30/10/17

Pêle-Mêle : Banquise blues - Sonnette entre Chien et Loup

BANQUISE BLUES

Un petit manchot, sur sa banquise, se plaint du froid, des poissons, de l'eau salée, du troupeau, de solitude, des montagnes, des orques, en bref il se sent incompris. C'est alors qu'un morse lui serine un long discours philosophique pour qu'il accepte et aime sa vie telle qu'elle est.

J'ai adoré ce petit manchot bougon, qui râle tout le temps et qui fait preuve d'un bel esprit de contradiction comme les enfants. Son plaisir, tout court, c'est ronchonner constamment. Il a, certes, bien conscience de sa chance (d'avoir une vie plutôt cool) mais c'est un souffle de vie que de rouspéter. Qu'on se le dise ! Voilà un album drôle et caustique, magnifiquement illustré par Lane Smith qui nous embarque dans son univers polaire parmi les manchots. C'est magique ! ♥
Une lecture cocasse
 pour prendre les petits problèmes du quotidien avec le sourire !

 ♥ Banquise Blues, de Jory John & Lane Smith ♥

Gallimard Jeunesse, 2017

 

--------------------------

 

sonnette entre chien et loup

Voilà une autre petite merveille ! Un album au grand format qui envoie du rêve avec ses illustrations en aquarelle aux teintes crépusculaires, soit cette parenthèse “entre chien et loup” qui invite à l'évasion.

Sonnette est une petite parisienne, qui rêve d'une ville où les arbres, les plantes et les fleurs pourraient pousser un peu partout ! Accompagnée de Chien et de Loup, elle parcourt Paris et sème des graines dès qu'elle aperçoit un peu de terre. Au-delà de son désir de verdure, la fillette nous fait également découvrir Paris comme il est rarement possible de la visiter - une ville aux jardins secrets, car sous les rues bétonnées, les immeubles et les pavés, se cachent des milliers de plantes qui n'attendent que ça pour exploser à la surface et parader aux yeux de tous.

C'est ainsi un festival de couleurs et de sensations que l'on découvre... avec en bonus 10 lieux extraordinaires à visiter en vrai (les vignes de la butte Bergeyre, l'oasis d'Aboukir ou le square Récamier), non sans s'être équipés d'une précieuse “boule de graines” que Sonnette confectionne elle-même. Et comme c'est une chic fille, elle donne toutes les astuces pour en fabriquer à son tour !

Un album poétique et instructif ! Un précieux sésame pour conquérir Paris. ♥☺

Sonnette entre Chien et Loup, de Victor Coutard & Pooya Abbasian

Gallimard jeunesse Giboulées, 2017

 


21/05/16

La Tribu des enfants, de Lane Smith

IMG_6357

Lane Smith revient avec un album poétique et d'une grande finesse, où l'on suit un enfant sauvage, perdu dans la nature, seul, à s'interroger sur le monde qui l'entoure. Avant, il y avait une tribu d'enfants. Où est-elle ? Il décide alors de partir à l'aventure, de parcourir le monde des manchots, des méduses, des baleines, des corbeaux, des éléphants, des singes, des gorilles, des tortues, des chenilles, des papillons... Son chemin, toujours, le conduit vers l'inconnu, lui donne à croiser la faune et la flore dans toute sa générosité. L'enfant est conquis, mais l'enfant cherche toujours sa place. Et puis, soudain, enfin... sa tribu se révèle à lui.

Le texte laisse libre cours à l'imagination pour raconter ce voyage initiatique, qui s'évade parfois vers des contrées oniriques, qui est aussi d'une grande sensibilité et d'un lyrisme poignant. Même les illustrations vous rapportent une histoire sensationnelle, à la fois bouleversante et drôle. De toute manière, c'est un album remarquable, où la nature et les enfants sont mis à l'honneur, pour une lecture fabuleuse et bourrée de charme ! Du grand Lane Smith.

Gallimard Jeunesse, mai 2016

IMG_6358   IMG_6359

IMG_6360   IMG_6361

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

28/02/14

Lulu n'a peur de rien, par Judith Viorst et Lane Smith

IMG_0666

Après Lulu et le brontosaure, place à une nouvelle aventure aussi drôle et enlevée, toujours servie par les illustrations désopilantes de Lane Smith ! La fillette a certes gagné en sagesse, mais est toujours aussi déterminée à aller au bout de ses envies. Comme ses parents refusent de céder à sa dernière lubie en date, elle décide de gagner son argent de poche en devenant la promeneuse en chef des chiens du quartier.

Trois adorables toutous vont ainsi bénéficier de ses services d'expert, ahem, vous vous doutez bien qu'on ne s'improvise pas calée en canins du jour au lendemain, et notre demoiselle va en voir de toutes les couleurs ! Séquences très, très drôles à prévoir ! Bon, heureusement son petit voisin Fleichmann vient à sa rescousse, avec ses croquettes, sa flûte en bois et son charabia allemand.

