24/04/18

Pêle-Mêle : C'est louche ! - Combien d'arbres ? - La Déclaration - Le récital de piano

c'est louche

Chouchouté dans sa famille, un chat s'étonne des brusques changements qui surviennent dans son quotidien : des jouets étranges, un nouveau panier en osier, des toilettes étonnantes, une chambre entièrement repeinte... Par contre, plus de poisson ! Sa charmante famille n'est décidément plus la même. Le chat soupire, résigné. Et voilà le couple en train de claquer la porte pour partir en quatrième vitesse... à la maternité. 

De l'humour et l'espièglerie pour évoquer l'arrivée de bébé, parfois susceptible d'attiser la jalousie dans un foyer. Polly Dunbar dédramatise la crise avec un grand éclat de rire. Son album est joyeux et coloré de bout en bout. C'est adorable !

C'est louche ! de Polly Dunbar

kaléidoscope, 2018 

=========================

 

combien d'arbres

Combien d'arbres faut-il pour faire une forêt ? Chacun leur tour, le cerf, l'ours, le renard et la souris prétendent connaître la réponse. Sûrs d'eux, ce sont les rois de la forêt. Et blablabla. C'est finalement la petite fourmi qui va souffler tout le monde avec son histoire de petite graine. 

On a là une fable écologique cocasse et intelligente car elle rappelle également au lecteur qu'il faut prendre soin de la planète car ses ressources ne sont pas éternelles. Du Barroux craquant et pertinent. On aime. 

Combien d'arbres ? par Barroux

kaléidoscope, 2018

=========================

 

 

la déclaration

Les animaux en ont assez. Des siècles qu' ils sont chassés, enfermés, maltraités... Cette fois, c'est décidé. Ils passent à l'offensive. Après une longue mission d'infiltration, ils tapent un grand coup et se faufilent dans la société. Hop, à eux les postes habituellement brigués par les humains ! Tout est sens dessus dessous. Une trêve s'impose.

Et la Déclaration universelle des droits de l'animal est signée. « Il est désormais interdit de détenir des animaux en captivité ou de les considérer comme des objets. » Satisfaits, les animaux peuvent retouner vivre en paix dans leur milieu naturel.

Une lecture un brin déjantée, avec une chute tout aussi désopilante ! Une excellente surprise. 

La Déclaration, de Michaël Escoffier & Stéphane Sénégas

kaléidoscope, 2018

=========================

 

 

le récital de pianoPour son premier récital, Momoko est tétanisée par la peur. Attendant son tour en coulisses, elle est prête à s'évanouir quand une petite souris l'invite à voir son spectacle. Derrière une porte minuscule, se déroule en effet le show le plus incroyable, avec des saltimbanques, des magiciens, des danseurs, une cantatrice et une ballerine. Momoko est enchantée... tant et si bien qu'elle oublie son trac et se sent prête à se produire sur scène en prenant un plaisir fou !

Un album d'une grande finesse et au charme japonisant irrésistible !

Le récital de piano, par Akiko Miyakoshi

kaléidoscope, 2018

=========================

 


Pêle-Mêle : J'ai perdu ma langue - À qui ressembles-tu ? - Fruits et légumes - Petit manuel pour voyager tranquille

j'ai perdu ma lange

C'est l'histoire d'un enfant qui a perdu sa langue en mangeant une glace. Ohlala... Le policier mène l'enquête. Ensemble ils vont fouiller la pâtisserie, interroger les passants, fouiller les herbes folles et les plates-bandes, héler les petits canards, scruter les fonds marins, se demander si ce ne serait pas un coup de la sorcière ou des extraterrestres... Après tout ! 

Quelle joyeuse lecture ! Album tout-carton, texte rigolo et illustrations neutres : fond blanc, écriture cursive et couleur bleue. Au milieu de tout ça, crâne fièrement une langue rouge qui se fait la malle d'une page à l'autre, en bondissant de la tête du policeman au parapluie d'une passante, de la baignoire du crocodile à la méduse qui file comme l'éclair. 

C'est ingénieux et étonnant ! On en prend plein les mirettes au fil de la lecture. TOP !

