04/04/21

RoomHate, de Penelope Ward

RoomHateCe roman a failli passer à la trappe car j'ai longtemps peu apprécié la relation trop épineuse entre Justin et Amelia. Après s'être perdus de vue pendant dix ans, les deux anciens amis se retrouvent autour d'un héritage, plus hostiles et rancuniers que jamais.

C'est surtout Justin qui a la rage au ventre car il ne pardonne pas Amelia d'avoir fui sans donner de nouvelles. À l'époque, ils étaient inséparables, lui était fou amoureux d'elle, et puis plouf, du jour au lendemain, elle disparaît. Le gars a donc ressassé son amertume et n'est pas prêt à effacer l'ardoise. Oubliez les vacances d'été en toute tranquillité, car la cohabitation s'annonce conflictuelle. De plus, Justin est accompagné de sa petite amie (Jade) une comédienne pétillante qui ignore tout de leur passé commun. Elle va tenter de faire tampon entre eux mais en pure perte.

Si d'habitude j'apprécie ce schéma "je te déteste mais te désire malgré moi", ça a été moins évident pour le coup car il y avait trop de colère dans leur relation. Justin a vraiment un caractère de cochon (je le trouvais trop blessant et injuste). Et Amelia qui rentre dans sa coquille, ou qui cherche à l'amadouer et qui s'en prend plein la figure. Pfiou. Heureusement le miracle a lieu et la situation s'adoucit en raison d'un incroyable rebondissement. ♫♪ Come on, baby Let's do the twist ♪♫ À partir de là, le bougre est craquant. La relation de couple est attendrissante. Enfin. J'ai franchement adoré la deuxième partie. Justin conserve son masque de blaireau mais se révèle moins têtu et orgueilleux. Youhou. Ça devient du petit lait à boire et c'est drôlement bon ! En plus l'île Aquidneck est magnifique, l'homme est musicien et ça fait bim bam boum dans mon cœur. ♥

PS : le personnage de Jade est aussi la sœur de Chelsea / vue dans The Boy Next Door ?

Hugo Roman, coll. New Romance, 2017 pour la traduction (par Sylvie del Cotto)

 

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


27/03/21

Stairway to Heaven, de Delinda Dane

Stairway to heaven

Eh bien, quel enchantement ! Je ne m'attendais pas à prendre autant de plaisir avec cette lecture et ça l'a fait du début à la fin : gloussements en cascade etc. C'était excellent.

D'un côté on a une Heaven pétillante. De l'autre, un Tristan tatoué. Genre Adam Levine. Miam. Leur première rencontre donne le ton : lui est grincheux, elle légère et souriante. Ça n'aura de cesse de tricoter aussi finement et joyeusement.

Quel bien fou de plonger dans leur histoire, tout en tendresse, humour et séduction. La relation de couple prend son temps. On a le cœur qui chavire à maintes reprises. C'est magique.

Vraiment, ce roman a été une très bonne découverte qui m'a rappelé Soyons fous de Lisa Plumley (autre histoire réjouissante).

Et ça tombe bien car j'ai urgemment besoin de doudouthérapie // Nous sommes le 27 Mars - ça fait un an. 😢

Hugo Roman / Coll. New Romance / 2020

Il y a quelques années, Tristan était un autre homme. Désabusé , indifférent au succès immense qu'il rencontrait en tant que tatoueur et curieux de toutes les addictions : drogues, alcool, femmes.

Et puis tout bascule : Briar Rose, bébé d'un mois et fruit d'une nuit avec une inconnue, est déposée un matin sur le pas de sa porte, abandonnée par sa mère. 

Depuis, Tristan ne vit et ne respire que pour sa fille de quatre ans. Et s'il y a un sujet qu'il traite avec beaucoup de sérieux, c'est le choix de la personne qui prendra soin de son trésor lorsqu'il travaille au salon de tatouage. 

Quand il reçoit Heaven Harper pour un entretien, il sait d'office qu'elle ne sera pas retenue pour le poste de baby-sitter. Elle est désordonnée, maladroite et beaucoup trop attirante. Très loin, donc, de l'image qu'il se faisait de sa future Mary Poppins !

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22/03/21

Love and Other Words, de Christina Lauren

Love and other wordsEncore un nouveau registre dans lequel s'illustre le duo Christina Lauren : la fiction féminine (women's fiction).

