06/07/18

Pêle-Mêle : Riquette à la Coque - Calpurnia apprentie vétérinaire - Papa Coq

Riquette à la coquePar une belle nuit du mois de mai de l'an 2000, la reine de Washington et la reine du Mexique donnent respectivement naissance à un enfant : un bébé biscornu pour la première et un bambin d'une beauté éblouissante pour la suivante. Elles vont aussi se rendre chez le même médecin, la docteure Corazon, qui possède des dons de fée.

Celle-ci fait passer un examen aux bébés et diagnostique - sans surprise - une intelligence inégalable pour Riquette et un niveau plus limité pour Beau, qui porte bien son prénom mais qui est bête comme chou. La docteure leur prédit pourtant qu'en grandissant l'amour va les métamorphoser.

Allons donc. Au fil des années, les deux enfants vont se croiser durant les goûters et autres bals guindés, mais leurs tempéraments diamétralement opposés ne créent aucune étincelle. L'une est souvent grondée, l'autre pleurniche sans cesse. Résultat, au cours de leur quinzième année, Riquette et Beau font grise mine et se rencontrent dans la forêt, à l'abri des regards indiscrets.

Après quoi, tous deux vont disparaître. Les familles sont en état d'alerte. Sur quoi, la fée Corazon débarque enfin pour expliquer son entremise... La suite appartient au grand peut-être ! Mais c'est une histoire fabuleuse, aux illustrations savoureuses et parsemée de notes d'humour qui rendent le lecteur béatement heureux. On a là un très bel album, librement inspiré du conte de Charles Perrault.

Riquette à la Coque, de Daniel Hénon

L'école des loisirs, 2018

=======================

 

Calpurnia apprentie vétérinaireDeuxième titre à paraître dans la collection Neuf, adapté des romans (en Médium) de Jacqueline Kelly et s'adressant aux plus jeunes grâce à leur format court (95 pages illustrées).

Cette fois, Calpurnia doit aider la brebis à mettre bas mais doit se débrouiller seule car le vétérinaire a été appelé sur une autre urgence. Et c'est sous le nez de sa maman qu'elle va prodiguer des soins insoupçonnés... Bravo Calpurnia !

On aime le charme de la campagne, la vie à la ferme, le portrait d'une famille nombreuse, l'éducation à l'ancienne, la curiosité scientifique de l'héroïne, ses frères malicieux, son grand-père bienveillant, les papillons et les agneaux... En bref, c'est enfantin mais adorable. Je préfère néanmoins les gros romans à la texture plus croustillante ! ☺

Calpurnia apprentie vétérinaire 2. À saute-mouton, de Jacqueline Kelly

neuf de l'école des loisirs (2018)

traduit par Dominique Kugler - illustrations de Daphné Collignon

 

=======================

 

Papa CoqEt une petite mignardise pour boucler la boucle...

Au poulailler, papa Coq aimerait que son poussin pousse le plus puissant cocorico jamais entendu. Seulement, le poussin est assez nigaud. Sa mère poule réclame un peu de patience, tandis que les autres animaux de la ferme se réunissent pour soutenir l'exercice !

Simple et adorable : un petit texte délicat et qui prête à sourire.

Papa Coq, de Jean-Charles Sarrazin

lutin poche de l'école des loisirs (2018)

 

=======================

 

 


19/05/16

L'Intelligence, de Jean-Charles Sarrazin

IMG_6584

L'histoire se passe en Orient, à l'époque où les animaux et les hommes parlaient la même langue, où la fourrure des tigres n'était pas encore rayée de noir et où les buffles avaient le nez aussi rond qu'une pastèque. 

Le jeune Tian est envoyé par son père pour récupérer le buffle en train de se baigner à la rivière, afin de le protéger du tigre qui rôde dans les parages, mais hélas le garçon arrive trop tard. Les deux animaux sont déjà en pleine conversation.

Le tigre se demande pourquoi le buffle préfère la compagnie des hommes à celle des animaux. C'est parce qu'ils possèdent l'intelligence. Qu'est-ce donc ? lui rétorque le prédateur. Et justement, le jeune Tian se présente à lui.

Il accepte de lui faire cadeau de l'intelligence, qui se trouve dans le coffre de son père, mais hésite à faire l'aller-retour en laissant le buffle entre les griffes du tigre. Ce dernier a beau promettre d'être sage, son sourire malicieux ne trompe personne. Il accepte néanmoins d'être attaché en attendant le retour du garçon.

