03/01/23

La danse hésitante des flocons de neige (O'Neil Brothers 1) de Sarah Morgan

F071FFBD-6C4B-4251-862C-65456FBAEFB3

J’ai savouré ce roman durant la dernière semaine de l’année et c’était une belle invitation pour s’évader ! Snow Crystal ressemble à une boule à neige avec son décor idyllique. Petite station familiale située dans le Vermont, blottie au cœur de la forêt et cerclée d’un lac. On ne pouvait rêver mieux pour se faire du bien. 

Une famille, cela pouvait être comme une couche de molleton qui faisait tampon entre soi-même et le monde, songea Kayla. Une couverture pare-coups.

On rencontre ainsi la tribu O’Neill qui compte des champions, des caractères forts et des cœurs purs. Mais les nouvelles ne sont pas bonnes car leurs finances sont dans le rouge et la banqueroute approche. L’ainé des frères vient de rentrer au pays pour sauver leur héritage et recrute la crème de la crème en marketing pour trouver une solution.

La réputation de Kayla Green est effectivement redoutable. Accro au boulot, ambitieuse et déterminée, elle n’hésite pas à se rendre sur place durant les fêtes de Noël pour vivre une expérience hors du commun. En vrai, elle s’imaginait vivre recluse dans son chalet isolé et loin des célébrations qu’elle a en horreur. C’était sans compter sur Jackson et ses proches qui cultivent un sens du partage et de la solidarité à toutes épreuves. 

Les O’Neil avaient un talent diabolique pour vous dépouiller de votre professionnalisme en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire.

Plus ils vont déployer des trésors de tendresse et d’amour, plus elle va perdre pied et paniquer sans sa carapace. Jackson lui-même ne va pas tourner autour du pot et annoncer la couleur. L’attirance entre eux est évidente. Au diable les vieilles angoisses, profitons de l’instant présent.

— Rentre chez toi, s’il te plaît, avant que nous ne fassions quelque chose de réellement stupide. Elle reconnut à peine le son étranglé de sa propre voix. Un sourire joua sur les lèvres de Jackson. — Allons-y, soyons stupides.

Aaaah 🥰

Jackson O’Neil était à peu près aussi aisé à manier qu’un bloc de roche d’une tonne. [...] Sous le côté charmeur pur velours, il cachait une belle force de caractère. Elle avait perçu son côté inflexible à New York et l’avait retrouvé il y a un instant lorsqu’il avait refusé de la laisser partir.

La romance est craquante, malgré les remises en question de la jeune femme. Sa peur de l’abandon. Sa lâcheté. Son émotivité refoulée. C’est un chiot égaré qui va apprendre la confiance. Et ça demande un peu de temps. Mais avec un spécimen comme Jackson, tous les efforts coulent de source.

Le fluide sexuel circulait entre eux, tournoyait, glissait sur sa peau et s’insinuait en elle par saccades, vives et terrifiantes.

Si j’ai hésité entre quatre ou cinq étoiles, mon cœur s’est beaucoup emballé pour cette lecture. C’était adorable. J’ai plus particulièrement accroché à l’ambiance et aux personnages. Sarah Morgan distille ensuite une touche de magie délicate et qui nous transporte quasi instantanément.

Nous ne sommes pas les propriétaires de la nature, juste ses hôtes de passage.

J’aime ça. ❤️

Harlequin, 2013 pour la traduction / collection &H

Original Title : Sleigh Bells in the Snow

⭐️⭐️⭐️⭐️

— Là où nous allons, la neige risque d’être profonde. Accroche-toi bien à moi.
C’était tout ? Il lui assenait une déclaration comme celle-là puis il tournait les talons ? En la laissant avec l’émotionnel en vrac, le corps chancelant et un maelström en guise de cerveau ?

💓


29/12/22

Pour Noël, j'apporte le dessert (et un mec !) par Ève Borelli

Une vraie comédie familiale, au ton enjoué et plein de folie douce ! 

15EB0B6E-056B-45D0-AE57-BDFE489F58D6

L’histoire dresse le portrait d’une tribu infernale mais attachante. Gina et ses cousins ont grandi ensemble et célèbrent les fêtes de Noël selon les traditions portugaises.

