06/03/15

Le Miel des trois compères, de Richard Marnier & Gaëtan Dorémus

Un rayon de miel à partager... en 17 versions !

IMG_2697

Un loup, un renard et un ours se baladent en forêt et découvrent un merveilleux rayon de miel. Trois compères face à tel butin, il y en a naturellement deux de trop. L'histoire va se répéter 17 fois, en autant de situations délicates au moment du grand partage : chacun y va de sa ruse, de son mensonge ou de sa stupidité.

Voilà un album culotté et original, qui propose plusieurs variantes à la même histoire, sans forcément chercher à dresser un portrait bien-pensant (ne nous leurrons pas, la vie n'est pas qu'amitié et partage, mais aussi duperie, trahison, coups bas et mensonge). Cette lecture en croque quelques exemples et s'adonne à un formidable exercice de style, peut-être déconcertant pour les plus jeunes, mais revigorant pour le reste.

On  y découvre les illustrations déchaînées de Gaëtan Dorémus pour décrire le climat farfelu et déjanté de l'histoire. Les pages débordent de poésie ou paraissent exagérément brouillonnes. C'est un choix, une approche esthétique détonante, à l'instar du texte qui cherche à secouer le lecteur groggy. À tester, par curiosité.

Rouergue jeunesse, octobre 2014

IMG_2698  IMG_2699

IMG_2700  IMG_2701

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


06/06/12

★☆ Tonio ★☆

Lu et beaucoup aimé le nouvel album de Gaëtan Dorémus : quatre animaux sur une île inventent une créature presque humaine. Chacun voudrait la façonner à sa manière, mais Tonio se rebelle. Et puis d'abord, c'est quoi ce prénom !? Lui voudrait qu'on l'appelle Ballaké, puis Jacques, Humphrey et aussi Gamin viennent s'ajouter à la liste. Leur nouvel ami a un tempérament explosif, ce qui les étonne fortement, à tour de rôle ils se rejettent la faute, Tonio aurait-il hérité des défauts de chacun, au lieu de leurs qualités ? Plusieurs fois, la somme de leurs différences ne rend pas un résultat à la hauteur de leurs espoirs... déçus par cette expérience ? Non, bien évidemment. L'histoire montrera qu'on s'enrichit des autres, qu'on s'accomode aux différences et qu'il suffit d'une recette simple pour donner une réponse au problème de mélange de parentalité et d'existence. 

IMG_7582

Superbe travail graphique de Gaëtan Dorémus, à travers des formes et des couleurs subtiles pour une impression très séduisante ! Sans oublier l'humour dans le texte, les réflexions entre amis, les chansons pour se réveiller de bon matin, les soirées autour du feu à se raconter des histoires qui font dormir, c'est tout un ensemble qui rend cette lecture jubilatoire. 

IMG_7587

Tonio, par Gaëtan Dorémus  (Rouergue jeunesse, 2012) 

Posté par clarabel76 à 12:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

13/11/10

PIng POng

COUP DE COEUR pour l'album de Gaëtan Dorémus !!!

IMG_0776 IMG_0777

Deux éléphants vont tromper leur ennui en jouant au ping pong, lorsque la balle sort du champ et s'envole, s'envole, s'envole...

IMG_0780 IMG_0782 IMG_0783 IMG_0785 IMG_0786 IMG_0787

C'est un album de toute beauté, qui privilégie le rêve, l'évasion et la contemplation. Chaque page nous offre une multitude de détails tous plus affolants et ravissants les uns que les autres, et avec son grand format, croyez-moi, il y a de quoi faire ! Nous avons lu et relu cet album, même en sens inverse, pour un effet de lecture parfaitement réussi. Les couleurs sont superbes, la représentation de l'ailleurs est fantasque mais ne néglige aucune exploration - la ville, le cercle polaire, les profondeurs marines, les airs, et j'en passe... Je ne suis pas prête de m'en lasser ! Les découvertes se renouvellent sans cesse, c'est prodigieux ! Je suis définitivement fan du travail de Gaëtan Dorémus !!!

