est faite de la fonction du père comme un vaste champ des possibles est 100% pertinente. C'est magique, poétique, apaisant, réconfortant. Un vrai instant de complicité, à partager en lecture du soir.

Pastel ♦ Octobre 2014

IMG_3272   IMG_3273

IMG_3274   IMG_3275

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08/02/14

Comme un secret de Emile Jadoul et Catherine Pineur

IMG_0395

Lucien n'aime pas voir l'hiver arriver. Les feuilles tombent, son arbre a froid et les oiseaux s'en vont. Mais l'hiver réserve aussi de bonnes surprises. Et le papa de Lucien sait comment réchauffer les arbres et le coeur de son petit garçon.

Une lecture magique, pour préparer l'arrivée de Noël, pour dire adieu à l'automne et préparer l'arrivée de la saison suivante (du moins, du temps où les saisons étaient encore perceptibles...). L'association Emile Jadoul et Catherine Pineur fait une fois encore des merveilles. La lecture dégage douceur, tendresse et harmonie. C'est un véritable enchantement !

Pastel, octobre 2013

IMG_0396

IMG_0397

IMG_0398

IMG_0399

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


17/09/13

Ça sent bon la maman, de Emile Jadoul et Claude K Dubois

IMG_9431

Chaque soir, Maman Taupe lit une histoire à son Taupinou, et puis c'est le moment du câlin.

IMG_9432

Taupinou se blottit contre Maman Taupe. Il a envie de rester comme ça tout le temps.

IMG_9433

Lorsqu'il se retrouve seul, dans son lit, Taupinou reconnaît les bruits de la nuit et n'aime pas ça.

IMG_9434

Alors, Maman Taupe va trouver la solution idéale pour calmer les angoisses nocturnes de son petit.

ET C'EST ADORABLE ! Encore une fois. Le duo Emile Jadoul et Claude K. Dubois fait son beurre avec des histoires délicates, pleines de tendresse, aux illustrations douces et apaisantes. J'adore !  ♥

Ça sent bon la maman, de Emile Jadoul et Claude K Dubois (Pastel, septembre 2013)

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24/10/12

L'histoire du soir #2 : Hiver long, très long (et froid, très froid) par Emile Jadoul

IMG_8080

Jadoul nouveau, Jadoul tout beau ! C'est mon gimmick un peu moisi, désolée. En fait je suis souvent à l'affût des nouveaux albums d'Emile Jadoul, car je les trouve généralement drôles et attendrissants. Un cocktail sucré et délicieux, comme j'aime. (Enfin, ça dépend.)
Déjà la couverture d'Hiver long, très long (et froid, très froid) me plaisait énormément. Peut-être ce savant mélange des couleurs, ou cet indien en position zen... Qui dit indien, généralement dit cowboy. En moi, la petite sonnette a retenti.
Alors l'histoire réunit deux voisins, Cow-Boy-prévoyant et Grand-sage-indien. Le premier se prépare pour l'hiver, et coupe du bois, encore plus de bois, rentre ses moutons et tricote une écharpe en laine. Le deuxième fait sa méditation. Concentré, zen, ne pas déranger. Le cowboy est tout de même inquiet et interroge son ami : c'est sûr que l'hiver sera rude ? Oui, oui, répond l'autre.
Alors ne ménage pas tes efforts, Cowboy prévoyant.
Parce qu'il s'estime chanceux d'avoir un si bon voisin, aux conseils toujours avisés, notre cowboy se rend dans son tipi pour lui offrir un cadeau. Autour d'une tasse de thé, ces deux-là discutent. Mais dis-moi, Grand-sage-indien, d'où te viennent tes certitudes sur l'hiver long, très long, et froid, très froid ?
Un grand gniiii d'étonnement accompagnera la réponse, je vous le garantis. C'est de bonne guerre, mes amis. Cet album est drôle, dans le sens cocasse et divertissant. C'est du Emile Jadoul, pas à son top of the top, mais ça reste divin.

Hiver long, très long (et froid, très froid) par Emile Jadoul  (Pastel, 2012)

IMG_8081    IMG_8082

IMG_8083    IMG_8084

et une petite comptine,

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28/04/12

Pêle-mêle Clarabel #51

Un pêle-mêle à thème, pour changer : Lorsque l'enfant paraît... ! 

IMG_7037 IMG_7038 

Tous les matins, Joseph a rendez-vous avec l'oiseau qui semble le guetter depuis sa branche alors que le garçon tire les rideaux de sa fenêtre. Joseph comprend que l'oiseau attend son petit déjeuner, mais un matin l'oiseau est différent et refuse les graines que Joseph lui tend. Il a plus important à lui montrer, là-haut, sur la branche de l'arbre !

Les illustrations et les couleurs de cet album sont vraiment superbes ! Cette histoire de petites graines peut être librement interprétée (les petites graines qu'on plante dans le ventre pour avoir des bébés, par exemple) car elle ne se cache pas pour exprimer tout le bonheur et aussi l'excitation qu'il y a dans l'attente d'une future naissance. Joseph, notamment, a le coeur qui chatouille... en plus de son sourire comblé et de ses yeux qui brillent, bref sa joie est contagieuse ! 