J'ai perdu ma langue, de Michaël Escoffier & Sébastien Mourrain

seuil jeunesse, 2018

=============================

 

A qui ressembles tu

Comment distinguer un hibou d'une chouette, un chameau d'un dromadaire ?
Quelles différences y a-t-il entre un lièvre et un lapin, un rat et une souris ?
Quid de la vipère et la couleuvre, du crocodile et de l'alligator ?

Ce ravissant album nous entraîne dans sa ronde et propose de répondre au casse-tête de façon ludique et colorée. On découvre ainsi un tout-carton à découpes, où les illustrations sont savoureuses et pimpantes, et où les animaux défilent en une petite procession distinguée.

On y retrouve aussi des indices, de la poésie et des clins d'œil. L'exotisme est au rendez-vous, mais pas seulement, le tout est un régal pour les yeux ! Accessible pour les plus jeunes.

À qui ressembles-tu ? d'Olivia Cosneau

seuil jeunesse, 2018

=============================

 

 

fruits et légumes imagier photo seroux

La photographe Nathalie Seroux publie un très bel imagier des fruits et légumes pour les jeunes lecteurs qui pourront ainsi se familiariser avec les stars du potager en toute simplicité ! L'approche est personnelle et sensible - chaque photo, page après page, attire l'œil et éveille les sens (image, son, forme et couleur). On ne triche pas, le clic est efficace.

Et le résultat est impressionnant, autant pour le choix de la lumière et de la mise en scène, mais aussi pour l'harmonie qui règne au sein de cette brigade ensoleillée et lumineuse. Les plus jeunes retiendront au mieux les différentes variétés des fruits et légumes ou se régaleront de découvrir cette fabuleuse orchestration de goût et d'odeur (oui, on imagine bien) dans un petit format malléable et original.

Voilà un beau portrait de famille à contempler sous toutes les coutures ! Et un premier pas pour les enfants vers l'art de la photographie, très important aussi ! 

Fruits et légumes : mon premier imagier photo, de Nathalie Seroux

de la martinière jeunesse, 2018

=============================

 

petit manuel pour voyager tranquille

Pour finir, on se retrouve autour d'une bonne séance de fou rire avec ce dernier né du duo Paule Battault & Anouk Ricard ! On rappelle vite fait le succès des trois premiers : Petit manuel pour aller sur le pot, Petit manuel pour aller au lit & Petit manuel pour passer à table ; et on accueille avec effusion ce nouveau Petit manuel toujours aussi décalé et plein d'humour ! 

Cette fois, le tandem nous explique comment affronter de nouvelles situations de crise - à savoir comment supporter nos sales mômes, qui deviennent de vrais monstres, dès lors qu'ils posent leurs fesses en voiture, en avion, en train ou dans le métro. Chaque occasion est bonne pour user votre maigre patience et tester vos limites avant de fondre en public avec une bonne crise de nerfs ! Ha ha. 

On ne remerciera jamais assez Paule & Anouk pour les bons tuyaux qui jalonnent cette lecture ! Ils permettent d'aborder avec bonne humeur et sérénité les voyages à venir. À glisser dans son cabas en toute confiance. Paix sur la terre et dans vos cœurs.

Petit manuel pour voyager tranquille, Paule Battault & Anouk Ricard

seuil jeunesse, 2018

=============================

 

24/11/17

Pêle-Mêle : Bonjour Père Noël - Joyeux Noël, Lou ! - Boréal Express - Les bottes de Petit Jo

BONJOUR PÈRE NOËL

Le Père Noël s'est envolé sur son traîneau pour sa grande tournée de distribution des cadeaux, mais sapristi ! il tombe en rupture de stock. Pas de panique, notre Père Noël est ingénieux et troque volontiers son chapeau, son pantalon ou son manteau pour faire plaisir aux enfants. À la fin, le Père Noël n'a plus que son caleçon sur lui et sa tournée n'est pas terminée. Heureusement, son amie la girafe lui rend un déguisement devenu trop petit, pour l'empêcher d'attraper froid. Avec ça sur le dos, notre Père Nono a une allure folle pour honorer la famille Lapin. Ha ha ! La chute est vraiment drôle ! Un très chouette album aux couleurs pétillantes et à l'humour désopilant. INCONTOURNABLE. ♥

