05/01/21

Enquête au collège (L'Intégrale 2), de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Enquête au collège L'Intégrale 2Quelle excellente lecture audio !

La performance du narrateur rend l'expérience exaltante - les intrigues sont entraînantes et pleines d'humour.

Tout d'abord, Rémi et Mathilde sont embarqués dans une chasse au trésor et partent en quête d'une mystérieuse statuette égarée dans les châteaux de la Loire. Puis, direction l'Écosse sur l'invitation de leur ami P. P. qui nourrit l'ambition non démesurée de résoudre les secrets du Loch Ness.

Un régal. L'aventure se boucle sur  un concours d’inventions présidé par un étrange milliardaire belge. Ou encore un rendez-vous de folles péripéties, à la fois cocasses et palpitantes. 

Pour compléter le tableau, n'oublions pas la figure iconique de Pierre-Paul Louis de Culbert, dit P. P. Cul-Vert, « un Himalaya de vanité, l'un des derniers sommets invaincus de la bouffissure humaine ». Hahaha. Ce personnage vaudrait à lui seul qu'on s'arrête pour découvrir cette série.

Après tout, cette série réjouissante convient pour tous les âges. Je ne m'en lasse pas. ♥

©2013 Editions Gallimard Jeunesse (P)2019 Editions Gallimard Jeunesse

Cette intégrale comprend les trois titres suivants : "Sur la piste de la salamandre"- "P.P. Cul-Vert et le mystère du Loch Ness"- "Le club des inventeurs" 

Jeux de piste, énigmes zoologiques et prototypes géniaux... Que de défis pour l’extravagante intelligence du fantastique P. P. Cul-Vert ! Et que de dangers en perspective pour ses deux gardes du corps, Rémi et Mathilde !

 

Posté par clarabel76 à 18:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12/10/20

Magnus Million et le dortoir des cauchemars, par Jean-Philippe Arrou-Vignod

A63890Je ne suis sans doute pas la plus objective concernant cet auteur dont j'adore les romans, les histoires et l'humour mais Magnus Million est sans conteste une lecture enthousiasmante & pleine de surprise.

Le roman s'ouvre sur une note de suspense, avec du mystère et des frissons au cours d'une attaque nocturne. Seuls indices : des plumes éparses sur un sol enneigé et perlé de sang. BRRR. Puis l'histoire s'installe doucement et nous rencontrons Magnus.

Magnus Million est un rouquin de quatorze ans au physique encombrant et particulièrement maladroit. Un héros ordinaire par excellence. Son père est richissime, sa mère disparue. Seule sa gouvernante se soucie de lui... et ça lui convient très bien. Il est également sujet à des crises de sommeil qui vont lui jouer des vilains tours (entrée fracassante pour un examen) si bien que le gamin va récolter des heures de colle par milliers. Il est alors expédié manu militari dans le dortoir des élèves les plus indisciplinés de son lycée. Ils sont rudes, ils sont bagarreurs, ils se sentent rejetés et exclus du système, ils n'ont plus rien à perdre.

Dès lors, l'aventure s'élance. Car des faits étranges surviennent sous le nez du garçon mais ne lui semblent pas inquiétants sur le moment. C'est peu après les vacances de Noël que l'angoisse enfle et que la réalité lui saute à la gorge !

HALALA. La narration est toujours aussi entraînante et tourbillonne avec allégresse en variant les émotions. Résultat, on frémit, on sourit, on tourne avec curiosité les pages pour connaître la suite, on s'attache aux personnages, on s'étonne des nouvelles révélations. On se sent merveilleusement bien. Dans cet univers fascinant, teinté de zones floues, de zones sombres, de personnalités éclatantes (il faut rencontrer l'étonnannte Mimsy Pocket par exemple), on s'imprègne des bonnes ondes du roman et on ne veut plus quitter ce cocon.

C'est une lecture fabuleuse. Tout simplement. (Qui a dit que j'ai trop tardé pour y plonger ? Regard courroucé. Chut. Doigt sur les lèvres. Ne dites rien. Je sais.) SOUPIR. 

Gallimard Jeunesse, 2011 - Magnifique couverture illustrée par Karim Friha  

Dortoirs, cauchemars, chambard et humour noir... Un ton unique, une galerie de personnages attachants, une aventure palpitante. Après Une famille aux petits oignons, Jean-Philippe Arrou-Vignod quitte l'autobiographie pour le roman fantastique. Inutile de chercher sur la carte le grand-duché de Sillyrie, il n'existe pas. Vous y reconnaîtrez un peu de la Syldavie de Tintin, comme vous retrouverez sans doute, dans les orphelins du sinistre pensionnat de Friecke, quelque chose des Disparus de Saint-Agil ou des enfants perdus de Dickens !

