18/05/17

Là où tu iras j'irai, de Marie Vareille

là où tu irasEn couple depuis cinq ans, Isabelle file le parfait amour avec Quentin mais préfère le quitter lorsqu'il lui demande de l'épouser. Isabelle n'envisage pas d'avoir des enfants - elle affirme les détester - et choisit de lui rendre sa liberté. Effondrée par cet incroyable revers, Isabelle se retrouve sans toit et sans un sou en poche. Aussi, accepte-t-elle la proposition indécente de jouer la nounou chez la riche famille Kozlowski afin de séduire le maître des lieux et briser ses fiançailles avec sa coach du bonheur. Oui, Isabelle est au fond du trou. Elle débarque donc en baskets dans cette superbe villa près du lac de Côme et fait connaissance avec ses nouveaux employeurs - Jan, le célèbre réalisateur qui a brisé sa carrière d'actrice débutante quinze ans plus tôt, Valentina la douairière intraitable, les enfants Adriana, Zoé et Nicolas, qui ne vont pas faire dans la dentelle pour lui réserver un séjour mouvementé et éreintant. Qu'à cela ne tienne, notre jeune nanny laisse sa fraîcheur et sa spontanéité guider ses actes et ses paroles. Pour une soit-disante diplômée de Norland College, la prestation de ses services va se révéler explosive et inattendue !

J'ai souri tout du long à la lecture de ce roman gai et pimpant, dans lequel on partage les folles aventures d'une héroïne pas toujours exemplaire et particulièrement immature et frivole (oui, parfois Isabelle est exaspérante). Mais j'ai été irrémédiablement aspirée par cette spirale de folie douce et de candeur. Isabelle est étonnante de sincérité et de maladresse, prompte à se fourrer dans des situations improbables, évidemment sources de fous rires chez le lecteur. La mise en scène est digne d'une comédie moderne et enlevée, saupoudrée d'humour, de quiproquos et de rebondissements. C'est un vrai tourbillon, un festival de couleurs et d'émotions. On s'y sent merveilleusement bien.

Mazarine, 2017

Lire un extrait

 

heart

 

 

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24/11/16

Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille

EnJe peux très bien me passer de toi quête d'une lecture douce et attachante, j'ai bondi de joie en découvrant, parmi les exclusivités de la semaine sur Audible, le roman de Marie Vareille, qui me faisait accessoirement les yeux doux depuis l'été dernier.  
Constance et Chloé vivent toutes deux à Paris et cultivent, en plus d'une passion pour la lecture, les expériences malheureuses en amour. L'une rêve de Darcy, l'autre n'a pas renoncé à son ex fiancé à une autre. Pour se sortir de cette relation toxique, Chloé prend le pari de s'exiler en rase campagne, chez l'oncle viticole de Constance. Six mois de mise au vert, sans relation torride, pour enfin écrire un roman. Pendant que Chloé se débat avec ses questions existentielles, Constance s'inscrit à un “stage de séduction” et recherche sa confiance perdue en renouant avec le XXIe siècle. 
Ah, quel bonheur de suivre ces deux parcours racontés avec fraîcheur, sincérité, tendresse et humour. C'est réellement un très bon roman, avec une histoire émouvante mais qui fait un bien fou. J'ai beaucoup apprécié la narration alternée qui nous embarque dans deux univers distincts, d'un côté l'évasion bucolique, le retour aux racines, le plaisir des choses simples, la grosse prise de conscience et le déballage émotionnel, de l'autre côté on part à la conquête d'une estime en miettes, on multiplie les audaces et on ose tout. C'est souvent drôle, très touchant, assez cocasse, parfois rageant et aussi complètement dingue.
Cette lecture, globalement, nous enrobe de douceur et de joliesse, elle nous chuchote une double épopée romanesque avec sa petite touche personnelle, à la fois sensible, délicate et profondément humaine. On passe un moment délicieux en compagnie de Chloé et Constance, d'ailleurs on les adopte en copines, on s'imagine en train de parler bouquins et héros improbables, on rit, on pleure, on a envie de les secouer, de partager leurs aventures et de trinquer joyeusement en se félicitant des décisions prises.
C'est une comédie pétillante, qui évoque l'amour et la famille, le romantisme et la séduction, l'amitié et les belles rencontres qui peuvent changer une vie. Le cocktail est savoureux. On quitte, à regret, la lecture, non sans éprouver une sensation euphorisante, franchement géniale. ♥

Texte lu par Marie-Eve Dufresne pour Audible FR  - Durée : 7 h 26 

>> En exclusivité & en téléchargement sur Audible.

©2016 Leduc.s (P)2016 Audible FR

Je peux très bien me passer de toi | Livre audio

09/09/14

Ma vie, Mon Ex et autres calamités, de Marie Vareille

Mon ex et autres calamités de Marie Vareille

Ce livre est génial, et pas seulement parce qu'il est le premier roman de Marie Vareille, une blogueuse passionnée de chick-lit, plus connue sous le pseudonyme de Sissi de Beauregard.

Juliette a un job pas très épanouissant, une vie amoureuse ronronnante, mais se sent tellement heureuse dans ce petit confort douillet et routinier. Or, tout bascule du jour au lendemain : plus de boulot, plus de mec. C'est la bérézina, Juliette court se réfugier chez sa richissime copine, Chiara, croqueuse d'hommes par excellence. Elle pleure toute les larmes de son corps, ne quitte plus le sofa et se lamente sur son sort. Désespérée, elle prend même en filature son ex et se retrouve en train de casser sa tirelire pour s'envoler aux Maldives. Une pure folie. Complètement paniquée à bord de l'avion, elle déballe son histoire à son voisin, un type imbuvable, qui lui recommande d'avaler un bon whisky, pendant qu'elle lui broie la main au décollage. Et l'héroïne de nous régaler avec son humour, ses maladresses et son sens de la dérision... 

Lorsqu'elle arrive à l'hôtel, elle retrouve l'inconnu de l'avion, Mark, et le supplie de jouer le rôle de son petit copain pour rendre jaloux Nicolas. La suite réserve moult quiproquos en cascade, gloussements et autres rendez-vous cocasses et parfaitement improbables (c'est ça qui est bon !). Car c'est très, très drôle ! Une totale redécouverte du potentiel romantique et  romanesque, et on en redemande. Juliette est une héroïne épatante, parfois gourde, mais tellement attachante, on lui pardonne tout. L'histoire se veut légère, tendre et loufoque. On ne s'ennuie pas un seul instant. On en sort le cœur ravi, débordant d'enthousiasme et d'optimisme. Et c'est déjà une belle promesse ! En somme, on a 267 pages de pur bonheur, à prescrire en toute saison. 

City éditions, mars 2014