01/10/18

Pêle-Mêle : Quelle horreur ! - Billy cherche un trésor - L'Antarctique de Simon - La nuit de Berk - Les pois de Toni

quelle horreur

Catastrophe pour Paty ! Il lui reste seulement trois jours pour préparer son exposition et elle n'a pas avancé d'un pouce. Elle demande donc à ses amis de lui servir de modèles. À peine installée derrière son chevalet, Paty sent la fibre artistique lui chatouiller les ailes et se lance dans plusieurs techniques de dessin (aquarelle, collage de papiers, encre de Chine).

Face à leurs tableaux, les amis découvrent le résultat en faisant la grimace. Ils sont déçus. Paty est déçue. Impossible de s'exposer devant tout le monde - après tout, personne n'aime son travail. On va se moquer d'elle. Et patati et patata. Paty est à deux doigts d'annuler, quand arrive déjà le grand soir.

Se traînant comme une âme en peine jusqu'à son atelier, elle perçoit un joyeux tohu-bohu. Surprise ! le public est emballé et se pâme devant ses toiles. Bravo à cet album qui évoque l'art, la création, la sensibilité, les goûts et les couleurs... il n'y a qu'à demander : Claire Lebourg vous régale avec simplicité et tendresse. Très chouette lecture !

Quelle horreur ! de Claire Lebourg

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Billy cherche un trésor

Notre ami Billy le hamster est de retour, dans de pimpantes aventures. Avec son pote Jean-Claude, tous deux décident de retrouver le trésor perdu de son grand-père. Pour les guider, ils ont une carte (difficile à décrypter), du courage (du moins, pas dans le noir...) et un casque avec torche intégrée (caramba, la géante araignée au détour du tunnel !).

Cette lecture est drôle, pétillante et cocasse. Son duo de personnages attachants, lancés dans des histoires palpitantes, est aussi la clef de la réussite de cette série créée par Catharina Valckx. On adore son humour malicieux et fantaisiste ! Tout est parfait, comme toujours.

Billy cherche un trésor, de Catharina Valckx

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

l'antarctique de simon

Bientôt minuit et Simon est incapable de fermer l'œil, seul dans son lit. Notre héros, fringant lapin blanc, ressasse ses vacances en Antarctique : un voyage mouvementé et riche en émotions.

Pour rendre visite à son ami Bob, Simon n'a pas hésité à enchaîner train, bateau et avion, à sauter en parachute, à dormir sous une tente, à braver la tempête, à croiser des manchots, puis à vivre sur une base isolée, prendre des bains dans l'eau froide, aller à la pêche et contempler les aurores australes.

Oui, vraiment, ce voyage lui a laissé des souvenirs impérissables ! La beauté des paysages, l'apprentissage d'une nouvelle culture, la reconnaissance d'une nature belle et sauvage, les retrouvailles avec son ami Bob... c'est beaucoup de sensations pour un petit lapin qui a le blues de la rentrée. 

Adrien Albert sait si bien raconter de belles histoires, simples mais enrichissantes, qui nous transportent dans des décors époustouflants, avec des créatures inattendues ! On en prend plein les yeux, on dévore chaque détail, et on retient la poésie des yukimarimos. Vous ne connaissez pas ? Rejoignez vite Simon en Antarctique. 

L'Antarctique de Simon, d'Adrien Albert

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Résultat de recherche d'images pour "la nuit de berk ecole des loisirs"

Après une épuisante journée à l'école, vous réalisez avec effroi avoir oublié votre précieux doudou dans le coffre à jouets. Vos parents vous rassurent, il est en sécurité et attend votre retour en toute tranquillité.

Mais c'est sans se douter des événements terribles qui se déroulent dans les classes, la nuit. Heureusement, Berk va tout vous raconter : l'escapade nocturne, l'escalade sur le bureau, le truc vert et gluant, les couinements bizarres et qui font peur... Tout ça, tout ça.

Croyez-moi, Julien Béziat a l'art du suspense et de la mise en scène ! Son album se lit avec la boule au ventre, dans l'impatience de connaître la suite de l'histoire. C'est rondement bien ficelé, palpitant et excitant comme il faut. Berk est un personnage désormais familier dans la vie des jeunes lecteurs, cf. Le mange-doudous et Le bain de Berk

C'est plein de Sprouitch Sprouitch qui fait glousser de plaisir ! Une lecture au TOP.

