01/12/21

Avalanche d'albums chez Clarabel : Ha ! un cache-cache monstrueux (et autres nouveautés)

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

Ha un cache cache monstrueux

Chaque année, Clotilde Perrin nous propose un ouvrage remarquable inspiré de monstres en tous genres.

Le format est comme toujours très grand. Le défilé des horreurs est impressionnant. Ils sont laids et dégoûtants. Ils font peur. Et pourtant, la magie de la lecture opère, notamment grâce aux 40 flaps à soulever et pour toutes les petites histoires derrière la grande histoire. Le fil conducteur est celui d'une partie de cache-cache endiablée. Préparez-vous : la terreur n'est pas forcément celle attendue.

Trois créatures terribles cherchent donc à semer la panique. Le lecteur est plus malin et se planque dans des contes populaires (les trois petits cochons, la maison en pain d'épices de Hansel et Gretel, le château de la Bête attendant sa Belle...). Bon, je vous avoue que les pages mettant en scène les affreux jojos ne paient pas de mine. Public sensible s'abstenir, hahaha.

Bien sûr, c'est pour de faux. La lecture est en fait une partie de rigolade, avec un jeune héros plein de morgue. Sans peur et sans reproche. Il bondit sur son lit, boum, lance un défi aux monstruosités, même pas peur. Et la bande de mauviettes va filer droit, gnak gnak gnak. C'est juste poilant et désopilant à souhait.

Le travail accompli dans les albums de Clotilde Perrin est également extraordinaire. Rien que pour ça : total respect.

Ha ! Un cache-cache monstrueux, de Clotilde Perrin

Seuil jeunesse, 2021

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

 

Si loin de noel

Ça vous dit de prendre le large et de célébrer Noël sur une petite île du Pacifique ?

Penchez-vous ici. Découvrez l'histoire de quatre amis qui désespèrent de rencontrer le Père Noël, puisqu'ils se sentent isolés au bout du monde et se sont résignés à être oubliés, année après année. Mais l'espoir n'est jamais éteint.

Et ça tombe bien car il semblerait qu'un évènement inattendu va survenir dans leur existence. Cette fois, c'est sûr, une surprise les attend. Un coffre en bois vient en effet d'échouer sur la plage. Hmm, hmm. Il contient des petits trésors qui feront, sans nul doute, le bonheur de la joyeuse bande. 

Si les illustrations ne m'ont pas particulièrement emballée, l'album renferme un beau message de partage et d'espérance pour passer un bon moment en famille. De plus, l'ambiance exotique change complètement des lectures ordinaires.

Si loin de Noël, de Gilles Baum et Thierry Dedieu

seuil jeunesse, 2021

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

 

Un spectacle à compter

Lui, j'avoue, m'a plu énormément. ♥

L'histoire se déroule dans un théâtre, où le lecteur est invité à entrer pour prendre place parmi le public et apprécier le spectacle sur scène. A priori, c'est assez banal. Sauf que l'histoire est plus espiègle et glisse des détails pour apprendre à compter en toute simplicité.

Veuillez vous dépêcher. 1 guichetier vous attend. Il ne reste plus que 2 places, vous êtes chanceux. Tout semble calme. Les 3 portes des loges sont encore fermées. Mais à l'intérieur, les 4 maquilleurs et costumiers font les dernières retouches.

Et ça continue, ça monte haut, très haut. Puis ça redescend, et on compte à l'envers. Jusqu'au dernier bouquet final, abandonné sur scène. On compte aussi par dizaine, on se retrouve avec 1000 yeux totalement hypnotisés. Public en liesse. Applaudissements du tonnerre.

Le résultat est vraiment chouette, en plus des décors, de l'atmosphère et des couleurs, le ton est drôle et savoureux.

Un spectacle à compter, de Sara Gavioli

seuil jeunesse, 2021

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

 

Pourquoi les lapins ne fêtent pas leur anniversaire

Zou, le petit lapin blanc de Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte, est de retour !

Dans ce nouvel album, il a choisi de partir à la découverte du vaste monde. Sauf que son expédition tourne court, avec une opération de sauvetage express par des castors. Mais sa motivation demeure intacte. Zou poursuit l'aventure et traverse des ronces de mûriers sauvages derrière lesquels se planquent des lapins (effarouchés). Le voilà encore dans la panade. Traité en indésirable et placé en quarantaine ! « Quarante jours au bout desquels Zou aspire secrètement à ce que la barbe lui pousse, dans l'impossible espoir de ressembler bientôt à Edmond Dantès, alias le comte de Monte-Cristo. »

Cette communauté a tout lieu d'une secte, ou disons que la colonie prône la gloire et l'honneur au Grand Bagadou, grand maître de la carotte bleue. Hmm. Est-ce que je suis un peu songeuse ? Oui. Cet album m'a clairement prise de court. Il y a de l'humour, des références à la pandémie, au repli sur soi, à la peur de l'étranger, au besoin de se protéger et aux théories complotistes. Tout ça, tout ça. Ce n'est pas banal, ça, non. Mais je me suis sentie larguée.