Prix Mickey roman 2011
Prix Al terre Ado

 

05/07/19

Pêle-mêle : Comment Akouba inventa l'écriture - Le bon côté du mur - Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

J00293

Dans le village d'Akouba, les enfants sont tous frappés d'une étrange maladie : tout ce qu'ils apprennent le jour s'évapore dans la nuit. Chaque matin, leur maître est dépité face à ses élèves amnésiques.

Akouba, qui a soif d'apprendre, cherche une solution : graver des chiffres dans le sable ou sur une tablette... Mais ses tentatives ne sont guère concluantes. Puis il remarque la technique de sa mère qui, à base de poudre de noix, est capable de teindre les vêtements et les foulards de la maison.

Le lendemain, Akouba a tout oublié des leçons de son maître mais il a enfin trouvé le remède pour rattraper le temps perdu.

Cette histoire de transmission et de savoir est admirablement racontée par Jean-Philippe Arrou-Vignod et résonne comme un hymne à l'écriture à travers un conte universel et malicieux. Une belle histoire mise en lumière par Tali Ebrard.

Comment Akouba inventa l'écriture, par Jean-Philippe Arrou-Vignod & Tali Ebrad

Gallimard Jeunesse, 2019

================================

J01788

Un mur sépare ce livre : à gauche, le petit bonhomme assure qu'il est du bon côté, plus calme, bien planqué, à l'abri de tout danger. En effet, de l'autre côté du mur, il y a des fauves et surtout un ogre qui rêve de tout dévorer.

C'est du moins ce que raconte notre petit bonhomme... qui ne réalise pas la montée des eaux, les bestioles qui nagent, qui avalent, qui croquent... Et l'eau, toujours, continue de monter.

Tel est pris qui croyait prendre ! Ou l'exceptionnelle destinée d'un petit bonhomme aux idées trop arrêtées.

Cette histoire est aussi un beau pied de nez aux préjugés et aux trouilles répandues sur le vivre ensemble, entre nous, loin des autres, derrière nos lignes et nos frontières. C'est raconté avec beaucoup de tendresse et d'ironie pour une lecture vraiment, vraiment hilarante. Franchement TOP.

Le bon côté du mur, par Jon Agee

Gallimard Jeunesse, 2019

================================

J01964

Jean fait sa rentrée en cours préparatoire, avec un peu la trouille au ventre. Quand la maîtresse demande à chaque enfant la profession des parents, Jean s'inquiète et répond dans un souffle : "Mon père est patron, ma mère secrétaire".

En vérité, cette dernière est depuis longtemps absente car elle voyage autour du monde. Et c'est à la petite voisine, Michèle, qu'elle envoie des cartes postales à faire lire au garçon. Très vite, Jean se prend à rêver... Buffalo Bill, les cowboys, les indiens, il en a des étoiles plein les yeux.

L'histoire de Jean est un fabuleux mélange d'innocence et d'émotion, ponctuée par les jeux d'enfant, l'insouciance, les rires, mais aussi les espoirs insensés. Sa maman lui manque, mais Jean n'ose pas se confier à son père ou à sa gouvernante (Yvette, la reine du chocolat glacé). Il compense plutôt par son imagination débordante, même si ça ne trompe pas le lecteur non plus !

L'histoire est belle, adorable et émouvante. Elle évoque aussi la tendre nostalgie des années 70 (ah, ces fameuses tirettes !). C'est dégoulinant de tendresse, de fraîcheur et de mots couverts. On ne dit pas, on chuchote. Tout ça raconté sous le format d'une bande dessinée, entre fausse candeur, sourires et larmes. Une très jolie réussite.

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill, par Jean Regnaud & Emile Bravo

Gallimard Jeunesse coll. Folio Junior - 2019

================================

 

23/04/19

Club Audible : L'omelette au sucre, de Jean-Philippe Arrou-Vignod & lu par Laurent Stocker

l'omelette au sucre club audible

RDV du mercredi 24 avril à 19h45 sur FB

1 - Avez-vous apprécié la lecture/écoute de ce titre ? Que pensez-vous de l’histoire ? En aviez-vous déjà entendu parler ? Quel est votre avis sur l’interprétation de Laurent Stocker et les nombreuses ambiances sonores ?