Bonjour Père Noël, de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

loulou & cie de l'école des loisirs, 2017

 

-----------------------------------

 

joyeux noel lou

C'est la veille de Noël dans la maison de Lou, et l'agitation est à son comble. Il y a des tonnes de préparatifs à boucler, ça sent bon les pâtisseries, les bougies sont allumées, le bain moussant embaume la salle de bain, le chat se pourlèche devant les saucisses, il faut ranger tout le bazar... Pas de doute, quelque chose se prépare. Et le lecteur de glousser, en toute complicité. Voilà une lecture simple, mais adorable ! On assiste à l'effervescence de Noël en compagnie d'une petite fille aux yeux ébahis. L'album est ponctué de flaps et de tirettes à tripatouiller pour donner de la vie à l'histoire. Un rendez-vous festif, toujours appréciable en cette saison.

Joyeux Noël, Lou ! de Jeanne Ashbé

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-----------------------------------

 

Boreal express

Nouvelle édition pour ce GRAND CLASSIQUE des histoires de Noël - rendu célèbre par son adaptation au cinéma par Robert Zemeckis en 2004 sous le titre Le Pôle Express. ♥

Par une nuit de Noël, un train s'arrête dans la rue devant la fenêtre d'un petit garçon. Invité à y monter, celui-ci y retrouve d'autres enfants en pyjamas. Commence alors un voyage fantastique à travers bois, sur des montagnes enneigées, jusqu'au Pôle Nord, le pays du... Père Noël !

Cela fait partie de ces histoires éternelles, qu'on ressasse pour le plus grand plaisir, à une même période. Cette fable sur la croyance, ou pas, au Père Noël est avant tout une épopée fantastique vers un imaginaire magique et époustouflant ! Pour que résonne à jamais le son des clochettes tintinnabulantes ! On ne s'en lasse pas. 

Boréal Express, de Chris Van Allsburg

l'école des loisirs, 2017 (année de 1ère parution : 1986)

 

-----------------------------------

 

Les Bottes de Petit Jo

Dans cette histoire, il y a le grand-père, la grand-mère, le père et la mère, mais surtout Hans, Johan, Hubert, Joseph, Geert, Anton et Petit Jo. En tout, ce sont bien sept enfants qui partent se coucher dans le même lit. Cette nuit-là, les parents comptent et recomptent les paires de bottes devant la porte de leur chambre. Flûte, il manque une paire ! Les grands-parents aussi comptent et recomptent les paires de bottes et tombent sur le même résultat - seulement six paires. Comment est-ce possible ? Dans le lit, pourtant, les sept garçons dorment les uns contre les autres. Que de mystère... vite, le temps n'attend pas car demain, c'est Noël ! Inspirée d'après une comptine hollandaise, cette histoire manque quelque peu de charme, avec ses illustrations un brin désuètes. La tournure du texte est, malgré tout, assez rigolote mais évoque succinctement l'esprit de Noël par son aspect classique et guindé.

Les bottes de Petit Jo, de Marie-Christine Hendricks & Émilie Seron

pastel de l'école des loisirs, 2017

 

12/04/17

Pêle-Mêle : Un gâteau comment ? - Disparais ! - Fritzi et la chaussure enragée

un gateau comment

Le temps que papa passe un coup de fil important, Léonie doit surveiller son petit frère. À l'approche du goûter, celui-ci lui réclame un gâteau. La fillette lui répond « comment ? ». En fait, Léon a oublié de dire s'il te plaît, mais avant de le comprendre, il va s'arracher les cheveux pour obtenir de sa sœur son précieux gâteau au chocolat du paquet qui se trouve là, juste à côté. Le déroulement de l'histoire est tout simplement génial, rigolo et malicieux, on se sent complice de Léonie qui tient tête - avec raison - au jeune insolent. Car on ne rappellera jamais assez l'importance de la politesse dans la vie de tous les jours ! Gwendoline Raisson et Ella Charbon pointent du doigt les mauvaises habitudes, l'étourderie, l'oubli, même chez les grandes personnes, et non pas la mauvaise éducation. De toute façon, la police des bonnes mœurs n'en loupe pas une miette. Et Léonie rappelle à l'ordre les contrevenants ! ^-^ Un album adorable et drôle, avec des illustrations absolument charmantes. 

