09/12/14

Poupoupidours, de Benjamin Chaud

IMG_2531

« Petit ours se réveille un joli matin de printemps. Dehors, les oiseaux gazouillent, ça sent bon l'herbe fraîche. Comme il est tout seul chez lui, il décide de sortir faire un tour. Quelle joie de pouvoir enfin se dégourdir ses petites pattes ! Petit ours sait bien qu'il ne faut pas trop s'éloigner de sa tanière, mais quelle est cette chose qui brille derrière les arbres ?

C'est le soleil qui éclaire un chemin, un chemin que Petit ours n'avait encore jamais vu. Un chemin qui sent bon la noisette et qu'il a terriblement envie de suivre. Hop hop hop, Petit ours trottine dans les bois, court après un papillon, plonge sa truffe dans la mousse, et tout à coup il se retrouve devant un trou qui s'enfonce sous la forêt. Petit ours aimerait bien savoir ce qu'il  y a dedans... »

Dans quelle nouvelle aventure Petit ours nous entraîne ? Celle du cirque, pardi. Avec ses fabuleuses couleurs, ses acrobates, ses clowns, sa ménagerie, sa fanfare tonitruante, ses flonflons, ses lumières et ses étoiles... Le spectacle est mirifique, avec des détails, des fausses pistes et des décors somptueux en trompe-l'oeil et en découpes...

C'est aussi une histoire qui parle de naissance, d'arrivée surprise d'une petite sœur et d'un beau portrait de famille qui s'agrandit. Benjamin Chaud nous en bouche un coin, pour notre plus grand plaisir ! C'est inventif, drôle et pétillant. Cela donne envie de sourire tout le temps. Et avec un titre pareil, je ne vous pouvais que craquer.

Retrouvez aussi Une chanson d'ours et Coquillages et Petit ours  dans la même série ! 

Hélium, septembre 2014

IMG_2532  IMG_2533

IMG_2534  IMG_2535

Posté par clarabel76 à 09:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


20/12/11

★☆ 5 jours ★☆

IMG_6114

Catherine a reçu de son oncle Dingo un cadeau trépidant : un kangourou aussitôt baptisé Adélaïde. Le souci, c'est que l'animal a peur des klaxons. Lorsque toutes les deux se baladent dans la rue, c'est la panique générale et Adélaïde perd le contrôle en faisant des bonds dans tous les sens. Elles finissent par se poser chez la grand-mère, parce que le kangourou a du caramel collé aux pattes et qu'il est scotché au toit de la voiture. Pensant ramener tout ce petit monde à bon port, la mamie verra son automobile faire des bonds dans toute la ville lorsque Adélaïde flippera à nouveau en entendant tous les klaxons ! Cet album, initialement publié en 1962 aux Etats-Unis, est vintage dans l'âme et cela lui donne beaucoup de charme. J'aime énormément ! 

Un kangourou pour Noël, par James Flora (Hélium, 2011)

IMG_6117

Lui, c'était un petit ours.
En peluche.
Avec le dessous des pattes en velours rose,
deux boutons de bottine à la place des yeux,
trois points de laine à la place du nez.

Michka, le petit ours en peluche, quitte la maison d'Elisabeth, une petite fille capricieuse, et s'en va tout seul dans la forêt. Quelle joie de retrouver la liberté et de rencontrer le Renne de Noël ! Mais, en ce soir si particulier, chacun doit faire une bonne action, et Michka aura un bel élan de générosité...  

UN JOLI CONTE SUR LA MAGIE DE NOËL, MERVEILLEUSEMENT ILLUSTRE PAR OLIVIER TALLEC. 

Michka, un conte de Marie Colmot illustré par Olivier Tallec (Père Castor, rééd. 2011)

IMG_6118

Célestine insiste pour fêter le réveillon de Noël avec ses amis, mais Ernest traîne un peu la patte (ils n'ont pas les moyens, et ça coûte cher d'organiser un gros repas et d'offrir des cadeaux). La petite souris va alors lui montrer qu'avec peu, on peut aussi faire beaucoup : trouver l'arbre dans la forêt, le décorer avec des bouts de rien, faire ses cadeaux soi-même, avec des dessins, des chapeaux, et trouver la vaisselle qui manque là où on cherche à s'en débarrasser... Et c'est ainsi que le plus beau Noël aura lieu, chez Ernest et Célestine. Ce seront des chants, des danses, des histoires à raconter et la visite du Père Noël comme clou de la soirée ! C'est une belle leçon de tendresse, d'authenticité, de partage, de générosité et blablabla, que nous offre Gabrielle Vincent avec ses belles aquarelles. Pour moi, cet album renferme le vrai esprit de Noël (simplicité, chaleur, amitié) et ça fait du bien. 

Noël chez Ernest et Célestine, par Gabrielle Vincent (Casterman, rééd. 2011)