24/02/16

Bingo ! d'Ingrid Chabbert & Lili Scratchy

IMG_5122

Pour son anniversaire, Merlin a reçu de son oncle farfelu une enveloppe avec des jeux à gratter. Pas trop cool, le cadeau ! marmonne l'enfant ingrat. Ses parents font alors de gros yeux, pas contents, et l'encouragent tout de même à prendre sa pièce pour frotter tous ces bouts de papier.

Et bingo, le pactole ! Les adultes en tombent dans les pommes, pendant que Merlin va vite camoufler son Précieux dans le terrarium de sa mygale, avant de faire des plans sur la comète.

D'abord, récupérer tout le pognon. Le planquer dans sa tirelire. S'offrir une cape d'invisibilité pour embêter Marie-Charlotte qui ne l'a pas invité à son anniversaire. Et pourquoi pas conquérir le monde avec sa bande de Croquoziguis et leurs sabres laser ?

Ou creuser une galerie souterraine pour rejoindre New York en trottinette. Se payer tous les slips du monde entier et les porter par-dessus le pantalon. Forcément. Et s'offrir sa propre boulangerie pour se bâfrer de sucreries à tous les repas. 

Voilà donc un petit éventail des lubies de notre bambin devenu richissime. Et c'est franchement aussi poilant à raconter qu'à lire ! L'album est d'une telle fraîcheur, à s'en “exploser la vessie au jus de pomme” ! ;-)

Les illustrations aussi possèdent ce grain de folie appréciable et savoureux, en parfaite communion avec le ton espiègle et fantasque du texte. C'est plein d'humour et astucieux (avec du gris argenté à gratouiller pour s'amuser).

Franchement, Ingrid Chabbert & Lili Scratchy forment un duo de choc, à reconstituer sans hésiter. ^-^

Seuil Jeunesse / Août 2015

IMG_5123   IMG_5124

IMG_5125   IMG_5126

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


07/05/13

Teaser Tuesday #46

A découvrir !

IMG_8815

Une compilation des dix imagiers bilingues de la collection «Signes»,
un ouvrage de référence qui crée un pont entre l'univers des entendants et celui des sourds autour d'un seul monde : le nôtre.
Chaque mot est écrit, traduit en Langue des Signes Françaises (L.S.F.) et illustré en images...

Ont participé à cette joyeuse parade : Alexios Tjoyas, Delphine Perret, Chamo, Regis Lejonc, Lili Scratchy, Olivier Latyk, Martin Jarrie, Olivier Ballez, Claire Franek et Claude Cachin.

Seul bémol, cette édition spéciale n'inclut pas de sommaire qui aurait pu permettre au lecteur de se guider plus facilement dans cet épais volume, riche d'un vocabulaire décliné en dix catégories (école, noël, gourmandise, maisons, indiens, voyage, émotions, mer, ABCD).

Les illustrations sont superbes !

Signes (l'intégrale), par Bénédicte Gourdon et Roger Rodriguez (éditions Thierry Magnier, 2013)

IMG_8816

IMG_8817

IMG_8818

IMG_8819

IMG_8820

IMG_8821

IMG_8822

IMG_8823

21/12/11

Pêle-mêle Clarabel #49

IMG_6127

Paris, à travers les yeux de cinq peluches devenues touristes pour l'occasion, c'est tout simplement génial ! Le ton est drôle, les petites aventures que vivent Poussin, Papi Toutou, Madame Trompette, Tonton Mouton et Miss Titi sont naïves et rigolotes. Tous les grands monuments parisiens sont passés à la loupe, ça fait très cliché mais c'est ce qui fait la beauté de la capitale aussi : la Tour Eiffel et sa dentelle de fer, l'Arc de Triomphe  ou le grand parapluie de pierre, le petit déj au café de Flore, l'église de la Madeleine toute noire et toute moche (parce que Papi Toutou a marché dans une crotte de chien !)... Et le texte, souvent, vient ponctuer les jolies scènes ou les illustrations avec bon goût. Exemple : Il faut avoir bien peur du noir pour éclairer une ville comme ça. A croire que les habitants sont restés des enfants.
Un album facétieux et enchanteur !  

