13/02/18

Angelica Varinen, Enquête n°1: Le voleur de bijoux, de N.M. Zimmermann

Angelica Varinen

Angelica Varinen est en apparence une princesse comme les autres, avec ses robes encombrantes et ses peignes dans les cheveux. Or, Angelica aime l'aventure et ne cache pas ses ambitions à devenir (suivez l'affiche) “chasseuse de mystères, résolveuse d'énigmes, détective amateur et attrapeuse de voleurs”. Après tout, en l'absence de ses parents diplomates, il faut bien occuper son temps libre, outre les cours ennuyeux de son précepteur ou les leçons de piano avec Mlle Smilla. Cette curiosité dévorante est néanmoins fortement désapprouvée par son majordome Atticus, qui veille sur elle depuis l'enfance et qui attend de sa part bienséance et rigueur. Bref. Sollicitée par son amie Lisobel, notre demoiselle va mettre ses talents à profit pour aider la princesse Éloïse. Un coffret à bijoux a été dérobé, le modus operandi laisse la police perplexe et l'enquête piétine. Ni une ni deux, notre héroïne mène la danse, elle interroge, fouille et part sur le terrain avant la convocation générale pour livrer son verdict à la sauce Poirot !

Ce début de série, accessible pour les plus jeunes (dès 9-12 ans), mêle avec originalité steampunk et fantastique à un univers faussement girly (princesse, manoir, gouvernante, toilettes, bijoux, etc.). Suspense, audace et créatures magiques se donnent également rendez-vous dans cette savoureuse composition, jusque dans l'esthétisme du livre, où les illustrations s'épanouissent en toute élégance.  Le tout est charmant et enfantin, la lecture distrayante. Une deuxième enquête est déjà prévue en mai 2018 avec l'Affaire de la licorne !

Flammarion jeunesse, 2018 / Illustrations de Noëmie Chevalier

 

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


04/11/16

Les Ombres de Kerohan, de N. M. Zimmermann

Les ombres de KerohanQuel superbe roman, absolument captivant, prompt à vous arracher de votre réalité pour vous plonger dans une ambiance gothique, où les fantômes pullulent dans les recoins d'un manoir aux mille secrets. Les décors sont somptueux, rien que la couverture est déjà une invitation à la découverte, et le contenu du livre est à la hauteur des promesses vendues ! Je vous le dis, cette lecture est aussi prodigieuse qu'époustouflante.
Deux jeunes enfants, Viola et son frère Sebastian, sont envoyés chez leur oncle en Bretagne pendant que leur père file à Londres pour des affaires urgentes. C'est avec le cœur lourd et leurs vêtements de deuil qu'ils débarquent à Kerohan dans la belle demeure d'un homme dont ils ignorent tout. Deux mois plus tôt, Viola et Sebastian ont perdu leur maman, maintenant leur père file à l'anglaise et ils n'ignorent pas que celui-ci a forcé la main de leur oncle pour les accueillir. À Kerohan, ils rencontrent la gouvernante revêche, Mme Lebrun, et l'énigmatique docteur Vesper, qui leur font jurer de ne pas faire de bruit dans les couloirs et de fermer leurs portes en restant sagement dans leurs chambres. Viola et Sebastian sont d'abord trop épuisés pour se formaliser des consignes et s'endorment aussitôt après avoir avalé leur décoction pour la nuit (un bon vin chaud). Mais les jours suivants leur renvoient une réalité assez sinistre de leur situation : un oncle débordé par son travail, une tante et une cousine à la santé fragile, un étrange docteur omniprésent, des employés de cuisine isolés au fond du jardin, des grilles closes, l'interdiction absolue de sortir du domaine... La nuit, Sebastian est obnubilé par un korrigan. Des notes de piano s'échappent d'un salon abandonné. Et une silhouette rôde aux alentours du manoir.
Hello, hello. Vous pensiez vous promener entre les pages d'un livre bien gentillet, où planeraient juste quelques frissons pour la forme, erreur ! Ce roman est justement loin d'être une simple promenade de santé et vous réserve une lente, lente plongée dans un univers fantastique désuet mais prégnant. La séduction opère immédiatement, le charme de l'ancien, le climat lourd et inquiétant, les apparitions et les personnages ténébreux font de l'ensemble un écrin précieux et raffiné. La lecture est franchement saisissante. On se prête à rêver d'une échappée en terre bretonne, avec ses légendes et son folklore fantastique (l'Ankou) qui filent les jetons à la nuit tombée. 
Superbe mise en place pour une lecture qui ravira les amateurs de phénomènes étranges et inexpliqués ! Une lecture qui fait forte impression. J'ai beaucoup aimé ! 

