18/11/19

🌻 La Maison en thé - Grandir - Les lapins de la pleine lune - Une nuit à pas de velours - Animaux cachés - Amis

La Maison en thé, de Nicolas Zouliamis

La Maison en thé

Dans la nouvelle maison de Michèle, l'horloge est en panne et le chat s'éclipse de longues heures toute la journée. Curieuse, la fillette décide de l'espionner pour comprendre où il disparaît... et cela se passe sous ses yeux ahuris : d'une ouverture dans la plinthe, surgit un petit train de porcelaine (en fait, le service à thé) et l'aventure peut commencer ! Michèle a tout juste le temps de bondir à bord pour s'évader dans un imaginaire fort, fort étourdissant ! 

Cet album incroyable vous fera immédiatement penser à Alice au pays des merveilles : avec ses belles illustrations élégantes et son texte d'une rare poésie, c'est aussi un univers onirique et fascinant qu'on parcourt. Le parfum du thé est très présent... ça sent le fruit, la fleur. La vapeur de l'eau chaude fait gonfler les poils du chat. On croise aussi des fraisiers en pleurs, une cheminée gloutonne, des coups de vent rageurs, des rivières de sucre et des sorcières qui ne font pas peur.

Une bien belle lecture... vraiment hors du commun !

======================

Grandir ! de Pavel & Roland Garrigue

Grandir

Place à un livre « bondissant » ! Dans Grandir, le livre s'anime effectivement sous nos yeux. En vrai, il s'agit simplement d'un subtil jeu de pliages qui révèlent des facettes à cette histoire à la fois drôle et poignante.

Grandir, c'est briser sa coquille et quitter son nid, apprendre à voler de ses propres ailes, prendre des risques et faire le grand saut, braver tous les dangers, décrocher la lune, s'attendre à des surprises, des bonnes et d'autres moins... Et puis, chacun grandit à son rythme ! Parfois on te traite de minus, qu'importe. Prendre son temps, c'est bien aussi. Ça ne sert à rien de se presser : attendre un peu, ça en vaut la peine. Et pourquoi ne pas avancer tous ensemble ? ça permet de voir les choses en grand !

Quelle lecture formidable, pleine de peps et de pirouettes. Oui, c'est ébouriffant ! Cet album d'un jaune éclatant apprend à relativiser cette étape qui nous accompagne toute notre vie : grandir, un sacré défi. C'est aussi source d'angoisse, d'excitation, d'impatience. Mais cette lecture offre un regard cocasse mais vrai sur l'enfance qui pousse et déborde parfois de sa case. On aime cette lecture tendre et drôle (les illustrations sont rayonnantes) qui apporte de la joie au quotidien. À tester !

======================

Les lapins de la pleine lune, par Camilla Pintonato

Les Lapins de la pleine lune

Ces adorables lapins m'ont immédiatement tapé dans l'œil ! Pourquoi se faufilent-ils la nuit dans les bois ? En plus, ils transportent tous quelque chose de rond et brillant sur leur dos. De quoi s'agit-il ? Les lapins s'affairent dans leur terrier, attendant que la lune se lève, puis repartent distribuer des invitations. Oui, des invitations ! C'est soir de pleine lune, en fait. Les lapins parcourent toute la forêt pour convier leurs amis à assister à cet événement phénoménal.

Nous aussi, lecteur muet et ahuri, on prend place pour découvrir ce ballet des lumières et de chants qui nous ensorcellent. Ça se lit comme une comptine, c'est magique et éblouissant de beauté, de douceur et de poésie.
J'en sors complètement étourdie, mais ravie. ♥

======================

Une nuit à pas de velours, par Cécile Elma Roger & Fanny Ducassé

Une nuit à pas de velours

Encore une petite beauté d'album !

C'est une balade nocturne qui s'offre à nous : un enfant se faufile hors de son lit, pour suivre un chat vagabond venu le chatouiller depuis son bureau. Ils vont ainsi s'évader sur les toits des immeubles et des maisons, sauter de balcon en balcon, glisser sur les pavés, sans faire un bruit, croiser des souris à pois, un énorme chien bleu, écouter du jazz, s'envoler à bord d'une montgolfière, marcher sur un fil, contempler les étoiles, sauver les âmes meurtries, fuir à dos de pigeon tigré, entraînant dans son sillage un Zéphir bondissant ou  un Mistral à rayures !

