13/04/17

La Brigade des Poussins : L'affaire de la bête au fond du jardin, de Doreen Cronin & Stephen Gilpin

La Brigade des PoussinsNouvel épisode de la Brigade des Poussins ! Une lecture qui promet encore de doux sourires et autres petits gloussements de plaisir.

Inutile de présenter nos jeunes amis aventuriers et détectives à plumes. Cracra, Choupette, Plop et Lou ont déjà brillé d'intelligence et de courage lors de précédentes enquêtes, se déroulant toutes dans leur jardin verdoyant et grillagé (cf. L'affaire de la terrible chose géante & L'affaire du bizarre poussin bleu). Cette fois, nouvelle intrusion dans leur repaire : une cabane en bois, surgie en pleine nuit, qui a nécessité le déménagement du poulailler à l'autre bout du jardin. Nos petites boules jaunes doivent coûte que coûte percer le mystère de cette boîte ! La brigade rassemble ses troupes, distribue les ordres, les missions et se lance sur le terrain. Qu'importe le danger... Le vent souffle et gronde. Cracra, Choupette, Plop et Lou ne vont pas reculer devant quelques gouttes d'eau. Quand celles-ci finissent en trombes, notre joyeuse troupe de vaillants soldats n'a plus d'autre choix que de se replier dans l'antre de l'ennemi. BRR... 

On a là encore une belle démonstration d'épopée fabuleuse et farfelue, avec des héros naïfs qui foncent droit devant l'inconnu sans jamais perdre la face. Les situations sont comiques, mais pas ridicules. Notre brigade de poussins est trop adorable pour susciter la moindre moquerie ! Ils sont jeunes, fougueux et écervelés. Ils sont également épatants d'ingéniosité, en se parant de moustaches et de Chamallows, preuve qu'ils possèdent un vrai talent de survie ! 

Une série super accessible pour les lecteurs débutants (nombreuses illustrations, texte aéré) et un humour franchement communicatif. Du pep's, de la joie, de la bonne humeur pour une lecture distrayante ! 

Nathan, 2017 - Trad. Alexandra Maillard

 

Posté par clarabel76 à 10:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19/02/17

Pêle-Mêle : Ma grande enquête pour apprendre l'heure - Enquêtomania - Lily en reportage

ma grande enquete

Ce matin, le Royaume du Temps est sens dessus-dessous : son roi Kronos a disparu. Panique générale ! Sans heure, comment savoir si on est en retard ou en avance ? Comment faire pour se réveiller le matin et ne pas manquer ses rendez-vous ? Comment ne pas rater la cuisson des pâtes et des gâteaux ? Toutes les pendules sont désormais suspendues dans le temps ; elles se sont arrêtées à minuit pile, l'heure du crime.

Sept suspects sont convoqués, depuis la Reine à la cuisinière, en passant par le magicien, le fou, le jardinier, la femme de chambre et le fantôme, pour retracer leur journée et recenser leur alibi. Suite à ces six mini-enquêtes, le lecteur sera en mesure de réduire la liste des prévenus. Pour mener à bien sa mission, l'enfant doit se munir de sa petite horloge et, de chapitre en chapitre, à force de décoder les énigmes, il apprend en même temps de à lire l'heure et calculer une durée.

C'est hyper efficace ! Chaque problème soulevé invite le lecteur à une véritable réflexion, à assimiler aussi des notions comme l'heure pleine, la demi-heure, le quart d'heure, la minute, etc. De l'observation, de la déduction, de la jugeote seront nécessaires pour conjuguer le plaisir à l'apprentissage. Et apprendre l'heure apparaîtra résolument plus fun, plus facile, plus abordable. La mise en scène d'une enquête policière rend l'exercice encore plus captivant, en plus du vocabulaire d'usage qui est utilisé scrupuleusement.

Une chouette lecture, rigolote et distrayante ! 

Ma Grande enquête pur apprendre l'Heure, de Stéphanie Garnier, Valérie Sansonnet & Sophie Rohrbach

De la Martinière Jeunesse, 2016

 

enquetomania

Woow ! Quel album ! Au menu, ce sont en tout 16 énigmes que le lecteur doit résoudre, à force de lire attentivement le texte, puis de scruter soigneusement la page illustrée aux détails foisonnants. Chaque enquête nous mène dans des univers différents, en pleine rue enneigée, dans la bibliothèque, sur un plateau de cinéma, au cœur d'un embouteillage, à la piscine, au marathon, à l'école des beaux-arts, sur un terrain de foot et aussi, comme le suggère la couverture, dans un labyrinthe !

