07/12/21

Un brin fleur bleue (Hard Play #1), de Nalini Singh

Un brin fleur bleueJe ne vous cache pas avoir frôlé la peur panique en découvrant dans les trente premières pages que l'héroïne se jette dans les bras du prétendant et lui arrache un baiser sans avoir échangé un seul mot. Pourvu que l'affaire ne soit pas déjà conclue. Et puis, non. La belle se ressaisit à temps et prend la poudre d'escampette. Elle n'envisage pas de recroiser ce bel inconnu et range ce moment d'égarement au fond de sa mémoire. Mais le destin en a décidé autrement. Rire maléfique.

Isalind Rain est une jeune femme célibataire et indépendante. Elle n'a d'ailleurs pas envie de suivre les pas de sa mère (femme d'affaires) et préfère enseigner la poésie. Mais elle accepte de lui rendre service en travaillant à ses côtés durant l'été. À cette occasion, elle rencontre Sailor Bishop - le séduisant jardinier qui lui avait fait perdre la tête sur le campus de son école. Lui aussi n'a pas digéré l'attitude de sa rousse pas si farouche - les sens émoustillés par leur baiser enfiévré et la promesse d'une liaison torride - avant sa volte face. Et il entend bien reprendre sa séance de bécotage intensif. Cependant, sa dulcinée est prudente. Non seulement ils sont partenaires au boulot mais elle est plus âgée que lui et n'a aucune confiance en elle etc. Qu'à cela ne tienne ! Sailor est sexy, patient, doux et craquant. Impossible de résister à son numéro de charme.

Finalement, le contenu de l'histoire est très primaire. Le couple se plaît mais prend son temps. Ou doit ronger son frein face aux imprévus. Il n'y a aucun drame superflu et pas de chichis dans l'évolution de la romance. C'est simple et acquis. Ajoutez que la plume de Nalini Singh est d'une sensualité affolante ! C'est vraiment son truc. Et c'est franchement bon. J'avais ressenti la même chose en lisant Rock Addiction l'an dernier. Du sexy mais drôle - miam, miam. J'ai craqué. Ce n'est pas foufou mais tout mignon. Hop, hop, hop. J'espère qu'on découvrira l'histoire de sa copine Nayna en VF car ça promet d'être épique également !

J'ai Lu, 2021 - Traduit par Charline McGregor

bookshelves: bookboyfriendlyguilty-pleasure

⭐⭐⭐⭐

Posté par clarabel76 à 16:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25/07/11

"Oh my God! I'm crushing an angel. Let me up!"

IMG_4758

Elena est une chasseuse de vampires, dans le sens où elle traque les plus récalcitrants sur ordre de mission de la Guilde, généralement sous contrat avec les Anges, lesquels sont également les créateurs des buveurs de sang. A aucun moment elle ne tue. Elle est la meilleure de son service, ce qui lui offre une opportunité en béton : décrocher le pactole si elle parvient à mettre la main sur un Archange devenu fou et qui sème le chaos. 
Pour cela, elle doit aussi composer avec Raphaël, son nouvel employeur au charme dévastateur, qui décrète qu'elle est sienne et qu'elle finira dans son lit. Youplaboum. Je vous passe les détails sur le langage fleuri du monsieur, les remarques pleines de délicatesse, tout en finesse, et l'opération de séduction subtile et sobre à laquelle il s'adonne... 
Argh, non franchement, n'en jetez plus, la coupe est pleine ! J'ai trouvé ça insupportablement grossier. L'attitude abusive du mâle m'a fait sortir de mes gonds, je sais que la pratique est courante dans cette littérature, mais cette fois je n'ai vraiment pas adhéré. C'est d'un vulgaire, sans tact et sans attrait à mon goût. Quelle déception.

Le Sang des Anges (Chasseuse de Vampires #1)) - Nalini Singh
J'ai Lu, 2011. Traduit par Luce Michel. 

"I've never heard a man's cock described as a fang before...." 
"Fang, cock.... It's all sexual to a vampire." 
"But not to an angel. My cock serves a highly specific purpose." 

Subtil, je vous dis... :/