Quelle incroyable imagination derrière cette histoire ! C'est une formidable épopée de lumière, de couleurs, de sons et de créativité. Tout simplement, fantastique. On y plonge comme dans un rêve et on laisse la magie nous emporter... c'est carrément prodigieux ! Les illustrations sont superbes. ♥

======================

Animaux cachés, de Lucile Piketty

Animaux cachés

Un album documentaire percutant ! Cachés dans la végétation luxuriante de la jungle, sur les berges du fleuve ou dans la canopée, des animaux se dévoilent et s’animent au fil des pages. Par un judicieux procédé de zigzag, le lecteur n'a plus qu'à soulever le décor pour découvrir la créature enfouie. Mandrille, hippopotame, tigre, toucan, ours blanc se succèdent donc pour un défilé spectaculaire.

Par ailleurs, cette lecture rappelle aussi le lien fragile qui existe entre l'habitat naturel et les animaux dont la vie ne tient plus qu'à un fil. Une belle réflexion, nécessaire pour les jeunes générations.

======================

Amis, par Satomi Ichikawa 

Amis

Voilà un album pour les collectionneurs de belles images vintage et de texte en rimes : c'est ce que nous propose la japonaise Satomi Ichikawa dans cet exercice de style élégant et hors du commun.

On y découvre une ribambelle d'enfants - tous des amis inséparables - qui font la démonstration de leur amitié, vaille que vaille, pour rigoler ou pour faire des bêtises, pour se soutenir ou pour créer. Cet hommage aux liens inébranlables entre copains est joliment mis en scène... dans des décors pas forcément au goût du jour mais qui toucheront certainement un large panel générationnel. Une petite curiosité à feuilleter, si le cœur vous en dit.

======================

SEUIL JEUNESSE, 2019

 


11/06/18

Pêle-Mêle : Pingouin manchot - Sous mon arbre - C'est de saison ! - Une journée à la ferme - Les bêtises de Nina

Pingouin manchot

Dans la famille Pingouin, je demande le fiston ! Voulant attraper un pot de confiture aux algues, bim, notre ami fait une mauvaise chute et se relève avec une aile cassée. Direction les urgences où le médecin lui pose un plâtre en lui recommandant mille prudences. Notre pingouin va trouver le temps long s'il n'a plus le droit aux glissades ou à la piscine. Eh non ! car sitôt arrivé à l'école, c'est la bousculade ! l'effervescence ! Tous se disputent ses faveurs, prennent des photos à ses côtés, dédicacent son plâtre etc. Être pingouin manchot, c'est l'assurance du succès fou ! 

De plus, notre jeune ami va découvrir un autre aspect, plus gratifiant, d'avoir son aile paralysée : il est complètement dispensé des tâches ménagères. Il peut traînasser toute la journée sur le canapé. Plus besoin de faire ses devoirs non plus. En somme, c'est la belle vie. Quand il doit retourner chez le médecin pour enlever son plâtre, notre pingouin a le cœur lourd... un peu de trouille et un peu de nostalgie car la mode est volage et éphémère ! D'ailleurs, à l'école, c'est déjà un autre copain la nouvelle coqueluche des accros aux selfies. 

Une troisième aventure - après Papa est connecté et Au secours Maman fait un régime - toujours aussi hilarante et adepte du second degré ! Top top top. 

Pingouin manchot, de Philippe de Kemmeter

de la martinière jeunesse, 2018

===============================

 

sous mon arbre

Dans un style coloré et graphique, ce livre nous parle de l'amitié entre une petite fille et SON ARBRE.

Et que de poésie à chaque page... Jo Witek & Christine Roussey nous enchantent et nous émerveillent. “Les jambes en avant, la tête en arrière, ma robe s'envole et l'air gonfle mes manches, gonfle mon cœur qui se balance tous les dimanches de branche en branche.”

