07/06/17

Pêle-Mêle : Le Bouquet d'arc-en-ciel ! - Copains câlins - Un goûter sur la lune - Mon petit doigt m'a dit

le bouquet d'arc en ciel

Quand l'imaginaire est capable de sublimer le quotidien... Voici Dodo un dauphin joyeux. Son truc, c'est de distribuer des bouts de son arc-en-ciel imaginaire à son père en train de cuisiner, à sa mère en train de bouquiner et à sa copine qui, en échange, lui offre généreusement un énorme gâteau au chocolat, et des étoiles pour tenir compagnie au soleil de Dodo. C'est un festival de couleurs et de bonne humeur. On en sort avec des yeux exorbités et un sourire éclatant sur le visage. Un chouette album, riche en tonalités et rayonnant de bonheur ! ☺

Le Bouquet d'Arc-en-ciel ! de Benoît Charlat

L'école des Loisirs, coll. Loulou & Cie, 2017

 

copains calins

C'est la journée du câlin-doudou pour Hibou, Poussin et Corbeau, qui dorlotent leurs bouts de chiffon en se roulant en boule sur le tapis. Mmmm, cette bonne odeur ou cette douceur qui rappellent un peu les bras de maman... Quand Piou-Piou rejoint le groupe et les découvre en pleine séance de câlin-doudou, il se sent soudain triste car il n'a pas de doudou. Qu'importe, ses copains l'encerclent aussitôt et déclarent que c'est maintenant la journée des copains-câlins ! Tendresse, amitié et délicatesse sont à l'honneur dans ce merveilleux album cartonné, aux illustrations qui inspirent également la sérénité et invitent à se poser (et faire des câlins). Une lecture adorable, avec effet cocooning très appréciable.

Copains-câlins, de Frédéric Stehr

L'Ecole des Loisirs, coll. Pastel, 2017

 

Un goûter sur la lune

Nono a une fabuleuse idée qu'il soumet à ses copains - et s'ils allaient tous prendre le goûter sur la lune ?! Exclamations de joie. Les potes enfilent leur combinaison, sauf Popov au gabarit un peu trop costaud. Tant pis, il attendra le retour de ses amis et leur souhaite de bien s'amuser. Le voyage est expéditif, toute la bande s'éclate avec la pesanteur, avale le goûter en gloussant, et c'est déjà l'heure du retour... Nos toutous surprennent alors Popov en train de manger un délicieux gâteau dans son coin. Vite, vite... la lune, c'est bien, mais le chocolat c'est tout de même mieux ! Ce rendez-vous avec la bande de Nono, Micha, Zaza, Alex, Kaki, Pedro, Popov, Jane et Omar est désormais incontournable. L'histoire est drôle, un peu folle et invraisemblable, mais la joie et l'insouciance règnent, et c'est toujours un régal de suivre leurs nouvelles aventures. De plus, suite aux récents exploits de Thomas Pesquet, cette lecture ne peut que faire rêver davantage les plus jeunes ! ☺

Un goûter sur la lune, de Dorothée de Monfreid

L'école des loisirs, coll. Loulou & cie, 2017

 

Mon petit doigt m'a dit

Soledad Bravi propose de revoir ses classiques, en mettant en scène 15 situations avec le mot “doigt” dans des expressions comme “filer entre les doigts”, “être comme les 5 doigts de la main”, “croiser les doigts” ou “avoir les doigts de pied en éventail”. Ses illustrations pleines de fraîcheur et d'humour font de cette lecture une véritable partie de plaisir et permettent d'apprendre tout en s'amusant. La compréhension n'en est que plus limpide et facile aux yeux des jeunes lecteurs, qui retiennent la leçon “comme sur des roulettes”. Un album distrayant, cocasse et ingénieux. 

Mon petit doigt m'a dit, de Soledad Bravi

L'école des loisirs, coll. Loulou & cie, 2017

 


27/11/16

Zim Bam Boum, de Frédéric Stehr

Zim Bam Boum

Hibou, Canari, Moineau, Poussin et Corbeau se lancent dans la musique et forment un orchestre avec des instruments de cuisine. Bonjour la cacophonie. C'est un concert de Bim, Bam, Zim, Boum, Clang, Dzong...

Sur ce, Grand Hibou accourt et leur confisque tous leurs instruments. Consternation générale ? Que nenni. Grand Hibou se dit qu'avec une louche, des casseroles, un bol et des spatules, c'est mieux de les utiliser pour confectionner un bon gros gâteau.

Après de telles réjouissances, pourquoi ne pas se lancer dans la peinture ? Le placard à confitures est plein à craquer. Super... 

Voilà une histoire qu'il est préférable de lire que de vivre ! Certes, c'est toujours génial de faire du bruit avec tout et n'importe quoi. Mais il ne faut pas confondre festival enfiévré et faire du ramdam. La nuance est subtile, et l'humour ne manque pas dans cet album. ☺

L'école des Loisirs / Pastel - Août 2016

Jeu : à toi de jouer avec les sons des ustensiles de cuisine

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16/04/16

Les trop petits cochons, de Christian Oster & Frédéric Stehr (illus.)

