21/02/13

Quand on est roux à lunettes avec un pantalon rouge, on s'habitue vite à être ridicule. ☺

IMG_8596

Je monte un comité de soutien pour les petits roux à lunettes avec un pantalon rouge ! Oui, il faut sauver le soldat Raymond : il n'est pas très bon élève et doit se coltiner un exposé sur les huîtres avec le gros mou de la classe, comme ce dernier se prétend incapable et lent, il compte sur Raymond pour décrocher une bonne note, et notre Raymond est un garçon gentil, prêt à accorder sa confiance au premier venu, il a peut-être tort...

Souvent dans la lune, il a tendance à oublier régulièrement son maillot de bain les jours de piscine et doit porter un slip de secours qui ressemble à une culotte de mamie, la honte ! C'est comme aussi le jour où il a été pris en photo avec son slip sur la tête, la mauvaise blague, sauf que celle-ci s'est retournée contre les plaisantins en devenant un phénomène de mode - absolument ridicule.

Heureusement Raymond a appris à faire contre mauvaise fortune bon cœur. Et puis il a ses meilleurs potes, Yvon et Marcello, sans oublier la charmante Louise, dont il serait probablement un petit peu amoureux (un lapin rose, vraiment ?!). Mais ceci sera peut-être le sujet d'une autre histoire. En attendant, 7 aventures amusantes composent ce livre, toutes adaptées de la série animée à succès, et c'est un petit régal de lecture comique et divertissante.

Raymond : Trop la honte ! par Romain Gadiou et Sébastien Tiquet (Nathan, 2012)

IMG_8597

Posté par clarabel76 à 19:15:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


14/02/13

Mademoiselle Zazie a des gros nénés ♥

IMG_8556

IMG_8558

Mademoiselle Zazie est en pétard contre son copain Max, qui s'amourache des filles à moitié nues qu'on voit partout sur les affiches, dans la rue. Trop, c'est trop. Zazie veut lui en mettre plein la vue, en défilant rien que pour lui en bikini (avec des pamplemousses pour prouver qu'il y a du monde au balcon).

Mais catastrophe ! son décolleté fait pitié à voir et Max se moque vertement de sa petite copine. Zazie est rouge de colère et entend se venger. Max a la goujaterie d'attribuer des notes aux femmes, il a commis l'erreur de s'en prendre à Zazie ET A SA MERE. Quel total manque de respect ! Il faut sévir.

Ce délicieux petit roman rappelle aux petits garçons, qui en douteraient, qu'il ne faut surtout pas manquer de respect aux femmes, et encore moins se laisser éblouir par une plastique. Il dénonce aussi l'étalage des publicités en tenues légères, pas seulement dans les magazines, mais tout simplement dans la rue, à la portée des enfants. Y'en a marre, souvent ça frôle le mauvais goût.

Ce nouvel épisode des aventures de Zazie n'est pas seulement drôle, savoureux et cocasse, il se veut pertinent, accusateur et défenseur (ce cher Max en prend pour son grade, encore une fois !), c'est incontestablement un rendez-vous de lecture obligatoire !

Et puis, rappelons-nous la chanson de Balavoine qui clamait son amour "des petits lolos".    

♪♫ Elle est si câline  
Qu'il faut respecter son corps  
Très fort  
Elle est tellement divine  
Qu'on peut tout imaginer  
Mais il ne faut pas toucher  
Ses petits lolos  
Jolis lolos ♪♫

Mademoiselle Zazie a de gros nénés, par Thierry Lenain - illustrations de Delphine Durand (Nathan, 2013)

Posté par clarabel76 à 14:00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le Voyage extraordinaire de Petit Pierre

IMG_8516

Découvrez comment le chemin vers l'école transforme un paysage ordinaire en un voyage extraordinaire aux yeux d'un petit garçon.