Seulement voilà, c'est avec une tige de bambou, qu'il a ramassée dans l'âtre, que le jeune Tian revient. Ouloulou. Chaud devant. La ruse du garçon va-t-elle dépasser l'esprit machiavélique du tigre ? Combat de titans droit devant. ^-^

Toujours est-il que cette histoire cocasse explique comment la fourrure des tigres est depuis rayée de noir et le museau des buffles étrangement tout plat ! JC Sarrazin nous livre ainsi une anecdote savoureuse et pleine d'humour ! Une chouette lecture. 

L'Ecole des Loisirs / Mai 2016

IMG_6585   IMG_6586

IMG_6587   IMG_6588

Posté par clarabel76 à 18:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15/06/14

Pêle-Mêle Clarabel #56

Mon chien, de Stephanie Blake / Loulou & Cie, mai 2014

Mon chien

Balthazar, le chien de Sally, n’en fait qu’à sa tête, comme prendre un bain, mettre un slip ou un pull-over, et faire aussi quelques pas de danse. Cette histoire est en fait librement adaptée de la comptine anglaise “Old Mother Hubbard” et le résultat est plutôt charmant. 
Le texte est écrit en rimes et ressemble à une ritournelle dans laquelle on suit une petite fille faire ses courses, de son côté son chien ne vit pas vraiment une vie de chien (il prend un bain, il porte un slip, une ceinture, un top, un short...). Un chien en slip, forcément ça fait rire les enfants ! 
Je n'ai pas été très convaincue par les illustrations de Stephanie Blake (encore une fois), surtout dans les expressions de la fillette. Mais l'album est coloré, chouette, gai, entraînant et rigolo ! Idéal pour les enfants en maternelle et crèche.

 

Au feu Petit Pierre ! par Adrien Albert / L'École des Loisirs, mars 2014

Au feu Petit Pierre

Grand format, 30 x 27, pour cet album d'Adrien Albert... pour qui je ne cache plus mon enthousiasme.

Une fois encore, je me suis régalée à parcourir les pleines pages de cet album formidable, qui nous raconte l'histoire de Petit Pierre et de ses amis : Jars et Orang-outan. Patientant dans leur caserne de pompiers qu'une alarme retentit, ils n'écoutent que leur courage sitôt leur feuille de route (confiée par Maman) en poche. Vite, la ville est la proie des flammes. Orang-outan s'arrête en chemin pour remplir la citerne en pompant l'eau de l'étang, Petit Pierre et Jars eux se rendent sur les lieux.

Et là, couic, un petit coup d'aspirateur superpuissant pour y voir plus clair, on sonne la trompette, on dégaine une lance à eau aussi intrépide qu'un lasso, on court à perdre haleine, on sauve grand-mère et son bocal de poisson rouge et on saute par la fenêtre pour atterrir sur un canapé éjectable, mais très confortable, sans oublier de lancer une fusée pour signifier au pompeur d'eau de cesser ses efforts...

Ah, quelle aventure ! L'imagination s'éclate à chaque coin de page, c'est un pur régal, on sourit tout le temps, parce que l'histoire nous en fait voir de toutes les couleurs. C'est un album génial, inventif et rayonnant, à l'histoire merveilleusement virevoltante ! J'étais aux anges.

 

Sassou de Jean-Charles Sarrazin / l'École des Loisirs, avril 2014

Sassou

C'est la couverture qui m'a donné envie d'ouvrir cet album, et je n'ai pas été déçue. 
Sassou est un petit garçon, rusé et intrépide, qui est surpris par la pluie au moment de se rendre chez son grand-père pour lui porter un pot de miel. Ah, ah. Il se réfugie dans une grotte, mais flûte, elle est déjà occupée par un lion, un léopard et une hyène. Tous trois le dévisagent en se pourléchant les babines. Vite, il lui faut un plan d'action pour sauver sa peau. L'enfant ne se laisse pas déstabiliser, fait preuve de malice et alors, quelle rigolade !

On peut y voir une version - très détournée - du petit Chaperon rouge, version exotique et sauce aigre-douce. Le résultat, lui, est juste excellent : histoire classique, mais humour décalé. Les illustrations aussi en mettent plein les mirettes, avec toutes ces couleurs qui rappellent la savane, l'Afrique, les contrées lointaines... oui, on rêve, on s'évade. Cet album réserve de bien belles surprises !
À conseiller.