La lecture demande énormément de patience, un œil de lynx et un jugement aiguisé ! N'en perdez pas une miette, chaque histoire réserve sa séance de remue-méninge qui fera retenir le souffle du jeune lecteur. Note aux parents : idéal pour obtenir quelques minutes de silence absolu. ☺

Les illustrations joyeuses et colorées dans un ensemble bigarré rendent aussi l'impression de fourmillement perpétuel. Un très chouette album.

Enquêtomania : 16 énigmes à résoudre, de Valérie Sansonnet & Daniel Sponton

De la Martinière Jeunesse, 2017


Lily en reportage

Pour prolonger la séance  de « cherche et trouve », tout en alliant le plaisir des yeux et l'activité des petites cellules grises, plongeons dans ce magnifique album illustré par Peggy Nille ! C'est tout un univers acidulé que l'on découvre, dans la belle ville de New York, où la jeune Lily fait un reportage avec son chaton Mia et son copain Jack.

En plus de visiter les lieux mythiques, comme la Statue de la Liberté, la Cinquième Avenue, Greenwich Village, Central Park, le musée Guggenheim, Chinatown, Brooklyn, Broadway et Times Square, le lecteur doit relever les petits détails de la vie de tous les jours, que ce soit une robe, un cupcake, des lanternes, des écureuils ou des singes échappés du zoo.

L'immersion dans l'histoire est totale et pleinement réjouissante. Elle donne au lecteur l'illusion de ne pas être simple figurant et de participer activement aux recherches en compagnie de Lily ! Les enfants raffolent. L'ambiance colorée et charmante ne manquera pas de les éblouir, tant le spectacle est ravissant et chatoyant. Voyage, aventure, évasion... une réussite. 

Lily en reportage : Cherche et trouve à New York, de Peggy Nille

Nathan, 2016

20/01/17

Marquer les ombres, de Veronica Roth

C'est l'événement du mois ! La parution du nouveau roman par l'auteur de la trilogie à succès, Divergente. Veronica Roth nous propose cette fois un space opera audacieux, avec pour intrigue une lutte de pouvoir, de famille, de haine et d'amour. 

MARQUER LES OMBRES

Akos Kereseth grandit auprès des siens dans la pacifique nation de Thuvhé lorsqu'il est arraché brutalement de son foyer, avec son frère Eijeh, pour être conduit chez les Shotet. Le nouveau souverain, Ryzek Noavek, veut contrôler son destin depuis qu'une prophétie a annoncé sa chute par leur faute. Akos a juré de sauver son frère de leur triste sort, mais va endurer durant des années persécution, humiliation et maltraitance. On lui confie également le rôle de garde du corps de Cyra Noavek, la sœur du despote. Cette dernière possède le don de provoquer des douleurs atroces par un simple contact, seul Akos est insensible à son flux et lui prépare des infusions pour canaliser ce trop-plein de mauvaise ondes. À force de rester en contact rapproché et permanent, ces deux-là tissent une relation qui s'apparente à une complicité amoureuse pleine de pudeur, même si le contexte géopolitique les incite à être également sur leurs gardes car leurs ennemis ne manquent pas. Entre le cruel et tyrannique Ryzek, qui se sert des pouvoirs de sa sœur ou de la vulnérabilité de Eijeh, devenu le nouvel oracle, pour asseoir son autorité et contrôler Akos, sans oublier les renégats qui veulent renverser le système en place et qui nouent des alliances sans garantie de retourner leur veste un jour ou l'autre, l'ambiance est assez tendue et étouffante.

Au final, il y a très peu de place pour l'action. L'auteur privilégie la forme, en fignolant son univers et son écriture. C'est beaucoup plus structuré, plus soigné, mais au détriment des émotions et des sensations. Le fond est creux. L'histoire est lente à se mettre en place. Le rythme est inégal. En somme, j'ai trouvé ce roman beaucoup trop ambitieux, et donc fastidieux à lire. De plus, les personnages ne sont pas attachants. On ne se passionne pas non plus pour leur histoire. Leur relation est plate, elle ne renvoie aucune âme, aucune tendresse. C'est comme pour tout, sans saveur, sans excitation. J'ai rapidement fait le tour d'horizon de leur aventure, laquelle est très torturée, mais vraiment peu attendrissante. À aucun moment je n'ai été touchée ni n'ai ressenti de l'intérêt pour les rudiments de leur quête. C'est une grande frustration, une amère déception pour ce roman pourtant très attendu et autour duquel le mystère a été bien ficelé jusqu'à la date de sa sortie mondiale.

