04/04/17

5 Mondes, tome I : Le guerrier de sable, par Alexis Siegel & Mark Siegel

Superbe saga, dont voici le premier tome introduisant de fabuleux personnages, confrontés à une épopée étourdissante mais palpitante ! J'ai immédiatement flashé sur cette jolie couverture colorée, aux allures enfantines, et riche d'une promesse d'évasion et d'aventure dont on savoure chaque minute, chaque page et chaque détail.

5 mondes

Plutôt que de vous planter le décor, lequel mérite d'être découvert en toute innocence, sachez que cette histoire vous propulse dans un imaginaire flamboyant, avec des planètes et des civilisations malades, menacées d'extinction et fragilisées par une guerre imminente. Le seul moyen pour sauver cet univers interplanétaire serait de rallumer les cinq phares emblématiques des cinq mondes ancestraux. Mais la dernière élue appelée à accomplir cette mission a hélas disparu. Il s'agit de la sœur de notre pétillante héroïne, Oona Lee, qui est encore une apprentie danseuse de sable, assez médiocre et maladroite. Elle est pourtant convaincue qu'en retrouvant Jessa, leur avenir à tous sera sauf. Les événements se précipitant, Oona Lee est elle aussi poussée vers son destin. Mon Domani, le monde mère, est pris d'assaut par des ennemis assujetis à une force noire et invisible. La jeune fille est plus que jamais résolue à retrouver sa sœur et s'entoure de nouveaux amis, An Tzu, un gamin des rues atteint d'un mal étrange, et Jax Amboy, un athlète superstar grièvement blessé lors de son match.

C'est donc ensemble qu'ils vont changer le cours des événements, en affrontant des adversaires redoutables, mais surtout en bousculant leur propre avenir, car de nouvelles révélations vont éclairer leurs choix et leurs idéaux, bouleversant un peu plus les cartes des 5 mondes. L'histoire aussi laisse épanouir de nouvelles perspectives, grâce à un scénario limpide mais habilement tissé, qui installe le lecteur dans une délicieuse posture et le kidnappe avec son consentement. C'est avec excitation, ravissement et bonheur qu'on suit cette folle épopée, entre aventure, science-fiction et quête initiatique, sans oublier une dimension écologique distillée avec intelligence et subtilité pour une meilleure prise de conscience du danger qui met toujours en péril notre mode de vie. C'est une lecture éclatante, avec une intrigue passionnante, un graphisme et des couleurs fascinants, des personnages aux secrets à peine dévoilés, des questions, des interrogations, des solutions poignantes... Deux autres tomes vont paraître, respectivement en 2018 et 2019.

Rappelons aussi que Mark Siegel s'est déjà rendu coupable d'une petite merveille, en l'occurence Sailor Twain ou la Sirène dans l'Hudson, un roman graphique rigoureux à l'atmosphère ensorcelante. Pour jeunes et moins jeunes, les 5 Mondes n'attendent qu'à être explorés ! 

Gallimard Jeunesse, Bandes dessinées hors collection - Trad. de l'anglais par Isabelle Troin. Illustrations de Xanthe BoumaMatt Rockefeller et Boya Sun / mars 2017
Dès 9 - 13 ans 
 


07/11/13

Sailor Twain ou La Sirène dans l'Hudson, de Mark Siegel

IMG_8568

Fin du XIXe siècle, Elijah Twain est le capitaine du Lorelei, un bateau à vapeur qui navigue sur l'Hudson, dans l'État de New York. Quand il trouve sur le pont une sirène blessée, il la recueille secrètement, la soigne et tombe peu à peu sous son charme. Parce qu'il veut en savoir plus sur cette créature, Twain se retrouve au coeur d'un drame dont aucun occupant du bateau ne sortira indemne. Car nul ne peut côtoyer une sirène sans en payer un jour le prix.

Lu le temps d'un trajet, coincé dans les embouteillages... J'avais été immédiatement emportée, séduite, coupée du monde alentour. C'était magnifique - un décor de toute beauté, des personnages mystérieux, une histoire tout aussi ténébreuse (qui perd juste un peu en substance sur la fin) - mais quelle lecture incroyable ! Entre bande dessinée et roman graphique, l'ouvrage impose une certaine prestance, par son épaisseur et sa couverture cartonnée. Ajoutez ensuite des dessins en noir et blanc, au charme vaporeux et envoûtant... J'avais beaucoup aimé, puis j'ai oublié d'en parler sur l'instant, les mois ont passé, aujourd'hui je livre quelques bribes de souvenirs d'une émotion de lecture troublante, mais fascinante. Une lecture infiniment belle, qui laisse une empreinte éthérée et malgré tout gracieuse.

Gallimard, Bandes dessinées hors collection, janvier 2013 - traduit par Alexis Siegel

Posté par clarabel76 à 17:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,