Pourquoi les lapins ne fêtent pas leur anniversaire, d'Antonin Louchard

seuil jeunesse, 2021

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

 

Raymond la taupe Détective

Raymond est un chef cuisinier reconnu. Mais au fond de lui, il n'aspire qu'à devenir détective !

Il est d'ailleurs convaincu d'être le meilleur sur le marché. Il faut juste lui donner sa chance pour le prouver. Et ça tombe bien, une voisine est au bord du désespoir car son grand-père a disparu. Raymond va alors faire la démonstration de son talent.  Il vous le dit, tout net : il a le sens du détail et un nez prodigieux. En théorie.

Car l'enquête est plus cocasse, et « la plus grande qualité d'un véritable détective, c'est d'être au bon endroit au bon moment ». 

« Les détails, tout ça, c'est pour les amateurs. » Hahaha. Super album, l'humour est fin et tordant. J'adore.

Raymond la taupe, Détective de Camilla Pintonato

seuil jeunesse, 2021

 ⊱♥⊱╮ღ꧁ ꧂ღ╭⊱♥≺

 


20/11/17

Pêle-Mêle : Déluge chez les fourmis - Une histoire d'amour - Le Totem - Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte ?

Déluge chez les fourmis

Panique à bord ! Un orage se prépare et suscite une vive agitation chez les fourmis. Car la pluie submerge tout, et nos fourmis tentent d'échapper aux flots déchaînés en se réfugiant sur la mousse. Après la tempête, c'est le carnage. Les fourmis sont face à un spectacle de désolation - pas de temps à perdre, il faut tout nettoyer, épurer la fourmilière de la moindre goutte d'eau pour éviter de fragiliser les fondations. Une fois les corvées bouclées, nos fourmis ont bien mérité un petit casse-croûte de champignons sur les bords de la rivière. Mais gare au pic-vert en quête de déjeuner !

L'illustratrice - graphiste et ingénieur papier - Elmodie nous régale à nouveau d'un album génial, qui laisse éclater 7 pop-up époustouflants, lesquels nous embarquent et nous font vivre la vie ô combien laborieuse des fourmis. C'est impressionnant, poétique et de toute beauté ! Après Un singe dans la neige et Matelot à l'eau, ce nouveau rendez-vous est tout aussi enchanteur et interpelle les jeunes lecteurs, séduits par la mise en scène enlevée, la couleur verte et l'atmosphère rafraîchissante. Un gros big-up d'amour ! ♥

Déluge chez les fourmis, d'Elmodie

De la Martinière jeunesse, 2017

 

-------------------------------------------

 

Une histoire d'amour

Lorsque Georges et Josette se rencontrent la première fois, c'est le coup de foudre ! Pique-nique, bal, sérénade au clair de lune... Josette a la tête qui tourne, mais est totalement séduite. Le couple se marie, adopte un chien puis fonde une famille. Le bonheur est parfait, le temps passe, la maison s'emplit puis se désemplit du boucan domestique. Et ainsi file une petite vie simple et heureuse.

En gros, c'est une banale histoire d'amour, avec ses joies et ses peines, une histoire ordinaire et pourtant si belle aux yeux des protagonistes. Et universelle, car il en existe tant, des histoires pareilles ! Bien sûr, pour ajouter une touche originale, Gilles Bachelet met en scène deux gants de la marque MAPA et raconte leur histoire de manière cocasse et fabuleuse.

L'auteur se sert de petits détails du quotidien pour planter son décor ou pour recréer des situations qui font sourire, chaque page fait illusion, et l'imagination déborde aussitôt ! Un album original, touchant et authentique. 

Une histoire d'amour, de Gilles Bachelet

seuil jeunesse, 2017

 

-------------------------------------------

le totem

Superbe lecture que celle du Totem ! Dans un village indien, le chef réclame un nouveau totem - le précédent a été grillé par la foudre. L'artiste de la tribu ne lésine pas sur les moyens, et hop hop hop, il fait son job et montre fièrement son œuvre. Seulement, le chef n'est pas content du tout. L'artiste repart en quête d'inspiration, il décide de tailler un totem toujours plus haut, plus grand, plus fort. Mais le chef n'est toujours pas satisfait.