J'ai opté pour le livre audio, disponible en exclusivité sur Audible. On retrouve ainsi Marine Royer, également la narratrice de la série Divergente, qui réussit le tour de force de nous plonger dans cet univers intersidéral aux thèmes universels (la famille, la fratrie, les non-dits, le pouvoir) mais qui ne s'éloigne jamais totalement des sempiternels tourments (les marques corporelles, les choix discutables et les destins impossibles). Une lecture agréable à écouter, si ce n'est un contenu monotone et hélas lassant.

Texte lu par Marine Royer pour Audible Studios - Durée : 15h 19

>> Texte en version intégrale uniquement disponible en téléchargement sur le site Audible (exclusivité).

© L'édition originale de ce livre a été publiée pour la première fois en anglais aux États-Unis aux éditions Katherine Tegen Books, HarperCollins Publishers, sous le titre Carve the Mark Volume 1. © 2017 par Veronica Roth. Tous droits réservés.

Traduction française © 2016 Éditions Nathan (P)2017 Audible FR

Marquer les ombres | Livre audio

 

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

13/01/17

La Brigade des Poussins, de Doreen Cronin & ill. par Kevin Cornell

L'Affaire de la terrible chose géante & L'Affaire du Bizarre Poussin bleu

L'affaire du bizarre poussin bleu L'affaire de la terrible chose géante

J'ai découvert cette série l'été dernier et j'ai tout de suite été intriguée par ses couvertures rigolotes, ses histoires se passant dans un poulailler et ses poussins qui s'improvisent détectives... Assez pour trouver le cocktail délicieux. Et la composition a été savoureuse. Car ce sont des lectures qui savent à la fois surprendre, distraire et enthousiasmer.
Des poussins reçoivent les doléances d'autres créatures en détresse - soit un bizarre poussin bleu, en vrai c'est un geai bleu de Californie, ou un écureuil qui a peur de son ombre.Dans le premier cas, il est question de disparition d'une maison, dans l'autre il s'agit plutôt d'une apparition. Une terrible chose géante a surgi dans le jardin, cela ressemble à une soucoupe volante, et il ne faut pas grand-chose pour que les esprits s'échauffent. Des aliens vont débarquer pour kidnapper les poussins, etc. Noisette l'écureuil est désespérément émotif et s'évanouit toutes les cinq minutes... au grand dam de Maman Poule qui rouspète et menace d'en faire un tapis ! Ah, ah.
Mais revenons à l'affaire du poussin bleu, pardon le geai bleu de Californie, qui accuse un oiseau d'1 m 80 d'avoir chipé sa petite cabane en bois. Le portrait-robot du criminel est tracé, et là c'est la stupéfaction générale ! Mais la brigade des poussins est apte à répondre à toutes les missions. Et donc, elle multiplie les filatures et prend tous les risques. Heureusement, J.J. Tully, chien secouriste à la retraite, a toujours un œil sur eux.
Le résultat est franchement drôle. Cela constitue une lecture enjouée, sur des livres d'à peine 100 pages, largement illustrés, en noir et blanc. Les expressions des poussins, leur maladresse et leur niaiserie en font des héros à plumes très convaincants ! Les enfants vont adorer. Moi aussi. ☺

traduit par Alexandra Maillard, pour les éditions Nathan (Juillet 2016)

Afficher l'image d'origine

Various drawings from the first Chicken Squad book.

source : Kevin Cornell

 

Posté par clarabel76 à 15:30:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14/12/16