Petit Pierre et sa grand-mère se tiennent par la main, pour ne pas tomber dans la rivière qu'ils sont en train de longer. Là, un autobus ressemble à un grand crocodile qui a avalé tout plein de gens. Là encore, les automobiles sont des poissons qui nagent en doublant et en faisant pimpon bruyamment ! Là aussi, le feu tricolore est en fait un soleil rouge, invitant l'enfant à traverser la rivière sur un pont (le passage protégé). Et là enfin, c'est la banquise où marchent des pingouins avec un cartable dans une main et un téléphone dans l'autre.

On approche du but et on découvre une cour d'école qui contient des petits singes turbulents, derrière la grille. Ces derniers grimpent, courent, sautent et s'attrapent en hurlant. Il y a même un gros singe barbu pour surveiller tout ce monde ! Petit Pierre, lui, lâche la main de sa grand-mère, il n'a plus peur et sa mamie peut faire le chemin inverse, en glissant sa main dans la poche de son manteau, pour avoir plus chaud.

Cet album se lit comme une poésie, puisque tout n'est allégorie, et c'est tout simplement fabuleux. On plonge dans un monde de rêves et d'imagination, on en prend plein les yeux. C'est joli, quoi.

Le voyage extraordinaire de Petit Pierre, par Jo Hoestland - illustrations de Charles Dutertre (Nathan, 2013)

IMG_8520

IMG_8521

IMG_8522

Posté par clarabel76 à 12:45:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

21/01/13

Un amour sur mesure ☺

IMG_8559

Dans le pays de Micromagne, deux habitants sont si malheureux que même le soleil a honte de briller. Garganton, le géant minuscule et Mimolette, la naine immense, sont rejetés par les habitants de leur royaume à cause de leur problème de taille. Mais ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Parfois les différences rapprochent...

Un joli petit roman, qui raconte que les contraires s'attirent (et se complètent !) c'est mignon comme tout, magnifiquement mis en valeur par les illustrations d'Alexandra Huard.

Ce roman a déjà été édité en 2008 avec les illustrations de Marjorie Pourchet.

Un amour sur mesure, par Roland Fuentès - illustrations d'Alexandra Huard (Nathan, 2012)

Posté par clarabel76 à 10:15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17/10/12

Juste une formule magique ! Flic floc et zut et pouic !

C'est avec une certaine nostalgie que nous avons ouvert cet album, Pakita la maîtresse magique !     Pakitalamaitressemagique   

Ma fille adorait Pakita quand elle était plus jeune, maintenant c'est plutôt lady Gaga et Glee qui composent la playlist de son ipod. La maternelle est loin derrière nous, mais on connaît des petits loulous qui n'ont pas boudé leur plaisir.

Cette lecture leur est clairement dédiée : l'histoire raconte dans ses moindres détails, avec fantaisie et bonne humeur, le déroulement d'une première journée en maternelle : la boule au ventre au moment de quitter les parents, le bonjour de la maîtresse, le classement des doudous, la gymnastique du matin pour bien se réveiller, l'apprentissage du calendrier, des couleurs, des voyelles, la marche des toilettes, la récré, la pause lecture ou celle du dessin, l'heure de la cantine, la sieste de l'après-midi...  C'est frais et ça colle à la réalité. On notera aussi beaucoup de couleurs pétantes, une musique tonique et entraînante et un petit air ravi de la crèche.

par Pakita, Marion Piffaretti (illustrations) et Eric Jacquemin (musique)

Changement de registre avec Le garçon transparentLegarçontransparent

L'histoire démarre la nuit de Noël. Le Père Noël est devant une paire de chaussons pour lequel il n'a pas de cadeau. «C'est pas grave, j'ai l'habitude...» dit une petite voix, celle d'un garçon transparent, d'un enfant qui a tellement l'habitude d'être oublié qu'il ne connaît même pas vraiment son prénom. Ému et révolté, le Père Noël emmène l'enfant sur son traîneau pour cette nuit magique, et il lui offre son clairon.

