06/11/17

Pêle-Mêle : Buffalo Bill - Olivia joue les espionnes - La rentrée de Lison - Dis, pourquoi tu cries ? - Binek et Paupiette

Buffalo Bill

William Cody est un vieil homme sur le point de mourir, quand il reçoit la visite du Grand Esprit du Bison. Ce dernier souhaite l'interroger sur son parcours, et savoir s'il est fier de tout ce qu'il a pu accomplir dans sa vie. N'hésitant pas une seconde, William lui raconte en détails son existence riche en péripéties, son enfance à convoyer du bétail, son expérience au Pony Express, puis la guerre et son ralliement auprès du général Custer, l'essor du chemin de fer, la conquête des territoires, le massacre de troupeaux entiers de bisons, et enfin sa parade pour raconter l'Ouest sauvage selon Buffalo Bill... Au fil du dialogue, au-delà de toute condamnation, un mot vient finalement ponctuer cette vie incroyable - c'est le rêve. 

Cet album retrace avec brio le parcours d'une légende à travers une histoire palpitante et épique. On y trouve une certaine majesté dans ce grand format aux illustrations fascinantes, et bien évidemment une passion partagée pour le grand Ouest américain. Une magnifique lecture, qui fait voyager et bien évidemment rêver !

Buffalo Bill, de Taï-Marc Le Thanh & Lucile Piketty

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

Olivia joue les espionnes

Olivia est de nature coquine et turbulente. Un jour, elle surprend une conversation téléphonique de sa maman qui se plaint d'elle. C'est décidé, elle va prendre des mesures drastiques. Oh, oh, se dit Olivia, qui décide d'espionner plus loin sa maman pour éviter d'être prise au dépourvu. Cela se précise quand elle entend ses parents échanger quelques idées, comme l'expédier à un endroit qui serait “une véritable institution”. Après avoir pris des renseignements auprès de son maître, Olivia tire hâtivement des conclusions - elle va finir en prison ! Olivia se prépare donc, la mort dans l'âme, à quitter son cocon douillet pour subir sa terrible punition.

Quelle drôle d'aventure pour notre Olivia fétiche ! Où l'on découvre dans cette lecture combien est grande l'imagination des enfants et comme c'est vilain d'écouter aux portes. Le quiproquo est énorme et source de situations vraiment drôles. Une très chouette lecture. ☺

Olivia joue les espionnes, de Ian Falconer

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

La Rentrée de Lison

Place à une autre héroïne aussi espiègle et surprenante. Lison est une petite fille tellement impatiente d'aller à l'école, qu'à la veille de la rentrée, elle est excitée comme une puce et fait des bonds sur son lit jusqu'au bout de la nuit, si bien qu'au réveil c'est la soupe à la grimace. En classe, Lison apprend à vivre avec ses camarades, à partager, à faire des dessins et à ne pas déborder sur la feuille du voisin, à épater la galerie pendant la récré, à dire des gros mots en gloussant, à donner des baisers dégoûtants, à se fâcher avec sa meilleure copine, à ne pas salir sa blouse et à exprimer sa fibre artistique en jouant de la musique...

C'est simple, mais impayable. Ce sont 14 histoires courtes, mais qui font mouche, car elles épinglent toutes avec humour et tendresse des moments privilégiés dans la vie des jeunes écoliers. Il n'est pas une histoire qui leur évoquera quelques souvenirs ! C'est léger et d'une justesse remarquable. Existe aussi : Les nuits de Lison.

La rentrée de Lison, d'André Bouchard

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

Dis pourquoi tu cries

C'est l'histoire d'un coq qui se met à chanter tôt, beaucoup trop tôt. Ses camarades de la ferme sont paumés, mais rouspètent. Les uns après les autres, ils viennent donc s'époumonner auprès du coq pour former une chorale tonitruante et tapageuse. Quelle cacophonie ! Heureusement, la poule vient remettre de l'ordre dans cette monstrueuse pagaille.

Non seulement l'histoire est très, très drôle, mais elle se découvre aussi par la magie du pop-up et un graphisme percutant. Un album qui inspire de la joie et du rire. À découvrir dans le même registre : Dis, pourquoi tu boudes ?

Dis, pourquoi tu cries ? de J.R. Catremin & Arnaud Roi

seuil jeunesse, 2017

 

------------------------------------

 

 

Binek et Paupiette dans le temple maya

On ne compte plus les albums qui deviennent de véritables jeux de piste, sous forme de labyrinthes à décortiquer, comme cette histoire de Binek et Paupiette dans le temps Maya. Le jeune garçon a perdu son chien, qui adore courir dans tous les sens et faire tourner en bourrique son jeune maître. À lui de le courser dans les couloirs du temple, et même à travers la jungle, croisant sans frémir des créatures féroces, et des éléments en furie.

Avis aux aventuriers : accrochez-vous ! Cela tourbillonne et ça bouillonne tous azimuts. Cela nous entraîne dans un univers foisonnant de détails et d'illustrations confondantes. Il faut garder l'œil ouvert et l'esprit en éveil. En bonus, chaque double page comprend un défi supplémentaire sous la forme de "cherche et trouve" un symbole maya, un masque rituel, un singe voleur ou un serpent. Une lecture qui vous calme un môme pendant un bon moment. ☺

Binek et Paupiette dans le temple Maya de Krzysztof Laniewski-Wollk

De la martinière J., 2017

  


21/11/12

L'histoire du soir #21 : Olivia, reine des princesses, par Ian Falconer

IMG_8221

Olivia est en pleine crise d'identité. Fatiguée d'être comme les copines qui veulent toutes être des princesses, Olivia entre en rébellion. Car elle a bien l'intention de cultiver sa différence et d'aller à contre-courant. Résultat, elle se cherche mais ne trouve pas LA solution idéale. Il faut dire, aussi, que les princesses sont partout, même dans les livres pour enfants. Trop, c'est trop.