Les trop petits cochons

Dans la famille Cochon, on trouve trois frères bien distincts : le premier est grand, fort et costaud, parce qu'il mange beaucoup de soupe, tandis que les deux cadets sont trop petits et trop gros, car ils adorent se goinfrer en douce au fast-food. Le loup dans la forêt a naturellement connaissance de ces deux petites boules de graisse qui circulent sous son nez, mais les petits cochons sont également plus rusés car ils lui filent sous le nez sans qu'il capte une seconde leur façon de faire. Alors le loup décide d'ouvrir une baraque à frites pas loin de la maison des cochons, certain qu'ils tomberont dans le panneau, par l'odeur alléchés... Bingo, nos cochonnets succombent au piège à frites ! Alors c'est sûr qu'ils trouvent le vendeur particulièrement poilu, de plus cette andouille n'a pas prévu de cornets, juste des barquettes, c'est un monde ! Nos petits dodus hésitent encore, ils ont oublié leur porte-monnaie et ne peuvent payer leur consommation, les voilà bien embêtés. Qu'à cela ne tienne, se dit le loup, engraissez-vous à volonté, c'est cadeau... La bave dégouline de ses babines, il ne tient plus, la tentation est trop forte, rien qu'à penser aux deux bons gros beignets frits qu'il va savourer en dessert, miam-miam ! ^-^

Cette fable fantasque détourne avec brio le célèbre conte traditionnel pour une version hors normes et complètement délirante. L'histoire aussi prend son pied à dénoncer la malbouffe et ses effets néfastes, tout en vantant les mérites des bonnes frites artisanales, celles qu'on prépare avec de vraies pommes de terre, qu'on épluche et qu'on découpe soigneusement, avant de les plonger dans un bain d'huile chaude pour se régaler en avalant sa culpabilité et les kilos ingurgités. En bref, c'est rigolo. Une lecture gourmande et délicieusement nigaude, autour de la fameuse devise “tel est pris qui croyait prendre”. 

Mouche de l'Ecole des Loisirs, Janvier 2016

♠♠♠♠♠

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06/11/12

Le bonnet d'Ona

IMG_8578

Pour sa première année en maternelle, Ona doit porter un bonnet jaune. Or, contrairement à tous ses camarades, Ona n'a pas un bonnet qui vient de la boutique du marchand. C'est sa maman qui le lui a tricoté avec de la laine, qui ne gratte pas, sauf que la petite Ona n'est pas très fière. A l'école les garçons se moquent de son bonnet, elle voudrait se faire toute petite, ou au moins ne pas être différente des autres.

Mais voilà que le bonnet tombe dans la boue, ce qui donne à Ona l'idée de le piétiner encore et encore, comme ça il sera trop abîmé pour le porter les autres jours, sa maman sera obligée de lui acheter un neuf. Celle-ci est bien perplexe, un peu inquiète, car finalement elle comprend que sa fille n'ose pas lui avouer qu'elle voudrait un bonnet plus dans l'air du temps. Alors elle décide de l'accessoiriser pour rendre ce bonnet jaune un modèle exemplaire !

Beaucoup de tendresse dans cette histoire, et un message qui consiste à démontrer qu'on est plus fort en étant différent. Cet album ne manquera pas de toucher les enfants qui manquent de confiance en eux, les mamans qui raffolent de tricot et de couture, les petits et les grands qui veulent se fondre dans la masse (à tort), et pour les gourmands aussi avec cette savoureuse double page remplie de sucres d'orge !

Le bonnet d'Ona, par Frédéric Stehr (Ecole des Loisirs, 2012)

IMG_8579

IMG_8580

IMG_8581

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25/03/10

Tu es nouvelle ? Tu es en avance... - En avance pour quoi ?

jour_de_lessiveAvant-propos : lecture qui donne le sourire, lecture pleine de douceur et de fraîcheur, lecture qui vous renvoie vers l'enfance et ses plaisirs simples et innocents. C'est l'histoire d'Helena, partie jouer avec sa poupée un mercredi au bord de la rivière, et qui n'imaginait pas la tournure de cette journée. Tout commence par la rencontre avec une souris, puis un castor, un raton laveur, une grenouille... tous se sont donnés rendez-vous pour leur lessive. Un simple sourire, une parole et zou notre fillette se déshabille, trouvant son maillot et son short trop sales, et se joint à la joyeuse équipe. Par ici le savon, les bulles, quelques épingles, l'entraide, les chansons, le plongeon et les jeux dans l'eau... C'est un album charmant, vraiment charmant, qui rappelle l'enfance, les rêves et le plaisir de la campagne, ou du plein air, de s'allonger dans l'herbe, de barboter dans l'eau. J'ai aimé la douceur, le calme, les illustrations, tout est apaisant mais aussi revigorant. Un plaisir de lecture simple et attendrissant.

Jour de lessive ~ Frédéric Stehr
l'école des loisirs, 2010 - 12,50€

challenge Je lis des albums - 22

challenge2jelisaussidesalbums