18/04/20

Gardiens des Cités Perdues, par Shannon Messenger

Gardiens des Cités Perdues LumenSophie Foster a longtemps souffert d'être une enfant précoce (avoir douze ans en terminale et aucun ami à l'horizon). Elle se sent comme un animal de foire. Elle n'a jamais compris non plus pourquoi ses parents lui imposaient une éducation aussi stricte (sorties contrôlées à la minute près, toujours rentrer dans le rang, ne jamais attirer l'attention). Bref. Lors d'une visite au musée, tout va changer.

Elle découvre par miracle qu'elle appartient à un autre monde. Que son destin se trouve ailleurs, parmi les Elfes. Sitôt son entrée en scène, ses dons se révèlent extraordinaires. Sa présence suscite interrogation, doute et admiration sans borne. Sonnez les trompettes, sortez les tambours, déployez le tapis rouge. La Grande Sophie est la nouvelle it-girl de la prestigieuse académie de Foxfire.

Si j'ai d'abord trouvé l'histoire longue, peu originale et convenue, je n'ai pas voulu condamner la série pour ces détails. Pourtant, je pointais les défauts à tour de bras : personnages trop jeunes et stéréotypés, attitudes puériles, humour à deux balles. On tourne les pages sans frémir, c'est tellement lisse et gentillet. Je comprends que certains lecteurs y trouvent leur compte car l'ambiance générale est attrayante et fantastique. Mais trop souvent comparée avec Harry Potter (tentez aussi L'Atlas d'émeraude ou The Magic Thief pour guérir le manque).

En fait, la série de Shannon Messenger est pour moi TROP SAGE. Aucune surprise. Aucun boulon qui ressort de la belle mécanique bien huilée. Comme une copie trop parfaite ! Au final je m'ennuie un peu car ce n'est pas assez funky. 😆

Lumen (2014) - Traduit par Mathilde Tamae-Bouhon

 

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


18/06/18

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, de Becky Albertalli

moi simon

Simon Spier est un lycéen de 16 ans tout à fait ordinaire, avec une bande de potes, une famille accro à la télé (qui pourrait discuter des heures du dernier épisode de The Bachelor), une passion inébranlable pour le théâtre, pour Harry Potter et pour les Oreos, également doté d'un humour ravageur et un gros, gros secret. Car Simon est attiré par les garçons mais n'ose pas l'avouer à son entourage. Sa relation avec Blue - son correspondant anonyme rencontré sur internet - est d'ailleurs pour lui un rêve éveillé. Pour la première fois de sa vie, il se sent libre, vivre et entier. Mais un camarade de lycée va prendre connaissance de ses mails et s'en servir pour lui faire du chantage - il balancera tout s'il ne décroche pas un rendez-vous avec sa meilleure amie Abby. Écœuré d'avoir à précipiter le moment de révéler qu'il est homo, Simon cherche également à percer le mystère qui se cache derrière Blue. 

J'ai complètement craqué pour cette histoire, aussi banale soit-elle, elle se révèle franchement adorable au fil des chapitres. Il faut dire que Simon Spier est un narrateur extraordinaire, qui nous fait rire et qui donne envie de s'incruster dans sa vie. J'ai adoré son humour, ses copains et sa famille. On se sent comme dans une petite bulle protectrice, chaleureuse et bienveillante, mais on reste lucide aussi quant à la difficulté de vivre sa différence dans un monde qui n'accepte pas le moindre pas de côté. Autre bon point, la lecture faite par Gauthier Battoue est parfaite. Lui-même est déjà connu pour être la voix française de Dylan Minnette (13 Reasons Why) et Nick Robinson (qui incarne le personnage de Simon dans l'adaptation au ciné), donc on a l'impression d'écouter son meilleur copain nous raconter ses petites histoires (comptez à peu près 6 heures pour tout connaître de A à Z). Une vraie complicité s'installe et c'est du bonheur sur toute la ligne. À tenter sans hésitation - j'avoue que le buzz me faisait un peu peur jusqu'à présent - j'ai cédé aux chants des sirènes et j'ai vraiment, vraiment passé un super moment avec Simon ! Six bonnes heures pour apprécier pleinement cette chronique savoureuse et irrésistible. 

©2015 Hachette Livre. Traduit par Mathilde Tamae-Bouhon

(P)2018 Audiolib. Texte lu par Gauthier Battoue

 

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,