Peluches à Paris, par Bruno Gibert (Autrement, 2011)

IMG_6128 IMG_6129

Je vous invite également à découvrir l'album d'Akiko Miyakoshi parce qu'il saura à tous les coups vous surprendre ! D'abord c'est beau, gourmand, généreux, alléchant et simple. L'histoire est classique (une petite fille rejoint son père chez la grand-mère avec le gâteau qu'il a oublié). Il y a juste quelques petites touches de couleur, comme le rouge, pour rappeler le conte du Chaperon rouge... Cette fois, la petite fille va rencontrer des animaux qui vont la convier à partager un goûter. Et là j'ai fondu, le partage autour de la table est (comme je le soulignais) généreux et gourmand, c'est superbe, les dessins sont magnifiques, le réalisme est frappant... impossible de ne pas tomber sous le charme ! Un album à découvrir en toute confiance.

Un goûter en forêt, par Akiko Miyakoshi (Syros, 2011)

Et pour finir, un album mis en scène par 16 illustrateurs haut de gamme. POUR LES AMOUREUX DES LIVRES A IMAGES (et les amateurs du shopping avec une liste de courses à rallonge) ...  Excellent ! 

IMG_6130

L’asso Articho : A l’initiative de ce projet, cette association dédiée aux images tache de promouvoir des illustrateurs contemporains de différents horizons et univers en créant des évènements vivants : expos, parutions, soirées, marché, rencontres… Et publie une revue bimestrielle sur le street art, le graphisme et l’illustration : les cahiers de l’Articho. Illustrateurs participants à l’album: Benjamin Chaud, Nathalie Lété, Estocafish, Espen Friberg, Lili Scratchy, Florie Saint-Val, Arnaud Boutin, Vincent Mathy, Delphine Durand, Christian Aubun, Anouk Ricard, Yassine, Vincent Pianina, Postics, Chamo.

IMG_6131 IMG_6134

en savoir plus : http://asso-articho.blogspot.com/2011/11/rue-de-larticho-est-sorti.html

Rue de l'Articho (aux éditions Thierry Magnier, 2011)

23/11/11

A bas le lait de vache. Vive les graines de sésame et l'huile de pépins de pamplemousse.

IMG_5947

Et tandis que l'encens de bois de cèdre se répandait dans sa chambre d'enfant ordinaire, j'ai enfin compris ce que le petit nuage d'Elianor me raconte depuis le premier jour. 
Il me dit que nous sommes pareils, elle et moi. Que chez nous on respire le même air, qu'on voit la même tristesse chez nos parents, qu'on a beau vivre dans un manoir en ruine ou dans un appart HLM, on a beau se gaver de graines macrobiotiques ou de biscuits Nestlé, on en revient toujours au même problème, à la même sensation que quelque chose ne tourne pas rond. 
Car Elianor a perdu sa mère, et moi j'ai perdu mon père.