Pingouins en pagaille : Noël en délire, de Jeanne Willis

Noël en délire

La neige vient de couvrir tous les enclos du zoo et provoque la panique chez nos amis manchots, coincés chez eux ou déséquilibrés par les plaques de glace. Plus incroyable encore, c'est l'apparition soudaine du chalet du père Noël. Lorsque celui-ci débarque sur son traîneau, avec un gros sac à cadeaux qu'il distribue aux enfants, le zoo frise l'hystérie !
Gloria ne tient plus et se faufile jusqu'à lui pour faire une razzia. Elle est rejointe par ses copines Bulle, Georgette et Gina, puis par Salto. L'euphorie générale leur fait perdre la tête, car ils réalisent trop tard que le traîneau s'ébranle pour partir vers de nouvelles aventures.
Direction une école maternelle ! Tous les cinq font profil bas et se mêlent à la foule des bambins. Ils apprennent ainsi à faire des dessins, à coller des paillettes pour leurs cartes de Noël, mais sont horrifiés par la cantine (servir de la dinde - quel massacre !) avant de découvrir avec émerveillement la bûche en dessert. Ouf. 
La journée passe à une vitesse folle, les manchots s'amusent des crackers et des boules de neige, ils volent même la vedette dans la crèche en se glissant dans la scène de la Nativité. Qu'à cela ne tienne ! Il est temps de prévoir le retour au zoo. 

Quelle fabuleuse lecture, pour une série qui ne dément pas son succès et sa fantaisie. Les pingouins en pagaille forment une chouette colonie délirante, prête aux quatre cent coups, mais toujours prompte à se serrer les ailes, en dépit des excentricités des uns et des autres, ou de leur propension à n'en faire qu'à leur tête ! C'est infiniment drôle, enjoué, sympathique et farfelu. Il règne une ambiance de folie dans cette série, vraiment délicieuse par sa légèreté, c'est un pur régal à parcourir ! 

Traduction de Lilas Nord pour les éditions Nathan - Octobre 2016  [Penguin Pandemonium : Christmas Crackers]

Illustrations de Nathan Reed  

 

Posté par clarabel76 à 11:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11/12/16

Délivre le Père Noël ! par Orianne Lallemand & Caroline Hüe

Délivre le Père Noël

À la fois inquiets et énervés par la disparition du Père Noël, les lutins interpellent le lecteur pour les aider à trouver des pistes, au lieu de rester comme des niais à les contempler. Vite, il n'y a pas de temps à perdre. L'atelier est dans un désordre sans nom, mais le doute n'est plus permis : le Père Noël a été kidnappé par le redoutable Gâche Noël.

Courage, il faut se rendre chez l'individu pour libérer l'idole des enfants. L'antre de Gâche Noël est horrible, on frissonne de peur, le Père Noël est ligoté comme un malheureux, il faut le sauver et s'enfuir sans traîner pour entamer la grosse tournée nocturne !

Ah, ah ! Incontournable Orianne Lallemand ! Chaque année, ses albums chez Nathan sont attendus avec impatience & excitation. La promesse d'une bonne partie de rigolade avec une lecture riche en suspense et en rebondisements.

La dynamique est réelle : flaps à soulever, pop-up final... On n'a pas le temps de s'ennuyer. Et l'histoire fait sincèrement glousser de joie par son ingéniosité et son originalité. Très, très chouette rendez-vous ! Une réussite.

Nathan - Octobre 2016

Posté par clarabel76 à 10:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

25/11/16

Dis-moi si tu souris, par Eric Lindstrom

Dis-moi si tu souris

Aveugle suite à un accident de voiture, Parker a rapidement adapté son mode de vie en se comportant comme une adolescente ordinaire. Elle se rend au lycée, suit le cursus classique et arbore des bandeaux qu'elle plaque sur ses yeux, avec des messages équivoques pour brusquer les curieux. Parker refuse toute commisération et met volontairement mal à l'aise ceux qui l'approchent en débitant des répliques sarcastiques et caustiques. Sa défiance cache pourtant une grande vulnérabilité. Trois mois plus tôt, Parker a retrouvé son père mort dans des circonstances douteuses (suicide ou overdose médicamenteuse). Cette tragédie a chamboulé sa vie, désormais Parker partage son quotidien avec sa tante et ses deux enfants venus s'installer dans sa maison. L'entente est en dents de scie, essentiellement parce que la jeune fille se barricade derrière un principe de précaution éculé. Au lycée, tout va de travers également : changement de binôme pour faciliter sa prise de notes en classe, nouveaux élèves débarqués d'un établissement qui vient de fermer ses portes, retrouvailles avec son ex... Pour se préserver de toute hyperventilation, Parker dégaine plus vite que son ombre. Piquante, mordante, cassante, la jeune fille n'épargne rien ni personne. Mais les parois de sa tour d'ivoire ne sont pas indestructibles, et déjà apparaissent les premières fissures. L'existence routinière de Parker tombe en quenouille ! Et toute l'ingéniosité du roman vient dans la réussite du portrait de Parker, une adolescente à fleur de peau mais qui s'en défend, car elle refuse d'être résumée à son handicap et a choisi d'en faire une force, même si les apparences sont souvent trompeuses. Parker n'est pas à l'abri d'un contre-coup émotionnel ni de perdre le contrôle mais c'est un passage nécessaire pour décrisper son corps tendu à l'extrême. Autre chose appréciable dans cette lecture, c'est la belle symbiose qui se dégage entre les filles, Parker et ses amies. On sent une connivence sincère et chaleureuse qui prend d'ailleurs beaucoup de place dans l'histoire, au détriment des intrigues amoureuses, franchement secondaires, mais c'est tant mieux et cela démontre aussi que tout n'est pas à l'eau de rose dans la littérature adolescente de nos jours ! Une lecture agréablement surprenante, sans chichis, sans affect, juste une bonne histoire avec des personnages très attachants. 

