10/12/14

L'Abominable homme des neiges, par Eva Susso & Benjamin Chaud

IMG_2506

Partis faire du snowboard, Max et Uno se perdent dans la forêt. Ils font alors une stupéfiante rencontre : l'abominable Homme des neiges ! Sans mot dire, celui-ci les enlève et les conduit jusqu'à sa grotte... où les enfants auront la surprise de découvrir un foyer chaleureux et accueillant. Il faut croire qu'on se méprend complètement sur son compte ! 

L'abominable Homme des neiges est finalement une créature tout à fait ordinaire : il aime cuisiner, sculpter du bois, avaler une bonne soupe au coin de feu, boire du lait de chèvre (son animal de compagnie) et déguster de bonnes myrtilles. Les plaisirs simples d'une existence placide et confortable... où il manque tout de même un papa ! Max veut retourner chez lui. Pas de problème. L'abominable Homme des neiges connaît un raccourci. 

Quelle aventure cocasse et attachante ! Benjamin Chaud m'enchante avec ses dessins et son ton humoristique. Il donne franchement envie de parler le « Yéti pléti pioche » ! De plus, c'est toujours adorable de voir un papa porter un tablier et cuisiner des crêpes pour ses enfants... Lecture hautement approuvée par notre comité “Clarabel, lectrices de mère en fille” ! ;-)

Albin Michel jeunesse, octobre 2013 ♦ traduit du suédois par Jean-Baptiste Coursaud

IMG_2507  IMG_2508

IMG_2509  IMG_2511

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24/01/14

Caulfield : Sortie interdite, de Harald Rosenløw Eeg

IMG_0452

Eh bien, ce roman est absolument hallucinant ! L'ambiance est mystérieuse et pesante, elle tourne autour de la mort suspecte d'un adolescent, Sturla, que le narrateur de l'histoire, Klaus, a croisé juste avant la tragédie. Depuis, il enquête sur cette disparition et veut percer le secret de ses camarades de classe, lesquels sont tantôt enjoués et insouciants, tantôt fuyants et imprévisibles.

Klaus a pour début de piste un nom : Caulfied. Qui est-il, que veut-il ? Cet individu semble régenter la vie du lycée, telle une ombre menaçante et intransigeante. Tous paraissent le craindre mais lui obéissent au doigt et à l'oeil. C'est saisissant, l'intrigue est opaque et étouffante, l'ambiance particulièrement malsaine. Malgré tout, on est scotché au fil du livre et on n'est pas au bout de nos surprises, car les révélations sont stupéfiantes.

Il est donc impossible de se sortir de ce piège et de refermer le livre pour retrouver notre petite vie tranquille, en oubliant cette histoire. C'est fichu, on a envie de connaître le fin mot, on est pris dans un engrenage, le rythme est infernal, implacable même. Et plus on touche au but, plus on sent que ça va nous retomber comme un bloc de pierre dans l'estomac. C'est fatal.

Polar nordique, glaçant, efficace et perturbant, ce roman nous emmène là où l'on ne veut pas aller. Le dénouement est terrible. Vous tournez la dernière page du livre dans un état d'hébétude, c'est dur, c'est noir, mais c'est stupéfiant. Je ne regrette pas du tout cette lecture, juste d'avoir attendu tout ce temps pour pouvoir le lire enfin. C'est fort, très très fort. À ne pas mettre entre toutes les mains, cependant !

éditions Thierry Magnier, octobre 2009 - traduit par Jean-Baptiste Coursaud