Noah ne cesse de s'interroger sur la nouvelle élève de sa classe, Elianor, secrète, silencieuse et gracieuse à sa façon. Tous ses camarades se moquent d'elle, notamment sur son odeur, mais elle s'en moque et s'isole dans la bibliothèque ou tourne en ridicule la grosse brute de la récré avec un sourire mutin. Noah est perplexe, admiratif. Oui, il se pose mille questions. Après une période d'observation, le garçon tente donc une technique d'approche et découvre une fillette remarquable, intelligente et futée. Elle cultive aussi un régime alimentaire très strict, en proscrivant tous les acides gras, et recommande à Noah d'agir en conséquence (manger des graines ou boire du lait de soja). Il accepte, mais sur le bout des lèvres (Noah aime la viande, le sucre, les colorants. A qui la faute ?). 
Bon, on s'en doute, c'est loin d'être simple et le garçon va inévitablement craquer et faire des tonnes de reproches ridicules à son amie, Elianor aussi va se fâcher avant d'expliquer pourquoi ce régime lui tient tant à coeur. (Elle le fait en souvenir de sa maman, pour respecter son souvenir et se sentir proche d'elle.) C'est ce qu'elle reproche d'ailleurs à Noah, d'oublier volontairement son père (également décédé) pour ne pas avoir à affronter son chagrin. C'est plus facile d'en vouloir aux absents que de reconnaître ô combien ils nous manquent.
Les deux amis vont heureusement se réconcilier, le papa d'Elianor, qualifié de gourou du bonheur et passeur d'amour, va également sortir de sa bulle pour retoucher Terre et la maman de Noah va retrouver le sourire et l'étincelle dans les yeux (non, non, je vous rassure, pas d'histoire d'amour entre ces deux-là !). Il est aussi question d'odeur corporelle dans ce livre (les enfants entre eux sont sans pitié), alors il est donc clairement expliqué qu'il s'agit effectivement d'un mystère de la science, avec possibilité d'alchimie lorsque nos petits nuages (de phéromones) se rencontrent, se comprennent, se reconnaissent ou se fuient. 
C'est un petit roman tendre et généreux, frais et drôle, terriblement attachant, avec des personnages adorables, qui tient un discours sur tout et rien, qui touche et fait réfléchir, en plus d'une couverture illustrée par Lili Scratchy qui donne vraiment envie d'en savoir plus. Une belle promesse de lecture.

Mayo, ketchup ou lait de soja par Gaia Guasti
Ed. Thierry Magnier, 2011 - illustration de couverture : Lili Scratchy. 

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23/10/10

Pêle-Mêle Clarabel #11

IMG_0536

3 romans, 3 univers, 3 lectures savoureuses ...

Mathis nous propose un western, un vrai. Au casting, nous avons un shérif, un bandit, un papa appelé à l'aide et une petite fille qui a peur de le perdre, et aussi un maître d'école affreusement sadique et méchant. Lorsque le bandit des grands chemins se présente à Creek Village, les enfants lui sautent aussitôt dessus, prenant les devants sur les adultes, leur plan est redoutable ET efficace. En prime, Jane Smith, dix ans, obtient du shérif d'être entendue et prise au sérieux pour régler le problème de discipline ultra-réglementaire qui sévit dans leur classe. C'est très sympa à lire, et parfaitement dépaysant, cela m'a beaucoup plu. (Les enfants, le shérif et les affreux, par Mathis)

Emmanuel Bourdier met en scène un quartier - le bâtiment E de la cité Marcel-Pagnol. Il est 13 h 23. Un par un, minute après minute, les habitants se souviennent, ont une pensée, réfléchissent, ont le sourire aux lèvres, la boule au ventre, mais partout règne le silence. Car l'heure est grave : on rase un bout de chacun. Il est 14 heures, il n'y aura pas d'autre feu d'artifice et tout le monde peut rentrer dans son nouveau chez-soi. Et manger du cassoulet, pourquoi pas ? Voilà un petit roman basé sur les instantanés d'une vie, de personnages et de leur quartier. Les souvenirs sont autant de poussières qui vont et viennent, sans aucune nostalgie, mais plutôt comme des notes de musique. C'est joli. (Ça s’est passé là, par Emmanuel Bourdier)

Et enfin, Frédéric Kessler nous propose une histoire complètement folle et pleine d'imagination. Géraldine et Olivier sont des gosses de fées prépubères, ils ont toujours les poches pleines à craquer, avec des ustensiles pratiques et magiques, des poupées à troquer pour Géraldine, des outils pour Olivier. Et la demoiselle en a ras-le-bol et décide de braver les interdits : ne pas manger ce que cuisine la dame du quatrième, ne pas emprunter le passe-partout du monsieur du cinquième, se rendre dans la mansarde du sixième. L'interdit est excitant ! Au diable l'ogre et la sorcière, Géraldine est fille de fées, elle connaît les formules pour déjouer les plans des vilains. C'est une fable absolument délirante et déjantée, je me moque de savoir quel est le crédit de cette histoire, ce qui m'importe c'est d'avoir été étonnée, ravie, séduite et d'en redemander encore !!! (La fée Tralala, par Frédéric Kessler)

Place au défoulement, (merci Lili Scratchy !)