Traduit par Anne Delcourt (Not If I See You First) pour les éditions Nathan - Juin 2016

Posté par clarabel76 à 13:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14/11/16

Divergente par Quatre - Edition augmentée, de Veronica Roth

Divergente par Quatre Edition augmentéeLa bonne blague. Il y a à peine un mois je lisais l'édition datant d'avril 2015 de Divergente raconté par Quatre avant d'apprendre qu'une “édition augmentée” verrait le jour en cette fin d'année 2016. Le but de cette opération ? Moi pas comprendre.
Je n'ai jamais caché combien les ouvrages dérivés ne m'attiraient pas du tout. Je les découvre par curiosité (ou parce qu'ils sont disponibles en format audio), mais sinon je ne suis pas en demande de telles lectures. Et encore moins lorsqu'il s'agit d'un livre déjà lu qu'on nous ressort avec des trucs en plus, des trucs anodins, du réchauffé sur toute la ligne. Mouiii... bon... non merci. 
L'autre souci, c'est qu'on a déjà fait le tour de la série Divergente. Attention, la trilogie est une lecture excitante, avec un univers exceptionnel et assez complexe. Veronica Roth nous en explique d'ailleurs les rouages et son travail d'écriture en bonus dans ce livre. Elle nous confie également les premiers jets de la série et ce qu'elle nomme son “protobrouillon” pour expliquer son choix et sa difficulté de la narration à la 1ère personne, comment planter le monde des factions, distribuer les rôles de chacun et faire évoluer les personnages, notamment celui de Caleb, ou révéler des secrets sur la mère de Tris. Elle s'explique aussi sur la “mort” des personnages et assume pleinement ce parti pris (moi aussi), puis glisse en lot de consolation un autre chapitre du point de vue de Tobias (la scène des couteaux dans le tome 1). 
Je pense que cette lecture aurait certainement eu plus d'impact si je l'avais découverte dans le feu de l'action. J'avoue qu'en novembre 2016 ce bouquin fait office de point d'interrogation. Pourquoi maintenant ? quelle motivation ? Cela me dépasse. Par contre, si vous devez préparer une soutenance sur le sujet, là d'accord... il y a matière à argumenter votre thèse. ;-)
Le livre s'ouvre, sans surprise, sur les 
quatre nouvelles qui renvoient au monde original de Divergente (transfert, novice etc.) et s'attachent à tracer un portrait sensible du jeune Tobias Eaton, un écorché vif sous une apparence de dur à cuire. On suit son parcours, sa formation, ses doutes et ses espoirs, en même temps qu'on le sent sensible à la politique environnante et soucieux des premiers frimas de sécession. Sa rencontre avec Tris, qui n'apparaît que dans la dernière histoire (Le traître), laisse apparaître une fragilité touchante et plus humaine du personnage. Très émouvant ! 
Après quoi, on découvre un entretien avec Veronica Roth, les premiers jets de la série, les coupes de la cérémonie du choix, l'évolution de Caleb, l'enceinte des Audacieux, des extraits du journal de Natalie Prior, deux scènes inédites du tome 3, une nouvelle du point de vue de Tobias, des tatouages, des playlists et une étude sur le cerveau et la peur par un docteur en psychologie... Un supplément de 100 pages & une jolie couverture qui justifieraient un nouvel investissement à 17.95€ ? :-/
Prochain rendez-vous à attendre : début 2017, pour son nouveau roman - Carve the Mark (premier tome d'une duologie). 