Ping Pong - Gaëtan Dorémus
Seuil jeunesse (2010) - 19,90€

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

16/03/10

Colère noire, bonsoir !

Encore une histoire de CHOSE qui apparaît par miracle et dont on ne comprend pas tout de suite l'existence ... je pense aux albums de Michel Gavin, C'est un monde, et de Jean Gourounas, La tache attaque. Donc, une histoire de chose noire, grouillante, pleine d'énergie, qui vibre et s'excite, qui happe tout ce qui se trouve sur son passage, même la médecine, l'armée ou les chasseurs de démons sont impuissants face à cette chose. Une chose capable d'aspirer la planète, la galaxie et que sais-je encore ?
Un remède existe : la douce parole d'une maman et un baiser qui vole.

colere_noire_bonsoirLe lecteur adulte aura vite compris ce que cache le propos de l'histoire (la colère, et pas n'importe laquelle, la colère noire, s'il vous plaît !). Et même si l'histoire nous parle d'un enfant qui pique sa crise parce qu'il est temps d'aller au lit, là j'évente une partie du suspense, oups désolée, mais c'est juste pour vous encourager à découvrir cet album car j'ai trouvé qu'il pouvait être lu sous plusieurs degrés, qu'on soit un adulte ou un enfant, après tout qui n'a pas connu une colère noire dans sa vie ? Levez la main. Pour aborder ce thème, l'auteur Richard Marnier s'est entouré d'effets de style et a dosé son intrigue d'une bonne louche de suspense, c'est un brin exaltant, surtout si on part dans des délires où l'intensité atteint un stade insupportable. La colère, dans tous ses états, moi je ne vous dis que ça, c'est puissant, c'est angoissant et finalement, comme un ballon de baudruche, lorsque ça se dégonfle, le cri est strident mais ça soulage quand c'est terminé. Et ça peut prêter à sourire.

Gaëtan Dorémus aux illustrations, oui toujours lui ! ... je plaide coupable.

Colère noire, bonsoir ! ~ Richard Marnier / Gaëtan Dorémus
Seuil jeunesse, 2010 - 13,50€

challenge Je lis des albums - 16

challenge2jelisaussidesalbums

 

16/02/10

Je lis aussi des Albums !

challenge2jelisaussidesalbums   Sur l'initiative de Sophie (Herisson08), Je lis aussi des albums se présente comme un challenge facile, sympathique, avec un logo ravissant, comment résister, il offre de plus la place à de nouvelles découvertes, que j'ai bien souvent du mal à mettre en mots, tant le plaisir des yeux est indescriptible !

************

lheure_du_facteurLa preuve, avec L'heure du facteur de Betty Bone (rouergue, 2010) : c'est l'histoire d'un personnage solitaire qui habite une maison isolée, cernée par la neige. Ali était déjà présent dans l'album « La nuit » (album qui est désormais indisponible, hélas), cette fois on le découvre dans sa maison en train de songer à la lettre qu'il va écrire pour Johnny Picasso.

Dans cet album, il y a très peu de texte. Par contre, les illustrations sont de toute beauté : d'une simplicité apparente, des lignes parfaites, une tonalité sobre et un contraste intéressant entre le noir, le blanc, les couleurs vives. Dans la maison d'Ali, par exemple, les meubles sont noirs. Les murs et le sol sont blancs. Par petites touches, les couleurs font leur entrée : des vêtements chamarrés, des chats qui ronronnent, le feu qui crépite,  le café qui glougloute, et son odeur chaude, délicieuse... on a l'impression d'y être !

