29/07/15

Drôle de fille, d'Iris de Moüy

IMG_4516

Lune et Victoire sont deux amies inséparables, même si tout les oppose : l'une est fille unique, élevée comme une princesse, dans un royaume de rêve éveillé, avec toilettes à foison, peluches, jouets et parents omniprésents. L'autre grandit auprès de frangines qui jouent les rebelles en fumant, en fricotant avec des garçons et en écoutant de la musique à plein volume, tandis que leur maman bosse toute la journée.

Malgré tout, Lune est une fillette optimiste et heureuse, même si elle récolte souvent des mauvaises notes en dictée. Elle ne manque pas de ressources et voit ses journées sur un tapis volant. Plus les heures passent, et plus les nouvelles sont excellentes ! Ainsi, la demoiselle est excitée comme une puce en recevant son carton d'invitation pour l'anniversaire déguisé de son amie Victoire. Toutes ses copines afficheront des tenues roses de princesse, de reine ou de fée.

Or, Lune a choisi de sortir du lot en privilégiant l'originalité. Avec la robe noire de sa mère, une vieille cape de Zorro, un chapeau en carton et le balai de la voisine, elle se bricole un costume de sorcière. Au moment de débarquer à la fête, Lune fait aussitôt son petit effet et papillonne de plaisir, espérant avoir également séduit Alexandre, ce garçon du CM1, qui la taquine gentiment. 

Voilà un petit bouquin génial, qui parle d'amitié, de différence et d'exubérance avec simplicité et tendresse ! Lune est une héroïne fantasque et rêveuse, qui a du mal avec les études et préfère de loin les travaux manuels ou faisant appel à son imagination. Pas facile de grandir dans un monde aussi formaté... surtout quand les chipies s'en mêlent et la traitent de pauvre. « C'est toi qui es pauvre dans ta tête ! » réplique notre sorcière, hélas, cabossée.

Mais la force de l'amitié indéfectible consolera vite notre drôle de fille ! ;-) Ajoutez les illustrations d'Iris de Moüy qui apportent une touche de fraîcheur à cette lecture aux idées pimpantes et au ton décalé. Ce roman fera le bonheur des enfants (dès 6 ans).

Mouche de l'École des Loisirs / mai 2015

IMG_4517   IMG_4518

IMG_4519   IMG_4520

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


17/06/15

Les Zozos, d'Alice Butaud & Marika Mathieu

Zozos

Nicolo appartient à une famille d'autruches particulièrement loufoque : son frère et sa sœur ne cessent de le chambrer, ses parents ne semblent pas lui prêter une oreille attentive. Aussi, dès le petit-déjeuner, l'ambiance à la maison est souvent survoltée, surtout pour planifier la sortie du jour : la visite au zoo. Le journal vient en effet d'annoncer un arrivage de nouveaux “zozos”.

Quoi, des “zozos” ? Qu'est-ce donc ? Une espèce de bêtes un peu bizarres. Sans poil, sans plume, ils n'ont que la peau sur les os. Et ils sont dangereux, avec leurs minidents ils pourraient vous croquer en moins de deux, s'ils n'étaient pas déjà derrière leurs barreaux. Gloups. Nicolo est à la fois surexcité et trouillard.

Sa découverte des Zozos sera, néanmoins, stupéfiante... jusqu'à l'arrivée intempestive du gang des putois, venu semer la zizanie au zoo et clamer leurs doléances : « Libérez les odeurs ! Faites des pets, pas la guerre ! » Et notre Nicolo de courir rejoindre sa famille pour planter tous en chœur leur tête dans le sable ! ;-)

Quelle aventure, absurde et un peu ridicule, mais franchement poilante ! On y trouve de l'humour en pagaille et un texte truffé de petites perles fantaisistes, du style : « C'est moi Nicolo, prince à plumes, dieu du plouf ! Planquez-vous les thons, v'là le beau gosse ! ». Ha, ha ! Promis, il n'y a pas que les enfants qui se bidonnent ! 

Soledad Bravi est aussi en parfaite harmonie avec l'esprit farfelu de cette lecture en proposant des illustrations délicieusement barrées (cette famille Autruche fait franchement nigaude) qui enfoncent le clou. C'est une lecture 100% dingue et renversante. À vous de découvrir les Zozos maintenant !  

