16/03/17

Pêle-Mêle : À chacun son chat - Oh hé, ma tête ! - Pas beau, Coco !

A chacun son chat

Cet album, a priori simple et banal, n'est pas loin de vous étonner ! C'est l'histoire d'un chat vagabond, qui croise en chemin un enfant, un chien, un renard, un poisson, une abeille et aussi un ver de terre, une puce, un serpent et une chauve-souris.

Le plus incroyable, finalement, c'est la façon dont chacun le perçoit car chaque vision est différente. Du matou adorable à câliner, à la créature chêtive qu'on jauge du regard, à la bestiole grossière dont la silhouette floue flotte par-dessus l'eau ou au monstre sanguinaire et aux crocs acérés... À chacun son chat !

C'est une lecture sensationnelle, notamment pour son esthétisme psychédélique et son approche poétique. L'enfant peut également envisager de se glisser dans la peau d'un oiseau, d'une souris ou d'une moufette pour s'imaginer comment percevoir le félin. L'exercice est remarquable, car chaque page réserve son effet de surprise ! 

Un bel album, époustouflant ! 

À chacun son chat, de Brendan Wenzel

Kaléidoscope, 2017

 

oh he ma tete

Attention, album très rigolo ! C'est l'histoire d'un petit bonhomme qui rouspète, car il a la tête coincée dans son pull. Il nous explique alors que c'est la faute de sa maman. Au moment de prendre le bain, elle était pressée et n'a pas voulu qu'il se déshabille tout seul. Mais au final, notre bambin est planté dans son coin, avec la tête saucissonnée dans son maillot.

Il doit à tout prix se dépatouiller comme un grand, à moins de se résoudre à vivre avec les bras en l'air et composer avec cette originalité. Mais comment boire, comment câliner son chat, comment jouer avec les copains... Il n'est pas sans doute pas seul dans son cas, comment savoir ? Le temps passe, la situation frise le désespoir. Et pourquoi pas enlever le bas ?

Que d'humour dans cette lecture, si malicieuse, si adorable ! Avec ses illustrations savoureuses, son texte facétieux et son histoire cocasse, cet album parle d'une expérience vécue par de nombreuses familles - les préludes d'une émancipation loupée (surtout lors des premières séances pour apprendre à se déshabiller ou à s'habiller sans l'aide d'une grande personne). ^-^

Un rendez-vous à ne pas louper - sourires et complicité sont de mise. 

Oh hé, ma tête ! de Shinsuke Yoshitake

Kaléidoscope, 2017

 

pas beau coco

Léo donne la touche finale à son déguisement, ses amis vont bientôt arriver pour faire la fête. Seulement, Coco son perroquet casse la baraque en répétant à tout-va “pas beau, pas beau”. Les potes font grise mine. L'ambiance est plombée.

Sur ce, Croco débarque... mais a oublié son déguisement chez lui. Rebelote. Coco se moque de lui, mais la réaction du reptile ne se fait pas attendre. Prends gare à tes plumes, Coco ! ^-^

Superbes illustrations, aux couleurs éclatantes, dans un écrin élégant et aéré. Un album qui ne manque ni d'humour ni de mordant ! 

