17/02/10

Je lis aussi des Albums ! #2

les_boulzoreillesOlivier Adam a déjà signé plusieurs romans pour la jeunesse, mais il me semble que c'est le premier album auquel il participe : les Boulzoreilles, avec les illustrations d'Euriel Dumait. Le résultat est agréable, les aquarelles se marient joliment avec l'univers d'Olivier Adam, lequel se révèle plus gai et enchanteur que d'habitude. Il nous raconte en effet l'histoire d'une petite fille fascinée par le grand arbre au fond du jardin et ses petits habitants invisibles à l'oeil nu. Les Boulzoreilles sont de drôles de bêtes poilues avec des dents et des oreilles. Et puis, il y a Georgio, le plus gros, celui qui se tient toujours à carreau. Il est le seul qui sait ouvrir les fleurs juste en les regardant. Mais Georgio continue de grossir, il double de volume, il ne peut plus grimper en haut de l'arbre, il devient rouge comme les feuilles de l'automne, jusqu'au jour où il vire au violet, puis au bleu, avant de s'élever dans les airs, et là... c'est le feu d'artifices. Tout ceci me laisse sans voix, j'ai aimé les couleurs de l'album, l'histoire est une invitation au voyage vers un imaginaire que chacun cernera selon ses humeurs, c'était une petite curiosité que je devais absolument assouvir, l'ensemble n'est pas mauvais, je ne suis pas mécontente de la rencontre, mais je ne suis pas tombée à la renverse non plus. (seuil jeunesse, 2010 - 13,50€)

************

Place à la petite merveille : Thomas le magicien par Sébastien Perez & Clément Lefèvre.

thomas_le_magicienJ'ai adoré cet album ! L'histoire nous réserve de très, très belles surprises. Les illustrations de C. Lefèvre sont lumineuses et apportent beaucoup de chaleur à l'ensemble. J'avais des yeux qui roulaient d'une page à l'autre, de haut en bas, scrutant le moindre détail. La dernière page tournée, le sourire jusqu'aux lèvres, je suis aussitôt revenue aux premières pages et j'ai admiré, encore et toujours, cet album qui met du baume au coeur.

L'histoire, donc : celle d'un enfant qui s'appelle Thomas Edison, pas facile de porter un tel nom ! C'était un inventeur illustre, surnommé le magicien de Menlo Park. Mais notre petit bonhomme ne file aucun complexe, au contraire, il s'en inspire ! C'est un touche-à-tout, curieux, inventif, fonceur. Il a envie de prouver qu'il appartient à la branche des génies, qu'il possède aussi ce don de tripatouiller deux, trois boulons pour donner vie à l'invention du siècle. De plus, il ne manque pas d'idées. Son esprit surchauffe, il a toujours le sentiment d'être en avance sur son temps, pensez donc : un désintégrateur de brocolis, un polochon anti-cauchemar, un collier désodorisant pour chien, un lecteur de pensées superfétatoires, une boîte rapetissante pour ranger le bazar, ou un démoucheronneur portatif pour promenades à velo !

En réalité, Thomas n'est pas très doué, même si ses parents l'ont toujours soutenu et ont été fiers de ses efforts, il faut regarder la vérité en face et reconnaître son échec. Or, tout ceci se termine sur une note encore plus gourmande... je ne dévoile rien du tout, mais j'ai trouvé la pirouette astucieuse, coquine, charmante, délicieuse, bref absolument convaincante ! Il y a du génie dans toute vie, il suffit juste de le trouver !!!

Clin d'oeil spécial au chien Flatule, l'heure des retrouvailles a sonné, les lecteurs de Sébastien Perez apprécieront.

deux sites à visiter : http://nenent.blogspot.com/  &  http://sebastienperez.hautetfort.com/

(seuil jeunesse, 2010 - 15 euros)