Mouche de l'École des Loisirs / mai 2015

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11/06/15

Une journée avec Mousse, de Claire Lebourg

Une journée avec mousse

@ crédit photo : Tourner 1 Page

Ah ! que la vie est douce, quand on est au bord de la plage, loin du tumulte du monde, avec le bruit des vagues pour compagnie.

Le matin, Mousse sort se promener sur le sable. « Il aime ce moment où ses bouts de pattes deviennent glacés et où il doit courir pour se mettre au chaud. » Puis il boit son café en écoutant la radio. Et il attend que la marée vienne lui apporter les petits trésors du jour.

Mais aujourd’hui, « un mammifère marin non identifié est échoué sur son fauteuil. D'une patte nonchalante, il tient le livre préféré de Mousse, de l'autre, un biscuit. 

- Salut Mouche ! Moi, c'est Bichon. Très heureux de faire ta connaissance. »

Mais Mousse a du travail et n'a pas le temps de se coltiner cet individu sans-gêne. Hop, hop, hop... il renvoie chez lui cet intrus. Bichon, toutefois, n'a pas dit son dernier mot.

Qu'est-ce que c'est bon ! Un vrai nid douillet. J'ai adoré me plonger dans l'atmosphère apaisante de ce petit livre aux illustrations charmantes. J'ai adoré Mousse, accroché à ses petites habitudes journalières et chiffonné de devoir perturber son planning par la faute d'un gros morse raplapla. 

L'histoire déroule son fil en toute tranquillité. C'est tendre, doux, mignon. Avec un brin de poésie, et de fantaisie. Franchement, on ne peut que succomber. Cela sent l'été, les vacances, la plage, les copains... Et on se régale ! 

Mouche de l'École des Loisirs / mai 2015

 

Mousse2

@ crédit photo : longs courriers

Pour en découvrir davantage : http://leslongscourriers.blogspot.fr/2015/05/une-journee-avec-mousse.html

 

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29/05/15

L'Inconvénient d'être un lapin, de Bruno Gibert

L'inconvénient d'être un lapin

Connaissez-vous le drame du lapin qui souhaite se rendre au bal costumé et remporter le prix du meilleur costume ? Hélas, à chaque fois ses oreilles le trahissent, le lapin a beau multiplier toutes les ruses, toutes les astuces, bouder ce nigaud d'âne et virer rouge de colère. Impossible de passer incognito, il est sans cesse démasqué. Mais il n'a pas dit son dernier mot ! Et comme pour les 4 petites histoires composant ce livre, la chute est drôle, inattendue, cocasse et désopilante. Le lecteur craquera aussi pour Grenouillette et Têtard, partis en escapade à Paris pour trouver un violon, ou du renard « qui se croyait l'égal d'un lion et dont l'indécision a eu raison de sa superbe en lui mettant l'estomac dans les talons », sans oublier les trois lérots et leur chalet cacao... comme un dernier carré de chocolat à croquer avant de tourner la dernière page. C'était adorable, court mais attachant et très bon ! J'aime infiniment la finesse de Bruno Gibert, son trait d'esprit et son humour.

Mouche de l'École des Loisirs ♦ avril 2015

Posté par clarabel76 à 13:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15/05/14

Le Principal problème du prince Prudent, de Christian Oster

« Le principal problème du prince Prudent, c'était bien évidemment sa prudence. Quand il partait à la guerre, il montait son cheval à l'envers, afin de voir si l'ennemi n'allait pas surgir dans son dos. Et alors il ne voyait rien devant lui, sauf de temps en temps, quand il se retournait, et que l'ennemi lui faisait face. Le prince Prudent perdait donc souvent ses guerres.
Cela dit, il préférait avoir la paix. Chez lui, au château, il se levait, mettait ses pantoufles, prenait son petit déjeuner et lisait son journal. Puis il allait regarder par la fenêtre pour voir si tout était normal. En général, tout était normal. Alors, le prince Prudent reprenait un croissant. Mais, avant, comme pour le premier croissant, il faisait goûter son deuxième croissant par un domestique, car il avait peur d'être empoisonné. »

Le principal problème du prince Prudent

Notre prince Prudent va faire la rencontre d'une princesse, prénommée Prudence. Une véritable aubaine. Sauf que la demoiselle est du genre intrépide, irréfléchi, frondeuse et casse-cou. Le prince tente alors de lui inculquer ses principes de précaution et la met au défi. Hélas, la princesse est enlevée sous ses yeux par un géant ! (Ouh, les vilaines illustrations... les enfants vont adorer le détester !) Plus de doute possible, le prince doit partir à sa rescousse. L'aventure est désopilante, ponctuée de rencontres cocasses et d'anecdotes complètement absurdes (sur les crevettes !), mais après tout on sourit, on a l'habitude. Christian Oster prend plaisir à tourner en dérision les clichés des contes classiques, la lecture n'en est que plus délectable. À savourer sans la moindre retenue. 