Après une bonne nuit de sommeil, ponctuée par d'intenses séances de réflexion sur ce qu'elle voudrait et pourrait accomplir, Olivia a finalement trouvé sa vocation : devenir la reine des princesses !

Quel régal de se plonger dans les aventures d'Olivia ! C'est une série d'albums qui ne manque ni d'humour ni d'esprit, l'héroïne est très attachante, toujours à la pointe des modes et des contestations, elle observe le monde et revendique le droit d'avoir sa propre opinion. C'est très drôle, très vrai aussi ... et ça fait tout le temps sourire, du début à la fin, rien que parce que les expressions d'Olivia sont jubilatoires. Et puis cette couverture aux tons pastel est tout à fait charmante !

Olivia, reine des princesses - par Ian Falconer (Seuil jeunesse, 2012)

IMG_8222

IMG_8223

IMG_8224

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

05/09/09

Un dîner surprise, Olivia et la cerise sur le gâteau !

 

 

en cette rentrée, il y avait quelques albums jeunesse qui me disaient bien, des rendez-vous attendus, comme le p'tit dernier de mademoiselle zazie par exemple, plus : le prochain la fée coquillette, deux nouveaux rita et machin et la mélodie des tuyaux de benjamin lacombe (tout ça, en octobre, yep !), mais voici déjà :

le dîner surprise, par astrid desbordes et pauline martin, toutes deux coupables des rêveries d'un hamster solitaire, mon lien ici pour se rappeler cet album que j'avais beaucoup aimé.

le_diner_surpriseCette fois, l'histoire est un peu moins surprenante. Cela raconte une étrange soirée durant laquelle la poule attend ses invités, l'ours, l'écureuil et la souris, pour déguster un gâteau au fromage frais, avec des baies et des grains de sucre. Premier contretemps, un invité surprise frappe à la porte qui s'ouvre sur un loup frigorifié (la neige tombe à gros flocons). Notre bonne poule l'invite à prendre un thé chaud pour se réchauffer. Elle l'installe dans la cuisine. Deux secondes après, on frappe de nouveau à la porte. C'est l'ours, avec sa petite motte de beurre, et aussitôt il affiche une mine déconfite face à son hôtesse et son gâteau au fromage et il part en courant. La poule s'étonne, de plus cela se répète avec l'écureuil et la souris. C'est triste pour elle, tous ses efforts pour une soirée exceptionnelle, avec un mets savoureux, non pas une soupe à la carotte. Elle se confie au loup, lequel a repris du poil de la bête. Hmm. Trop naïve, notre poule ? A vous de juger. C'est beaucoup moins drôle (piquant) que les rêveries d'un hamster solitaire, mais c'est tout à fait charmant. On sourit, surtout.

albin michel jeunesse, 2009 / 10€

*-*-*-*-*

oliviaplace maintenant à l'incontournable de la saison, j'ai nommé : Olivia qui revient en une version tout-carton du premier opus des aventures de cette petite cochonne (lauréat du prix baobab de l'album en 2000).

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas relu Olivia, aussi ce fut un grand plaisir de m'y replonger. Maintenant, je vous le confie, Olivia et ma miss C., même combat. Deux fillettes douées, pleines d'énergie, épuisantes pour leur entourage, curieuses, gourmandes, bavardes et j'en passe. Deux petites scènes m'ont fait penser à ça : Le matin, quand elle se lève, elle emmène le chat, elle se brosse les dents, se coiffe et remmène le chat. (Chez nous, vous imaginez juste un chien noir.) Après un bon bain, et un bon dîner, c'est l'heure d'aller au lit. Mais, bien sûr, Olivia n'a pas du tout sommeil. "Maman, juste cinq livres ce soir", dit-elle. "Non, Olivia, un seul. - Quatre, alors ? - Deux. - Trois ! - D'accord, trois, mais c'est tout."
Je vous dispense (faute de mieux) des illustrations qui sont un atout complémentaire à cette lecture. C'est tout bonnement drôle, une bouffée d'air frais rien qu'à contempler, et le reste sert un peu de légende qui vous tire le sourire jusqu'aux oreilles.

Seuil jeunesse, 2009 / 10 € . Mel de La soupe de l'espace en parle ici.

*-*-*-*-*

attention, dernier point de contrôle : une nouvelle enquête de l'inspecteur Lapou droit devant !

cerise_gateauVous prenez un gâteau au chocolat, une cerise qui se fait la malle de sa branche, une foire d'empoigne et beaucoup, beaucoup de gourmandise autour. Remuez, ou tournez les pages, et vous obtenez un savoureux moment à parcourir toute seule, comme une bonne maman égoïste, après tout, se faire plaisir est un gage de lutte contre le vieillissement précoce. (C'est juste moi qui le préconise. Mais je suis sûre de ne pas me tromper !)
Comme d'habitude, il n'y a pas franchement d'enquête, l'inspecteur Lapou est plus débonnaire que jamais, il suit le mouvement, et son flegme ne le quitte pas une seconde. Tant mieux, cela rend la lecture piquante et décalée. Oui, j'aime beaucoup. En bonus, cette fois nous avons droit à la recette de la cerise sur le quatre-quart (très facile).

Gallimard jeunesse, coll. Giboulées, 2009 / 7€

Pour les plus jeunes, il y a aussi l'âne Trotro mène l'enquête, façon Club des Cinq sur la piste du goûter disparu. Et celui-ci ne coûte que 2€ !

trotro_mene_lenquete