On lit et on écoute le chant d'amour d'une petite fille qui raconte les longues heures passées au pied de l'arbre, les jeux dans les branches, l'odeur et les saisons, la force et la puissance, les secrets chuchotés, le temps qui passe, la complicité, les rêves et les siestes... C'est tout un monde ordinaire et étonnant qui se découvre. Les illustrations sont délicieusement pop et colorées - couleurs, mystères et richesses. Sensation magique d'un voyage au pays des merveilles !

On retrouve aussi la petite touche d'humour et de tendresse. La fillette s'imagine sorcière des forêts, avec sa tambouille de vers, de feuilles mortes et de marrons moisis, mais varie les plaisirs et les costumes au gré des lubies, aventurière de la guerre un jour ou dame dans sa cabane, pirate en haut d'un mât, cochon pendu ou singe complètement zozo.

C'est à la fois un bel hymne à la nature et aux rêves d'enfant. En plus, graphiquement l'album est une merveille (une découpe d'arbre en couverture qui évolue à chaque page avec un effet de poupées russes à la clef). Très belle lecture dédiée à la famille et au partage. On adore. ♥

Sous mon arbre, de Jo Witek & Catherine Roussey

de la martinière jeunesse, 2018

===============================

 

c'est de saison

Voilà un autre bonheur de lecture : en plus d'être élégant, cet album documentaire vous apprend à connaître vos fruits et légumes à consommer à la bonne époque.

Ou comment habituer les enfants à manger responsable, être attentifs à l'origine géographique des produits, mieux respecter la planète et ainsi respecter le cycle naturel des fruits et légumes. 

Fanny Ducassé appporte sa grâce et sa sensibilité à travers ses illustrations de toute beauté. Un très bel almanach à lire pour s'instruire et chouchouter sa gourmandise. 

C'est de saison ! de Fanny Ducassé

de la martinière jeunesse, 2018

===============================

 

Une journée à la ferme

Tout aussi didactique et réjouissant, l'album de Clémence Pollet invite les enfants à découvrir la ferme, ses animaux et ses multiples activités agricoles en un clin d'œil.

C'est délicieusement naïf et ludique : il faut retrouver la maman du poussin ou un agneau perdu. Mais d'autres pistes s'offrent à cette lecture, qui se lit comme un imagier puis comme un jeu à devinettes (d'où vient le lait, le miel, que faire des pommes ou des céréales). En gros, plus on avance dans l'histoire et plus elle devient riche et passionnante ! Cela ouvre aussi la porte d'un univers parfois méconnu qu'on parcourt avec bonheur et excitation.

Une journée à la ferme, de Clémence Pollet

de la martinière jeunesse, 2018

===============================

 

les betises de nina

Comme tous les enfants, Nina aime faire des bêtises mais se défend d'être la coupable. Elle prétend, au contraire, que c'est la faute de ses copains (l'éléphant fait des prouts sous le lit, la girafe avale tous les gâteaux, les trois petits cochons dessinent sur les murs ou le crocodile a cassé le vase bleu). Ses parents rouspètent, sont fatigués. Nina n'a plus le choix... elle ne peut plus se planquer derrière ses amis imaginaires. Retour à la réalité.

La lecture est simple, mais follement ingénieuse - et très drôle - pour aborder l'imagination et le réel quand des enfants s'emmêlent parfois les ficelles. Une petite touche de malice, des illustrations fantasques et bim, la lecture nous embarque dans son univers fabuleux !

Les bêtises de Nina, de Caroline Fait & Mathilde George

de la martinière jeunesse, 2018

===============================

 

 

26/05/17

Pêle-Mêle : Maman - Dans le ventre de la Terre - À quoi rêves-tu bébé ? - Je t'aime ♥

Maman

Tous les soirs, au moment du coucher, un petit garçon chipe les couleurs de sa couette à pois pour transformer sa maman - du noir pour faire un léopard, du rouge pour être un indien d'Amazonie, du jaune citron pour devenir un lion, du vert pour avoir un teint de grenouille et du violet pour se la jouer rockeur ! Maman se prête à l'exercice avec patience et humour, de quoi donner lieu à des scènes fabuleusement cocasses. Cette belle complicité est imaginée par Mayana Itoïz, dont les illustrations tendres et colorées embellissent l'album et rendent la lecture admirable et stupéfiante. Un bel hymne à la connivence, à la douceur, à l'imagination et au rituel du coucher. Très beau ! ♥

