21/11/15

Matcha, d' Éva Offredo

IMG_5503

Matcha est une adorable grenouille verte, qui vit au Japon sous un Ginko Biloba. Notre petite batracienne se sent souvent seule et se complaît à rêver des lendemains meilleurs avec son beau voisin Daikon. Mais ils sont tous les deux si timides... pour leur premier rendez-vous, au clair de lune, « Matcha coasse sur un air de bluegrass, si kawaï avec son décolleté dans le dos et son obi rebondi ».

Quelle belle histoire à l'esprit japonisant et d'un beau vert éclatant ! C'est magnifique. Bon point pour l'esthétisme soigné, mais le texte aussi réserve de jolies trouvailles en piochant notamment dans le lexique nippon qui ne pourra qu'enrichir les plus jeunes attirés par la culture japonaise (on retrouve le glossaire à la fin d'un ouvrage). 

Le contenu de l'histoire est également cocasse, charmant et inventif. L'auteur dresse en effet un portrait touchant et attachant d'une petite grenouille qui a noyé son chagrin dans du saké avant de retrouver le goût de la vie et du thé vert ! Ou qui est toute émoustillée, devant sa soupe miso, et s'imagine avec son chéri au karaoké du coin... ;-) Quelle étonnante philosophie. Absolument craquante. Cette lecture est assurément une belle pochette surprise qui en épatera plus d'un. 

La joie de lire / mars 2015

IMG_5504   IMG_5505

IMG_5506   IMG_5507

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


23/12/14

Ma sœur et moi, de Cécile Roumiguière & Bobi+Bobi

IMG_2844

« Des papiers, des couleurs, des rubans, des senteurs. Ça crisse et ça plisse.
Liette et Lorna empaquettent les cadeaux de Noël.
C'est sûr, tatie Jacqueline sera contente de son saladier à fleurs,
et grand-papa adorera sa nouvelle cravate en soie.
Tatie Jacqueline est toujours enchantée de ses cadeaux,
même si sa bouche se pince quand elle les reçoit,
et grand-papa ne met jamais de cravate,
mais c'est Noël, on est heureux à Noël,
c'est la fête du bonheur. Tout le monde sait ça. »

IMG_2836

« Donne-moi ce rouleau de ruban-là
- Non, il est à moi ! répond Lorna.
- Je te dis que je le veux.
- Et moi j'en ai besoin...
Les deux sœurs oublient Noël et son bonheur sucré.
Les branches du sapin ploient sous le poids des boules et des anges en carton.
Les papiers volent, les rouleaux roulent, ça colle et ça crie.
Liette et Lorna ont des paillettes plein les joues,
et des larmes au bord des yeux. »

Ah, ce doux mystère qui entoure les relations entre sœurs ! Entre complicité, chamaillerie, espièglerie, jalousie, cruauté, réconciliation, plaisir de partager ou celui de chipoter, c'est une histoire sans fin, une histoire de tendresse, une histoire unique et indescriptible.

Liette et Lorna sont sœurs. Et bien sûr, elles rapportent les bêtises de l'une et l'autre ou se couvrent pour éviter les punitions, elles font front commun contre la méchanceté, se piquent leurs affaires, consolent les larmes qui coulent sur la joue, partagent leurs jeux et rient aux éclats.

Tour à tour chipies et câlines, elles sont attachantes et forment un duo exemplaire : entre solidarité et volonté d'indépendance, elles livrent un portrait attendrissant sur la délicieuse mais non moins conflictuelle histoire de fratrie ! Un texte savoureux, cerclé d'illustrations originales, pour un album poétique et qui me touche personnellement.

éditions La Joie de Lire, mai 2012

IMG_2837  IMG_2838

IMG_2839

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/07/14

Coup de Meltem de Sigrid Baffert

“ Ballet de fourmis dans mes doigts et mes chevilles. Sensation de marcher sur un paquebot. Saletés de pilules. Je dois avoir l'air d'être tombé d'une nuit blanche. Mes yeux glissent sur ses deux petits seins au garde-à-vous sous son pull. J'essaie de fixer mon attention sur l'abeille joufflue qui rit sur son paquet de céréales. Mais là, soudain, face à ce visage, ces talons de cigogne et ses seins sublimes, je réalise que je ne ressens plus rien.
Black out.
Je cherche mon désir dans ses yeux verts, ses cheveux, sur sur hanches. Plus de tectonique des sens, de molécules en désordre, de promesses folles. Est-ce que les sentiments peuvent claquer comme un vieil élastique ou se vitrifier d'un coup ? Il y a quelques semaines, j'aurais donné mon sang pour un regard de Lilia, et aujourd'hui, je donnerais ce qui reste pour ne pas être là, devant elle. Devant elle, si pleine de vie et de futur, si debout devant, si haut perchée sur ses talons, tendue vers un avenir où je ne me vois plus. D'ailleurs, pourquoi s'encombrerait-elle d'un mec au cœur de verre ? 
Bon sang, que t'arrive-t-il, Virgil ?

Coup de Meltem de Sigrid Baffert

À la suite d'une compétition de natation, Virgil fait un malaise. Trop de stress ou un entraînement trop intensif ? Point du tout. Le garçon souffre de la maladie du cœur de verre. Une insuffisance cardiaque héréditaire. Ce problème révèle alors qu'il est né d'une insémination artificielle, que son père n'est pas son père. Un secret qui dure depuis seize ans. L'adolescent, sous le choc, est en colère contre ses parents. Par défi, il se lance alors à la recherche de son géniteur, coupable d'avoir légué à des milliers d'autres enfants sa triste maladie, mais se heurte aux failles d'un système. Incidemment, cela remet en question son identité, le voilà un parmi tous... dans le flou, dans le brouillard. Une entité inconnue, avec probablement des frères et des sœurs parsemés dans le monde. Cela fragilise son rapport avec les autres, il est refroidi avec les filles, n'ose plus se lancer vers les rencontres, laisser voguer ses sentiments. Il est pétri de doutes. À force d'acharnement, ses recherches seront fructueuses, le garçon va mobiliser les troupes et jouer au Zorro. Un combat admirable ! Car, le sujet est sensible, mais abordé avec délicatesse, et parvient à transcrire les émotions contrastées qui vont naître chez les jeunes héros de cette histoire. Cela se lit vite et bien, sur un rythme agréable et entraînant. Sigrid Baffert a parfaitement maîtrisé son sujet (la PMA et ses conséquences), sans jamais soulever un débordement passionnel dans les interrogations qu'il suscite. C'est un texte intelligent, qui jamais ne juge ou ne sermonne, avec des personnages attachants et une histoire très romancée ! ... Jolie couverture, au passage.

La Joie de Lire, co. Encrage, avril 2014 ♦ couverture illustrée par Séverin Millet

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,