Pas beau, Coco ! de Jean Leroy & Sylvain Diez

Kaléidoscope, 2017

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27/10/16

Mon ami Fred, par Eoin Colfer & Oliver Jeffers

Mon ami Fred

Combiner le pouvoir de l'imagination à celui de l'amitié, c'est tout le talent de cet album pastel et raffiné. Voici l'histoire de Fred, un ami imaginaire lassé d'aller et venir dans la vie des enfants, sans possibilité de s'attacher ou rester pour l'éternité. Fred entre dans la vie des mômes pour les divertir un bref instant, puis la réalité reprend ses droits et chasse Fred de la carte. Il redevient cette petite ombre si légère qu'un simple souffle de vent peut l'attraper et l'emporter dans le ciel. 
Un jour, enfin, Fred voit son rêve se concrétiser : un enfant, Sam, qui est tout comme lui, perdu dans ses lectures, la tête dans les nuages, passionné de musique et de plomberie... Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Aussitôt les deux copains deviennent inséparables et partagent les mêmes délires : faire semblant d'être Français, étudier l'art du mime, fabriquer des masques japonais et écrire une BD. Leur signature : le Duo Super-Doué.
Hélas, de nouveau le drame s'annonce. Sam ne fait que parler d'une nouvelle copine, qui s'appelle Sammi. Il passe de plus en plus de temps avec elle, au détriment de Fred, seul, triste, résigné. Prêt à s'effacer. Et c'est là que la magie intervient. Le miracle de l'amitié ! Après tout, “ce n'est pas parce qu'un ami est imaginaire que l'amitié n'est pas réelle”. Oh yeah. 
Franchement, voilà une belle, belle lecture teintée d'humour, de fantaisie, de tendresse, de confiance et d'espoir ! C'est tout simplement féerique. Les mots d'Eoin Colfer sont d'une grande justesse à évoquer la place du fameux ami imaginaire, qu'on découvre animé d'une sensibilité propre et d'une nature fantasque. Lui aussi rêve d'un alter ego avec qui tout partager. Alors, pourquoi ne pas provoquer la rencontre entre deux amis imaginaires ? Avec un peu d'électricité, de chance et de magie, rien de plus facile, on peut tout obtenir ! ^-^
Comptez aussi sur la touche d'Oliver Jeffers pour raconter cette histoire de façon ludique et adorable : les silhouettes floues des personnages imaginaires, les petites notes de couleurs, les faciès sans pareil des amis réels, tous expriment l'exubérance et l'authenticité, au service d'une lecture éclatante et riche en subtilités. Un vrai régal pour cette coédition unique et exemplaire. ♥

Gallimard Jeunesse / Kaléidoscope - Octobre 2016

Afficher l'image d'origine

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17/07/15

Bébés chouettes, de Martin Waddell & Patrick Benson

IMG_4372

Cet album au format minuscule (16 x 12 cm) est en fait un grand classique, incontournable pour vos enfants, qui s'abîment les yeux et les oreilles à lire et relire cette histoire de trois bébés chouettes qui se réveillent une nuit et découvrent que leur maman est partie.

À partir de là, nos trois bébés sont morts de trouille et paniquent à l'idée que leur maman ne revienne jamais. Ils se font un film pas possible, où ils imaginent le pire et pleurnichent en chœur, se serrant l'un contre l'autre, sur leur branche d'arbre, attendant le retour de leur maman.

C'est tout mignon et adorable, avec des illustrations réalistes et magnifiques. C'est une lecture qui permet de rassurer les enfants, dès qu'ils sont séparés de leur maman (crèche, école etc.) ou qu'elle s'absente de son côté (boulot, courses etc.). Simple, mais essentiel et ravissant. Un indispensable ! 

Un album tout-carton paraîtra en Septembre 2015.

L'École des Loisirs / Janvier 2015 

IMG_4373   IMG_4374

IMG_4375

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17/12/14

Rébellion chez les crayons, de Drew Daywalt & Oliver Jeffers

IMG_2525

Duncan vient de recevoir un gros paquet de lettres, de la part de ses crayons de couleur ! Rien ne va plus, entre réclamation, sentiment d'injustice, ras-le-bol, indiscrétion, usure anticipée, tromperie, négligence... les crayons ont leur mot à dire et ils l'expriment haut et fort ... et en couleurs ! 

C'est très, très drôle. Vachement original. Et bon enfant. Jugez plutôt.

Le rouge se plaint de trop travailler (pompiers, pommes, Noël, Saint Valentin, il n'arrête jamais !), le violet réclame plus de rigueur (ne pas déborder du dessin), le beige se sent seul au monde (à part le blé ?), le gris est épuisé (trop de pachydermes, pas assez de petits cailloux ou de bébés pingouins), le blanc se sent absent,  le noir en a marre de souligner les contours, le vert est satisfait de son sort (croco, dino, arbres et grenouilles, tout lui va !), le bleu est au bout du rouleau, le rose exige d'être plus présent dans la vie du garçon, le pêche se sent « nu ».

Sans oublier LA fameuse querelle entre le jaune et l'orange qui estiment tous deux être LA couleur du soleil (avec preuves à l'appui !). À Duncan de trancher, une bonne fois pour toute.

Le format est audacieux, il y a beaucoup d'humour, de tendresse et de finesse. Et l'enfant ne regardera plus ses crayons de couleur de la même façon, car oui eux aussi ont des états d'âme ! C'est subtil, mais super efficace. On le lit et le relit, avec énormément de bonheur.