Finalement, après une longue nuit de réflexion, l'artiste sculpte un totem pas très grand, assez gros, avec un nez imposant, un sourire grimaçant et une mine patibulaire... Bingo ! le fruit de son labeur conquiert le chef ébahi. Et pour bien comprendre la chute de l'histoire, mieux vaut la découvrir par soi-même ! L'auteur, lui, se contente d'une phrase sibylline : Rien n'est plus grand, rien n'est plus haut que l'orgueil d'un chef.

Une lecture extra ! Pour son humour, pour son graphisme, pour ses couleurs, pour son histoire sans texte, pour sa symbolique et pour le silence qui plane au-dessus de chaque page... l'imagination fait mouche ! Bravo. 

Le Totem, de Gilles Baum & Thierry Dedieu

Seuil jeunesse, 2016

 

-------------------------------------------

Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte

On termine ce tour de piste avec un album déjanté et à l'histoire complètement dingue ! Zou est un petit lapin qui chante très faux et qui est fou amoureux de Betty, mais celle-ci n'a que faire de ses déclarations puisqu'elle compte déjà une flopée d'admirateurs. Frustré, Zou cherche à se distinguer de la masse, quand il a soudain l'idée d'enfiler une culotte chipée à un humain. Après quoi, c'est bim bam boum dans le cœur de la belle !

Les lapins, jaloux, sortent à leur tour de leur zone de confort et vont chaparder du linge chez les bipèdes. Et le cafouillage enfle, enfle... car le comportement des lapins devient ingérable. Cela se tire dans les pattes, cela spécule, cela conspue, cela tombe en embuscade, cela se déchire. Hanlala, la communauté est au bord de l'implosion. Même les aigles aux yeux perçants ont été attirés par ces spots colorés qui courent en toute insouciance dans les champs !

Voilà qui explique concrètement pourquoi les lapins ne portent pas de culotte ! Croyez-moi, la lecture est hilarante et invite petits ou grands à se régaler des multiples références qui s'y nichent. Chaque anecdote est désopilante, racontée avec un humour décapant. Il y a une totale liberté de ton, des clins d'œil et des boutades qui en feront glousser plus d'un ! Super sympa. ♥

Pourquoi les lapins ne portent pas de culotte, d'Antonin Louchard

seuil jeunesse, 2016

 

 

05/04/17

Pêle-Mêle : Le piège parfait - Patate - Le Festin des affreux

le piege parfait

Tu n'as pas un seul ami ? Alors, prends un livre ! C'est sur ce conseil que le jeune héros se lance dans une série de pièges en tout genre pour attraper un animal de compagnie. Piège aérien ? Pour les lapins ! Piège à ficelle ? Oups, la vaisselle ! Piège dominos ? Pour les escargots ! Piège qui roule ? Pour les poules ! Et ainsi de suite. Seulement, rien ne va. L'enfant loupe tous ses pièges et se retrouve toujours seul. Reprends donc ton livre, et tous tes petits compagnons vont se pencher à tes côtés pour partager une belle histoire ! C'est chic, c'est drôle et ça met à l'honneur le plaisir de la lecture, non pas une activité solitaire, qui isole du reste du monde, mais un formidable vecteur de transmission, de plaisir et de bonheur. Voilà un très chouette album qui démontre que la lecture et les livres permettent également de se faire des amis ! L'album offre une vision fraîche, amusante et spontanée du jeune explorateur qui expérimente cette évidence, le tout raconté par rimes pour une lecture à voix haute encore plus rigolote ! ^-^

Le piège parfait, de Gilles Baum & Matthieu Maudet

Seuil Jeunesse, 2017

 

patate

Patate est un gentil petit chien adorable, mais un peu bête. Normalement, un chien aime jouer à rapporter la balle, ou un ballon, une pantoufle, une plante... que sais-je ? Lui, Patate, ne comprend rien. Son maître est désespéré. Soit ce chien est nigaud, soit il ne capte pas le français. Oui, voilà, c'est mieux. Il faut se résoudre à regarder Patate comme un chien ignorant les langues étrangères. Enfin, cela voudrait dire qu'on juge selon les apparences, et ce n'est pas correct non plus, car après tout, Patate n'est pas aussi simplet qu'on le pense ! Ah, ah ! Sacré Antonin Louchard ! Sacrée Patate ! Ce petit format court, drôle et désopilant a déjà fait ses preuves et continue de ravir le lecteur (Super Cagoule, Je suis un lion, Je veux voler etc.). Le secret d'un tel succès ? Chaque album met en scène des situations extraordinaires, qui surpassent l'entendement, ce qui provoque souvent de grands éclats de rire au moment de tourner la dernière page. Un vrai régal, comme toujours ! ♥