Mouche de l'école des loisirs, mars 2014

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Le Pouvoir du jaguar de Delphine Bournay

Le pouvoir du jaguar de Delphine Bournay

Place à une petite lecture absolument désopilante, présentée sous forme de roman illustré, très proche de la bande dessinée, elle se compose de trois histoires courtes clairement inspirées de son quotidien de maman ! Delphine Bournay nous régale avec Le pouvoir du jaguar, La navette spatiale et Bébé veut frites. Par trois fois, elle met ainsi en scène une maman dépassée par ses deux garçons turbulents, qui se chamaillent à table, ne rangent pas leurs jouets ou l'empêchent de faire sa grasse matinée... Entre nous, le résultat est impayable ! Le ton est vif, espiègle, bourré d'humour. On rigole du début à la fin (même quand la maman fait des loopings !). Chaque situation sent le vécu, et on s'y reconnaît tout autant. J'ai adoré - encore une fois ! 

Mouche de l'École des Loisirs, mars 2014 

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17/04/14

Histoire pour endormir ses parents, de Colas Gutman

Histoire pour endormir ses parents

Vous en avez assez des histoires que vous racontent vos parents pour vous endormir le soir ? Alors lisez la solution de rechange de Colas Gutman : Léonard leur raconte comment Vladimir a voulu lui piquer ses chaussures à scratchs, en échange d'un robot-mixeur, mais aussi une épée laser contre un cartable, un costume de Superman contre un fer à repasser, un briquet contre une barrette, le chat contre un pot de Nutella, etc. Un embrouillamini qui va mettre k-o les parents de l'enfant, qui n'ont pas cessé de se crêper le chignon pour savoir qui était le plus irresponsable des deux, et qui vont se coucher sans demander leur reste. C'est une histoire à dormir debout, tout en exagération et en sornettes. Sympa, mais les enfants risquent de perdre la boule dans ce dédale infernale !

Mouche de l'école des loisirs, mars 2014

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

La Sorcière, sa fille et le loup par Jean Leroy et Matthieu Maudet

la sorcière sa filleVoici le retour des ombres chinoises de Matthieu Maudet pour servir l'excellente histoire de Jean Leroy, avec son personnage récurrent de la sorcière, qui vit dans la forêt, en compagnie de sa fille (le bébé a bien grandi !). Toutes deux croisent un jour le chemin d'un loup vieillissant, qui raffole de viande cuite, et propose ainsi de leur amener quotidiennement de la matière première qu'elles se chargeront de cuisiner aux petits oignons. Le pacte est conclu. La sorcière et le loup sont de vieux ennemis, qui pourtant vont s'entendre à merveille dans l'éducation de leur fille. Eh oui, suite à une frayeur (un kidnapping manqué), ils vont fraterniser pour parfaire sa nature de grande méchante ! C'est tout simple, très beau et l'histoire prête à sourire. Une bien jolie réussite, ma foi.

Mouche de l'école des loisirs, mars 2014

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20/02/14

Entrée, plat, dessert - Yann Coridian

IMG_0615

Voilà un texte très rigolo, qui se lit vite, avec un grand sourire ! C'est l'histoire de deux frères, qui autorisent leurs parents à sortir au restaurant d'en face pour un dîner en amoureux. (Ils font même l'amour dans la rue, s'écrit le plus jeune, outré de les apercevoir en train de s'embrasser et de se peloter les fesses... hihi !)

L'appartement est tout à eux, un vaste champ de bataille en puissance ? Croyez donc. Maintenant, ils ont tout loisir de se vautrer dans le canapé, de regarder des émissions débiles à la télé, de prendre l'apéro, de se goinfrer de bons petits plats achetés chez le traiteur japonais, de ne surtout pas oublier de se brosser les dents et de s'endormir sous le plaid qui gratte un peu, après avoir griffonné un petit mot pour les parents.