IMG_0539

Faites de la place dans votre cervelle et immergez-vous dans ce coloriage poétique ! Un univers où se côtoient une biche, des saucisses, des méduses et des citrons, du football et de l'amour...
Un concentré de folie et de bonne humeur pour tous les âges !

IMG_0540 IMG_0541

Ne vous jetez pas sur votre feuille de coloriage avec vos feutres sans réfléchir ! Il faut d'abord répondre à quelques questions pour étaler votre talent. On ne dirait pas, mais c'est un livre de coloriage qui vous fait triturer vos méninges. Exemple sur l'illustration de gauche : qui ne boit pas avec une paille ? qui avale de l'air ? qui va aspirer le petit pois ? et où est l'oeuf ? Vous avec quinze minutes !!!

IMG_0542 IMG_0543

Et toujours le même fil rouge : l'oeuf, l'avez-vous vu ?!!!!!

Fou-fou Coloriage par Lili Scratchy (éditions Thierry Magnier)

Posté par clarabel76 à 11:30:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03/12/09

Préparer Noël #3

*******

quelques choix, qui ont toute ma préférence ... (mais pas forcément dans l'ordre de MES préférences, bien entendu, même si le premier a été un vrai coup de coeur)

Les heureux parents ~ Laetitia Bourget - Emmanuelle Houdart

les_heureux_parentsJe ne suis pas toujours sensible aux illustrations d'Emmanuelle Houdart, mais force est de reconnaître que dans cet album elle s'est surpassée tant elle a su me charmer ! L'histoire, aussi, par Laetitia Bourget offre une perspective d'humour et de cocasserie très appréciable. Cela commence par un prince vaillant et une sublime princesse qui deviennent papa et maman. Cela débute comme un conte de fées, croit-on, mais c'est tout le contraire. Et avec l'air de ne pas y toucher !
J'ai adoré !
L'histoire montre ici la difficulté d'être parent au quotidien, avec une dérision délectable et salvatrice.
Beaucoup d'humour et de tendresse sont à espérer, Emmanuelle Houdart nous propose à sa façon un univers joliment coloré, en pointant le doigt sur les petits travers de la vie de famille qui donneront à tous les lecteurs une grande envie de sourire, en même temps qu'ils se rendront compte que c'est tellement vrai et qu'il n'est plus besoin de se sentir dépassés ou seuls au monde !
Magnifique. Je recommande !

Thierry Magnier, 16€

******

C'est comme ça chez moi ~ Martine Laffon - Fabienne Burckel

cest_comme_caUne petite fille nous présente ses jouets : douze petits coquins qui aiment s'amuser en se cachant dans la maison. Les mois passent, la maison nous est présentée pièce par pièce et à chaque fois il faut retrouver l'un des jouets de la jeune narratrice.
Décembre arrive, et une surprise attend !
Ce que j'ai surtout apprécié dans cet album, c'est son ambiance au charme nostalgique très bénéfique, pas du genre à dorloter dans le sens du poil, c'est beaucoup plus vivifiant et cela n'empêche pas d'aller de l'avant. Les illustrations donnent à la maison une touche rétro très séduisante, sans compter que ce sont toutes des compositions soignées riches en détails.
(J'ai même retrouvé mon scooter barbie !)
Bref, le texte est une comptine douce, qui plaira aux plus jeunes, en plus du fil rouge proposé (retrouver les douze jouets de la petite fille).
Un album riche en détails, je le rappelle, qu'il faut apprendre à scruter et même à lire et relire pour mieux cerner les petites subtilités, en somme une lecture dont la richesse n'éclate pas au premier coup d'oeil mais qui se révèle au fil du temps !
Sans âge, car chacun y trouvera son compte.

Thierry Magnier, 13,50€

******

Crazy Coloriage par Lili Scratchy

Un très, très grand coloriage pour les petits et les grands...