J'ai adoré ! Je connaissais déjà mais c'est toujours un plaisir de relire chaque épisode. L'interprétation de Laurent Stocker est aussi un vrai cadeau car elle apporte cette touche malicieuse et tellement drôle aux histoires des Jean. Idem pour l'ambiance sonore. On a ainsi une ambiance guillerette où on s'y sent merveilleusement bien.

2 - Connaissiez-vous déjà Jean-Philippe Arrou-Vignod en tant qu’auteur ? Aviez-vous déjà lu des titres jeunesse ou des romans adultes de cet auteur ? Parmi ses séries les plus connues, vous retrouverez les « Enquêtes au collège », les « Histoires des Jean-Quelque-Chose » ou les albums de « Rita et Machin »… les connaissiez-vous ?

Tout lu ! Rita et Machin ♥ P.-P. Cul-Vert (Pierre-Paul Louis de Culbert) ♥ Magnus Million & Mimsy Pocket ♥  Les Jean-Quelque-Chose ♥

Tout est excellent ! Pour petits et grands.

3 - Lisez-vous régulièrement des titres jeunesse ? Ou avez-vous fait une exception dans le cadre du #ChallengeAudible ? Ce titre vous rappelle-t-il des souvenirs d’enfance ?

Je lis souvent des titres jeunesse - ça m'oxygène entre 2, 3 thrillers ou romans noirs. Et il n'y a pas d'âge pour lire de la littérature jeunesse ! :)

4 - Qu’est-ce qui vous a le plus plu dans « L’omelette au sucre » ? Quel aspect de l’histoire globale et quel passage en particulier ?

L'ensemble est un délice à lire et à écouter : l'insouciance, la bonne humeur, les personnages, le revival des 60s. On ne peut que succomber à cette chronique familiale au charme vintage. Cela me fait penser aux albums de famille qu'on découvre en s'extasiant. J'adore cette tribu des Jean qui se chamaillent ou deviennent complices quand ça les arrange. Moi aussi j'appartiens à une famille nombreuse donc forcément ça me parle ! Chaque anecdote est croquignolette, et pas besoin d'avoir vécu à la même époque pour s'y sentir proche.

5 - Que pensez-vous de Jean B. (aka Jean Bon/ Jambon) notre narrateur d’une dizaine d’années ? Quel est votre personnage préféré ?

Jean B. rêve d'aventure. C'est le futur James Bond. Voilà. Ça veut tout dire.

6 - L’un ou l’une d’entre vous a-t-il lu la suite des aventures de la famille des Jean ? (L’auteur a publié le septième tome de la série l’année dernière)

Oui, tout lu, tout lu. Tout écouté aussi. Série incontournable. Possède des vertus thérapeutiques insoupçonnées ! ;p

 

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04/07/18

Un petit pois pour six (Histoires des Jean-Quelque-Chose) de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Un petit pois pour sixC'est toujours à la saison estivale que je retrouve ma famille des Jean-Quelque-Chose - une marmaille de six garçons turbulents et leurs parents d'une patience d'ange - dans une série de petites chroniques de la vie quotidienne.
Et ainsi, on se rend à la bibliothèque chaque jeudi après-midi, on couvre les rendez-vous secrets de Jean-A, on part à la pêche aux lançons, on écoute les conseils aguerris de papa, on s'inspire des palpitantes enquêtes du Club des Cinq, on écrit et on réécrit de belles histoires, on organise une super fête des mères, on découvre chez Papy Jean une cabane dans les arbres et on s'imagine passer toute une nuit là-haut, même pas peur, même si la nuit des Robinsons vaut bien quelques frissons...
En somme, c'est savoureux et tendre à lire. On replonge au pays de l'enfance et de l'imagination foisonnante. On se fond une place confortable parmi une joyeuse tribu attachante. On vit au rythme de leurs bagarres et de leurs jeux. C'est merveilleux.
La lecture est adorable. On sourit tout du long et on se sent comme dans un cocon douillet. Un territoire familier.
Mais bien sûr je ne vous apprends rien : il suffit de replonger dans la nouvelle compilation de cette famille aux petits oignons pour goûter le parfum du bonheur !  