Cette année, l’arrivée impromptue de leur grand-mère provoque un vif émoi. Tous se sont inventés un partenaire de vie pour ne pas essuyer ses remarques désobligeantes. C’est que Conception est une vraie terreur.

Ce n’est pas Sandro, qui se trouve en face de moi. Ha ça, non ! C’est le Démogorgon. C’est Sauron. C’est Maléfique. C’est Voldemort. Pire ! C’est un mix des quatre.

Gina a jeté son dévolu sur son béguin d’enfance, malgré une relation de non-dits qui s’éternise. Entre Marius et elle, ça flotte, ça batifole, ça rougit, ça fuit. Le tout se dévoile par flash-back. Et moi, je craque pour Marius (un rugbyman au sourire ravageur). 

Marius fait le show. On le contemple, on l’écoute, on rit avec lui et on se laisse happer par sa voix chantante. C’est un spectacle. Marius a toujours été solaire, il fait partie de ceux qui aimantent.

Les interactions entre les personnages sont d’ailleurs extra ! Il y a de l’humour et de la dérision, des situations cocasses, des quiproquos et des désirs en pagaille. C’est léger et distrayant comme souvent tout ce que propose Ève Borelli.

Pour rien au monde je ne louperai un rendez-vous. C’est du bonheur en barre. Merci ! ☺️

Ce baiser n’a plus jamais été évoqué. Il a été oublié, déposé dans les vagues, sous le sable, au cœur des coquillages. Pendant près de quinze années, il a été jalousement conservé par le ponton de bois, et par mon cœur.

Harlequin collection &h, 2022

⭐️⭐️⭐️⭐️

Tu te souviens ce que je t’ai dit, le soir du match, à Perpignan ? Je le ressens toujours. Je l’ai en moi, et ça explose quand je te vois. Tu dois trouver ça stupide parce que toi et moi, au final, on passe très peu de temps ensemble… Mais il y a quelque chose…

 

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/05/22

Witch Games : Liaison interdite, de Shana Lyès

Espoirs déçus avec cette nouvelle romance paranormale (qui devait hélas relancer le genre chez Harlequin.) 

Witch GamesHannah appartient à une longue lignée de sorcières et, selon la coutume, doit renoncer à tomber amoureuse - mais pas à devenir nonne non plus. En effet, la jeune femme aime batifoler et collectionne les aventures d'un soir selon un subterfuge bien rodé. Ni vu ni connu, elle glisse un filtre d'amnésie dans les boissons de ses prétendants et efface ainsi leurs souvenirs après avoir passé du bon temps ensemble. Après quoi, chacun peut pousuivre son chemin sans la moindre culpabilité. Joie et plaisir pour tous.

Du moins, c'était le cas jusqu'à sa rencontre avec Lionel. Son Bon Samaritain qu'elle ne cesse de croiser partout. Depuis qu'elle a posé les yeux sur lui, elle est incapable d'activer le mode reset. Entre eux, l'attraction est purement physique. Mais une autre connexion prend forme. Et elle a beau dire, elle a beau faire, ce bel inconnu est plus tenace qu'on ne le pense.

Ça semble mignon et très tentant ?

Malheureusement leur idylle va sonner trop artificielle à mon goût. La sensualité, les dialogues... c'est plat ! Et le manque d'action, surtout dans la première partie, qui est longue à se mettre en place, renvoie la sensation d'une romance rapide et qui manque de tension. Dommage. Je n'ai pas accroché aux personnages non plus - ils sont sympas mais ordinaires. Et le prénom Lionel, je ne peux pas. #sorry

Shana Lyès étant astrologue, les allusions ne manquent pas concernant les symboles, les signes, les interprétations... L'histoire n'en a peut-être guère l'utilité. Ou quand on n'en a cure, comme moi, c'est inintéressant au possible. Bref. Petit bilan mitigé. En fait, j'ai davantage le sentiment d'avoir lu un exercice appliqué mais sans fantasie. Peu d'originalité. La plume est charmante, mais la lecture reste ennuyeuse. 