Dans cette histoire, nous ne suivons pas une romance aux clichés répandus, mais nous suivons pas à pas la relation entre deux amis d'enfance qui tombent amoureux, qui s'embrouillent et qui finalement se retrouvent dix ans après.

Pour tout comprendre, il faudra un peu de patience. Soit, 430 pages de tendresse, de pudeur et d'émotion à raconter une amitié amoureuse qui s'épanouit tranquillement. Cela nous donne un roman agréable et très touchant.

Mais dans lequel je me suis un peu ennuyée - c'est moins sexy que la série Beautiful et moins drôle que Josh et Hazel. Oups. Cela commence pourtant très bien, mais au fil des pages le tempo devient plus lent et long. Et les personnages ont de gros, gros bagages.

Il y a en fait un gouffre entre les discussions sans filtre des deux amis de longue date, une attitude sans complexe à aborder des sujets parfois sensibles, et pourtant, entre eux, il y a aussi des non-dits, des années de silence, des questions sans réponse, des doute à foison. Très bizarre.

Comme quoi, l'amitié entre garçon et fille n'est jamais lisse. Toutefois, cela reste une relation authentique et bouleversante. Seulement, pour moi, ça manquait de peps et de légèreté. C'est juste une question de goût car l'ensemble est sympa même si j'attendais plus de fun.

©2019 Hugo Roman (P)2019 Audible Studios

Macy, interne en pédiatrie, prépare son mariage avec Sean. Lorsqu'elle tombe sur Elliot - son premier amour - la vie parfaite qu'elle avait construite commence à se craqueler. Jadis, Elliot était tout pour Macy. Un ami précieux et un véritable soutien après le décès de sa mère. La nuit où il lui a finalement déclaré son amour, il lui a également brisé le cœur. Dix ans après leur rupture, le hasard les réunit. Combien de temps faudra-t-il aux deux héros pour découvrir ce qui a provoqué leur rupture ? Ce qui a mal tourné ?

Le véritable amour ne disparaît jamais des cœurs. Un récit entre passé et présent, le lecteur ignore jusqu'à la toute fin de l'ouvrage, jusqu'au dénouement final, ce qu'a fait Elliot, ce qui a mal tourné. Elliot parviendra-t-il à percer le secret des dix années de silence de Macy et à se dépasser lui-même, pour la convaincre que l'amour absolu existe ?

C'est donc l'histoire d'un amour de jeunesse plein de promesses, entre deux adolescents, interrompu en plein vol et qui évolue onze ans plus tard, en une histoire d'amour forte et confiante, entre adultes.

 

 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/02/21

Step Brother, de Penelope Ward

Step BrotherCette lecture fait suite à The Boy Next Door qui concernait Chelsea (l'ex). Place maintenant au fameux Elec (tatouages, piercings, fumette, morgue et insolence). C'est du lourd.

Le garçon a 17 ans quand il vient vivre chez son père pour quelques mois. Sachant qu'il déteste sa belle-mère et la fille de celle-ci, la cohabitation s'annonce explosive. Il parvient même très vite à faire de leur vie un enfer.

Pourtant, Greta tombe sous son charme (sexy, interdit). Et ça, lui ne comprend pas. Plus il se montre odieux et tyrannique, plus elle s'accroche.

Un jour, il quitte la maison. Et c'est seulement sept ans plus tard qu'ils vont se retrouver. Lui est en couple avec Chelsea, Greta est toujours obsédée par lui. Bref.

Leur histoire reste toujours en suspens et c'est un peu le sentiment qu'inspire le roman. Ça pourrait être bien, mais on attend le moment de bascule (qui ne vient pas). Donc, grande frustration.

La romance est trop WTF et essentiellement basée sur la période trouble du lycée. Je ne m'y attendais pas du tout. Je suis aussi déçue par le personnage d'Elec. Il a souffert de la trahison de son père, mais n'hésite pas à reproduire les mêmes erreurs. Au secours.

Au fond, je préfère Chelsea !

