05/03/22

Hollowpox (Nevermoor #3), de Jessica Townsend

HollowpoxAlors qu'ils attendent leur train dans le Wunderground, Morrigane et Hawthorne sont attaqués par un Wunimal enragé. Bientôt, d'autres cas sont recensés et il faut se rendre à l'évidence : une véritable épidémie frappe Nevermoor. Les Wunimaux perdent peu à peu toute leur humanité pour redevenir des êtres sauvages, vidés de leur âme. Et ils semblent engagés dans une véritable chasse, dont la proie pourrait être Morrigane.

Sans surprise : ce troisième tome affiche les tours et détours classiques d'une intrigue jeunesse - l'héroïne agit de manière inconsciente pour sauver les wunanimaux soudain frappés d'un virus étrange. Sa prétendue malédiction semble être acquise, même si Morrigane trouve qu'on ne lui accorde pas assez le droit de tout explorer. Résultat, elle va braver quelques interdictions pour obtenir des réponses.

Voilà donc un schéma ordinaire pour une série qui remporte clairement tous les suffrages. Par contre, je viens d'apprendre qu'elle allait compter entre six et neuf livres. Et je ne m'y attendais pas du tout ! Pfff. Ça me coupe les pattes. Au fond, je ne partage pas l'engouement général (c'est comme pour la série des Gardiens des Cités Perdues), oui c'est sympa et plaisant à écouter mais ça reste basique.

Pourtant, j'aime énormément le Capitaine Jupiter Nord et l'affolant Ezra Squall (qui mériterait davantage de place et de considération svp). Sinon, j'ai trouvé ce troisième tome assez long à se mettre en place, avec des enjeux plutôt mous et peu stupéfiants. Seule la fin laisse supposer que la donne peut changer. J'hésite. 1. Je sens que je vais passer mon tour pour la suite. 2. Je n'aime pas du tout la couverture !

©2021 Éditions Pocket Jeunesse, pour la traduction française (P)2021 Lizzie

⭐⭐⭐.5

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


28/01/22

Le Syndrome du spaghetti, de Marie Vareille

Le Syndrome du spaghettiLéa est passionnée par le basket qu'elle pratique depuis toujours. Elle est entraînée par son père, lui aussi un ancien champion. Et son chemin semble tout tracé : la demoiselle vise l'excellence, pas moins. Elle se plie à une discipline stricte. Elle respire le basket. C'est son souffle de vie. Lorsque la sélection tombe, pour intégrer l'INSEP, elle est folle de joie. Pas à pas, elle touche au but ultime.

Et patatras, tout s'effondre. Tout ce qui était acquis n'est plus. Tout ce qui façonnait son univers et son monde rassurant est fissuré. Tout ce qui la motivait s'est envolé à jamais. Et comment une jeune fille de 16-17 ans encaisse tout ça ? En déconnant, bien sûr. Oh, pas méchamment. Léa se comporte juste différemment, elle va mentir ou édulcorer la réalité. Elle va se réfugier ailleurs pour ne plus affronter la tempête. Elle va choisir le déni. Elle fuit sa famille aussi. Même ses amis proches ignorent à quel point ça déraille... gare à la chute !

J'ai trouvé cette lecture extrêmement touchante et bien construite pour aborder les contrecoups du deuil et l'acceptation de tourner le dos à un rêve. On s'attache au parcours de Léa, même quand ça va mal et quand ses décisions sont erratiques. On suit son chemin en se demandant jusqu'où elle va pousser le bouchon. Car on lui pardonne tout. On a envie de lui tendre les bras et de la réconforter. J'avoue, j'avais le cœur lourd. Je me suis également sentie très proche de la maman ! Et j'ai aimé Amel, Nico, Tony, Oncle Ben... toutes ces âmes bienveillantes. 