Mais le problème, c'est que Lulu DÉTESTE le petit voisin Fleichmann. Ce garçon insupportablement parfait. Ce garçon modèle. Ce garçon qui sourit niaisement. Ce garçon tellement poli que tous les adultes l'adorent. Ce garçon si serviable qu'il refuse le moindre centime, sous prétexte que cela lui fait plaisir de rendre service. Argh, Lulu n'en peut plus de ce Fleichmann. C'est le garçon à abattre !

Comble de malchance, elle doit le supporter tous les matins car lui seul a le véritable don avec les animaux. Jusqu'au jour où elle va exploser de colère et lui dire le fond de sa pensée. Han, han, pas bien, Lulu, pas bien du tout... Et comment il va réagir, notre Fleichmann ? En lui bottant les fesses, à son tour.

La morale de l'histoire fera sourire les enfants, qui adorent rouspéter après Lulu. Elle incarne le bon et le mauvais des jeunes bambins, car elle n'est pas parfaite mais elle a conscience de ses erreurs. Elle apprend à s'excuser et corriger ses défauts. Du moins, accepte-t-elle aussi qu'on lui donne un coup de pouce, sans vouloir arracher les yeux de son bon samaritain.

Judith Viorst joue aussi de cette tendance à râler et faire preuve de mauvaise foi, en donnant l'impression de raconter son histoire comme si elle s'adresse directement au lecteur. Elle a pour cela recours à de nombreux apartés, fait des temps morts, use de parenthèses, de questions-réponses et entretient le suspense au sujet de la fameuse lubie de Lulu, qu'on ne découvre qu'à la toute dernière page.

Lecture très divertissante, pour une série qui ne peut que ravir petits et grands lecteurs.

Milan, janvier 2014 - traduit par Nathalie Zimmermann

IMG_0685

IMG_0686

IMG_0687

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16/04/12

Lulu et le Brontosaure

IMG_7222

Lulu est une petite fille capricieuse et têtue, qui prend tous ses désirs pour des réalités. Jusqu'à présent, ses parents se sont pliés en quatre pour satisfaire ses exigences, mais la dernière en date s'annonce tellement excentrique qu'ils doivent se résoudre à dire NON. Et là, ils s'exposent à une furie : Lulu hurle et tape du pied comme une folle. Lulu n'accepte pas la résistance, alors elle fait sa valise et part dans la forêt à la recherche de son nouvel animal de compagnie.
Oui, Lulu a pour lubie d'avoir un brontosaure pour son anniversaire. On passera outre l'impossibilité d'une telle opportunité, car Judith Viorst n'en fait qu'à sa tête elle aussi. L'auteur a décidé de raconter sa propre histoire, d'inventer ce qu'elle veut, de faire des entorses au règlement et de modeler ses propres arrangements à sa convenance. Elle est libre, elle le revendique, elle fait d'ailleurs de nombreux apartés dans son récit et c'est ce qui est excessivement drôle et excusable.
Alors on suit Lulu dans la forêt, croisant des animaux sauvages qui veulent la dévorer, mais aussi à la découverte de son nouvel ami, le brontosaure. Celui-ci aussi a bien envie de compagnie, et il va rouler la petite Lulu dans la farine, ça lui apprendra à ne jamais dire SVP !
Cette lecture est fraîche, enthousiasmante, généreuse et farfelue. Les intrusions de l'auteur sont une très bonne idée, comme celle de suggérer pas moins de trois fins au récit. Pourquoi pas ? Le sourire ne nous quitte pas un instant, on pardonne les excès d'humeur de la petite Lulu, le ton ne se veut pas moralisateur non plus, cela permet d'avaler plus doucement la pilule. Les illustrations sont de Lane Smith, c'est différent de ce qu'on connaît de lui jusqu'à présent (C'est un livre ! et L'histoire en vert de mon grand-père), mais c'est parfaitement coordonné avec le ton humoristique, un peu mordant et insolent de l'histoire !
Je connaissais déjà l'édition originale, aussi j'ai été ravie de découvrir que cette collection était maintenant accessible sur le marché français. Convient aussi à la lecture à haute voix.

Lulu et le brontosaure, par Judith Viorst - illustré par Lane Smith smileyc002
Milan jeunesse, 2012 - traduit de l'anglais par Nathalie Zimmermann 

IMG_7218

Posté par clarabel76 à 12:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13/03/12

Une histoire en vert

Cet album est tout simplement magnifique !  

IMG_6906 

Je sais, c'est un peu facile à avancer, mais avouez que Lane Smith a su une nouvelle fois époustoufler son lecteur. Rappelez-vous, c'est lui l'auteur du génial C'est un livre ! Cette fois, il nous invite à découvrir l'univers d'un grand-père passionné d'art topiaire, l'histoire est racontée par l'arrière-petit-fils, qui se balade dans le jardin où la vie de l'ancêtre est racontée : grand-père a grandi dans une ferme, il a attrapé la varicelle et tué le temps en bouquinant dans son lit, il a échangé son premier baiser au collège, il rêvait d'étudier l'horticulture mais il est parti à la guerre, il a rencontré sa future femme à Paris, il s'est marié, il a eu des enfants et des petits-enfants, aujourd'hui il a un peu perdu la mémoire... et c'est son jardin qui conserve les stigmates de sa vie, riche et passionnante. 