L'école des Loisirs, Grand Format - Février 2016

Illustration de couverture : Séverin Millet

 

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30/10/14

Dream box, de N.M. Zimmermann

Dream Box

Il règne, dans la maison de Jeffrey McLaughan, une ambiance terriblement pesante, où plane une menace grossissante, tapie dans l'ombre, prête à surgir. Et bizarrement tout le monde y est très sensible, car elle agit sur leurs façons d'être et leurs humeurs de manière incontrôlableLe père devient de plus en plus violent, la mère flippe à mort et même le chien Skipper a un comportement anormal, proche de la bête sauvage. Jeffrey tente d'expliquer qu'il est cerné par des ombres qui le tourmentent la nuit, l'empêchent de dormir et font de sa vie un enfer. Rien n'y fait. La tension, mise en veille, finit par exploser et l'ensemble sombre dans le chaos, le désespoir, la folie et l'horreur absolue. Jeffrey est la cible d'une traque invisible, sournoise et puissante. Qui, que, quoi. On l'apprend au fur et à mesure, via des rencontres, des choix de vie, des tours et des détours... hmm. Maintenons le suspense, car vous ne serez pas au bout de vos surprises ! 

Voilà un roman bien singulier, mais sincèrement captivant, poignant, oppressant et limite démoralisant. Ne vous y trompez pas, même si elle est éditée par l'École de Loisirs, l'histoire est terriblement audacieuse et repousse très loin les frontières de l'imagination. À conseiller sans hésiter aux esprits non frileux, passionnés de romans noirs, avec au menu du fantastique, de l'incongru, des êtres torturés et de l'espoir pour horizon. Cette lecture sait planter sa petite graine et continuera de vous hanter longtemps après avoir tourné la dernière page !

l'École des Loisirs, mai 2014

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19/08/10

Edencity - Bienvenue en enfer

edencity

Pas facile, au début, de se sentir à l'aise dans cette histoire et de comprendre dans quoi on met les pieds... Saralyn figurant très loin comme une bout-en-train, on se sent vite égaré, limite à côté de nos pompes. Mais on devine aussi tout le potentiel derrière l'enquête et l'univers mis en place. Eden City vous ouvre ses portes, welcome on board !

Après avoir suivi une formation de Spécialiste, pendant deux ans, dans une contrée paumée et glaciale, Saralyn prend enfin ses fonctions pour combattre les Corbusards (des créatures inhumaines qui polluent la ville), avec pour associé  Gaspard Flynn. D'entrée de jeu, sa première enquête révèle des scènes de crimes à vous soulever le cœur - bains de sang, corps mutilés et autres joyeusetés du même goût. C'est moche et oppressant, mais ça interpelle le lecteur.

L'autre mystère du roman concerne la personnalité trouble de Saralyn. La demoiselle est une « lycaride » mais elle n'en sait pas davantage et cherche à obtenir plus d'informations sur ses origines. Gaspard n'est pas en reste, puisque lui aussi semble avoir ses petits secrets... En bref, c'est loin d'être une lecture basique, car elle a beaucoup à proposer et à développer. Pour l'heure, l'atmosphère est pesante. On croise de nombreux personnages, des débuts de piste, des idées et divers conflits entre sorciers, vampires, djinns et autres « aweryths».

C'est très bon, assez énigmatique... mais surtout, cela change des univers fantastiques qu'on trouve sur le marché. Série en trois tomes, qui ne s'adresse pas seulement aux ados. 

Edencity, tome 1 : Bienvenue en enfer - N.M. Zimmermann
Milan (2007) - 284 pages - 8,50€
illustration de couverture : Benjamin Carré

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,