19/05/22

Ella la promise (Witch and God #1), de Liv Stone

Cette lecture s'accompagne d'un chœur de louange qui m'a d'ailleurs fait céder à la tentation. Hélas, comme souvent, j'ai eu le sentiment d'avoir été flouée car je suis peu déçue par ma lecture, découverte en format audio.

Ella la promise

Je sortais de mon marathon des Accords Corrompus de Kelly St Clare au moment de me lancer dans cette nouvelle aventure. Est-ce que la comparaison avec la Tatuma et le roi Jovan a été fatale ? Nul doute. Toujours est-il que j’ai trouvé l’héroïne trop naïve et son prétendant excessivement tourmenté.

Ella est une jeune sorcière sans dons. Elle est étudiante et vit tranquillement dans le monde des humains. Pourtant, c'est elle qui est choisie pour devenir la promise du dieu Deimos, le petit-fils de Zeus. Son monde s'écroule. Elle n'avait rien demandé, là voilà soudain propulsée dans des intrigues où sorcières et dieux se livrent une bataille ancestrale. C'est Deimos lui-même qui a exigé son alliance. Lui, le dieu de la Terreur, ténébreux et taciturne... Ella n'a plus qu'à lier son sort à cet inconnu.

Si j'ai été séduite par l'univers fantastique, par les guerres intestines, les secrets, les trahisons, les ambitions etc. j'ai été moins emballée par la romance. Tellement niaise. Peu crédible. Ella est certes jeune et naïve, c'est aussi une nana pétillante, qui refuse de se lamenter sur son sort. Elle est curieuse et soucieuse d'apaiser les tensions. Face à elle, Deimos est un personnage torturé. Et barbant. Résultat, leur relation manque cruellement de maturité. Sensation de vide, de futile. Je n'ai pas été convaincue. De plus, l'intrigue se concentre sur leur romance donc exacerbe l'impression d'une lecture creuse. Très clairement, ça ne mérite pas l'engouement ci et là. Les goûts changent, les miens ne sont plus dans la tendance ! ^-^ 

La couverture est cependant très belle ! Bon point là-dessus.

©2021 Hachette Littératures (P)2022 Audiolib

  • Lu par : Charlotte Campana
  • Durée : 10 h 56
  • Un peu déçue par la lecture audio. La voix donnée au personnage de Deimos est rocailleuse et boudeuse. Déjà que le dieu est de tempérament renfrogné et fuyant. Ça tue le mythe. A contrario l'héroïne est charmante mais tellement naïve (la demoiselle a vingt ans). L'histoire se concentrant sur leur romance, là aussi ça pêche car ça sonne vite creux et futile. L'action passe au second plan, c'est dommage. Pour moi, oui cette lecture joliment emballée est une déception.

⭐⭐⭐