31/01/22

Anne de Redmond, de Lucy Maud Montgomery

Après Anne de Green Gables et Anne d’Avonlea, voici le troisième volume des aventures d’Anne Shirley ! Nouvelle traduction du livre précédemment publié sous le titre Anne quitte son île.

Anne de Redmond

J'ai retrouvé dans ce troisième tome tout le charme et toute la tendresse qui m'avaient éclaboussée en repartant sur les terres de Green Gables. J'ai aimé le deuxième, mais je préfère celui-ci et le premier qui reste inégalé. Dans Anne de Redmond, l'empreinte de la série est présente, à savoir cette ambiance si douce et chaleureuse que j'affectionne tant !

Anne Shirley franchit une nouvelle étape dans son parcours de vie et se rend à Kingsport pour ses études universitaires. Elle y fera notamment la rencontre de Philippa Gordon, belle, franche et aussi expansive que notre chère héroïne. Elles partageront également une colocation dans une charmante pension et vivront ensemble de belles années d'amitié.

Mais cette série prime aussi pour ses magnifiques déclarations, pleines de lyrisme et de romantisme débridé. Anne est toujours très sensible à la vie qui passe, au temps qui coule, aux paysages qui laissent des traces et aux racines qui durent. Elle a pleinement conscience de quitter l'enfance et d'entrer dans sa vie d'adulte. Ses amies de Green Gables sont par ailleurs fiancées ou prêtes à convoler. Même Rachel Lynne le lui souligne sournoisement. De son côté, Anne attend son prince charmant et reçoit des demandes pour le moins étonnantes. Ses choix aussi peuvent surprendre. N'a-t-on pas assez souffert du traumatisme « Jo March dit non à Laurie » ? Pitié. Lucy Maud, épargne mon petit cœur tout mou...

La fin de l'histoire est pourtant magnifique, très belle. J'en oublierai les détails survolés et le traitement à la légère des drames survenant ci et là. Sssshh. Savourons le plaisir simple de cette chronique débordante de vivacité, de magie et de rêve. C'est tout pour moi et c'est beaucoup aussi. Merci Anne de combler cette part de folie douce qui fait un bien fou ! 

⭐⭐⭐⭐⭐❤️

Troisième volume de la série de livres consacrée à Anne Shirley, accompagné d’un journal inédit. Nouvelle traduction de l’anglais (Canada) par Laure-Lyn Boisseau-Axmann. Illustration de couverture par Midori Kusano.

Le quatrième volume, Anne de Windy Willows, à paraître en 2022 chez Monsieur Toussaint Louverture.

Posté par clarabel76 à 19:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


07/06/21

Anne de Green Gables, de L. M. Montgomery

Anne de Green GablesJ'ai beau connaître déjà l'histoire, je ne me lasse pas de la découvrir à nouveau - sous une nouvelle traduction ou par le format audio. La magie opère instantanément ! Qu'est-ce que c'est beau.

J'aime d'amour cette petite Anne Shirley, son romantisme exacerbé, son imagination flamboyante, son esprit vif et passionné. Elle offre à cette lecture son caractère entier : tout en douceur et en poésie.

Dès la première page, c'est simple, on se confond de bonheur et de nostalgie jusqu'à la dernière note (bouleversante). Anne est une petite orpheline qui débarque par erreur chez les Cuthbert - lesquels attendaient un garçon pour aider à la ferme. Que faire de cette petite rouquine, maigrichonne et tellement bavarde, qui les attend sur le quai de la gare ?

Il lui faudra, cependant, peu de temps pour conquérir ce couple (frère et sœur) abasourdi par sa langue bien pendue et son imagination débordante. Il faut dire que Anne Shirley est un petit miracle : elle est touchante, attachante et inoubliable. Elle fera donc son nid dans ce petit coin des Pignons verts, où tout l'enchantera : la nature, les arbres, les chemins, les étoiles... Elle trouve d'ailleurs une note romantique et romanesque à tout.

Quelle héroïne ! Je suis vraiment en adoration. 🥰

J'ai également profité de la sortie en format audio chez VOolume pour plonger (et replonger) dans cet univers. Quelle expérience... c'est exaltant et réussi. La voix de la comédienne est bien choisie, son ton est agréable et apaisant. Seul bémol : la prononciation à la française du nom de Gilbert Blythe.

Sans quoi, le texte est très doux à l'écoute et conforte cette sensation de vivre dans une bulle hors du temps. En tout cas, l'invitation à visiter la maison aux pignons verts et partager un bout de chemin avec Anne Shirley ne se refuse pas ! Quelle belle balade...

©2021 Il était un ebook (P)2021 VOolume

  • Lu par : Emilie Moget
  • Durée : 10 h 46
  •  
  • Petite précision : la version audio n'est pas celle dernièrement éditée et traduite (par Hélène Charrier) pour les éditions Toussaint Louverture. 
  • Lucie Maud Montgomery brosse le portrait singulier d'une petite fille au caractère bien trempé, qui affirme haut et fort son désir d'exister et d'être heureuse malgré les aléas de son existence. Anne, la maison aux pignons verts est un grand classique de la littérature canadienne. Il fut notamment adapté à la télévision sous le titre "Anne, le bonheur au bout du chemin" (1985) et plus récemment par Netflix sous le nom "Anne with an E". 

    La nouvelle traduction de Laure Valentin est l'occasion de découvrir ce grand roman sur le pouvoir de l'imagination, l'acceptation de sa différence et la liberté. Exempt de toute mièvrerie, souvent drôle, il plaira aux plus jeunes comme à leurs parents.

anne et la maison aux pignons verts

Posté par clarabel76 à 17:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,