14/11/17

Pêle-Mêle : Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin - La clé à molette - Un amour sur mesure - Samedi

le manchot qui en avait marre

Qu'on se le dise : un manchot n'est pas un pingouin ! Et que dire du lièvre qu'on prend pour un lapin, l'otarie qu'on confond avec le phoque, la chouette et le hibou, le bonobo pour le chimpanzé, l'alligator pour le crocodile, la guêpe et l'abeille... Ils sont légion à porter plainte et protestent d'être des animaux oubliés ! Quid de leur identité ? C'est comme s'ils étaient effacés. Alors, Pierrot Manchot, désormais leur porte-parole, a juré de s'époumonner pour être entendu et qu'on cesse ces abominables méprises. Convié à une célèbre émission tv, Monsieur Manchot se réjouit de la portée de cet entretien, et là... rions en chœur ! C'est franchement désopilant. Un album cocasse, intelligent et illustré de façon tout aussi humoristique. J'ai adoré ! ☺

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin, de Nicolas Digard & Christine Roussey

album Nathan, 2017

-----------------------------

 

La clé à molette

Bob a cassé son tricycle et souhaite le réparer, mais il ne trouve plus sa clé à molette. Il se rend donc au mégamarché où le vendeur l'embobine tant et si bien que notre jeune ami fait l'acquisition d'un chapeau-frigo, d'un pyjama musical et d'une machine à crier. Point de clé à molette dans tout ça ! Ses amis n'en reviennent pas de sa naïveté. Par contre, Bob se sent floué car il a entassé dans son placard des tonnes de gadgets inutiles et n'a plus un rond en poche. Mais en fouillant bien dans tout ce fratras, que ne voit-il pas là ? ... Une jolie fable pleine de drôlerie, qui dénonce tout de même notre tendance consumériste à outrance. C'est délicieusement illustré et raconté avec un zeste d'ironie. Génial à lire ! ☺

La clé à molette, d'Élise Gravel

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

un amour sur mesure

Garganton est un géant minuscule et Mimolette une naine très très grande. Ces deux-là sont malheureux dans leurs royaumes respectifs, car rejetés et moqués, du fait de leurs différences. Tous deux, en larmes, finissent par se rencontrer et se confient leurs déboires. Bingo, ils tombent l'un et l'autre sous le charme et choisissent de filer en douce pour vivre leur amour loin du regard des gens haineux. Voilà un conte symbolique d'une grande force et qui explique aux enfants la notion de tolérance dans un monde où l'on cherche parfois à tout formater. Les magnifiques illustrations d'Alexandra Huard trouvent ici leur pleine mesure dans cette édition en grand format d'un texte déjà paru en collection poche.

Un amour sur mesure, de Roland Fuentès & Alexandra Huard

album Nathan, 2016

-----------------------------

-----------------------------

 

samedi

Souvent, le samedi, les parents ne vont pas au travail et les enfants ne vont pas à l'école. C'est donc la journée idéale pour en profiter pleinement, dès potron-minet. Car une journée en famille, c'est sacré ! On partage tous les repas ensemble, mais aussi les jeux, les bêtises, les corvées. C'est une journée sensationnelle, qui hélas se termine trop tôt. Enfin, le lendemain, c'est dimanche. Et viva la fiesta ! Hanlala, cette lecture m'a carrément épuisée. Que d'énergie chez ce petit bonhomme - j'ai compati tout du long avec l'expression harassée des parents. Vivement lundi qu'on retourne au boulot, tiens. Cet album se destine idéalement aux familles dont le rythme de vie est coordonné de façon à ce que le weekend débute concrètement le vendredi soir, et ça... ce n'est pas gagné pour tous. Mais le message n'en demeure pas moins entendu - du temps libre en famille, quand on veut, dès qu'on peut ! ☺

Samedi, de Ian Lendler & Serge Bloch

album Nathan, 2016

 

 


18/09/14

Les Orangers de Versailles, d'Annie Pietri, Nicolas Digard & Christine Circosta

Orangers

Adaptation réussie du célèbre roman d'Annie Pietri par Nicolas Digard,
avec les couleurs et illustrations de Christine Circosta. 

Marion est fille de jardinier et a été choisie pour servir la favorite de Louis XIV, madame de Montespan. Éblouie par sa beauté, Marion supporte sans broncher la jalousie des lingères lorsqu'elle décroche le poste d'Occupée (qui consiste à veiller le sommeil agité de la maîtresse royale) et se distingue aussi lorsqu'elle reconnaît savoir lire et écrire, en plus de posséder un odorat exceptionnel (parfois à son grand dam, les couloirs de Versailles dégagent des relents fétides). Elle connaît les plantes comme sa poche et est capable de créer des parfums. Mme de Montespan lui en commande aussitôt.

Étourdie par cette nouvelle existence, Marion ne prend pas garde des faux-semblants ni de la mesquinerie derrière les sourires mielleux de la favorite du roi. Car Mme de Montespan est hautaine, capricieuse et exigeante. Elle voue aussi une haine farouche pour la reine, qu'elle rêve de détrôner. Pour cela, elle ourdit des complots d'empoisonnement et se rend à des messes noires orchestrées par la Voisin. Marion surprend ainsi leur plan machiavélique et va se démener pour dénoncer leurs crimes.  

On retrouve dans cette bande dessinée la reproduction du cadre magnifique de Versailles et ses jardins coquets, mais l'histoire nous entraîne aussi dans les coulisses et les dortoirs des domestiques, On découvre tout un tas de petits détails non négligeables, comme le manque d'hygiène et les odeurs pestilentielles dans le château. On comprend pourquoi les jardiniers mettaient le paquet à l'extérieur pour oxygéner la cour royale !

Outre cette mise en scène et ces décors impeccables, l'histoire est basée sur des faits historiques authentiques (l'affaire des poisons) qui sert à raconter la destinée incroyable d'une jeune fille sensible et innocente, livrée aux intrigues redoutables de Versailles. Cette partie n'est pas très crédible, mais on se laisse duper avec plaisir car le récit est entraînant et baigne tout de même dans un cadre fascinant et hors du commun.

BD Kids Okapi, septembre 2014

Posté par clarabel76 à 10:30:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,