♥♥♥ Maman, de Mayana Itoïz ♥♥♥

Seuil Jeunesse, 2017

 

Dans le ventre de la terre

Un duo de talents, Cécile Roumiguière et Fanny Ducassé, pour un album magique et poétique, chic ! Un album qui raconte l'aventure des neufs mois précédant la naissance avec beaucoup d'élégance, et en choisissant la description métaphorique pour inviter le lecteur à la rêverie. Il faut ainsi prendre le temps de savourer cet album, lire chaque page à voix haute, contempler les images, et imaginer Bébé en train de “flotter dans sa grotte, boire l'eau d'une source, manger les champignons de l'ombre et le lichen des bois enterrés”... Tout est très symbolique, et tellement raffiné ! Je recommande. ♥

♥♥♥ Dans le ventre de la terre, de Cécile Roumiguière et Fanny Ducassé ♥♥♥

Seuil Jeunesse, 2016

 

A quoi reves tu bébé

L'album de He Zhihong se distingue par son esthétisme, entièrement réalisé à la peinture sur soie, qui renvoie aussi à une série de portraits de bébés en train de dormir dans leur berceau. Les uns et les autres rêvent... de l'océan, des espèces qui peuplent la Terre, d'enlacer un panda, de contempler la beauté de la nature, d'être dans les bras de maman ou d'être aussi grand que papa... Beaucoup de tendresse et de délicatesse ressort de cet album, précieux, remarquable et beau. 

À quoi rêves-tu bébé ? de He Zhihong

Seuil Jeunesse, 2017

 

On retrouve toute la finesse de He Zhihong dans cet album écrit avec son compagnon, Guillaume Olive, et qui parle toujours d'amour maternel, de câlins, de mots doux et de je-t'aime... Mais aussi de pluie qui nourrit la terre, de la beauté du vent du printemps, de la rosée du matin, de la chaleur du soleil et des premières lueurs du jour. Encore un rendez-vous magique et ensorcelant par ses mots et ses illustrations. 

je t'aime

Je t'aime, de He Zhihong & Guillaume Olive

Seuil Jeunesse, 2017

 

31/10/14

Louve, de Fanny Ducassé

IMG_2245

heart red

Quel album magnifique, déjà encensé par les libraires ! Je ne peux que me joindre à ce concert de louanges.

J'ai d'abord lu cette histoire toute seule, puis une deuxième fois avec ma fille et encore une fois toute seule ... tellement j'avais le goût de m'imprégner de son aura. Et à chaque fois je me sentais émue, troublée, charmée par les mots et les images. 

C'est presque «... plus beau que mille feuilles d'automne réunies ».

L'histoire nous entraîne dans la maisonnette au fond des bois de Louve, une jeune femme solitaire, à la chevelure flamboyante, qui partage sa passion pour les crèpes avec les renards des alentours. Et c'est souvent qu'ils vont ensemble danser de bonheur, sous les rayons de la lune, ivres de joie et de chocolat.

Louve a juste un petit souci : ses cheveux prennent feu sitôt qu'elle laisse libre cours à ses émotions. 

C'est si triste de l'imaginer avec un cœur engourdi, toute sa vie durant... Aussi, le jour où elle rencontre un homme-loup, d'une séduction folle dans son costume à rayures, Louve perd tous ses moyens et sent ses cheveux crépiter.

À son tour, le loup, troublé et touché, va parvenir à dompter les flammes. Et les voilà, tous deux, blottis l'un contre l'autre, puis installés au chaud dans sa bicoque, tremblotant d'émotion... « Il fallut moins de dix lunes rousses pour que Louve et l'homme-loup s'apprivoisent tout à fait. »

C'est beau, doux, tendre et poétique. Paré de couleurs automnales, apaisantes et chaleureuses. Avec un texte pointilleux, pesant chacun de ses mots, pensant chacune de ses images, transportant immédiatement le lecteur vers une sensation vertigineuse... 

C'est une rencontre rare et précieuse, à savourer et chérir fort, fort, fort. 

éd. Thierry Magnier, octobre 2014

IMG_2246

IMG_2247

IMG_2248

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,