Ooooh, quelle histoire attendrissante ! Par la faute de l'indifférence de ses proches, un garçon a perdu toutes ses couleurs et est devenu transparent, quasiment invisible aux yeux des autres. Il ne compte plus, on l'oublie, alors il s'efface. Jouer du clairon sera un moyen pour lui d'exister, d'exprimer son chagrin et de retrouver les couleurs de la vie. 

Beaucoup de tendresse, de pudeur et d'émotion. Une narration pleine de retenue, mais avec beaucoup de chaleur, exprimée par Julie Depardieu, vraiment parfaite dans ce rôle, il y a infiniment de beauté dans ce qu'elle communique. Une touche de poésie dans les illustrations. Un personnage de père nono qui tape du poing sur la table, qui s'investit, qui peste et qui s'insurge (enfin !). Une histoire délicate et poignante, avec une fin porteuse d'espoir et de sourire. C'est charmant, un joli conte pour les fêtes de fin d'année. 

par Emma Chedid-Advernier, Luciano Lepinay (illustrations) et Julie Depardieu (qui interprète la chanson du garçon transparent avec la complicité d'Albin de la Simone)

http://www.deezer.com/track/ (Pakita la fée rousse à lunettes)


12/10/12

Mademoiselle Zazie en folie !

IMG_7919    IMG_7923

Cette édition, avec couverture cartonnée à rabat, comprenant 1 crayon et d'autres surprises, réunit 4 histoires de mademoiselle Zazie + une inédite.
L'occasion de :
-) faire connaissance avec cette héroïne espiègle et au charme fou (si ce n'est pas déjà fait)
-) compatir avec son meilleur pote Max (vous apprendrez par la suite qu'il peut se révéler goujat à ses heures perdues)
-) s'intéresser à l'étude des Avec-Zizi et des Sans-Zizi (hihi ! étude fondamentale...)
-) ricaner sans honte en découvrant *une tête de maîtresse qui se demande si les enfants ne sont pas devenus fous*
-) lire et relire des aventures rigolotes (au cas où vous ne l'auriez pas compris)
-) accompagner le délire de Zazie qui veut un bébé  (oui, oui, il est bien question de câlinous !!!)
-) faire porter une robe à Max ! (bravo Zazie)
-) découvrir le Love Burger, nouvelle histoire qui ne compte pas d'illustrations, snif, mais des mots cachés à découvrir avec le révélateur magique (alors, oui, d'accord, les enfants s'amusent mais moi j'ai regretté que cette histoire dénote du ton habituel, pas d'illustrations, non vraiment ça ne se peut pas !)

A été lu par ma grande fille, toujours fidèle à ses premières amours.

IMG_7922

Bon, alors, si vous connaissez déjà, considérez que ce livre-coffret sera un parfait collector, sinon il faut l'offrir autour de vous car la demoiselle Zazie et son pote Max sont deux champions de la littérature enfantine à adopter d'urgence. 

Mademoiselle Zazie en folie ! par Thierry Lenain & Delphine Durand (illustrations)
Nathan, 2012

Posté par clarabel76 à 11:15:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17/09/12

Pêle-mêle Clarabel #52

Un assortiment d'albums aux pages cartonnées, pour les petites mains malhabiles des enfants curieux ! 

IMG_7836    IMG_7838

Je reprends ici la présentation (parfaite) de l'éditeur : Voici un tout premier dictionnaire qui recense les mots que répètent avec gourmandise les bébés et leurs parents : bobo, dada, toutou, joujou, papa, mamma... Ces petits mots qui ont deux syllabes identiques et un seul sens, comme un rassurant retour du même, ainsi que le décrivait Freud en 1920 dans son article "Au-delà du plaisir". Des mots de tous les jours, fondateurs du langage chez le bébé, mais aussi de son rapport à l'autre, au monde, sont définis ici avec poésie et humour par Corinne Dreyfuss. 

J'ai aimé les illustrations de Benjamin Chaud, comme à leur habitude, joyeuses, colorées et amusantes. Lecture décomplexante aussi, puisqu'elle rassure les jeunes parents dont la manie de parler en deux syllabes aux bébés est finalement considérée profitable ... et tout à fait normale ! A feuilleter, pour de rire.