Petites Graines, par Emile Jadoul & Catherine Prieur (Pastel, 2012)

IMG_7034

Si les mains de papa sont si grandes, c'est pour mieux sentir bouger le bébé dans le ventre, ou pour mieux bercer son petit corps tout entier. Les mains de papa sont deux grandes coquilles derrière lesquelles l'enfant peut se réfugier en apprenant à grandir. Emile Jadoul a ainsi dessiné de très grandes mains, mais c'est de façon symbolique et les détails ont leur importance, comme ce petit doigt auquel s'accroche l'enfant, avant de se lancer dans le vide (apprendre à marcher !). C'est vraiment une belle approche, une belle lecture à partager et un cadeau à offrir aux papas ! 

Les mains de papa, par Emile Jadoul (Pastel, 2012)

Ça commence par un baiser, ça finit par un bébé.  Proverbe québécois

IMG_7071

Lui aussi mérite d'être offert, lu, donné, partagé... C'est un album magnifique de Rascal (ses techniques d'illustrations sont impressionnantes, j'ignore le procédé mais j'étais sans cesse attirée par l'envie de glisser ma main sur chaque page par admiration). C'est donc une histoire qui parle de la famille et des proches au moment où ils se penchent sur le berceau du bébé en allant de leurs petits commentaires. On s'y retrouve, on se rappelle, on aime, on admire...  Bauchette aussi a aimé.

Au monde, par Rascal (Pastel, 2012)

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18/11/11

Pêle-mêle Clarabel #47

IMG_5860      

Super El est tout penaud : son costume a été abîmé par un buisson de ronces. Il ne veut pas que les autres animaux le voient dans cet état, pourtant il faut bien en passer par là pour retrouver la tante Zelda, seule capable de faire des miracles en couture. Elmer se propose alors de le guider tout en faisant diversion. Ainsi, personne ne prêtera attention au super héros puisque tel est son désir. Tandis que l'un fanfaronne, l'autre crapahute dans les sous-bois ou caché sous une branche. Tous deux font une belle paire et n'éveillent aucun soupçon. Vous ne manquerez pas de rire en lisant les ruses d'Elmer et le jeu d'anguille de son super copain (Super El se déplaçant sur la pointe des pieds, par exemple... ha!ha!ha!). Un album drôle et multicolore, à l'image de notre très cher Elmer.

Elmer et Super El, par David McKee (Kaléidoscope, 2011)

IMG_5871      

Il arrive que, parfois, l'histoire du soir vire au désespoir pour les parents, surtout lorsque l'enfant réclame encore et ENCORE la même histoire, sans manifester le moindre ennui ou autre petit bâillement. Hmm, papa Dragon en a assez et assaisonne son histoire du soir (toujours la même, je vous dis) au gré de ses envies, et c'est là que ça devient drôle, vraiment drôle, on passe d'une version à une autre et ça pourrait se traduire, tout simplement, par : comme le héros de ton histoire, mon petit, tu vas bien dormir, hein ?! Mais petit Dragon n'est pas fatigué pour deux sous. Il pète la flamme, ah ça oui ! Chaud devant ! Retour gagnant pour Emily Gravett, dont l'album possède cette saveur espiègle et déjantée, avec toujours la chute qui fait éclater de rire.

Une fois encore ! par Emily Gravett (Kaléidoscope, 2011) 

Dans la série "les enfants, le soir, ne sont pas nos amis", tu trouveras, petit lecteur, cet album d'Emile Jadoul intitulé Pas question ! Petit Pingouin ne veut pas dormir dans son lit, mais il voudrait bien rester avec son papa et sa maman. L'enfant est espiègle et prend au mot les remontrances de son papa. Le chenapan... Chacun dans son lit ? D'accord ! 

  pasquestion

Pas question ! par Emile Jadoul (Pastel, 2011)

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23/02/11

La tête à la dispute

La petite oie s’est disputée avec son amie Olga. Triste ou en colère, elle n’arrive même pas à pleurer ! Leur bonne amie Lili fait tout ce qu’elle peut pour les réconcilier mais rien ni fait. Pourtant les bons souvenirs sont toujours là. Et c’est un peu bête de se priver d’une amie…C’est pas juste !

IMG_5905  IMG_5907

En collaboration avec Catherine Pineur, Emile Jadoul nous propose des lectures très différentes de son univers fantasque et rigolo (cf. ci-dessous Câlin express). C'est comme si on y trouvait une touche poétique, une finesse et une tendresse, notamment dans les couleurs, qui fait un peu défaut dans son travail en solitaire. Pas que ce soit un reproche non plus ! Mais c'est une touche plus nuancée à laquelle je suis très sensible. L'histoire parlera aux enfants, souvent confrontés aux petites fâcheries entre copains, l'histoire montre donc qu'il ne faut pas dramatiser mais s'attacher aux souvenirs pour viser la réconciliation. Le titre en lui-même est déjà tout un poème, je trouve.

La tête à la dispute, par Emile Jadoul et Catherine Pineur (Pastel, 2011)

Mon papa, c’est un PGV : un Papa à Grande Vitesse. Le matin, il faut faire attention à son départ : câlinexpresssssàcesoir… et il s’en va. Le soir, câlinsuperexpressscarjedoisdécrocher… et je reste seul dans mon lit. Moi, j’aime pas les câlins express !

IMG_5908

UN ALBUM RIGOLO et qui rappelle le besoin de prendre le temps (surtout pour les câlins), mais un album un peu trop speed pour moi.

Câlin express, par Emile Jadoul (Pastel, 2011)

 

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,