28/03/19

Killer Game, de Stephanie Perkins

J01661Voulant faire table rase du passé, Makani est venue vivre chez sa grand-mère à Osborne, petite ville du Nebraska, où l'attend une existence insipide. Mais quelques jours avant Halloween, le lycée apprend qu'une élève a été assassinée chez elle. Un meurtre d'une rare violence bientôt suivi par d'autres !

Pour Makani et ses amis, l'occasion est trop belle pour papoter et spéculer. Qui et pourquoi ? La liste des victimes s'allonge, la police n'a aucune piste mais rappelle aux ados la plus grande prudence. Bien entendu, Makani fonce tête baissée vers l'interdit et ainsi s'amourache du frère de l'inspecteur. Ollie est un garçon étrange, un peu fuyant, qui a teint ses cheveux en rose délavé. Ils ont eu une brève liaison l'été dernier, puis ont coupé les ponts sans explication. Aujourd'hui ils se flairent à nouveau et ne tiennent plus compte des mises en garde.

Ancienne amatrice des Slashers des années 90-2000, je ne pouvais ignorer ce roman dont l'efficacité était programmée. En effet, même si l'histoire est carrément gore et cousue de fil blanc, elle vous obsède et ne vous lâche plus jusqu'au point final. On gobe tout, même le creux, le niais, le stupide. La romance entre Makani et Ollie vous semble inopportune ? C'est vrai. Mais on gobe tout. Même le raisonnement du serial killer ou le dénouement carnavalesque... Ha, ha. Après tout, ça se lit tellement vite. Et les mises à mort sont vachement détaillées : sauvages et sanguinaires. Bleh. Rien que par curiosité, ça vaut le coup de flipper sous la couette !

Un roman d'horreur à la Scream : redoutable et impossible à refermer. Oh yeah.

Gallimard jeunesse (2019) - traduit par Isabelle Troin

Illustrateur de couverture : Emmanuel Polanco

 

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05/02/19

Crossing the Line, de Simone Elkeles

Crossing the LineRyan est passionné de boxe mais se sent incompris chez lui : sa mère noie son désarroi dans l'alcool, son beau-père (flic) est tyrannique et plein de mépris. Le garçon fuit donc au volant de sa voiture, avec ses maigres économies en poche, pour franchir la frontière du Mexique. Son but : rencontrer un boxeur d'anthologie et le convaincre de devenir son entraîneur. Au lieu de ça, c'est sur Dalila Sandoval qu'il se cogne.

Dalila a toujours évolué dans un monde préservé : son père est un grand avocat, sa mère œuvre pour le bonheur familial. Son destin est tout tracé car elle a prévu de poursuivre ses études de médecine pour devenir chirurgien cardiaque. Par contre, elle ne supporte pas d'être surprotégée ou de paraître faible. C'est une coriace, comme elle le répète souvent. La preuve, elle n'hésite pas à rembarrer quiconque aurait l'indécence d'agir héroïquement auprès d'elle.

La rencontre entre Ryan et Dalila est forcément explosive. Ils n'étaient pas voués à se connaître, mais le destin en a décidé autrement. Le monde autour d'eux s'effondre, la guérilla entre gangs est plus redoutable que jamais, la jeune fille s'inquiète pour ses proches, suspecte son père et s'interroge sur son ami d'enfance. Je ne sais pas ce que cherche à raconter l'auteur mais c'est cousu de fil blanc. En fait, tout est déjà vu, archi vu et revu. On nous ressort les mêmes vieux clichés en se disant que ça va émoustiller la lectrice : un beau gosse au sang chaud et une petite nana survoltée, deux galaxies opposées, bing bang assuré. Ajoutez une obsession pour la boxe : des coups, de la sueur, des pectoraux et du swing (car la boxe est affaire de rythme et de chorégraphie, amigo). Ça peut fonctionner auprès d'une audience débutante, moi je regrette les frères Fuentes. C'était plus rigolo, quand même. Là, on a une fin courue d'avance et servie sur un plateau d'argent. Tellement prévisible. J'ai à peine haussé un sourcil.

La Martinière J. (2019) - traduit par Isabelle Troin

Résultat de recherche d'images pour "resigned sigh gif"

Posté par clarabel76 à 23:30:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

04/04/17

5 Mondes, tome I : Le guerrier de sable, par Alexis Siegel & Mark Siegel

Superbe saga, dont voici le premier tome introduisant de fabuleux personnages, confrontés à une épopée étourdissante mais palpitante ! J'ai immédiatement flashé sur cette jolie couverture colorée, aux allures enfantines, et riche d'une promesse d'évasion et d'aventure dont on savoure chaque minute, chaque page et chaque détail.

5 mondes

Plutôt que de vous planter le décor, lequel mérite d'être découvert en toute innocence, sachez que cette histoire vous propulse dans un imaginaire flamboyant, avec des planètes et des civilisations malades, menacées d'extinction et fragilisées par une guerre imminente. Le seul moyen pour sauver cet univers interplanétaire serait de rallumer les cinq phares emblématiques des cinq mondes ancestraux. Mais la dernière élue appelée à accomplir cette mission a hélas disparu. Il s'agit de la sœur de notre pétillante héroïne, Oona Lee, qui est encore une apprentie danseuse de sable, assez médiocre et maladroite. Elle est pourtant convaincue qu'en retrouvant Jessa, leur avenir à tous sera sauf. Les événements se précipitant, Oona Lee est elle aussi poussée vers son destin. Mon Domani, le monde mère, est pris d'assaut par des ennemis assujetis à une force noire et invisible. La jeune fille est plus que jamais résolue à retrouver sa sœur et s'entoure de nouveaux amis, An Tzu, un gamin des rues atteint d'un mal étrange, et Jax Amboy, un athlète superstar grièvement blessé lors de son match.

C'est donc ensemble qu'ils vont changer le cours des événements, en affrontant des adversaires redoutables, mais surtout en bousculant leur propre avenir, car de nouvelles révélations vont éclairer leurs choix et leurs idéaux, bouleversant un peu plus les cartes des 5 mondes. L'histoire aussi laisse épanouir de nouvelles perspectives, grâce à un scénario limpide mais habilement tissé, qui installe le lecteur dans une délicieuse posture et le kidnappe avec son consentement. C'est avec excitation, ravissement et bonheur qu'on suit cette folle épopée, entre aventure, science-fiction et quête initiatique, sans oublier une dimension écologique distillée avec intelligence et subtilité pour une meilleure prise de conscience du danger qui met toujours en péril notre mode de vie. C'est une lecture éclatante, avec une intrigue passionnante, un graphisme et des couleurs fascinants, des personnages aux secrets à peine dévoilés, des questions, des interrogations, des solutions poignantes... Deux autres tomes vont paraître, respectivement en 2018 et 2019.

Rappelons aussi que Mark Siegel s'est déjà rendu coupable d'une petite merveille, en l'occurence Sailor Twain ou la Sirène dans l'Hudson, un roman graphique rigoureux à l'atmosphère ensorcelante. Pour jeunes et moins jeunes, les 5 Mondes n'attendent qu'à être explorés ! 

Gallimard Jeunesse, Bandes dessinées hors collection - Trad. de l'anglais par Isabelle Troin. Illustrations de Xanthe BoumaMatt Rockefeller et Boya Sun / mars 2017
Dès 9 - 13 ans