Gallimard jeunesse (2018) - illustrations de Dominique Corbasson

 

Le 21 février 2018, Dominique Corbasson s'éclipsait avec sa poésie, sa douceur, sa fraîcheur et son charme discret... 
Jean-Philippe Arrou-Vignod lui a rendu hommage.

J'ai eu le bonheur de faire une dizaine de livres avec Dominique Corbasson. Durant près de vingt ans, elle a donné un visage à mes Jean-Quelque-chose. Son trait lui ressemblait : élégant, lunaire et drôle.
Elle envoyait ses délicieuses saynètes sur des bouts de papier, l'air de rien, et chaque fois, c'était juste, piquant, poétique. Elle seule savait rendre émouvante une rangée de bottes d'enfants ou un bracelet scoubidou.
Parfois, dans l'euphorie, il lui arrivait d¹ajouter quelques Jean à ma petite tribu. On en riait ensemble. « Six frangins, Dominique, tu ne crois pas que c¹est bien suffisant ? » Tant pis, je changeais la scène pour elle ou en écrivais une autre. Elle se savait étourdie, oubliait ses lunettes partout, mais son coup de crayon, lui, était net, précis, étrangement doux et tranchant et à la fois.
Il y a quelques semaines encore, elle livrait trois couvertures, si fraîches, si pétillantes de vie.  Aujourd'hui, les Jean sont un peu orphelins. On ne leur dessinera plus de cabanes dans les arbres, de soirée au cirque ou de 404 familiale surchargée de bagages jusqu'au toit. 
Dominique va salement nous manquer.

...

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04/07/17

La soupe de poissons rouges, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

La soupe de poissons rouges

La famille des Jean-Quelque-Chose est enfin installée à Toulon, dans une grande et belle maison, dont les nombreux couloirs et autres recoins impressionnent nos bambins, avides de parties de cache-cache. Mais la colline environnante est trop tentante pour ne pas y installer une cabane et devenir leur nouveau terrain de jeux d'espionnage. Or, le territoire est disputé par la bande des Castors, que les garçons Jean vont canarder de patates grâce à une carabine... chipant sans le savoir le repas du soir, au grand mécontentement de leur maman. Ce sera gratin de chou-fleur en compensation ! Et une bonne soupe à la grimace. Nos jeunes héros ne manquent, en effet, jamais de ressources, ils composent avec l'ordinaire du quotidien pour le transformer en une folle épopée virevoltante. Ils peuvent toujours quémander auprès de leurs parents pour avoir une télé et suivre comme tout le monde La Piste aux étoiles et les épisodes de Zorro. En attendant, les garçons redoublent d'imagination et se traitent joyeusement de bananes pour se taquiner.

Dans cet épisode, on assiste également à la rentrée de Jean-B en sixième, on rencontre la voisine alsacienne qui les gave de spécialités régionales peu ragoûtantes, on se rend complice de la première boum de Jean-A, on part en mer avec Wellington et Zakouski les poissons rouges, on s'attendrit des premiers émois amoureux, on sourit aux rêves des Jean quant à leur avenir (espion comme James Bond ou écrivain comme Enid Blyton), on assiste à la pendaison de crémaillère lors d'un barbecue explosif, on prend la pose pour des photos de groupe mémorables...

Bref. Cette chronique familiale est une fois encore une lecture touchante et attachante. La lecture faite par Laurent Stocker est également malicieuse et vive, elle nous fait vivre l'histoire avec un sentiment de légèreté, de jovialité et de candeur. C'est adorable, cocasse et surtout très drôle. Un superbe rendez-vous à savourer pour toutes les générations. C'est un petit bout de nostalgie, un album de famille à partager. Et on s'y sent parfaitement bien. 

Une série incontournable, qui ravive les souvenirs d'enfance et qui raconte avec bonheur et émotion des petits fragments de vie autour d'une famille nombreuse. Super drôle et agréable à écouter. ♥

 

Illus. de couverture : Dominique Corbasson

Gallimard Jeunesse - Coll. Écoutez lire (durée 2h 15) / Juin 2017

 

Promo de l'été sur Audible avec l'intégralité du catalogue 0-10 ans à moins de 6 € (jusqu'au 31 août).

En voiture, à la plage ou en montagne, passez un bel été en famille... et en audio !