Kaléidoscope, mars 2014

IMG_2526  IMG_2527

IMG_2528  IMG_2529

IMG_2530

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10/12/14

Le Filou de la forêt, d'Oliver Jeffers

IMG_2517

Une affaire bien mystérieuse secoue la forêt : depuis quelque temps, les branches des arbres disparaissent, quand ce ne sont pas les arbres eux-mêmes ! Une enquête est ouverte, mais nulle trace du voleur. La communauté des bois est ébranlée et convoque une réunion exceptionnelle : à force de discuter âprement, ils en viennent à s'accuser mutuellement... mais tous ont un alibi solide qui les innocente complètement.

Pendant ce temps, les crimes se multiplient et le voleur continue d'agir en toute impunité. Le lecteur, lui, devient complice malgré lui en découvrant le coupable, pom-pom-pom, accomplir ses méfaits dans le dos des investigateurs. Ah, ah, ah, quelle tendre ironie ! 

Inventive et drolatique, cette histoire fait mouche et conquiert un lectorat qui s'esclaffe et en redemande. On y retrouve tous les codes rattachés au genre policier (suspense, vocabulaire, mise en scène). Tout y est, on y croit dur comme fer. Et on apprécie, également, la petite touche de burlesque dans la ligne conductrice, le texte et les expressions des personnages. C'est follement bon, on ne voudrait jamais que ça s'arrête ! 

Kaléidoscope, août 2009 ♦ traduit par Elisabeth Duval (The Great Paper Caper)

IMG_2518  IMG_2519

IMG_2521  IMG_2522

IMG_2523  IMG_2524

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20/03/14

Elmer, Rose et Super El de David McKee

IMG_0639

Coloré, enjoué, pétillant et attendrissant ! Encore un rendez-vous réussi avec l'éléphant Elmer et ses amis Walter, Rose et Super El.

L'histoire veut démontrer qu'il faut positiver et profiter de chaque instant. En effet, le plus vieil éléphant de la troupe a failli casser sa pipe le jour de son centième anniversaire. Mais Super El est intervenu à temps pour le sauver et éviter que la fête vire au cauchemar. « C'est le plus extraordinaire de tous mes anniversaires » lui dit Aïeul, reconnaissant. Et chacun espère que son propre anniversaire sera aussi réussi.  « Mais pourquoi attendre ? demande Elmer. Chaque jour qui passe est extraordinaire. »

C'est délicieusement niais, avec une touche de fantaisie, mettant en avant les valeurs de l'amitié, la famille et de l'entraide. Les illustrations de David McKee sont une fois encore magnifiques et enchantent les jeunes lecteurs ! 

Kaléidoscope, mars 2013

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22/03/13

♪♫ Cet élan est à moi ! ♥

IMG_8702 

Wilfred, un jeune garçon, trouve en pleine nature un élan. Il décide aussitôt de l'adopter et d'en faire son animal de compagnie. Il lui donne, pour commencer, le nom de Marcel.

Puis, il édicte plusieurs règles, pour expliquer grosso modo ce que Wilfred attend de son nouvel ami : ne pas faire trop de bruit quand il met un vinyle sur son tourne-disque, toujours aller où le garçon veut, ne pas trop s'éloigner de la maison, offrir un abri contre la pluie, sortir son propriétaire d'un mauvais pas ...

Est-ce qu'un élan peut devenir un bon animal de compagnie ? Wilfred pense que oui. Nous, on pense tout le contraire ! Mais surtout, c'est le retournement de situation qui se produit au cours de l'histoire (et à la fin, aussi). C'est vraiment très drôle, charmant, avec une petite pointe de malice pour taquiner personnages et lecteur.

Alors, je suis absolument, totalement fan d'Oliver Jeffers, donc forcément ce nouvel album ne pouvait que combler mes attentes. Un petit plus, dans son esthétisme, puisque l'auteur s'est inspiré de décors réels en arrière-plan (des paysages de montagnes et de plaines), mais aussi de papier peint vintage pour y juxtaposer ses propres dessins. Effet très chic ! Ajoutez la pelote de laine bleue ... ou l'autre variante du fil rouge, vous comprendrez que cet album est, encore une fois, truffé de petits détails qui ne comptent pas pour des prunes !

Cet élan est à moi, par Oliver Jeffers (Kaléidoscope, 2013)

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

20/02/13

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs

IMG_8585

L'héroïne de cette histoire est convaincue de posséder des superpouvoirs. Après tout, qui peut se targuer de savoir voler, traverser les murs, marcher au plafond (Spidercochon !), faire disparaître des choses sans même les toucher ou se rendre invisible ? Il faut être un superhéros / une superhéroïne pour être un tel prodige, ou je ne m'y connais pas.