Un gâteau comment ? de Gwendoline Raisson & Ella Charbon

L'école des loisirs, 2017

 

disparais

Charlotte adore ses parents, sauf lorsqu'ils sont toujours sur son dos à l'assommer avec des ordres comme “lave-toi les mains”, “range ta chambre”, “fais tes devoirs”... De toute façon, Charlotte est persuadée de venir d'une autre planète où il n'existerait aucun parent. Chaque enfant aurait ainsi le droit de faire tout ce qu'il veut. Pour son anniversaire, la fillette demande à ses parents une boîte de magie car elle a une idée derrière la tête. Le soir même, au moment du coucher, zou ! elle brandit sa baguette sur sa mère, puis sur son père, en hurlant “disparais”. Et ses parents se volatilisent dans un grand nuage de fumée. Youpi, Charlotte vient d'acquérir sa liberté. À elle toutes les cochonneries à engloutir jusqu'à l'écœurement, pouvoir s'avachir devant la télé, regarder des dessins animés toute la nuit en mangeant du chocolat ! Aucune contrainte, aucune nuisance, aucun parasite. C'est le pied. Bizarrement, c'est beaucoup moins drôle quand on entend des bruits bizarres dans la maison en étant toute seule dans le noir. Gloups. Papa, maman, revenez ! Si votre enfant imagine qu'un monde sans règles serait tellement plus cool, ouvrez ensemble cet album qui traite du sujet avec humour. On y découvre un rapport à l'autorité concrètement désopilant et savoureux.

Disparais, de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

L'école des loisirs, 2017

 

fritzi

Fritzi se fait du souci pour le petit éléphant Popote, parti tout seul en vadrouille alors qu'une chaussure enragée sème la terreur sur son chemin. Elle avertit aussitôt la police pour lui prêter secours, mais c'est le boulanger qui accourt (l'agent de police est malade). Ensemble, ils réussissent à piéger la chaussure folle et se sentent rassurés... à tel point qu'ils décident de partir tous en vacances ! Eh oui, l’amitié est plus forte que la godasse qui mord. Voilà qui donne envie de sourire jusqu'aux oreilles ! Cette lecture un brin fantasque et tellement drôle nous embarque dans une aventure riche en surprises, absolument sans logique et truffée d'anecdotes farfelues. Rien que pour ça, j'adore l'humour de Catharina Valckx, son univers et son originalité. On trouve même dans cet album une limace prénommée Joëlle. Qui dit mieux ? ☺

Fritzi, de Catharina Valckx

L'école des Loisirs, 2016

 

26/11/16

Les Groneuneux, de Michaël Escoffier & Julia Weber

Les GroneuneuxQui sont les Groneuneux ? Les habitants de la planète Grobix. Leur conception de la vie au contact de la nature ? Vivre parmi les déchets, les sacs plastiques, les arbres morts et les nuages toxiques. Hello, hello. Welcome to the future.

Les enfants Groneuneux sont étonnants : ils mangent du caca et des crottes de nez, ils passent leur temps à jouer avec des cailloux, ils vont à l'école pour répéter les erreurs de leurs parents et parfois ils se rendent au zoo pour découvrir des animaux qui n'existent plus à l'état sauvage. Forcément, le soir, ils s'endorment en bavant, et oublient d'éteindre la lumière. 

Dès que l'occasion se présente, les Groneuneux aiment partir en vacances et visitent d'autres planètes, ils savourent ainsi les joies des embouteillages, de la pollution, des plages grouillantes de touristes, et des eaux boueuses où flottent les poubelles de tout le monde. Que de réjouissances. 

