31/05/17

Pêle-Mêle : Le rendez-vous - Au-delà de la forêt - La vie de Smisse : à la maison

le rendez vous

Un adorable petit lapin est assis sur un gros caillou, sans rien dire, il attend, tout simplement. Un écureuil passant par là décide de se joindre à lui et s'installe à son tour. Viennent successivement un rouge-gorge, un blaireau, une grenouille, un renard, un chat, un ours, une chouette et un cerf. Tous se demandent ce qu'ils attendent, mais suivent le mouvement, attirés par l'effet de groupe. C'est peut-être un nouveau jeu, façon Roi du Silence, car Lapinou exhorte ses amis à ne pas faire de bruit, mais l'attente est longue, la patience mise à rude épreuve et la curiosité titillée à fond. On devine, sans peine, l'arrivée du Marchand de Sable, à travers cette interprétation facétieuse, illustrée avec tendresse et déclinée dans des couleurs douces, qui apaisent efficacement les enfants au moment de se coucher. De plus, les expressions des animaux sont affolantes de drôlerie. Une lecture doudou par excellence. ADORABLE. ♥

♥♥♥ Le Rendez-vous, de Julie Colombet ♥♥♥

Seuil jeunesse, 2017

 

Au dela de la foret

Un père et son fils vivent dans une ferme, au milieu d'une clairière, entourée d'une forêt dense et sombre, qu'on suppose hantée par des loups, des ogres et des blaireaux géants. Monsieur Lapin a pourtant toujours rêvé de connaître ce qu'il y a au-delà de la forêt. Pour y parvenir, il décide de construire une tour, d'où son plan ingénieux. Grâce à sa récolte de blé, il se rend au moulin pour moudre le grain, obtenir une farine puis préparer une pâte à pain. Le lendemain matin, la bonne odeur de mie chaude embaume toute la clairière et les clients affluent. Monsieur Lapin demande juste à être rétribué en pierres, et après chaque vente, son fils et lui se lancent dans leur chantier. L'histoire est forte, l'histoire est belle, l'histoire est percutante et montre que rien n'est impossible quand on s'entraide ! L'ambiance vintage et la prose en vers confortent un charme supplémentaire à ce bel et grand album, au scénario parfaitement ficelé, dont la chute est pleinement réjouissante. Une lecture élégante et solidaire. ☺

Au-delà de la forêt, de Nadine Robert & Gérard DuBois

Seuil jeunesse, 2017

 

smiss à la maison

Smisse est un petit bonhomme de trois ans, qui déborde d'énergie. Comme souvent à cet âge, son imagination s'exprime avec grandiloquence et fracas. Ainsi, quand Smisse reste à la maison, l'enfant joue avec son singe, se transforme en éricoptère ou en camion poubelle, fait le travail sur l'ordinateur de papa, avale son goûter, joue au coiffeur et fait de l'art pour mettre du soleil sur les murs... Un vrai tourbillon d'idées et d'activités. La mise en page est aussi éclatante d'audace, d'aventure, de bêtises et de jeux. C'est coloré et turbulent. Une vraie cacophonie en images, mais une lecture rafraîchissante, qui met en scène l'enfance, son insouciance et sa jovialité avec une impression de frénésie.

La vie de Smisse : À la maison, de Isabelle Chavigny, Ivan Grinbert & Marie Caudry

Seuil jeunesse, 2017

 


28/10/16

Mille et un bébés animaux, de Julie Colombet

Mille et un bébés animaux

Pour tout savoir sur les bébés de 9 espèces animales, du koala au poisson-clown, en passant par le chat et le suricate !

Voilà un passionnant documentaire avec effet pop-up pour découvrir tous les secrets des bébés animaux. Neuf espèces sont évoquées, du koala avec son bébé unique, du chevreuil aux deux bébés, souvent des jumeaux, du renard aux 4 bébés (parfois 6), du chat aux 5, 6 ou 7 bébés... pour terminer, plus loin, avec le poisson-clown et ses 1500 bébés ! Grands cris d'exclamation.