Le petit Roro (mon tout premier dico), par Corinne Dreyfuss & Benjamin Chaud (Actes Sud junior, 2012)

IMG_7743

J'ai adoré cet album aux mille couleurs (et à la couverture orange pétante !). C'est un livre-interactif où le lecteur est invité à suivre les consignes de l'histoire (mettre sa main dans la boue, jouer à saute-mouton, cacher la souris, éviter les piques du hérisson, dessiner la coquille de l'escargot, suivre le chemin du bout du doigt, frapper à la porte, caresser le chien, chatouiller le chaton...). J'ai passé l'âge de développer ma motricité, mais j'ai tout de même bien rigolé en me prêtant au jeu de Martine Perrin.

Petite main petit pouce, par Martine Perrin (Seuil jeunesse, 2012)

IMG_7697    IMG_7699

Pour les petits amateurs des dinos, cet album saura les surprendre, les enthousiasmer et les faire participer à la lecture. En effet, il cumule les tirettes, les textures à touchers, les volets à soulever et les pop-ups ! On part à la découverte des dinosaures grâce aux animations proposées (faire manger un tricératops et des diplodocus, ouvrir des oeufs de bébés maiasaures). Les illustrations de Marion Billet sont incontournables : rondes et craquantes, elles ne peuvent que séduire en douceur. 

Grrr ! les dinosaures, par Marion Billet (Nathan, coll. Kididoc, 2012)

IMG_7702    IMG_7703

Aujourd'hui, c'est le bazar : les animaux sont tous bizarres. Ils jouent à méli-mélo, changeant de poils ou de peau. Cela nous donne des inventions très originales : le chat est couvert d'écailles, le chien se change en girafe et devient girouaf, la vache produit du lait à rayures chocolatées, le croco devient doux comme un agneau... L'auteur joue avec les mots et les expressions, l'illustrateur également s'en donne à coeur joie, quel duo ! C'est loufoque, débordant d'imagination, ça fait rire aussi et ça invite le lecteur à tester, tâter, frotter, caresser... Encore un chouette album dans ce registre ! 

Zoo Zinzin, par Julie Clélaurin & Cyril Hahn (Seuil jeunesse, coll. Les albums caresses, 2012)

12/09/12

“She'd survived the outside. (...) Whatever came next, she would survive it, too.”

IMG_7815

NEVER SKY est un roman que je souhaitais depuis longtemps découvrir, j'anticipais déjà un véritable plaisir de lecture. Hélas, le résultat n'a pas été à la hauteur de mes attentes. Tout d'abord, le début est laborieux. Sans mentir, il ne faut pas moins de 100 pages pour se familiariser avec les lieux, les données technologiques (trop nombreuses), l'apparition de nouveaux personnages, leurs motivations et leurs personnalités, qui ne sont guère brillantes au premier aspect.

L'idée, c'est qu'une partie des Humains vivent dans des Capsules pour se protéger de l'Ether qui flotte dans les Airs. Ce sont les Sédentaires. Aria est la fille d'une éminente scientifique, mais celle-ci a mystérieusement disparu. La jeune fille accepte alors de braver les interdictions en suivant un groupe de copains, dont le fils du Supérieur, mais l'aventure tourne à la catastrophe. Suite à cela, Aria est envoyée en exil.
Elle se retrouve seule, paumée, sur des terres inconnues. Celles des Sauvages. C'est sûr qu'elle ne va pas survivre longtemps, mais voilà qu'elle rencontre Perry, un type aux allures de sauvageon, sans manière et sans charme, il est en pétard car son neveu a été enlevé sous ses yeux, alors il décide de faire alliance avec Aria. Parce qu'il a ramassé son gadget, le Smart Eye, qui pourrait prouver l'innocence de celle-ci, il a promis de le lui rendre si celle-ci le conduit jusqu'à ses Capsules pour sauver le jeune Talon.
L'accord est conclu, mais l'entente est tout sauf cordiale. Aria et Perry représentent deux mondes opposés, avec leurs préjugés, ils doivent ainsi faire preuve de patience, et de tolérance, pour s'accepter et comprendre ce qui les anime. A vrai dire, tout ce passage où ils sont ensemble, dans la nature, à se supporter difficilement et à s'envoyer des noms d'oiseau a été particulièrement savoureux.
Par la suite, ça se complique de nouveau et je n'ai pas manqué de trouver le temps long.