Ceci reste évidemment mon avis personnel. 😞

Harlequin - coll. &H - 2022

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/04/22

The man you need, de Lyssa Kay Adams

The Man You NeedJ'avais tellement hâte de retrouver le Bromance Book Club, en particulier le personnage de Mack, accessoirement le célibataire de la bande, charmant et séducteur, attentif aux moindres détails et soucieux de plaire au plus grand nombre. J'avais craqué pour lui !

Lorsque j'ai découvert la couverture du tome 2 de la série - argh - j'ai poussé un cri d'horreur. C'était comme flinguer exprès une lecture qui ne méritait pas d'être jugée de l'extérieur. Soupire. Mais je n'allais pas me priver d'un rendez-vous hautement attendu pour une enveloppe (même si ... ). Grrr. Dans ce roman, Braden Mack tient donc le premier rôle. Et l'on découvre un homme qui est tout le contraire de l'image qu'il donne. Ce n'est pas un tombeur pas un collectionneur. C'est un romantique invétéré qui se désespère de trouver son âme sœur ! Eh oui. Un soir, au cours d'un tête-à-tête en galante compagnie au restaurant, Mack croise la belle-sœur de son ennemi préféré (Gavin, vu dans Les hommes virils lisent de la romance). Liv, qui est chef pâtissière, déteste son patron. Obséquieux, désobligeant, faux. Après un service catastrophique, la jeune femme se fait d'ailleurs renvoyer. Parce qu'elle a été témoin d'une scène compromettante et qu'elle constitue une menace pour son boss. Mais ce dernier jure de ruiner sa réputation. Réaction de notre héroïne ? Volcanique. Liv est de toute manière déchaînée en toutes circonstances. Elle déteste les hommes (c'est lié à son père). Elle avait bien poussé sa sœur Thea à divorcer dans Les hommes virils... et ne décolère pas. Maintenant elle en veut à Braden Mack pour avoir précipité sa chute. Qu'importe s'il cherche à faire amende honorable en proposant de faire équipe contre son ancien patron. Un duo de choc qui promet de faire des étincelles !

À ce stade, c'est vrai que j'ai trouvé certaines scènes cocasses. J'aime d'ailleurs cette série pour son humour et ses répliques farouches. Les hommes sont tellement drôles. Ils assument leur penchant pour la romance et n'ont aucune honte à blablater des heures sur leurs romans préférés. Mack a un faible pour le suspense romantique, logique pour lui de vivre en vrai une aventure du même acabit. Seulement, le personnage de Liv est bougrement compliqué. Constamment sur la défensive. Limite hargneuse. Se comportant finalement comme ce qu'elle reproche aux hommes et n'hésitant pas à distribuer des étiquettes aux autres. Quelle ironie. Toutefois, Mack n'hésite pas à le lui faire remarquer. Lui, par contre, c'est un amour. C'est aussi un défaut car le gars n'est pas crédible dans son rôle de mec parfait. Il en devient trop lisse et trop cliché. Le contre-exemple du mec qui affiche sa superbe alors qu'il n'est que sensibilité et douceur. Hmm. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve ça factice. Son couple avec Liv en devient bancal, tellement la jeune femme est à cran. Elle cristallise toute la frustration d'une idylle passionnelle. Et moi, elle m'a usée ! Sérieux.

Quoi qu'il en soit, je réclame davantage de séances du Bromance Book Club, au risque sans doute d'effriter certains fantasmes (Braden Mack incarne désormais mon illusion perdue, snif). Les histoires de couple sont définitivement la faiblesse de cette série. Mais comme les réunions des hommes sont franchement désopilantes, ça vaut le coup de se lancer et de poursuivre l'aventure en si bonne compagnie. Allez zou ! ...

Collection &H, Harlequin - 2022, pour la traduction

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21/03/22

Les hommes virils lisent de la romance (Bromance Book Club #1), de Lyssa Kay Adams

Les hommes virils lisent de la romanceQuelle découverte digne de nom ! Imaginez un club de lecture tenu secret par des hommes qui n'assument pas leur passion dévorante pour les romans d'amour. Eh oui, pourquoi se priver ?