 Voir le catalogue Kids ►

 

©2007 Éditions Gallimard Jeunesse (P)2017 Éditions Gallimard Jeunesse

La soupe de poissons rouges (Histoires des Jean-Quelque-Chose 2) | Livre audio

Lu par : Laurent Stocker (version intégrale) pour Gallimard

 

☼ Écoutez, c'est l'été ! ☼

 

 

08/07/16

Une belle brochette de bananes, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Une belle brochette de bananes

« On est six garçons. Six frères avec les mêmes oreilles décollées et le même épi au sommet du crâne.
Vivre dans une famille nombreuse, c'est un peu comme être un simple exemplaire dans une collection de figurines publicitaires. Impossible de passer inaperçus quand on sort le dimanche. Surtout habillés tous pareils, avec nos blazers anglais, nos culottes de flanelle et les petites cravates que nous offre grand-maman à chaque Noël... Les gens qu'on croise nous comptent et nous recomptent mentalement en faisant les yeux ronds, comme s'ils étaient victimes d'une illusion d'optique.
- Ils sont à vous, tous ces garçons ?
- Oui, pourquoi ? demande maman.
- Une bien belle famille, s'enthousiasment les gens du ton dont ils parleraient d'un tremblement de terre ou d'une catastrophe ferroviaire. Mais six garçons, tout de même, ça ne doit pas être facile tous les jours...
- Oh ! répond maman avec un petit sourire, il suffit d'un peu d'organisation, voilà tout.
C'est vrai que maman est très organisée : on a tous deux ans d'écart, ce qui est commode pour se refiler nos vieux vêtements, et on est tous prénommés Jean-Quelque-Chose. Comme ça, papa et maman ne peuvent pas se tromper quand ils nous appellent pour mettre la table ou ranger les pièces de Meccano répandues sur le tapis du salon.
À chaque rentrée des classes, papa nous photographie deux par deux, la main sur la porte, quand on part à l'école. On a nos gros cartables sur le dos et l'air réjoui d'une cordée d'alpinistes qui s'apprêtent à escalader l'Himalaya sans oxygène en pleine tempête de neige. »

On retrouve avec grand bonheur de nouvelles anecdotes savoureuses sur la famille des Jean-Quelque-Chose : vacances chez les grands-parents, colos à la neige, Jean-Claude Killy et les JO de Grenoble, photographies, premières amours, bagarres entre frangins, principes éducatifs, lectures et animaux... On s'amuse drôlement chez les Jean ! Et on ne s'en lasse pas.  

Je ne vais pas disserter des heures sur le bienfait de cette lecture (et de la série en général), mais il est toujours bon de rappeler les valeurs essentielles qui en font tout le charme : humour, tendresse et batailles de chaussettes sales. Un vrai feu d'artifice !

Gallimard Jeunesse / Mars 2016

Illustrations de Dominique Corbasson

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Écoutez Lire : L'Omelette au sucre, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

L'omelette au sucre

La série des Jean-Quelque-Chose est la lecture parfaite à partager en famille !

Prenez cinq garçons et leurs parents, puis plongez au cœur de leur quotidien, entre vacances à la neige, fête de Noël, cours de piscine, camp de scout ou séjour en Bretagne... Nous sommes en 1967, quelques mois avant la grève et les revendications syndicales, auxquelles nos garçons vont apporter leur pierre à l'édifice, avec leurs vélléités toutes personnelles. Après tout, qui ne tente rien n'a rien ! ^-^ À part ça, la tribu des Jean rêve toujours de télévision, bouquine chaque soir sous les couvertures avec une lampe de poche et s'imagine vivre les aventures du Club des Cinq. Avoir un chien comme Dagobert serait franchement génial. Bizarre, à la place leur père propose d'adopter une souris blanche !

Autre grande nouvelle pour la famille, maman attend un bébé. Les garçons, confiés aux bons soins paternels, auront alors l'honneur suprême de goûter à la fameuse omelette au sucre ! Incontournable. Et la lecture d'égrener de fabuleuses anecdotes qui font la part belle à la complicité et à l'esprit de famille. C'est chouette, simple, sans prétention. Il y a dans cette série une tendresse et une sincérité qui rendent la lecture confondante de bonheur. Sans compter que les histoires de famille nombreuse auront toujours un écho particulier chez nous... 

C'est donc à consommer sans modération ! Pour les lecteurs d'hier et d'aujourd'hui. Car toutes les générations peuvent se reconnaître dans cette formidable lecture ! 

L'interprétation faite par Laurent Stocker est excellente, avec une réalisation sonore très appréciable, qui donne une allure guillerette à l'écoute de cette chronique familiale indémodable (et qui figure parmi mes lectures fétiches !). ♥

Ecoutez Lire, chez Gallimard Jeunesse / Septembre 2008

Prix Lire dans le noir 2009, catégorie jeunesse.