Chaque page est détachable et se transforme en poster quand tu l'accroches dans tes waters ! (c'est pour la rime, tu peux les mettre également dans ta chambre.)  -) dixit, Lili Scratchy ! :o)

crazy_coloriage  crazy_coloriage_2
Là aussi, il n'y a pas d'âge pour le conseiller ! Et pas de mot non plus pour décrire le cadeau que ce Crazy Coloriage représente. Des illustrations rigolotes, de l'humour surtout, bref la facétie de Lily Scratchy s'étale pour notre bon (et grand) plaisir ! Yalla. 

Thierry Magnier, 17,80€

Mel aussi est complètement fan !

Que du Thierry Magnier, je n'ai même pas fait exprès ! Mais comme le dit Gaëlle, tout est bon chez eux !!!

 

 

10/10/07

Du nouveau chez Thierry Magnier !

couper_courtDans cette nouvelle collection dirigée par Mikaël Ollivier aux éditions Thierry Magnier, j'avais eu le grand plaisir de découvrir les deux livres de Brigitte Aubert et Jean Molla.
L'idée est de permettre aux jeunes lecteurs de goûter aux nouvelles, ce genre un peu « parent pauvre » de la littérature. Jean-Noël Blanc s'applique donc à expliquer, d'entrée de jeu, ce qu'est une nouvelle, sous la forme agréable et plaisante d'un exercice donné à une classe (de collège ?) afin de composer sur ce propos. L'idée, originale, a été vue et corrigée par Annie Saumont, qui a mis son grain de sel dans ce fort sympathique texte !
Pour le reste, le recueil se décompose de manière cocasse en : deux nouvelles policières, deux nouvelles sportives, quatorze expressos (des nouvelles courtes, d'une page au moins), deux nouvelles de fantaisie, deux nouvelles graves, vingt-quatre nouvelles en quatre lignes (qui allient l'humour à la vacherie, et la critique sociale à de belles acrobaties d'écriture), deux nouvelles en morceaux, deux clins d'oeil pour finir.
Autant reconnaître que l'ensemble est un peu inégal, c'est dommage. J'ai beaucoup aimé certaines tournures, mais je n'ai été pas aussi enthousiaste que lorsque j'avais découvert cette collection avec les deux livres précédemment cités.
Je retiens, cependant, qu'il y a beaucoup d'humour dans ce recueil. Un esprit plus plaisantin et farceur, mais personnellement j'avais préféré le côté frissonnant des textes de B. Aubert de J. Molla. A voir, donc.

Couper court, de Jean Noël Blanc - Editions Thierry Magnier - 214 pages - Octobre 2007.  9.50€

Et un petit livre chouchou pour finir :

la_soupe_de_bebePour faire une bonne soupe de bébé, il faut un bébé bien dodu. Dépiautez-le, plongez-le dans l'eau tiède, puis nappez-le de savon doux. Ensuite mettez-le en papillotte dans une serviette-éponge moelleuse, séchez-le et assaisonnez. C'est prêt, bon appétit !

Amusant ?

Oui, et pas qu'un peu ! C'est très sincèrement une singulière façon de parler de son enfant, de lui clamer son amour. Et pour ce faire, Lili Scratchy a décidé de jouer sur le  « régal » du bébé à travers la séance du bain. Jolie recette droit devant !!! A ce propos, « pour réussir cette recette digne des plus grands chefs, il faut avoir sous la main l'ingrédient principal j'ai nommé : Un Beau Bébé Dodu ! »

A lire le soir, succès assuré ! 

Ou comme dit Miss C., 7 ans :  « ça explique comment s'occuper de son bébé, ça va m'aider pour quand je vais être maman ! »  (sic)

La soupe de bébé, par Lili Scratchy - Thierry Magnier - 16 pages - 12 €

L'avis de Gawou

  • A lire du même auteur : Firmin Latouche (en collaboration avec Agnès Lacor)

IMGP4828

Posté par clarabel76 à 08:00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,