02/12/20

Joyeux Noël et laisse-moi tranquille ! par Eve Borelli

Joyeux Noël et laisse-moi tranquille HC

MAIS QU'EST-CE QUE C'ÉTAIT DRÔLE !!!
Ce n'est pas la première fois que je prends un plaisir fou avec un roman d'Eve Borelli. Pourtant celui-ci se place en haut du panier. C'est la parfaite comédie qui fait glousser joyeusement du début à la fin. L'histoire est racontée par une héroïne complètement folle - elle est pleine de fougue et souvent maladroite. Malgré tout, sa pétulance fait aussi partie de son charme. Franchement j'ai adoré. ♥

Trahie par son petit copain à quelques jours des fêtes de Noël, Pia-Mia déclenche le Code Lasagne et rentre fissa dans le cocon familial qu'elle avait quitté un an plus tôt comme une voleuse. Son frère Milo et sa sœur Albertina lui ouvrent grand les bras non sans lui dire ses quatre vérités. De toute manière, la vie chez les Cabrera est pittoresque et mouvementée. Chacun s'exprime haut et fort, le tout copieusement arrosé de manzana pour des lendemains brumeux. Mais la tendresse et l'entraide sont également inscrits dans leur ADN. Cette famille forme un noyau dur et solide. Même si un oisillon s'égare malencontreusement du nid, la fratrie le recueille tout aussi vite.

Pia-Mia retrouve donc cette ambiance unique et chaleureuse. Malheureusement elle retombe aussi sur son ami d'enfance qui ne lui pardonne pas son départ précipité au bras d'un autre. Arf ! ces deux-là sont amoureux depuis des années mais ont toujours masqué leurs sentiments. À la place ils se chamaillent et tirent souvent de mauvaises conclusions. Ça alimente surtout l'attente et l'attirance car ça crépite entre eux. Et surtout c'est très, très drôle. C'est vraiment le point fort du roman. On se marre tout du long. Un vrai régal.

Pia-Mia et sa famille sont des adeptes de WhatsApp et de # qui ponctuent le texte à outrance. Leurs traits d'humour sont actuels, tellement désopilants. Enfin moi, ça m'a beaucoup plu. L'histoire d'amour n'est pas au centre du roman. C'est surtout une comédie romantique faite pour divertir et qui atteint efficacement son but. Et c'est aussi un texte gourmand, sucré, qui parle de cookies et de barbe à papa. D'un garçon fou d'amour qui collectionne les mots doux et d'une nana déjantée qui apprend peu à peu à lâcher prise. Bref. FONCEZ !!! ​🤲​❤️​😗​

HarperCollins Poche / 2020

⭐⭐⭐⭐.5


10/05/20

Le jour où ma vie a vraiment dérapé, par Eve Borelli

Le jour où ma vie a vraiment dérapéQuelle partie de rigolade ! L'histoire de Lisie est franchement farfelue mais impayable.

Directrice de communication pour un zoo, la jeune femme perd toutes ses prérogatives quand son chef est hospitalisé en urgence et son fiston chargé de reprendre les affaires. Sauf que ses projets sont retors et mettent en péril le gagne-pain de toute une équipe. Mais Lisie a vu clair dans son jeu et entend bien lui mettre des bâtons dans les roues.

Elle pourra compter sur la solidarité de ses collègues et d'un journaliste insolent (et néanmoins charmant). Aussitôt dit... Lisie ne lâche rien et court comme une folle tout le temps que dure cette lecture ! Ça vous donne une ambiance hystérique et déjantée qui met aussi de bonne humeur.

Enfin moi, j'ai trouvé ça très drôle et très distrayant. J'ai par exemple retrouvé la fraîcheur et la dérision qui m'avaient tant plu dans La Petite Brune dans la Prairie (roman également paru sous le titre Tout ça pour toi). Donc c'est tout bon : une chouette comédie enlevée et sans prise de tête.

Harlequin, Collection &H, 2018 pour la présente édition

L'ebook a été publié en 2015 sous le titre : Toi, moi, les éléphants et Dark Vador.

⭐⭐⭐⭐ 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31/07/19

Sa Majesté des fèves, par Eve Borelli

sa majesté des fevesVoilà une petite gourmandise croquée en deux bouchées & sans aucune culpabilité !

Cristalline Bigorneau vient à la rescousse de son frangin Lucien qui survit dans son petit atelier de févier avec son cœur brisé. Elle a un plan en béton : débarquer à Londres pour rencontrer la Queen Elizabeth et titiller sa corde sensible afin d'introniser notre dernier artiste-fabricant, made in France, Grand Maître de cet art qui se meurt...

C'est bien connu que Sa Royale Personne est amatrice de galettes à la frangipane et collectionne les petites fèves avec une préciosité hors normes.

S'ajoutent à cette aventure un môme mélancolique, un cabot irritable, une fée gracile et un géant viking... ainsi que des moments cocasses et improbables qui font tourner les pages du livre à toute vitesse.

Car la partie de rigolade est au rendez-vous et on ne s'ennuie pas un instant. On part dans des délires pas possibles avec des personnages aux noms tordus et aux intentions tout aussi farfelues. C'est simple, bon enfant et hyper distrayant.

Ça confirme aussi le potentiel comique de cette jeune auteure au goût prononcé pour le fantasque (cf. La Petite Brune dans la Prairie). Et ça me plaît !

Mazarine (2019)

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

C'était pas censé se passer comme ça, par Eve Borelli

C'était pas censé se passer comme çaVoilà une comédie survoltée avec des personnages déjantés ! Très sympa à lire, même si parfois le ton est surjoué et un peu lourd.

En fait, il y a davantage de séquences rocambolesques que de moments pour glousser de plaisir. Les petites histoires d'amour susceptibles d'exister ne sont pas renversantes non plus. Je ne voulais sans doute pas de bluette romantique mais disons que je n'ai rien contre les bim bam boum à la Sophie Kinsella par exemple.
Après lecture, j'ai comme l'impression d'avoir partagé une aventure fofolle avec une héroïne hyperactive - en l'occurrence Léo. Échaudée par une rupture amoureuse, coincée dans un boulot sans reconnaissance, Léonore accompagne sa coloc pour un weekend en famille où elle fait la rencontre de Camille / sosie de Chris Hemsworth. Séduction explosive et électrique entre eux ! (Sans papillons de ventre... hélas).
Les chapitres sont ensuite alternés avec le cas de Renata, qui est psychologue et vit en couple avec Henri (frère de la coloc de Léo). En visite chez sa belle-famille, elle reçoit un accueil frigorifique car ses nombreuses phobies la font paraître hautaine et en total décalage avec l'esprit bohème des Stradavine. Du coup le couple aussi est proche de la dérive et tente de sauver les meubles...

Finalement, comme l'ambiance générale est dispersée, on survole aussi l'histoire des uns et des autres. On aime bien mais on ne s'attache pas car on ne fait que passer. C'est un peu frustrant car j'avais envie de me tailler une place parmi cette tribu turbulente et excentrique. C'était sans doute trop bordélique pour moi... ☺
Sans oublier les références à Disney... trop, trop, trop mais chut !
On prend vite rendez-vous avec d'autres romans de cette amatrice de moments entre amis, de fous-rires, de bons repas et d'apéros précédant les bons repas. On tope dans la main.

Harlequin, coll. &H (2019)

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,