Appel à la conscience écologique ! Michaël Escoffier & Julia Weber n'y vont pas avec le dos de la cuiller en proposant cet album très ironique qui raconte grosso modo le devenir de notre planète si l'on n'y prête pas attention. Nous sommes tous des Groneuneux, pas très intelligents, mais pas non plus complètement fous, résidant sur une planète où il fait bon vivre, tout en étant nostalgiques d'une époque ! À qui la faute ?

Cette lecture piquera l'intérêt des enfants sur les gaspillages qui les entourent, sur les petits gestes du quotidien à surveiller et sur les nouvelles habitudes à adopter. Un album dont l'humour mordant peut faire des émules. Think green. ☺

Frimousse - septembre 2016

Posté par clarabel76 à 09:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


04/06/16

Un enfant parfait, de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

IMG_6476

Baptiste est un enfant parfait. Ses parents en sont très fiers. Ils viennent d'en faire l'acquisition au supermarché L'Enfant Roi. Et vraiment, ils ne sont pas déçus : Baptiste est poli, appliqué, il joue calmement, il mange proprement, il dort bien, il ne fait jamais d'esclandre. C'est un enfant sans défaut, irréprochable jusqu'au bout des ongles. Aussi, ses parents peuvent bien se permettre quelques petites entorses : oublier de remplir le frigo, quitter le boulot tardivement et le récupérer à la sortie de l'école en pleine nuit, s'endormir au moment de lui lire une histoire et confondre la date du carnaval avec celle de la photo de classe... Bonjour la honte ! Pour Baptiste, c'est juste inacceptable. Ok. Ses parents le retournent au service après-vente, mais lui aussi désire porter réclamation ! ^-^ 

Une lecture satirique, très drôle, sur le mythe de l'enfant parfait, qui ne sort jamais des clous... ha, ha. On peut toujours rêver, mais franchement, quelle utopie. Un peu de vie chez nos bambins, des cris, des larmes, des sucreries, de la télévision, des bouderies etc. Cela n'a jamais fait de mal à personne ! Et puis les parents aussi ont leurs torts et ne sont pas toujours des modèles du genre. Un album délicieusement caustique, aux lignes pures, aux illustrations claires et au ton piquant. Très, très drôle. 

L'Ecole des Loisirs, mai 2016

IMG_6477   IMG_6478

IMG_6479   IMG_6480

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30/04/16

Bonjour pompier, de Matthieu Maudet & Michaël Escoffier

IMG_5950

Quelle chouette lecture de pompier ! Mais attention, celle-ci n'est pas une histoire comme les autres.

Notre pompier a certes du pain sur la planche et doit intervenir pour éteindre le feu chez son pote qui tentait de faire du popcorn, mais aussi chez un autre copain, en train de faire du barbecue en pleine forêt, et vous imaginez bien la catastrophe. Les enfants noteront ainsi TOUT ce qu'il ne faut PAS FAIRE pour éviter les départs de feu, chez soi ou à l'extérieur.

On a donc bien suivi notre pompier dans ses manœuvres, brandissant tous les accessoires adéquats - le casque, la lance, la grande échelle. Le lecteur est au taquet. Et puis, c'est la fin de journée pour notre pompier. Il est l'heure de rentrer à la maison. Hop, le pompier enlève son casque et ses lunettes... Surprise ! c'est une fille. ^-^

La fin de l'histoire aussi est rigolote, car notre pompier prend peur en découvrant de la fumée s'échapper de la fenêtre de son refuge. C'était avant de tomber sur un comité d'accueil ... qui a roussi le gâteau d'anniversaire. Quelle chouette lecture, pleine d'action et de conseils glissés en douce, sur la flamboyante thématique du pompier, qui passionne toujours les enfants.

Loulou & Cie / L'école des Loisirs ♦ Avril 2016

IMG_5951   IMG_5952

IMG_5953   IMG_5954

29/10/14

Ouvre-moi ta porte, de Michaël Escoffier et Matthieu Maudet

IMG_2100

Encore un chouette album à découvrir le soir avant de s'endormir ! C'est l'histoire d'un cerf qui vient toquer à la porte de la maison d'un lapin (tout le contraire de la comptine). Un loup est à ses trousses, il a besoin d'un refuge. Le petit lapin ouvre au cerf, évidemment. L'instant d'après, toc-toc-toc, c'est le loup ! Lui aussi veut se planquer chez le lapin car il est poursuivi ... « par un monstre » ! 