La nuit de Berk, de Julien Béziat

Pastel, de l'école des loisirs (2018)

Résultat de recherche d'images pour "la nuit de berk beziat"

=========================

 

 

les pois de toni

Toni adore les bâtonnets de poisson. Il est capable de les avaler en trois bouchées. Par contre, il déteste les petits pois... trop ronds, trop verts, trop blurp. Papa n'est pas content et le menace : s'il ne termine pas son assiette, il sera privé de dessert. Sa petite sœur Lina fait moins de manières et peut déjà se régaler avec sa glace au chocolat. La vie est VRAIMENT trop injuste, se dit Tony, qui bougonne, qui peste, qui grogne et qui fait des caprices.

Alors il ruse et pense rouler son papa... lequel, pas dupe, le sermonne vertement. Sauf qu'au final, Tony a quand même droit à sa glace ! Et là, je ne comprends pas. Cet album se veut facétieux et complice avec le jeune lecteur, tout en renonçant à la carte moralisatrice. Après tout, pourquoi pas ? 

Les pois de Toni, de Maria Jönsson

pastel de l'école des loisirs, 2018

=========================



27/10/17

Pêle-Mêle : Pfff... - Le bain de Berk - On fait la taille - Monsieur Émile et Petit Tom - Puisque c'est ça, je pars !

PFFF

Privés de tablette par leur papa, afin de les inciter à jouer dehors, Roro et Merle traînent la patte et soupirent haut et fort. C'est trop nul, ils n'ont pas envie, ils s'ennuient... Papa leur suggère de faire du foot ou de la balançoire, puis décide de gonfler la piscine. Mais Roro et Merle font toujours preuve de mauvaise grâce, jusqu'à l'arrivée de Pinson, qui plonge tout de go dans l'eau froide. Youpi, que la fête commence ! 

Une histoire adorable, qui montre l'addiction pernicieuse des enfants avec les écrans, d'où leur manque de motivation à se bouger et à trouver des centres d'intérêt plus concrets. Claude K. Dubois distille tendresse et humour à ce portrait d'une jeunesse molle et passive, qui retrouve néanmoins toute sa fraîcheur grâce à un simple Prout ! Très, très drôle.

Pfff... de Claude K. Dubois

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

LE BAIN DE BERK

Imaginez votre doudou fétiche basculer accidentellement dans l'eau du bain, ses copains assistent au désastre et poussent de grands cris d'effroi. Vite, pas de temps à perdre. Ils doivent se lancer dans une mission de haute volée pour le sauver. Mais attention, le bord de la baignoire est glissant, et dans la précipitation, des flacons de savon peuvent se renverser et provoquer une mousse si dense qu'on se croirait dans un brouillard opaque. Et notre doudou plongé dans les remous du bain, en train d'étouffer... C'est la panique à bord ! On saute, on éclabousse, on déborde...

Ceci explique sans nul doute l'état de la salle de bain, mais l'enfant se défend d'en être le responsable. C'est la faute de Berk, son doudou, dont on rappelle déjà les mésaventures dans Le Mange-Doudous. Cette nouvelle histoire se lit avec autant de plaisir et inspire une franche rigolade, car tout est combiné pour séduire et enchanter les enfants : des doudous espiègles, des péripéties fabuleuses, un tourbillon d'émotions et un graphisme éclatant de pep's. C'est tout bon, j'ai adoré !

♥ Le bain de Berk, de Julien Béziat ♥

Pastel de l'école des loisirs, 2016

 

-------------------------------------

 

ON FAIT LA TAILLE

Ce jour-là, Lapin est d'humeur conquérante car il prend tous ses copains de haut, sous prétexte que c'est lui le plus grand. On fait la taille ? Avec ses grandes oreilles, forcément, il bat tout le monde à plates coutures. Ce n'est pas juste, soupirent Cochon, Canard, Chèvre ou Poule. Mais quand le ballon est envoyé trop fort dans le décor, il faut s'entraider pour le récupérer. Alors c'est qui le plus grand ? C'est tous ensemble !