Hugo roman, coll. New Romance, 2016

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Driven, de K. Bromberg

DrivenJe découvre tardivement cette série (en raison d'une longue période de diète car je n'en pouvais plus de la romance ces dernières années et maintenant je rattrape mon retard mouahaha).
Par contre, j'ai bien cru jeter mon livre aux orties tellement j'ai été déçue par la première rencontre du couple.
Contexte : lors d'un gala de charité organisé par la boîte de Rylee, la jeune femme est bloquée dans une remise après que la porte se soit accidentellement refermée sur elle. Crise de panique. Un étranger vole à son secours. Terriblement sexy et attirant. Hop, il lui vole un baiser auquel elle ne dit pas non.
Hmmm.
Même pas 50 pages lues et déjà une affaire bouclée ? Noooon.

Finalement, la nana va se ressaisir et rembarrer l'individu trop entreprenant. Ce dernier est en fait Colton Donavan. Pilote de course et tombeur notoire. Il affiche très clairement ses intentions, la belle se rebiffe (ouf).
Enfin, elle succombe assez facilement tout en étant prévenue que le type est allergique aux relations sérieuses et aux engagements sur le long cours.

Voilà, voilà.

Serait-elle assez naïve pour croire qu'il changerait d'avis à force de passer du temps avec elle ? Oui. Mais ne lui jetons pas la pierre car Colton se montre très convaincant. Ses gestes, ses paroles, ses sourires. Tout est troublant. On sent également le lien se nouer entre eux et on a vraiment envie d'y croire, nous aussi.
Pauvre Rylee. Elle avait pourtant été mise en garde mais le coup est bas. Pff. Maintenant je m'interroge sur la suite. Deux tomes. Mmmm. C'est beaucoup, non ? Cela signifie que la valse des hésitations va durer et durer et durer. Un pas en avant, deux en arrière. Un jour je souffle le chaud, le lendemain je souffle le froid.
Ça me fait peur ! Dois-je me lancer dans la suite ??? Ça vaut le coup ou pas ?

Pour l'instant, j'ai bien aimé ce premier tome (la faute au fantasme du pilote inaccessible). Certains points sont agaçants mais c'est de la romance donc il faut s'y attendre. Globalement la lecture a été plutôt distrayante. Est-ce que j'ai honte ? Oui, un peu.

©2015 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Marie-Christine Tricottet (P)2016 Audible Studios

  • Lu par : Ludmila Ruoso
  • Série : Driven, Volume 1
  • Durée : 12 h 55
  • Lecture divertissante et bien interprétée par Ludmila Ruoso.

Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire.

Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Beautiful Stranger (Beautiful #2), de Christina Lauren

Beautiful StrangerParce que j'avais bien aimé Beautiful Player, j'ai voulu donner une chance à ce roman qui figurait également parmi le lot trouvé en bouquinerie l'été dernier. Et ma foi, c'était pas si mal.

D'accord, c'est toujours aussi chaud chaud chaud (les chapitres s'enchainent et ne font guère l'impasse sur une petite scène explicite). En plus le couple se lance des défis avec des jeux coquins et affiche un penchant exhibitionniste. 🤨🤨🤨

Mais finalement, Sara et Max sont très attachants et ont réussi à m'embarquer dans leur histoire. C'est léger, sexy, drôle et divertissant. Pour changer, c'est la nana qui mène la danse et se sert de son apollon pour assouvir ses fantasmes.

Entre nous, Max Stella est hyper craquant. British do it better. ♥

©2013 Hugo Roman. Traduit de l'anglais par Margaux Guyon (P)2014 Audible Studios

  • Lu par : Ingrid Donnadieu
  • Série : Beautiful, Volume 2
  • Durée : 6 h 57 
  • Ingrid Donnadieu, la narratrice, fait le job. S'écoute sans souci.

Après avoir suivi les aventures de Bennett et Chloé dans Beautiful Bastard, voilà maintenant l'histoire de Sara Dillon, une amie de notre précédente héroïne et du séducteur anglais, Max Stella, rencontré à New York.

En rompant avec son petit ami infidèle, et filant s'installer à Manhattan, Sara a décidé de reprendre sa vie en main. Nouveau travail, nouvelle vie et nouvelle attitude : les hommes c'est fini, au moins pour une relation durable. À peine arrivée, elle va pourtant tomber sur un superbe spécimen masculin d'origine britannique, Max Stella, connu du tout New York pour son amour des femmes.