Gavin, notre héros du jour, est donc convié à rejoindre la secte pour se sortir de l'impasse. Son épouse Thea veut divorcer. Lui est effondré. Leur mariage dure depuis trois, quatre ans. Le couple a des enfants en bas âge (des jumelles). Mais la passion semble déjà morte. Ou disons que la dame n'est plus comblée sexuellement. Pire, elle a avoué qu'elle simulait depuis tout ce temps ! Entendez-vous le bruit de l'ego du mâle en miettes ? Haha. Ses potes ont pour lui la solution ultime : s'inspirer d'une romance pour reconquérir sa douce. L'expérience promet d'être cocasse mais - promis, juré - elle sera payante.

Si je devais conseiller ce livre au premier quidam, ce serait sans aucun doute pour les réunions des gars et leurs conversations délirantes. C'est à mourir de rire. À l'inverse, je suis moins fan des déboires du couple qui partent dans un excès de dramas. Bouh. Ça démarrait bien, c'était un peu tordu mais pourquoi pas. Sauf que la crise s'essouffle et donne une image pathétique des amoureux. Au final, leur problème : c'est le manque de communication ! Non ? Enfin, bref. Gavin et Thea sont saoulants mais le Bromance Book Club est à tomber par terre ! Que de scènes hilarantes. Que de belles paroles (ahem) sur notre société, les hommes, les relations, la romance, l'égalité des sexes, le plaisir et les rêves. Tout ça, tout ça.

M'en vais lire le suivant - The Man You Need - et pas seulement parce que j'ai (un peu) craqué pour Mack 🥰

HarperCollins, coll. &H, 2021 - Traduit par Angéla Morelli

⭐⭐⭐⭐ 😄


20/03/22

Toutes les étoiles mènent à toi, de Sophie Ranald

Toutes les étoiles mènent à toiJ'ai été immanquablement influencée par la série italienne (Guide astrologique des coeurs brisés) au moment de lire ce roman de l'anglaise Sophie Ranald !
Ici aussi, l'héroïne est une célibataire de trente ans qui se plaint de ses déboires amoureux, quand l'un de ses potes lui propose de sortir avec des gars selon leur signe astrologique.
Mais surtout il lui suggère de s'inscrire sur Tinder pour se remettre en selle ! Et là, c'est l'étalage de l'ignominie et de la dérision dans toute sa splendeur. Zoé ne tombe que sur des tocards ou des queutards.
Ses vraies rencontres, finalement, ont lieu dans la rue. Dans la vie réelle. Dans son quotidien. Au cours d'une manifestation. Au pub ou pendant une soirée Donjons & Dragons.
C'est pourtant loin d'être une comédie ultra rigolote. Certes, le parcours de Zoé prête à sourire mais ne masque pas non plus le versant réaliste de la quête amoureuse dans notre société moderne. Disons que c'est flippant, parfois triste et navrant. Même le romantisme est mort.
Et l'astrologie, définitivement mise au placard. L'obsession de Zoé pour interpréter les symboles me faisait penser à Alice & Tio (Guide astrologique des coeurs brisés). Ça ne sert pas l'histoire ni le roman. Mais ce n'est qu'un détail.
Attendez-vous donc à une pointe d'amertume dans cette histoire qui cherche la légèreté et la candeur : le chemin vers l'amour est parsemé de cactus et donne matière à quelques scènes cocasses. On s'en sort bien, si on aime l'humour pince-sans-rire et les situations ironiques.
Pour moi, ça restera une promesse de lecture en-dessous des (de mes) attentes.

HarperCollins, coll. &H (2022) - Traduit par Luce Michel

⭐⭐⭐ 😄

08/03/22

Rendez-moi Noël ! de Juliette Bonte

Oh, cette lecture ! 😋 De la gourmandise. De la folie. Et un château écossais. N'en jetez plus. J'ai plongé les deux mains jointes et j'ai passé un très, très bon moment. Sourire aux lèvres. Décors qui font rêver. Waouh, ça m'a fait un bien fou.

