07/10/21

Au-delà du temps (Le Mystère Soline #1), de Marie-Bernadette Dupuy

Le Mystère Soline 1

S'il y a bien une chose à savoir à propos des romans Marie-Bernadette Dupuy, c'est que leur lecture est très convenue. Le poil lisse et brillant. C'est plaisant, ça s'écoute avec plaisir mais ce n'est pas foufou non plus. Dans le cas présent, la voix de Florine Orphelin apporte beaucoup de charme et de douceur à la lecture. J'avoue que c'est même l'atout du livre !

Concernant l'histoire, très classique, il est question d'un mystère sur le passé de Soline. Notre héroïne ayant été adoptée a longtemps cherché des indices sur sa naissance, mais ses parents ont toujours refusé d'aborder le sujet. Ils ne savent rien et ont perdu le dossier. Le fossé entre eux s'est creusé dès que la jeune fille a évoqué ses visions. Elle voit des drames. Elle voit des images. Elle voit des personnes en détresse. C'est bizarre, ça ne s'explique pas. Mais elle en tire profit en exerçant la fonction de pisteuse secouriste et maître-chien d'avalanche.

Or, depuis quelques temps, des événements tragiques surviennent dans son entourage et frappent ses proches. Soline n'a pas envie de faire le rapprochement, jusqu'à ce que le doute ne soit plus permis. Et là, en tant que lectrice, je dis POUCE. C'était suffisamment bon de broder sur le Mystère Soline sans sortir de la Zone. Car vers les 40% de l'histoire, patatras, un certain Benjamin entre en piste. Un homme pas forcément séduisant mais qui affole le cœur de la jeune femme peu habituée à de tels élans. Hmmm.

Clairement, ça m'a gonflée. D'un coup, d'un seul. J'ai trouvé que ça devenait gnangnan et pas vraiment audacieux. Cette façon d'aborder la rencontre amoureuse et les sentiments, non. Ce n'est pas du tout actuel. Ou disons surtout que je me suis sentie trop décalée. Hélas, j'ai décroché. Cependant, j'étais embêtée pour la suite et donc j'ai triché en prenant des raccourcis. Huhu. Toujours est-il que le mystère est savamment entretenu !

Au final, j'aime les secrets de famille, le croisement entre le présent et le passé, les non-dits et les drames qui couvent. Ça oui, franchement ça m'a plu. Par contre, je n'ai pas du tout adhéré à la platitude du ton, des émotions, des personnages. C'est mou, parfois monotone. Heureusement le format audio masque cette déconfiture. En effet, j'ai beaucoup aimé la performance de Florine Orphelin qui se révèle aérienne et appliquée pour l'exercice. Le contenu est plus déconcertant, je ne sais pas si j'irai la suite (alors que le dénouement est terrible). 

©2021 Calmann-Lévy (P)2021 Audiolib

⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,