04/10/17

Pêle-Mêle BD Kids : Zouk Abracadablagues ! - Les Super Super, Capes sur le monde

Zouk AbracadablaguesZouk est une petite sorcière qui aime les farces. Avec son ami Nono, bougrement nigaud, il ne se passe pas une journée sans qu'elle se lance dans des projets insensés. Une fois, c'est s'amuser à terroriser le cochon de sa grand-mère, une autre fois c'est réinventer la recette du gâteau aux larmes d'escargots, la fois d'après c'est donner un coup de pouce à son copain lors du tournoi des bagarredeguilis contre un clown tricheur, sans oublier la fois où elle est outrée de son comportement lors de sa visite de la fabrique de son père, la fois où Nono se prend pour un grand sorcier... ahem. Comme Zouk est encore une sorcière en apprentissage, ses tours ne sont pas toujours au point. La fillette s'emmêle les pinceaux, d'où des situations embarrassantes, comme lors du bal costumé pour le carnaval, ou mieux encore, quand elle rêve d'être une princesse avec son carrosse en potiron et qu'elle se lance dans une longue procession parmi les embouteillages.

Voilà une série fraîche et rigolote, avec une héroïne adorable, championne toutes catégories des blagues et des bêtises. On assiste à un festival de formules magiques qui partent dans tous les sens, mais qui mettent du sel aux petites intrigues facétieuses. 

Zouk - Abracadablagues ! de Serge Bloch & Nicolas Hubesch

Mini BD Kids, 2017

 

-------------------------

 

les super super capes sur le mondeChez les Super Super, alias Juju et Aglaé, être superhéros est une histoire de famille. Aussi, quand pépé Dédé leur confie son bien le plus précieux, datant de sa folle jeunesse, les enfants réalisent enfin leur rêve - pouvoir voler grâce à des capes magiques, et ainsi mieux sauver le monde avec des missions de haute volée ! Soit, les Super Super doivent se méfier de l'eau et ne sortir que la nuit. Mais Juju et Aglaé sont habitués à la prudence, et ce n'est pas Juju qui dira le contraire, avec sa mère poule toujours sur le dos. L'aventure peut donc commencer, au fil des 11 chapitres qui entraînent notre duo jusqu'en Chine ou à Madagascar. Les Super Super ne chôment pas et interviennent en toute discrétion pour rendre le Nouvel An chinois plus vrai que nature, pour retrouver une poupée perdue lors de l'exode en 1940, pour donner de la vie à une fête des grands-mères loin de la solitude, pour voir l'avenir en rose ou pour traquer la sirène qui a volé la voix de la maîtresse... 

Une lecture aussi réjouissante que cocasse, avec les charmantes illustrations de Lucie Durbiano - toujours un bonheur pour les yeux. 

Les Super Super : Capes sur le monde, de Sophe Lodwitz, Eve Pisler & Lucie Durbiano

BD Kids, 2017

 


28/01/16

Bruno : Quelques jours de ma vie très intéressante, par Catharina Valckx & Nicolas Hubesch

BRUNO

Bruno le chat mène une vie pantouflarde, sauf exception pour les jours de pluie ou de panne d'électricité, mais aussi les jours bizarres (qui n'arrivent pas trop souvent pour demeurer suffisamment bizarres), les jours idiots (qui finissent plutôt bien), les jours beaucoup moins intéressants (ça arrive, ça permet de réinventer son quota de blagues et devinettes) et les jours presque parfaits (ceux qu'on chérit par-dessus tout). Donc, Bruno porte une casquette à carreaux et prend la vie comme elle vient. Imaginez un jour vous rendre à l'épicerie et croiser en route un poisson qui nage en l'air. De quoi vous surprendre ? Plus loin c'est votre pote, Michou le poney, qui fait sensation en marchant à reculons. Le monde serait-il devenu fou ? Gloria, l'épicière, pense qu'une petite goutte de lait frais peut requinquer nos hurluberlus. Catastrophe. Le poisson rouge devient tout pâle. Il faut vite le remettre à l'eau. Et l'aventure ne s'arrête pas là...