Mon problème, avec ce livre, relève finalement de mes sentiments qui ont oscillé du haut vers le bas, et vice-versa, sans jamais véritablement se fixer. L'intrigue n'est pas inintéressante, les personnages ont du caractère, faisant parfois preuve d'humour, l'attirance entre eux va apparaître, le danger et les révélations font aussi leur tour de force, et pourtant ça coince quelque part.
Je voulais à tout prix aimer ce livre, je pensais que ça pouvait le faire après avoir avalé une bonne partie de l'histoire et bravé mes réticences, mais au moment de tourner la dernière page, c'était comme si j'étais soulagée d'un poids (d'où mon enthousiasme douché !). Je pense que seule la curiosité me poussera à lire la suite, en attendant je demeure confuse et perplexe...

Never Sky, par Veronica Rossi
Nathan, 2012 - traduit par Jean-Noël Chatain

30/08/12

Mister Bonflair : Un voleur trop gourmand

Demain, Jean le hérisson fête l'anniversaire de ses trois enfants. Mais pendant la nuit, quelqu'un dérobe le gâteau ! Qui a bien pu voler ce gâteau ? Mister Bonflair mène l'enquête, avec l'assistance du lecteur. 

L' avis de Miss C. : C'est un livre très drôle, avec un héros particulièrement hilarant. L'histoire est entraînante, laisse planer un faux suspense, on joue le jeu, comme on s'amuse à décrypter les messages cachés avec la loupe rouge, on découvre des révélations rigolotes et on passe un bon moment. C'est une série très sympathique, qui plaira aux lecteurs débutants. Les illustrations saluent aussi tout l'humour de l'histoire, j'ai bien aimé ! 

Mister Bonflair : Un voleur trop gourmand, par Claire Clément (illustrations de Frédéric Bénaglia)
Nathan, 2012

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12/07/12

Imaginez que vous ayez vécu toute votre vie dans un silence complet avant d'être soudain jeté au milieu d'un orchestre déchaîné.

IMG_7687

Toby est un jeune garçon coincé dans un fauteuil depuis sa naissance, orphelin il a été élevé par des bonnes soeurs, et puis un jour un nouveau monde s'offre à lui, en la présence d'un chat noir, lequel va se transformer en jeune homme intrépide, du nom d'Egil. Il a pour mission de guider Toby jusqu'à son Grand-Père, basé en Islande, pour des raisons qu'il ne peut pas encore lui expliquer. 

Le garçon n'hésite pas une seconde à le suivre, car Egil vient de lui offrir le plus beau cadeau de sa vie : pouvoir marcher. Qu'est-ce donc que cette magie ? En fait, tout est dans le titre : L'héritage des Fels. Mais ceci est une autre histoire, puisqu'il n'appartient qu'à vous d'en découvrir plus ! 

J'ai été totalement séduite par cette lecture au charme fantastique et à l'imaginaire foisonnant. L'histoire se lit sans difficulté, normal pour un roman destiné aux jeunes ados, et je trouve d'ailleurs que ce créneau offre une émulation créative rafraîchissante ! Avis à ceux qui rêvent de se plonger dans un univers qui sort un peu de l'ordinaire, voici une lecture palpitante, riche en aventures, avec des personnages très attachants, et une histoire entraînante et généreuse. Seule la fin peut laisser perplexe, entre rêve et réalité, il n'y a qu'un pas à franchir !

L'Héritage des Fels, par Steven Knight
Nathan, 2012 - traduit de l'anglais par Lilas Nord

Posté par clarabel76 à 08:30:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,