 

Offre «  spéciale Kids » sur Audible.fr valable jusqu’au 31 août

Audible été enfant

Pour occuper sereinement vos enfants durant leurs trajets des vacances, testez les livres audio en découvrant parmi la sélection Jeunesse des textes joyeux, rigolos et incontournables (Le Petit Nicolas, Martine, Les Contes de la Rue Broca, La famille Motordu, P. P. Cul-Vert des Enquêtes au Collège, Le Chien des Baskerville, Le tour du monde en 80 jours...) ! 

Tout l'été, les titres du catalogue Jeunesse (jusque 10 ans) sont disponibles en téléchargement à moins de six euros.  N'hésitez pas. ☺

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04/07/15

Écoutez lire : Le Camembert volant, de Jean-Philippe Arrou-Vignod

Se languir des vacances & patienter en retrouvant la fabuleuse famille des Jean Quelque-Chose... ♥

IMG_4280

Je ne me lasserai jamais des aventures de cette famille comptant six garçons, tous baptisés Jean, classés par ordre alphabétique, et dont l'entente ressemble à celle des grandes fratries : chamaillerie incessante, mais complicité à toutes épreuves.

Cette fois, la famille doit déménager de Cherbourg pour Toulon. En attendant, les enfants sont envoyés à la campagne, chez Papy Jean, où les attendent de belles parties de pêche ou de Monopoly. Cela transpire l'insouciance, l'inventivité et la rigolade, avec au programme : les jeux de plein air, les batailles de polochon, les douches froides dans le cabanon, les lampes de poche sous la couverture pour lire le soir, le front commun contre les cousins vantards... Et rire de plaisir, parce que Jean-A « s'écrase comme un yaourt nature sur la descente de lit » ou parce que Jean-C est pelotonné dans l'armoire embarquée par les déménageurs et ne s'arrête plus de compter.

Quelle péripétie ! Toutes ces anecdotes sont galvanisantes, sources de bonne humeur et rallument instinctivement de bons vieux souvenirs. C'est autant pour l'humour, la tendresse et la nostalgie qu'elle inspire que j'apprécie cette série. Et l'énergie prodiguée par Laurent Stocker, notre lecteur, sert avec bonheur et émotion cette chronique familiale, également le keepsake de l'auteur, où forcément on retrouve un peu de notre propre vécu ! ;-)

Gallimard jeunesse, coll. Écoutez Lire / mai 2015  ♦ Illustrations de Dominique Corbasson  ♦ Texte lu par Laurent Stocker de la Comédie Française (env. 2h 30)

03/06/14

La Cerise sur le gâteau, par Jean-Philippe Arrou-Vignod

en poche ! 

La cerise sur le gâteau

La crise d'ado s'invite chez la famille des Jean-Quelque-Chose : Jean-A est chamboulé d'être le seul garçon dans sa classe de latin, même son séjour linguistique lui a mis la tête à l'envers, désormais il porte des pantalons à pattes d'eph', joue de la guitare et a pour but de devenir l'idole des jeunes. Quel beau métier, se dit Jean-B, notre narrateur. Celui-ci n'a pas changé d'un iota : agent secret il sera, comme James Bond, dont les aventures cinématographiques lui font raconter des histoires à ses parents.  “Le mensonge est le prix à payer pour devenir agent secret. Il faut faire croire aux autres qu'on a une vie absolument normale. Personne ne doit savoir qui vous êtes réellement, pas même vos frères ni vos parents, sinon on risque de les torturer avec un luxe de raffinement incroyable pour leur faire avouer vos véritables activités.” Encore un épisode savoureux de cette famille aux petits oignons, qui fleure bon la douce nostalgie des années 60-70 et qui fait la part belle à la complicité entre frères, les rêves et les délires qui fourmillent dans leurs jeunes têtes. C'est une lecture qui réchauffe le cœur et qui peut plaire à tous les âges. Bonheur assuré.

Folio junior, mai 2014 ♦ illustrations de Dominique Corbasson

Les cinq histoires - L'omelette au sucre, Le camembert volant, Une soupe de poissons rouges, Des vacances en chocolat, La cerise sur le gâteau - sont regroupées en un seul livre (doudouthérapie inside) : 

une famille aux petits oignons

Posté par clarabel76 à 16:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,