Les illustrations sont superbes, c'est une histoire en vert comme le souligne le titre (le feuillage laisse une impression stupéfiante, tellement proche de la réalité, le rendu est parfait !). C'est aussi et surtout une histoire d'amour, de transmission, de mémoire et c'est tout bonnement admirable. Magique et émouvant. J'ai beaucoup aimé ! 

IMG_6907 IMG_6908 IMG_6909 

L'histoire en vert de mon Grand-père, par Lane Smith
Gallimard jeunesse, 2012 - traduction de Catherine Gibert 

smileyc219

Posté par clarabel76 à 09:15:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/03/11

C'EST UN LIVRE !

J'adore cet album !

 IMG_2383 IMG_2384 IMG_2385 IMG_2386

Le match opposant l'électronique au format papier est ouvert - mais les hostilités ne sont pas violentes. C'est gentil, ça taquine, ça pointe du doigt les excès, les tics, les modes. L'âne est un geek, le singe lui pardonne. Un livre, c'est un livre ! Ne transpire aucun désir de diabolisation, bien loin de là. Les réflexes de l'âne font sourire, et qui ne se retrouve pas ? Nous sommes des damnés de l'électronique, mais le format papier, palpable et indéfinissible pour le plaisir procuré, oui ça se passe de commentaire.

Le livre, vu comme un refuge. Comme un bonheur simple, à l'état pur. Une valeur sûre.
L'album de Lane Smith glisse un message discret, qui se veut drôle et percutant. Cela passe comme une lettre à la poste, c'était là son but. Point barre.

IMG_2387

C'est un livre ! - de Lane Smith
Gallimard jeunesse (2011) - 11,00€ 

challengealbumbig1

 

 

 

 

 

nouvelle saison du challenge de Sophie

15/02/11

Teaser Tuesday #7

Tuesdayteaser"Je ne suis pas une peste", affirma Ramona Quimby à sa grande soeur Beezus.
"Alors arrête de te conduire comme une peste", riposta Beezus, dont le véritable nom était Béatrice. Plantée devant la fenêtre qui donnait sur la rue, elle attendait son amie Mary Jane pour faire avec elle le chemin jusqu'à l'école.
Ramona la peste - Beverly Cleary

En ce matin fatidique, pour me rendre à mon bureau (pardon, au bureau du Dr Ragostin, Spécialiste en recherches - Toutes disparitions, mon employeur fictif), j'avais enfilé une robe en faille de soie vert lichen, à coupe princesse, avec col d'organza et chapeau du même vert, tranchant élégamment sur le brun roux de ma nouvelle perruque.
A mon annulaire gauche, j'arborais une alliance.
Métro Baker Street (Enola Holmes #6) - Nancy Springer

Je me réveillai en sursaut et me redressai, une main serrée autour de mon pendentif et l'autre enroulée dans les draps. J'essayai avec peine de faire revenir les fragments de mon rêve qui s'estompait déjà. Une histoire de sous-sol... une petite fille... moi ? Je ne me souvenais pas d'avoir jamais eu un sous-sol ; nous avions toujours vécu dans des appartements.
Une petite fille dans un sous-sol, et quelque chose d'effrayant... mais les sous-sols n'étaient-ils pas toujours effrayants ? Je frissonnai à l'évocation de ces endroits sombres, humides, vides. Mais celui-là n'était pas vide. Il y avait... je ne parvenais pas à me rappeler quoi. Un homme derrière une chaudière... ?
Pouvoirs Obscurs : L'invocation - Kelley Armstrong

- Tu surveilles Elise une petite heure, mon grand ? Le temps d'une ou deux courses dans le quartier.
Je déteste que maman m'appelle "mon grand". J'ai dix-sept ans. C'est ridicule. Surtout quand elle parle aussi fort, ameutant les autres personnes assises sur les bancs du parc Emile-Zola. Une façon de clamer : "C'est mon fils ! Il est beau, n'est-ce pas ? Et gentil à un point, si vous saviez !" Si je suis dans les parages, maman ne peut pas s'empêcher de débiter ces niaiseries à quiconque discute avec elle plus de trois minutes.
Mais là, nous sommes au parc alors que j'aimerais être sur la plage. Et je déteste surveiller mon soeur. Je ne suis pas si gentil que maman le dit. Obéissant, plutôt. Elise a trois ans. Un bébé. J'aurai l'air de quoi à pinailler autour des bacs à sable et des toboggans, pendant que ma soeur se fera tirer les cheveux par des têtes à claques ou tirera ceux des têtes à claques ?
De magnifiques cheveux blonds de poupée Barbie.
J'aurai l'air d'un crétin. Ou alors d'un père précoce ? L'horreur. J'imagine le ricanement d'un connard croisant au ras du banc sur lequel je suis assis. "Un môme à son âge ? Sa copine ne connaît pas la pilule ?"
J'ai déjà entendu cette fine plaisanterie dans ce même parc, alors que je surveillais ma soeur.
Rien qu'un jour de plus dans la vie d'un pauvre fou - Jean Paul Nozière

Et enfin...


C'est un livre - Lane Smith (L'album paraîtra début mars !)