25/04/22

Le Don de Mort, partie 1 (La Guilde des Ombres #1), de Anna Triss

Le Don de Mort Partie 1J'ai découvert cette série sur Instagram avec sa horde de fans extatiques. Intriguée par cet important chorus, j'ai donc cédé à la tentation. Après tout, on me promettait une lecture au rythme haletant et riche en rebondissements. Okay. Le roman est bon. Correct à lire. Mais je m'attendais à un niveau supérieur dans le genre.

Pour rappel, l'histoire se concentre sur son héroïne (jeune et orpheline) qui est recrutée par la Guilde des Ombres afin d'y suivre un apprentissage rigoureux. La fillette est en fait dotée de particularités redoutables, que ses maîtres vont mettre en sourdine pour faciliter son éducation. Panama est également l'élève d'un grand maître (Khamar) qu'elle vénère comme un dieu. Les années passent, au cours desquelles l'enfant grandit et acquiert un enseignement pour devenir un assassin sans égal. Elle doit simplement passer son épreuve le jour de son seizième anniversaire.

À côté de ça, on découvre les rouages de la Guilde et l'univers constitué de cités avec ses conflits politiques larvés. Mais on plonge aussi dans un royaume elfique avec une reine et son amant humain, lequel n'est finalement pas si quelconque dans l'histoire qui nous intéresse. Voilà, voilà. Le roman est long pour expliquer tout ça. Un poil trop long ? Oui, parfois. J'avais la sensation qu'on aurait pu accélérer la cadence même si ce n'est pas rédhibitoire non plus. Je suppose que de nombreux éléments sont mis en place, en loucedé. Par contre, je ne suis pas très emballée par la relation entre Panama et son maître, ou ce qu'elle suppose. Une admiration sans bornes. Des sentiments naissants. Obsédants. Une idée de l'amour qui me laisse dubitative. Et ça m'embête pour la suite, surtout que j'ai hâte de percer le mystère de Beladyn.

Bref. Je me questionne encore. Craquera, craquera pas. On verra !

©2021 Plume Blanche Editions (P)2021 Audible Studios

  • Lu par : Alexandre Donders
  • Série : La Guilde des Ombres, Volume 1.1
  • Durée : 23 h 58
  • La lecture en audio a été efficace, même si cela demande parfois un peu de concentration car beaucoup de détails demandent à se développer.

⭐⭐⭐⭐