Il faut le découvrir dans toute sa délicatesse pour savourer les petits clins d'oeil, les réparties comiques, les situations qui suggèrent le vécu et craquer pour les deux bambins sages comme des images. La couverture laisse à penser à un zest de suspense et de frisson, mais c'est gentillet (ah sûr, soudain tout paraît trop grand, trop calme, trop silencieux... et le coup de sonnette à la porte, le téléphone qui s'époumonne, maman qui ne peut même pas répondre au sien, brrRRrrr !). C'est flippant vu d'en bas.

C'est surtout un petit roman débordant de tendresse et de complicité. Et Yann Coridian s'y entend pour partager tout ça et le retranscrire avec un style sans chichi et toujours facétieux. J'aime beaucoup ! 

Mouche de l'École des Loisirs, avril 2013 - ill. de couverture : Gabriel Gay

Posté par clarabel76 à 08:15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20/12/13

Un auteur, deux livres : Nathalie Kuperman

IMG_0235

Il y a un monstre dans le cartable de Joseph ! Il fait des bruits bizarres qui l'empêchent de se concentrer sur la leçon de géographie. Quand il se décide à y jeter un petit coup d'oeil, le garçon manque de tomber à la renverse : il a sous les yeux une représentation minuscule de sa mère, en train de grignoter le croissant qu'elle avait promis à son fils pour son goûter.

Quelle histoire ! Peu de temps après, sa mère fait encore des siennes en se pointant derrière lui aussi grande que Gulliver ! Elle fait fuir les petits caïds qui cherchaient à intimider son rejeton et lui donne de gros bisous baveux en l'étouffant de câlins. Mais la coupe est pleine, pour Joseph, il est temps d'en finir avec cette maman abusive et débordante d'amour. Trop, c'est trop.

Le garçonnet entre en rébellion et impose ses nouvelles conditions, le revers de la médaille risque toutefois de sérieusement le chambouler. C'est qu'il ne sait plus ce qu'il veut, notre little Jo, il veut s'assurer qu'on l'aime, mais pas qu'on l'oppresse. Pour sa maman aussi, la conversion s'annonce quelque peu délicate.

Mais ce roman est drôle, farceur, tendre et follement amusant. Il dresse un portrait haut en couleur d'une maman envahissante, capable de démarrer au quart de tour sitôt que son gros bébé chouine, tempête ou manifeste un soupçon d'indépendance. En parallèle, les réactions du garçonnet valent aussi leur pesant de cacahuètes !

Le résultat est délicieusement cocasse, on ne fait que sourire du début à la fin ! Et les illustrations d'Aurélie Guillerey sont tout simplement parfaites.

Ma mère est partout (Mouche de L'École des Loisirs, avril 2013 - ill. d'Aurélie Guillerey)

IMG_0236

Celui-ci est tout aussi poilant et s'adresse aux jeunes ados (niveau collège).

On suit l'histoire de Louis, 13 ans, qui est fou amoureux de son amie d'enfance, Mona. Hélas, cet amour est à sens unique car la demoiselle en aime un autre. Louis a le cœur brisé et décide de changer de tactique en jouant les indifférents et en s'affichant avec une autre fille. Ce sera Déborah, la meilleure amie de Mona.

S'enchaîne alors une étourdissante valse des sentiments, au centre de laquelle notre ami Louis se sent carrément chavirer. C'est qu'il ne sait plus qui il aime, pourquoi il aime, s'il est aimé en retour, et pourquoi toute cette confusion s'empare de lui, pourquoi se sent-il aussi bête et paralysé, pourquoi c'est devenu soudain aussi compliqué d'être en présence d'une fille qu'on a connu depuis la crèche ! ?

Que de questions pertinentes et perspicaces dans ce petit roman ! C'est une lecture qui a su brillamment interpréter la délicate phase de transition qui se joue dans la tête de nos adolescents “en crise”, notamment au sujet des rapports entre filles et garçons et des premiers émois amoureux. Naturellement, c'est traité avec beaucoup d'humour et de légèreté !

Le garçon qui aimait deux filles qui ne l'aimaient pas (Médium de L'École des Loisirs, octobre 2013, ill. de couv. : Magali Bardos)

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,