C'est dire s'il y règne une grande quiétude dans cet album. Je le trouve admirable, avec du charme et une beauté troublante. Je suis vraiment fascinée ! N'hésitez pas à visiter le site de Betty Bone : http://www.bettybone.com/

************

Gaëtan Dorémus est un auteur / illustrateur que j'apprécie de plus en plus ! Et la maison du Rouergue, aussi ! Voilà deux bonnes raisons pour me pencher sur Chat-nouille !

chat_nouilleC'est l'histoire d'un chat qui aime les pâtes et qui passe son temps avachi dans son fauteuil. Son programme : pâtes-dodo-télé-internet-jeux vidéo. A la longue, il devient tout mou et tout blanc. Terriblement accro à ses journées immobiles. Manon lui sert alors des platées de légumes, l'entraîne dans le parc pour partager les plaisirs simples de la vie. Sauf que le chat s'ennuie comme un rat mort ! Il a besoin de se sentir dans la peau d'un héros, d'un sauveur... C'est du propre de préférer la vie sur grand écran, servie sur un plateau, mais heureusement, le chat se rend compte aussi que, dans la vie, l'amitié et le sentiment d'être utile sont deux notions qui ne comptent pas pour des prunes !

Message caché tu trouveras dans cet album, ami lecteur, mais pas seulement ; ce n'est pas qu'une morale à la manger-bouger.com non plus (ouf). Ici, on trouve des petites perles, du genre : C'est ainsi que Nounouille vécut une existence de chat aussi délicieuse qu'une bonne assiette de pâtes (avec du beurre dessus et même du gruyère râpé !). J'en suis fort aise !

Cette histoire de chat-nouille, en plus d'être drôle, donne envie de croquer la vie à pleines dents. J'adore ! Je suis de plus en plus fan de Gaëtan Dorémus ! ! !

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

26/10/08

Nous nous aimons comme ça, Chien et Chat... *

 

 

* Paroles de Chien et chat / Le soldat rose

**********

41um0HhYJrL__SS500_Chien rouge est un fringant animal au pelage de la même couleur, costaud, court sur pattes, une bonne gueule sympa. En chemin, il croise un chien à l'allure du tonnerre : les oreilles dressées. Ouah, il en fait de même et court rejoindre sa bande de copains. Aussitôt, Chien vert, Chien bleu et Chien jaune s'extasient et l'imitent sur le champ.

Bon. Un peu plus loin, Chien rouge croise un chat au sourire féroce. Wouah, impressionnant... et aussitôt il s'entraîne et arbore son nouveau sourire féroce devant ses potes, qui vont s'émerveiller et le copier derechef.

Plus tard, Chien rouge admire un bouledogue bien baraqué, qu'on ne peut que remarquer, et ça lui donne une idée. Il affiche ses biscotos auprès de ses camarades, et rebelote. La bande parade tous muscles dehors.

Chien rouge commence à de moins en moins s'égayer. Il tombe sur un chien poilu et pense enfin que cela le fera sortir du lot. Mais ses copains sont des indécrottables moutons qui broutent l'herbe, soit disante plus verte ailleurs, du même pré. C'est bien connu, et pourtant c'est totalement faux.

Toute la bande n'est qu'une copie conforme : les oreilles dressées, le sourire féroce, les muscles saillants et les poils longs et roses. Quelle pitoyable mascarade. En chemin, les quatre chiens croisent une bande de chats violets. Les moqueries volent, la bataille commence. Aucun vainqueur au final.

Mais Chien rouge se rend compte de sa bêtise. A vouloir trop se démarquer, il n'a réussi qu'à faire le pitre pour ne ressembler à rien du tout, ou à du déjà vu. C'est frustrant. Finalement, rien ne vaut de rester soi-même et d'en être très fier !

Toute la bande est d'accord là-dessus, et chacun redevient lui-même : Chien rouge, Chien bleu, Chien vert et Chien jaune. C'est tout de même autre chose que des cadors !

Une fable humoristique avec des chiens, des chats, une bagarre des chefs et le retour à la maison.

Texte de Gaëtan Dorémus et Francesco Pittau
http://gaetan.doremus.free.fr
Gallimard jeunesse, coll. Giboulées / 14 €
Dès 3 ans.

ouah4

credit : @ gaetan doremus

**********