Nathan / Novembre 2016 - Trad. d'Anne Delcourt

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/11/16

Le Copain de la fille du tueur, de Vincent Villeminot

Le copain de la fille du tueurEn entamant ma lecture, dans l'ignorance totale de son contenu, j'avoue avoir été agréablement surprise par son entrée en matière : le narrateur, Charles Chatelard, est fils du prix Nobel de littérature et élève d'un institut suisse pour jeunes nantis. Garçon solitaire, préparé à faire son deuil d'un père qui se meurt, il tombe sur son voisin, l'extravagant Touk-Ernest, qui a mis le feu dans sa chambre en voulant griller des saucisses.
Après quoi, ces deux-là deviennent inséparables. Complices de menus faits d'armes dans leur école conformiste. Jeunes révolutionnaires aux bravades insolites. Leur duo fait des étincelles. Tout chavire avec l'arrivée de l'éblouissante Selma G., fille d'un redoutable trafiquant de drogue en Amérique du Sud. Charles tombe fou amoureux, Touk-E le bouscule pour briser sa coquille, Selma est solaire mais insaisisable. 
Entre romance et thriller, j'ai rapidement choisi mon camp. L'idylle naissante, qui se dessine entre les préparatifs ardus d'un match de foot et l'attente fiévreuse de la mort du père, les rapprochements timides et l'escapade dans les montagnes ont tout lieu d'émouvoir le lecteur, mais pas moi. Je préférais de loin les éclats excentriques des deux potes pour réveiller les foules endormies, leur amitié fanfaronne et leur fabuleuse connivence qui surpasse le tralala romantique, lequel a bien failli me lasser. 
Alors que je somnolais mollement en tournant les pages du livre, trente pages avant d'en voir le bout, branle-bas de combat, je reçois en pleine poire un rebondissement inattendu ! Le loup sort du bois. Et la séquence finale est tout simplement hallucinante. Action, suspense, émotion et tension se chahutent pour nous en mettre plein la vue. Ce brusque revirement est d'ailleurs assez déconcertant, parce que rien n'annonçait pareil tohu-bohu. Les amateurs apprécieront, les autres en sortiront la tête étourdie par ce trop-plein de sensations fortes.
Une lecture qui pulvérise vos attentes et votre petit confort. Pas mal. 

Nathan - Septembre 2016

Posté par clarabel76 à 11:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

25/10/16

Le grand Rendez-vous, de Hubert Ben Kemoun

Le grand Rendez-vous

Un grand rendez-vous à ne pas manquer ! Un album qui se regarde... et s'écoute !

Les nouvelles technologies ne cessent de s'inviter dans la lecture, cf. aussi le très interactif Dessine-moi le vent ! Cet album également nous propose de nous évader à travers 24 histoires mises en scène et en musique par Hubert Ben Kemoun, Sébastien Pelon, Judith Gueyfier, Nicolas Duffaut & Marc-Olivier Dupin.

Pour les découvrir, il suffit de télécharger l'application Nathan Live, d'ouvrir le livre et de scanner l'illustration, puis d'écouter l'épisode sélectionné. Ou de vous rendre sur le site : http://grandrendezvous.nathan.fr/audio.php

Si toutes ces technologies vous dépassent, alors place à l'imagination en feuilletant cet album sans texte et composez vous-mêmes vos aventures ! 

Un violoniste à Sydney, trois enfants chanteurs de rue à Valparaiso, une flûtiste charmeuse de serpent à Bombay, des joueurs de banjo dans le bayou, une harpiste à Buckingham, et bien d'autres, reçoivent tous une invitation à un rendez-vous. Quel est ce rendez-vous si important qu'ils cessent leurs activités pour s'y rendre ? 

Voilà qui chamboule nos habitudes de lecture ! Appréciant le livre audio en général, l'idée qu'on me raconte une histoire me plaît beaucoup. Par contre, télécharger ou s'armer des outils comme un smartphone ou une tablette pour envisager la lecture du soir, j'avoue être un peu réfractaire. Il y a déjà trop d'écrans dans la vie des enfants... Je suis de la vieille école, et j'aime par-dessus tout le bon vieux livre papier ! ^-^

Nathan - Octobre 2016 / Raconté par Louise Grinberg et Emmanuel Lemire. 

NB : Toutes les histoires sont imprimées sur un livret qu'on retrouve sur la dernière page de garde de l'album.