Rendez moi noelDonnez-moi des familles cinglées, des dialogues pas piqués des hannetons, des soupçons à la pelle, des regards noirs et des sourcils qui froncent tout le temps. Mais aussi des Forêts magiques, des ours cruels et des guirlandes lumineuses. Des lutins féroces. Des grannies avisées. Des secrets d'alcôve. Des collections maladives. Une fête païenne et des cœurs qui voudraient battre plus fort. Des grains de beauté sous l'œil et du chiffre quatre qui sauve tout.

Donnez-moi une comédie digne de ce nom, qui est pétillante et colorée. Qui se savoure toute l'année, et pas seulement en attendant Noël. Une comédie pleine d'entrain et de rebondissements. Enfin, une lecture qui dégouline de charme et qui montre la volonté de réconcilier (parfois) l'irréconciliable.

Entre les Burns et les Ferguson, les hostilités sont ouvertes dès lors qu'une famille annonce organiser les fêtes de Noël en leur nom propre. Exit les coutumes d'usage. Un vent nouveau va souffler dans la petite ville de Wick. Or, les chocolatiers qui tenaient le business jusqu'à présent voient rouge et jurent de se venger de ces aristocrates.

Grosse indignation aussi lorsqu'ils se voient accusés du vol de précieuses lettres historiques. Walter Burns n'a qu'à bien se tenir, car Robyn Ferguson va mener sa propre enquête et l'étouffer avec son Laphroaig ! Non mais, quel petit pétoncle prétentieux.

Dans les Highlands, on se bat pour ses traditions et on se défend de son intégrité avec un angélisme déroutant. Dans ce roman, les opposés s'attirent donc et font des étincelles qui donnent des étoiles dans les yeux ! Un pur bonheur. Divertissement assuré. C'était doux et savoureux. Merci Juliette B. !

HarperCollins, coll. &H  (2021)

#RendezmoiNoël #NetGalleyFrance 

⭐⭐⭐⭐ 😊

11/12/21

Cette année, on échange nos cadeaux... et nos vies ! de Maggie Knox

Cette année on échange nos cadeaux et nos viesL'histoire est un classique du genre : deux sœurs (jumelles) échangent leurs identités et vont vivre une semaine d'aventures riches en quiproquos et nouvelles rencontres.

Charlie travaille à Hollywood et anime une émission culinaire. Suite à un accident, elle perd temporairement le goût et l'odorat. Ne voulant pas que son contrat lui échappe, elle supplie Cass d'assurer son job incognito. Pendant ce temps, elle prendra les rênes de la boulangerie familiale en prétendant être sa jumelle. Pour toutes les deux, ce changement de vie va les conduire à réfléchir sur leurs ambitions et les choix pris au cours des dernières années. De retour dans sa ville natale, Charlie veut améliorer le quotidien de sa frangine mais enchaîne les maladresses. De son côté, Cass découvre les coulisses de la vie rêvée de Charlie Goodwin mais réalise la concurrence féroce et déloyale qui y règne.

De plus, les deux sœurs vont croiser des prétendants (un pompier et un médecin) qui vont ajouter de la confusion aux sentiments. Quel micmac ! Sans oublier les ex, les collègues, les voisins. Ou comment une solidarité entre sœurs va se changer en mascarade semée de pièges sans fin. Ça s'annonce folklorique ? Un peu. La lecture montre qu'il manque malheureusement un petit grain de folie à cette comédie romantique. Les personnages sont lisses, les chassés-croisés amoureux convenus. On se croirait dans un téléfilm type Hallmark avec un scénario poli à l'extrême mais pas foufou. Au fond, j'aurais aimé plus de piquant dans tout ça - tant pis.

HarperCollins - coll. &H - 2021 - comédie romantique - Traduit par Catherine Berthet

#Cetteannéeonéchangenoscadeauxetnosvies #NetGalleyFrance 

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29/11/21

Never Let You Go, de Laureline Maumelat

Never let you goQuelle histoire adorable et riche en émotions !