Cette fillette nous fait d'ailleurs la démonstration de ses nombreux superpouvoirs ... réalisés sans trucage, ahem. Et c'est ce qui est drôle, finalement ! Car cette enfant a besoin de rêver, de voir et de faire les choses en grand, elle a bien raison. Elle transforme son monde ordinaire en une explosion d'extraordinaire. Elle fait preuve d'une imagination débordante ! Quel plaisir.

Bon, arrive le jour où elle va perdre ses superpouvoirs. La chute est rude, avec une grosse crise de larmes et des genoux qui piquent. Physiquement, ça fait mal. Moralement c'est une autre histoire. Car sous le voile de cette amère déception, apparaît une autre vérité à la fois troublante et fascinante : sa propre maman, elle, aurait des superpouvoirs. Et là, je ne vous raconte pas le phénomène *étoiles dans les yeux* qui se crée ! ...

A découvrir, pour le pouvoir de l'imagination et la magie de l'enfance (ou l'art de transformer le familier en singulier, l'ordinaire en extraordinaire...).

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs, par Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo (Kaléidoscope, 2013)

IMG_8582

IMG_8583

IMG_8584 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Ouvre ce petit livre, de Jesse Klausmeier & Suzy Lee

IMG_8586

Cette lecture recèle un pouvoir magique insoupçonnable. C'est l'histoire d'un livre rouge, qui parle d'une coccinelle, qui ouvre un petit livre vert, qui parle d'une Grenouille, qui ouvre un petit livre orange, qui parle de ... A vous de découvrir la suite ! C'est qu'on continue d'aller encore loin à ce rythme-là. Et franchement l'effet est saisissant, on se prend au jeu avec une curiosité enfantine (qui laisse présager le plaisir que prendront eux-mêmes les futurs lecteurs).

Graphiquement vous ne serez pas déçus du voyage car c'est un festival de couleurs et de formats. Plus vous tournerez les pages du livre, et plus vous vous enfoncerez dans un monde de plus en plus minuscule. Le plus drôle, c'est que les personnages, eux, ne cessent de grandir (on finit tout de même avec une géante, incapable de tourner les pages de son livre, alors il faut lui venir en aide !).

Enfin bref, c'est un principe ingénieux et délirant, qui en surprendra plus d'un. La virtuose Suzy Lee a encore frappé fort et donne un sacré coup de main à l'auteur débutant qu'est Jesse Klausmeier. Ce duo fait des étincelles en nous offrant cet album, qui est un petit moment d'enchantement. A découvrir !

Ouvre ce petit livre, par Jesse Klausmeier & Suzy Lee (Kaléïdoscope, 2013)

IMG_8587

IMG_8588

IMG_8589

IMG_8590

 

Formidable hymne à la lecture, à la passion des livres et au plaisir de partager. ♥

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07/02/13

La famille Ohé : Le nouveau pull-over, d'Oliver Jeffers

IMG_8545

La famille Ohé a ceci de particulier qu'ils sont tous exactement pareils. Jusqu'au jour où Rupert se mit à tricoter un pull, puis l'enfila et défila auprès des siens en crânant, les Ohé en furent tous choqués et scandalisés !

Mais Rupert était fier de sa différence. Gillespie décréta à son tour qu'être différent était intéressant. Alors lui aussi se mit à tricoter un pull-over assorti à celui de Rupert.

Fantastique, génial, chic idée ! Maintenant ils sont deux à être différents. ^-^

De ce fait, être différent devint à la mode (et tout le monde se mit à porter des pulls) !

Cet album est extrêmement drôle, et pas seulement parce que l'humour d'Oliver Jeffers est fin, irrésistible, incomparable. Cet album montre avec subtilité les travers de notre société qui cherche à créer une mode, dans le but de se distinguer ou simplement pour qu'on le remarque (c'est courant), et voilà que cet effet de mode crée l'envie, la jalousie et l'imitation. Du coup, tout le monde copie tout le monde et finit par se ressembler.

C'est drôle, parce que la situation est tournée en ridicule. Il faut cultiver sa différence, c'est certain, mais cela ne veut pas dire qu'il faut se comporter comme un mouton (qui suit la tendance en broutant bêtement).

Le style minimaliste et en apparence simple d'Oliver Jeffers me séduit encore une fois. J'aime, j'aime, j'aime. Prochain album à paraître fin mars 2013 : Cet élan est à moi. ♥

La famille Ohé : Le nouveau pull-over, par Oliver Jeffers (Kaléidoscope, 2012)

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,