Enfin voilà, j'ai aimé ce roman alors que j'avais hésité à le lire au départ (pas attirée par la couverture ni par l'histoire du basket). Finalement, j'ai été conquise. Je n'ai pas versé de larme, mais j'ai été profondément attendrie par les revers tragiques de l'histoire. Je crois avoir lu cette histoire au bon moment aussi. Ça m'a fait du bien, quelque part. Puisque c'est un roman positif et porteur, avant tout. Ne l'oublions pas !

©2020 éditions Pocket Jeunesse (P)2021 Lizzie

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29/09/20

Le livre perdu des sortilèges, de Deborah Harkness

Le livre perdu des sortilèges 1

Stop, déception ! Le roman est beaucoup trop long, avec une intrigue inexistante - ou tellement plate que je n'y ai trouvé aucun intérêt. L'histoire se base essentiellement sur l'idylle mielleuse entre une sorcière et un vampire - là encore j'ai soupiré d'ennui face à leurs balbutiements niaiseux.

Bref. Ce gros bouquin de 800 pages / 23 heures d'écoute n'a franchement aucun mérite si ce n'est d'inspirer étonnement et incompréhension concernant l'enthousiasme des lecteurs !

Pour la technique, l'interprétation m'a semblé assez inégale : Helena Coppejans est plus habile dans la peau de Diana, beaucoup moins avec Matthew. Son personnage en devient pédant et insupportable. Berk. Préférez Matthew Goode dans la série TV : il est excellent malgré la faiblesse scénaristique... ;-)

©2011 Deborah Harkness (P)2020 Audiolib

Diana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire.

Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : l'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment.

Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au cœur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

...

⭐⭐⭐

22/12/19

Le Wundereur (Nevermoor 2), de Jessica Townsend

Nevermoor WundereurMorrigane Crow a vaincu la malédiction et rejoint la Société magique Wundrous. Néanmoins, la découverte de Nevermoor n'est pas sans heurt : alors qu'on lui avait promis amitié, éducation et protection, Morrigane ne rencontre que méfiance et hostilité.

Pour rappel, ma lecture du tome 1 et blablabla.

Évidemment cette suite confirme le potentiel de la série. Cependant, celle-ci me fait vraiment trop penser à Harry Potter. C'est gênant dans le sens où... oui, on aime l'univers de Morrigane qui se rend cette fois dans une école pour jeunes talents. Elle prend même un train exprès pour s'y rendre et suit toute une procession qui rappelle les cérémonies d'accueil à Poudlard. Oui, oui, oui : ne dites pas le contraire, on pense très fort à vous-savez-qui.

Et puis Morrigane a un secret qu'elle doit protéger avec ses nouveaux camarades. Cela leur coûte aussi car ils sont soumis à un chantage odieux et doivent se plier à des exercices humiliants ou rageants. Parce que l'esprit d'équipe compte plus que tout. Pourtant, Morrigane a le moral dans les chaussettes car on lui a supprimé tous ses cours (à l'exception d'un seul). Il y a tant de non-dits autour d'elle que la fillette est paumée et qu'elle opte souvent pour les mauvaises décisions.

Il y a tant et tant de petits exemples qui font penser au petit sorcier... (oui, oui, oui, on y revient sans cesse) si bien que ça finit par enlever toute surprise à la lecture ! On ne doute plus, on sait, on attend et on se dit bah voyons... C'est vraiment ce que j'ai ressenti tout du long, même si j'apprécie beaucoup cette série que je trouve CHARMANTE et SYMPATHIQUE. L'influence HP reste tout de même trop marquante. Elle nous prive de cette excitation de nouveauté, cette envie d'extase et d'ébahissement. On a tout ça, c'est bien... c'est sûr mais ce n'est pas nouveau non plus, et ça me titille un petit peu.

Mais je lirai sans aucun problème la suite ! Hahaha.

©2019 éditions Pocket Jeunesse / Lizzie. Traduit par Juliette Lê (P)2019 Lizzie

Excellente lecture audio : performance de Helena Coppejans parfaite ! Univers fabuleux, imaginaire foisonnant... on vit une expérience riche et excitante. Sur ce plan, c'est très réussi ! 

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,