Jamais une seule n'a su le retenir. Jusqu'à Sara, et les photos coquines qu'elle le laisse prendre d'elle, il ne s'était jamais posé la question de construire un couple. Face au charme viril de Max, Sara sait que finalement elle ne renoncera pas à tous les plaisirs que les hommes peuvent lui offrir...

 

Maybe someday, de Colleen Hoover

Maybe somedayQuelle déception.

L'histoire n'en finit pas de s'enliser dans une bouillie de remords et de regrets larmoyants. Je n'en pouvais plus de supporter leurs jérémiades et souhaitais au plus vite mettre un terme à ce supplice.

Au départ cela s'annonçait plutôt bien - découvrant qu'elle a été trompée par son copain, Sydney est hébergée par son voisin Ridge qui lui propose également de composer avec lui les textes de ses chansons.

De fil en aiguille, cette proximité fait naître des émois amoureux qui leur sont pourtant interdits. En effet, Ridge a déjà une copine (Maggie) qui vit loin pour ses études. Leur histoire dure depuis cinq ans.

Voilà le tableau.

Et moi de hausser les sourcils jusqu'au plafond car cette romance sentait de plus en plus mauvais. Et les personnages n'ont cessé de me consterner dans leurs attitudes et leurs choix.

Bref. Une mauvaise pioche pour moi.

©2016 Hugo Roman (P)2017 Audible Studios

  • Lu par : Christèle Billault
  • Série : Maybe, Volume 1
  • Durée : 9 h  42
  • La voix de la comédienne est lassante, elle rend aussi les personnages très agaçants. Déception pour moi.

Comment rester insensible aux magnifiques mélodies qu'il lui joue à la guitare ? Et si le cœur de Ridge est pris depuis bien longtemps, il ne peut ignorer la force silencieuse qui le pousse lui aussi vers Sydney. Sauront-ils guérir de leurs blessures et écouter leur cœur ?

 

Posté par clarabel76 à 13:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12/12/20

The Boy Next Door, de Penelope Ward

The boy next doorSuite à une douloureuse rupture, Chelsea s'installe dans un nouvel appartement où vit un voisin irascible avec deux gros chiens bruyants. La première rencontre avec Damien résonne donc dans les couloirs de l'immeuble car Chelsea est excédée d'être réveillée à pas d'heure à cause des aboiements intempestifs. Et le fait qu'il soit très séduisant ne va pas affaiblir sa colère ! Non mais.

D'autres situations cocasses vont suivre et ainsi créer une connivence très forte. Mais la relation devient à la fois amicale et équivoque. Chelsea est obsédée par Damien qui ne semble pas insensible à ses charmes. Toutefois il a été clair : entre eux, ce sera juste de l'amitié. Rien de plus. Cette bonne douche froide va rendre folle notre demoiselle. Et on la comprend. Parce que c'est parfois vraiment bizarre entre eux.

Ceci dit, la lecture est agréable à suivre. C'était comme écouter une copine raconter son histoire sur un ton naturel et plein d'humour. Chelsea et Damien sont effectivement hyper craquants !

Là où j'ai fait la fine bouche c'est aux alentours de la dernière ligne droite - j'en avais assez des jérémiades, je te veux sauf que c'est impossible de t'infliger un tel poids - avant que tout se précipite (spoiler). Euh ? Encore et toujours ce même schéma. Pitié, soyons simples. Soyons légers et heureux sans abuser des clichés. Ce serait sympa.

Merci ! 😘

Hugo roman, coll. New Romance, 2018

Traduit par Elsa Ganem

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29/11/20

Make me bad, par Elle Séveno

PAS DU TOUT FAN DES COUVERTURES /// comme c'est souvent le cas chez cet éditeur. DOMMAGE.

Make me bad 1Surprendre son mec en train de coucher avec une autre ✓
Découvrir que cette dernière est également sa sœur ✓
Ne pas faire d'esclandre ✓
Pleurer dans les bras de ses copines ✓
Mettre au point un plan de vengeance ✓
Choisir le type qu'elle déteste le plus au monde comme complice ✓
Accepter d'être son jouet sexuel en échange ✓
Repousser ses limites pour remodeler son image ✓

Okay.

Je ne vous cache pas que ces détails scabreux m'ont souvent laissée dans une grande perplexité au cours de ma lecture. Mais je préfère en rire tellement j'ai gloutonné le roman en une soirée ! Oups.