Le lapin et le cerf s'esclaffent : ils ne sont pas idiots, voyons. Ils ne lui ouvriront pas la porte. Tant pis, le loup décide de passer par la cheminée (tiens, comme dans les Trois petits cochons !). Nos deux compères ne sont plus en sécurité, ils préfèrent s'enfuir vers la forêt... et là, mazette, quel cauchemar ! Le lapin et le cerf vont s'en mordre les pattes.

C'est une sympathique lecture, dans des tons gris-noir, avec pages cartonnées et volets à soulever pour découvrir un autre aspect de l'histoire. C'est très drôle, avec des retournements inattendus qui font sourire et des clins d'œil qui rappellent d'autres contes. Les personnages aussi ont des attitudes et des expressions qui sont irrésistibles et très amusantes. Autant d'éléments qui suscitent enthousiasme et étonnement ! J'ai beaucoup aimé.

Loulou & Compagnie, Octobre 2014

IMG_2101

IMG_2103

IMG_2106

21/12/13

Carton tout plein #8 : Le ça, de Matthieu Maudet et Michaël Escoffier

IMG_0212

Maman n'est pas très contente. 
Il y a un ÇA sur le tapis. 

IMG_0213

IMG_0214

Encore une fois, on ne manque pas de sourire en lisant l'histoire de ce petit garçon et de “son ça” ! La maman n'est pas contente de trouver une petite crotte sur le tapis, elle rouspète et rappelle au bambin qu'il faut aller sur le pot. Sinon c'est sale et incorrect. Cela ne se fait pas ! Voyons, voyons...

Et puis, c'est la grosse crise de larmes dans les toilettes quand “le ça” est emporté par la chasse d'eau. Quelle idée de vouloir jouer avec “le ça” ! Mais, à dire la vérité, c'est un autre “ça” dont il est question. Habile détournement de la langue, comme c'est si souvent courant chez les jeunes enfants ! ...

Voilà une histoire craquante et gentiment cocasse, pour guider les petits jusqu'au pot (ou aux toilettes), mais aussi pour expliquer les jeux de mots et le zézaiement pas bien méchant et sujet à confusion. C'est adorable !

IMG_0215

@Loulou & Cie / L'École des Loisirs, septembre 2013

20/02/13

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs

IMG_8585

L'héroïne de cette histoire est convaincue de posséder des superpouvoirs. Après tout, qui peut se targuer de savoir voler, traverser les murs, marcher au plafond (Spidercochon !), faire disparaître des choses sans même les toucher ou se rendre invisible ? Il faut être un superhéros / une superhéroïne pour être un tel prodige, ou je ne m'y connais pas.

Cette fillette nous fait d'ailleurs la démonstration de ses nombreux superpouvoirs ... réalisés sans trucage, ahem. Et c'est ce qui est drôle, finalement ! Car cette enfant a besoin de rêver, de voir et de faire les choses en grand, elle a bien raison. Elle transforme son monde ordinaire en une explosion d'extraordinaire. Elle fait preuve d'une imagination débordante ! Quel plaisir.

Bon, arrive le jour où elle va perdre ses superpouvoirs. La chute est rude, avec une grosse crise de larmes et des genoux qui piquent. Physiquement, ça fait mal. Moralement c'est une autre histoire. Car sous le voile de cette amère déception, apparaît une autre vérité à la fois troublante et fascinante : sa propre maman, elle, aurait des superpouvoirs. Et là, je ne vous raconte pas le phénomène *étoiles dans les yeux* qui se crée ! ...

A découvrir, pour le pouvoir de l'imagination et la magie de l'enfance (ou l'art de transformer le familier en singulier, l'ordinaire en extraordinaire...).

Le jour où j'ai perdu mes superpouvoirs, par Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo (Kaléidoscope, 2013)

IMG_8582

IMG_8583

IMG_8584 

Posté par clarabel76 à 12:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,