05/10/21

Vicious (Sinners #1), de L.J. Shen

Disponible en format audio ! 

Vicious

“Sacrifices were like vices. You made them, gave up something good, in order to get something better.”

************

Vicious. C'est le nom que Baron Spencer s'est choisi pour parler de lui-même. C'est un homme froid et cruel. Une âme sombre et désabusée. Dix ans plus tôt, Millie a encaissé ses sautes d'humeur, supporté ses délires et ses humiliations. Elle lui a tenu tête et il a détruit sa vie en la forçant à tout plaquer (son petit copain, sa famille et la Californie). Le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille, Millie sait qu'il est venu la chercher. Elle ne se fait pas d'illusions, rien ne l'arrêtera. Mais Emilia n'est plus l'adolescente aux émotions pures et aux idéaux romantiques. Elle ne le laissera plus dicter ses choix.

Ce que j'aime dans les romances de LJ Shen, c'est que ce n'est jamais nunuche ! C'est grossier, rude, sexy, obscène et indécent. Puis d'un seul coup, c'est tendre, doux, terriblement sentimental et renversant. Un vrai ascenseur émotionnel. La relation entre Vicious et Emilia joue sur cette tension de haine et d'amour, ce qui rend leur rapprochement chaud bouillant. Mais si la liaison est explosive, elle est assurément profonde et drapée de faux-semblants.

On a vite compris que Vicious est dingue d'Emilia et qu'il lui en fait baver exprès pour se préserver. Le type est ravagé de l'intérieur, il n'accorde sa confiance à personne (sauf à ses potes) et il refuse d'admettre ses sentiments. Nul n'est dupe de ses stratagèmes, mais tous observent l'idée faire son chemin non sans cynisme. De son côté, Emilia a cessé d'être naïve - Vicious ayant brisé ses illusions. Elle prétend désormais être plus revancharde alors que sa fraîcheur et sa spontanéité demeurent intactes.

Résultat, c'est torride et sauvage entre eux. Et c'est très, très bon. On a une romance sans concession et riche en sensations. Une lecture intense, vibrante et électrique. Miam ! C'est aussi le premier livre qui introduit les Four Hot Heroes (cf. Sulfurous pour rencontrer Jaime). Et franchement, j'en redemande.

©2017 Vi Keeland (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Jérôme BerthoudEve Reinquin
  • Durée : 10 h 15
  • La performance audio est plutôt bonne. En fait, c'est difficile d'écouter une femme jouer le rôle du personnage masculin, et inversement. Le comédien s'en sort mieux dans cet exercice car la voix de Vicious dans la bouche d'Eve Reinquin est ... loupée. Ridicule. Mais elle incarne une Emilia LeBlanc très franche et convaincante. Jérôme Berthoud tire son épingle du jeu.
  • J'ai globlament apprécié mon écoute, malgré mes appréhensions. Car j'étais très, très heureuse de découvrir L.J. Shen dans le catalogue français d'Audible. Non sans une certaine appréhension. J'ai toujours l'angoisse des interprétations hasardeuses ou contraignantes à l'oreille. Parfois ça passe, parfois ça casse. J'espère que la suite sera disponible prochainement !
  • Merci Audible Studios 

⭐⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,