Son Master de droit en poche mais sans l'envie d'exercer la fonction d'avocate, Liv exprime son désir de se lancer dans une carrière d'illustratrice. Elle a un mois pour terminer son roman graphique et vient s'isoler au bord de la mer dans sa maison de famille en accord avec son père très exigeant. Sur place, Liv rencontre Solal. Son voisin tellement sexy qui vient à son secours alors qu'elle simule une noyade et qui s'emporte sitôt la supercherie découverte. Mystérieux et insaisissable, il n'a pas le temps pour les enfantillages et prévient illico la demoiselle de ne plus l'approcher. Liv fait tout le contraire car elle n'a qu'une idée en tête : le conquérir. Au diable ses rebuffades. Elle le veut, dans sa vie. Dans son lit. Dans son cœur.

Si au départ la demoiselle se montre irréfléchie et cabocharde, elle va également révéler un vrai fond sensible et très touchant. Mais d'abord, elle suit son instinct et n'écoute que ses envies. Elle est obsédée par son voisin grincheux (qui se refuse à elle). Sauf qu'un lien s'est déjà créé entre eux, au grand dam de Solal, et ce lien ne va jamais cesser de se tisser envers et contre tous les obstacles ! De son côté, Solal est un homme brisé. Au fil des chapitres, on va également découvrir son histoire ... pfiou, un cauchemar ! D'où ses sautes d'humeur et son attitude, disons-le, horrible. Le gars campe désespérément sur ses positions et enchaîne les volte-face. Hmm. Un cas désespérant. Au final, Liv va servir d'électrochoc et c'est un moindre mal pour un (grand) bien.

J'ai franchement savouré ma lecture. C'était doux, tendre, craquant. Les personnages sont attachants. Pourtant, ils sont longs à la détente et traînent à se comprendre. À se faire confiance. À rendre les armes. (Surtout lui.) Mais c'est une romance slow burn, pleine de folie douce et de mélancolie, de drames et de larmes, de rires et de cadeaux. Et puis ça se passe en bord de mer, en plein hiver. On entend le grondement des vagues et le vent qui fouette le visage. Me sentais bientôt comme à la maison. Bref. J'ai beaucoup aimé. Une découverte (auteure) que je vais suivre avec grand plaisir.

HarperCollins, coll. New Adult, 2021

#NeverLetYouGo #NetGalleyFrance

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22/11/21

F*** Eve, mon père Noël s'appelle Adam ! de Caro M. Leene

F Eve mon père Noël s'appelle AdamEncore un miracle de Noël ! Cette lecture nous embarque dans un petit village anglais où l'on cultive avec passion la tradition, les décorations et le folklore autour des fêtes de fin d'année.

Claire a choisi ce petit coin de paradis pour commencer sa nouvelle vie de maman divorcée. Avec sa fille Colleen (six ans), leur cocon est verrouillé mais douillet. Jusqu'au jour où un motard fait intrusion dans cette bulle.
Au départ, Adam est juste de passage. C'est le nouveau propriétaire de Claire mais, d'un malentendu à un autre, il fait l'impasse sur ce détail et ne décline pas son identité. Avec son charme naïf et enfantin, la petite Colleen va rapidement le dérider en l'intégrant dans leur vie.
Adam joue le jeu et ne cesse de reporter son départ. Jour après jour, il s'installe, apprend à connaître Claire et sa fille. Contre ses habituels principes de précaution, il s'attache. Pire, il s'engage !
Oui, parce qu'il faut préciser que cet homme torturé esquive toute forme de promesse et de projection. Lui vit au jour le jour et préfère fuir l'amour et ses sentiments. Le temps passant, il a bien conscience de sa duperie et s'emmêle les pinceaux à vouloir s'extirper de ce casse-tête sans trop de dégâts.

Voilà donc une très jolie histoire de Noël, plantée dans des décors ravissants. L'ambiance est mielleuse, gourmande et pleine de bons sentiments. C'était doux et tentant de s'y vautrer.

Cela manquait éventuellement d'humour - entre nous, ce titre ne peut détrôner l'inénarrable Cher père Noël, je voudrais un mec ! J'avais tellement ri, mais ri. C'était l'exemple parfait d'une comédie romantique pleine de peps et riche en dérision. La moisson 2021 est finalement plus sentimentale même si elle reste très charmante aussi !

HarperCollins - coll. &H - 2021 // Avec couverture verte bardée d'illustrations dorées 🎄

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,