Parmi les autres espèces évoquées, on trouve aussi le suricate, l'autruche, le lapin de garenne et la souris. Chaque histoire explique la naissance des uns et des autres, avec leurs particularités bien distinctes, certains sont issus d'une portée unique et protégés par leur mère jusqu'à l'âge de 2 ans, d'autres peuvent avoir plus de 18 frères et soeurs, comme le souriceau, et grandir très vite sous la surveillance de leur mère.

Les enfants qui sont curieux et amateurs des animaux trouvent un plaisir fou à parcourir cet ouvrage, riche et instructif, au graphisme charmant et incontournable (le pop-up est une valeur sûre). C'est un univers familier et pourtant mystérieux qu'on découvre dans une mise en scène superbe. Une jolie trouvaille. 

Seuil Jeunesse - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01/03/11

Pêle-mêle Clarabel #24

Enfin des nouveaux Zig Zag !

IMG_2638

J'étais curieuse de lire le roman de Rachel Corenblit, Ceux qui n'aiment pas lire. Parce que c'est un fait tellement répandu, il ne faudrait pas l'oublier. Imaginez un groupe d'enfants - ceux du club qui n'aiment pas lire - qui lance leur propre révolution en mettant à sac la bibliothèque. Ce qu'ils revendiquent ? D'être libres de lire ou de ne pas lire. De lire seulement s'ils en ont envie et ce qu'ils désirent, pas ce qu'on leur dicte. C'est tellement vrai, le roman rappelle des paroles grinçantes - il faut lire des classiques pour être cultivé (au secours !) - et malheureuses qui s'échappent trop souvent des bouches des adultes. Les enfants n'en peuvent plus, ils se sentent transparents, il est temps d'agir et de faire réagir.
Globalement, ce roman n'apporte rien de neuf et c'est même une pitié de devoir toujours répéter l'un des messages qu'il véhicule, comme de devoir batailler contre de vieilles idées préconçues concernant la jeunesse et les livres... tout ça m'épuise. Alors, que retenir ? La couverture est flippante, mais ça fait partie de son charme. L'histoire est folle, complètement folle. Elle ne m'a, toutefois, pas complètement séduite. Cependant, j'espère de tout coeur que le message sera entendu - un enfant a le droit de ne pas aimer lire, ce n'est pas une honte. (Mais pas besoin de se livrer au vandalisme non plus !)

Ceux qui n'aiment pas lire - Rachel Corenblit
Illustrations de Julie Colombet
Rouergue, coll. Zig Zag (2011) - 6€

Petite bulle de fraîcheur avec le roman de Thomas Gornet ! J'ai beaucoup aimé l'histoire de Zouz, qui doit lutter contre sa surchage pondérale, comme l'a dit le docteur. Sa maman lui concocte donc un programme pour chaque mercredi en diversifiant les activités sportives ! L'angoisse. Zouz déteste le sport !
Chaque expérience est pour le lecteur un grand moment d'humour, mais attention, on ne se moque pas non plus ! On devine le calvaire de Zouz, on le partage, on compatit. Et sa mère qui s'entête et s'acharne à trouver LE sport qui lui conviendrait le mieux... c'est désolant pour le garçon. Or, Zouz ne cherche pas à susciter la pitié, il a un don pour l'auto-dérision qui force l'admiration. Et en même temps, il ne cache pas sa détresse. C'est sur cette belle ambiguité qu'il devra composer et tirer profit, en trouvant l'activité du mercredi où il s'épanouira ENFIN !
Ce petit roman est vraiment génial, il est drôle, un peu ironique (dans le bon sens) et donne franchement envie de connaître Zouz pour de vrai. J'ai également beaucoup aimé les illustrations de Clothilde Delacroix !

Mercredi c'est sport - Thomas Gornet
illustrations de Clothilde Delacroix
Rouergue, coll. Zig Zag (2011) - 6,50€