Patate, d'Antonin Louchard

Seuil Jeunesse, 2017

 

 

le festin des affreux

Pour le grand rendez-vous annuel, qui réunit les monstres les plus redoutables à la table de L'Asperge Pourrie, un restaurant aux trois étoiles noires, un banquet exceptionnel a été dressé pour accueillir ces convives hors du commun. Le chef Louis Pacuit leur a spécialement concocté des spécialités aux petits oignons, pour ravir leurs papilles exigeantes.

Ainsi, le loup pourra se régaler de croquettes de grand-mère et d'un assortiment de pieds de petits cochons, la sorcière dégustera des cuisses de grenouilles aux épices sur lit de queues de lézards grillées, le vampire savourera des cous de jeunes princesses aux herbes mortes, l'ogre avalera une terrine d'écoliers à la truffe noire et au foie gras de canard, le diable se pourlèchera d'un steak de cupidon cuit à la braise infernale, sans oublier le monstre sous le lit qui salivera face à des chaussettes fétides aux miettes de pain rassis et ongles rongés, du lait périmé et des crottes de chat au chocolat. Miam, miam.

Le festin n'est cependant pas complet, puisqu'un invité de dernière minute vient s'ajouter à cette affreuse tablée. Rien qu'à l'odeur, nos monstres manquent tous de tourner de l'œil. Qui donc est capable de s'enfiler des macaronis à la bolognaise, une pizza aux 12 fromages, un hamburger géant, des nuggets et des frites, avec en dessert une maxi crêpe coco-choco-banane ? Blurp. L'invité surprise est en fait un dévoreur de livres, ami des héros et adversaire des vilains, autrement dit un enfant !

Cet album fait montre d'un véritable sens de la dérision, qu'il faut savourer dans ses moindres détails. L'amoncellement de descriptions culinaires peu ragoûtantes est franchement écœurant, mais la mise en scène est facétieuse (on soulève les cloches, sous forme de grands flaps, pour découvrir les mets succulents des convives) et donne matière à se pincer le nez tout en lâchant un sourire. De plus, les références sont nombreuses et relient d'autres lectures et autres contes à cet album réunissant les figures emblématiques de la littérature enfantine, souvent sources des pires cauchemars des enfants. Grâce à cette lecture, c'est aussi un très bon moyen de les dégommer et de déplorer leur régime alimentaire ! ^-^

Le Festin des Affreux, de Meritxell Martí & Xavier Salomó

Seuil Jeunesse, 2017

 

26/09/13

Un royaume sans oiseaux de Gilles Baum et Thierry Dedieu

IMG_9559

« Parce qu'il est inconsolable de la mort de son oiseau de compagnie, le maharadja Akhlalmash décrète que plus aucun oiseau ne vivra dans son pays. Personne sous peine de mort ne devra posséder un oiseau. Tout oiseau survolant son royaume devra être abattu. »

IMG_9560

Les gardes passent aussitôt à l'action et traquent les oiseleurs sur les marchés. Ni bec, ni plumes, par ordre du maharadjah. Râhi a peur et décide de conduire ses oiseaux dans un autre pays. Le voyage sera long, Râhi avance lentement à travers des tableaux merveilleux. Jamais il n'était allé aussi loin.

IMG_9561

Enfin Râhi parvient aux confins du pays mais découvrent des soldats en train de s'équiper pour partir en guerre. Ils sont sur le point de franchir la frontière pour attaquer le royaume sans oiseaux ! Râhi envoie ses oiseaux prévenir les gardes mais ils sont pris pour cible, ils tombent comme des mouches, seul le dernier, exténué par sa course, se pose sur le balcon de la fille du maharadjah. Juste à temps pour rassembler une armée et repousser l'ennemi.

IMG_9562

Toute la puissance de cette belle histoire se retrouve dans les illustrations aux couleurs chaudes et flamboyantes. Chaque double-page est un spectacle pour les yeux.

C'est un album d'une très grande beauté, au ton un poil solennel, qui vous fait voyager et découvrir des paysages merveilleux.

Un royaume sans oiseaux de Gilles Baum et Thierry Dedieu (Seuil jeunesse, septembre 2013)

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,