L'histoire pose un regard cocasse sur la compétition au sein du groupe, avec ce sentiment d'en imposer aux autres, sous prétexte d'avoir une tête qui dépasse les copains par exemple. Le trait d'Émile Jadoul est toujours aussi charmant, avec ce zeste de tendresse qui dessine avec justesse les relations parfois conflictuelles entre les enfants, sauf si celles-ci sont désamorcées avec douceur et sourire, comme dans cette lecture. ☺ 

On fait la taille, d'Émile Jadoul

Pastel de l'école des loisirs, 2017

  

-------------------------------------

 

MONSIEUR ÉMILE ET PETIT TOM

Frustré de ne pouvoir jouer avec Monsieur Émile, qui préfère lire dans son coin, Petit Tom se replie sur l'art créatif et commence à dessiner. Seulement, à force de faire des boucles, et encore des boucles, celles-ci partent en roue libre et viennent entortiller notre Petit Tom qui crie à l'aide. Un instant plus tard, ce sont ses dessins qui ne remplissent plus sa feuille de papier mais vont déborder sur les murs de sa chambre ! Il y en a partout, vite un simple coup de balai et les gribouillis deviennent une belle couette pour s'endormir !

Je n'aurais franchement pas soupçonné le potentiel délirant et imaginatif de cette histoire d'après sa couverture, c'est dire comme la lecture de cet album vous réserve de bien belles surprises ! À découvrir avec des yeux ahuris et l'esprit grand ouvert aux extrapolations. Un rendez-vous inattendu et charmant.

Monsieur Émile et Petit Tom, d'Anne Isabelle Le Touzé

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

PUISQUE C’EST ÇA, JE PARS

Norma et sa maman passent l'après-midi au parc, mais accaparée par son jeu avec Jojo, sa peluche enfouie dans le sable, la fillette n'entend pas l'injonction maternelle. Car il est l'heure de partir, ou du moins, Norma veut mener son histoire jusqu'au bout, puis partir au moment qu'elle a elle-même décidé. Sauf que ça tombe pile quand sa mère est au téléphone et ne l'écoute plus. Mécontente, vexée, la petite fille boude et décide de partir sans plus attendre. Elle croise son ami Félix, lui aussi en pleine rébellion. Tous deux partent s'aventurer dans les feuillages et vont explorer l'envers du décor... ô combien surprenant et fabuleux !

Cet album s'adresse aux enfants qui reprochent à leurs parents de ne pas être suffisamment disponibles, aux accros des portables et des SMS qui rongent votre quotidien, aux imaginations débordantes, aux caractères capricieux, aux doudous en grève, au pouvoir de lâcher prise et aux regrets éternels car on ne se lasse jamais d'une maman. Un album grand format remarquable, avec une héroïne assez peste dans son genre... ^-^

Puisque c'est ça, je pars ! de Yvan Pommaux

l'école des loisirs, 2017

 

25/10/13

Le Mange-doudous, de Julien Béziat

IMG_9490

L’autre jour, un truc terrible est arrivé à mes doudous.

IMG_9491

Ça s’est passé quand j’étais à l’école, c’est Berk mon canard qui me l’a raconté. Une espèce de patate molle est entrée dans la chambre. Personne n’y a fait attention. Et puis… GLOUP ! elle a avalé Lapinot !

IMG_9492

Malheur ! C'était un Mange-doudous ! Panique à bord, et tous à l'abri ...

IMG_9493

Mille et une cachettes plus tard, les doudous n'en menaient pas large. Chut, pas un mot...

IMG_9494

Très vite, une ligne de défense s'est mise en place. On ne pouvait décemment pas laisser cet avaleur de doudous agir en toute impunité.

IMG_9495

Mais l'ennemi est redoutable et a avalé ses assaillants les uns après les autres. Quel cauchemar, quel désastre...

IMG_9496

Il n'en restera qu'UN. Un doudou pas comme les autres. Le chouchou.
Celui qui sent la vieille bave et qu'on ne peut pas laver.
C'est l'Arme Ultime. Le terrasseur du Mange-doudous.

En plus d'être drôle, cet album est vraiment joli à regarder : illustrations et couleurs sont d'une douceur délectable. Ajoutez un suspense de malade dans l'histoire, et vous remportez une totale adhésion auprès de votre jeune public - absolument conquis.

Le Mange-doudous, de Julien Béziat (Pastel, octobre 2013)

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,