Ça a fait comme pour Fight for Love - un plaisir coupable honteusement assumé. La faute revient entièrement au personnage d'Alexandre, qui est diablement sexy dans son genre (odieux et impérieux).

J'ai plus de doute quant à Laure et son évolution improbable. C'est au départ une gentille fille, qui s'écrase comme une crêpe et qui est un peu coincée. Et la voilà soudain métamorphosée en nana délurée et assoiffée de sexe. Euh ? Niveau crédibilité, on repassera.

Enfin, je dis ça. Mais si ça ne me convenait pas, je pouvais toujours passer mon chemin.

Bref. Ensemble perfectible mais follement aguicheur ! Yep. ​🤗​😙​

Hugo Poche, coll. New Romance, 2017

 

 

...Et la suite ! 

 

Make me bad 2L'histoire est toujours aussi tordue et malsaine - Laure veut assouvir sa vengeance jusqu'au bout. Quoi qu'il en coûte. ♪♫ Alex se montre de plus en plus réticent car ses sentiments ont évolué. Mais impossible de raisonner une jeune femme trahie par ceux qu'elle aimait. Comme si Laure ne croyait plus en l'amour.

Cette deuxième partie n'est pas racontée par Alex pour rien ! On découvre la vraie nature de notre don juan et on fond littéralement. Avec lui, pas de chichi romantique à deux balles. Les déclarations sont enflammées et jamais traditionnelles. Mais qu'est-ce que c'est bon !!!

Mes réserves évoquées dans le tome 1 n'ont certes pas bougé. Par contre, à travers cette lecture, j'ai beaucoup aimé la relation du couple. Le lien est fort, passionnel mais entravé par des barrières qui exacerbent la méfiance ou la prudence. Laure s'inflige une avalanche de souffrances, ses proches sont horribles et sa confiance bafouée. Alex marche lui aussi sur des œufs. Hmmm. Ajoutez une tension torride - c'est chaud, c'est même très, très chaud - et vous vous imprégnez de cette intensité au point de tourner les pages jusque tard dans la nuit

Ces deux-là ont su toucher mon cœur à leur façon. En fait, j'ai bien aimé cette rencontre alors que je n'aurais pas parié là-dessus ! ​😂​🥁​😉​

Hugo Poche, coll. New Romance, 2017

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26/11/20

Le Pacte, par Karina Halle

Le PacteTout dans ce roman pouvait me rebuter mais j'ai étonnamment beaucoup aimé ! On suit une histoire de trio dans lequel la frontière entre l'amitié et l'amour est vite embrouillée. Sujet sensible pour moi, et pourtant ça l'a fait. J'ai craqué pour Linden MacGregor aussi. Autre argument non négligeable.

Le jour de son vingt-cinquième anniversaire, Stéphanie accepte le pacte de son ami Linden. D'ici leurs trente ans, s'ils sont tous deux célibataires, ils se marieront ! L'idée semble débile et lancée à la légère. Que nenni. Témoin de cette parole insensée, James fronce les sourcils. Lui a déjà vécu une histoire d'amour avec S. jusqu'à ce qu'elle rompt en restant en très bons termes. Nul ne sait que Linden en pince aussi sérieusement pour S. mais affiche une réputation de tombeur pour masquer sa frustration. Et c'est vrai qu'il n'a jamais été pris au sérieux jusqu'à présent donc sa déclaration enflammée se noie dans les vapeurs d'une soirée alcoolisée.

Pourtant, le temps passant, les sentiments sont là. La narration alternée permet de suivre ce cheminement et tout son lot de quiproquos ou autres rendez-vous loupés. On a pleinement conscience de l'attirance physique qui se joue - ce n'est plus de la tension sexuelle à ce stade - c'est carrément érotique et on se surprend à retenir notre souffle dès que le couple s'effleure. Ohlala. Par contre c'est torride aussi quand ça s'y met. Ai-je déjà précisé combien Linden était irrésistible ? Bref. Cette lecture a su me toucher et m'enflammer. Ça ne s'explique pas, sinon que j'ai aimé cette sensation. L'ambiance et les personnages sont au top. Bon point aussi pour l'humour.

Hugo Roman / 2016 pour la traduction / Traduit par Caroline de Hugo

Collection New romance / édition Hugo Poche, 2017

 

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,