Bruno le chat compte aussi parmi ses amis Georgette la tourterelle. Dès qu'il se met à tomber des cordes, cela ne loupe pas : elle débarque chez Bruno, souvent précédée de Michou le poney, et tous deux font une razzia dans les provisions de leur pote. Mais l'hospitalité a ses limites, quand débarque l'affreux Gérard, tous crocs dehors, la bave aux babines, l'estomac criant famine. Cela sent l'pigeon... miam, miam. Où se cache cette dodue de Georgette ? ;-) Aussi, après de telles émotions, la double page de douceur, le remède en cas de panne d'électricité, met du baume au cœur. Un autre interlude, plus loin, viendra taquiner vos zygomatiques avec une bonne blague de Michou. Hé, hé. C'est tout bête, c'est simple, mais c'est quand même drôle.

Dernier venu dans la bande, Titi le canari détonne par sa façon de parler : Caramel pour les trottoirs ! Tambour des salades ! Chic, chic, électrique ! Locomotive au paradis ! Merci les barbouillis ! Ha ha ha ! Rien que pour ça, je suis fan. Titi est donc le nouveau venu, débarqué de nulle part, perché sur les étagères de Gloria, il n'hésite pas à suivre Bruno, venu exprès le rencontrer. Il rejoint aussi vite nos joyeux drilles dans leurs parties de pique-nique, leurs promenades, leurs jeux dans les escalators de la gare, les chasses au trésor et les bonnes glaces à déguster en terrasse.

La lecture est tout bonnement une bulle de fraîcheur, où l'humour décalé de Catharina Valckx croise les illustrations charmantes de Nicolas Hubesch (Kiki et Aliène) pour un savoureux gloubiboulga de tendresse et d'absurde. C'est rigolo, emballé dans un bel écrin (couverture cartonnée), pour une série d'histoires courtes où le texte joue la discrétion derrière des dessins qui s'éclatent sur de pleines pages. Franchement top. 

L'Ecole des Loisirs / Novembre 2015

bruno_int-8

bruno_int-31

source : Bob et Jean-Michel

Posté par clarabel76 à 08:45:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16/09/14

Kevin et les extraterrestres : Et voilà le travail ! de Laurent Rivelaygue et Olivier Tallec

Kevin

Ce livre est la suite de Restons calmes ! où nous retrouvons Kevin, dix ans, futur Justicier Fantôme, ses parents, son chien Rufus et ses trois amis qui viennent de l'espace (eh oui) : Cassius le jaune, Napo le rouge et Albert le bleu. Ces deux derniers ont tenté une expédition retour vers leur planète et n'ont pas donné de nouvelles, de quoi inquiéter leur compère resté en rade, Cassius, le monstre vorace, grand amateur de jambons. Kevin aussi se fait du souci pour son chien, qui a mystérieusement disparu dans la foulée. 

Les infos régionales distillant des indices alarmants, toute la famille décide de se rendre à Saint-Antoine-des-Mouches, théâtre d'événements troublants. Les témoins sont formels et déclarent avoir vu une boule de feu dans le ciel et croisé des silhouettes hors normes dans la forêt... Plus de doute possible : nos extraterrestres sont dans les parages. À Kevin et ses parents de les retrouver avant d'exciter la curiosité journalistique ! 

Cette aventure cultive un sens du burlesque impayable, qui donne aux lecteurs une envie de sourire constamment. Le casting est parfait : une famille ordinaire, la maman zen, le papa au bord de la crise de nerfs, le fiston débrouillard... et son nouveau copain, Aboubacar, sacrément coquin. Les extraterrestres aussi décrochent le pompon : ils sont des sources à problèmes ambulantes, et rien que pour ça on les adore ! Le tout, raconté sur une petite note de naïveté, avec un zeste de dérision, est absolument désopilant, agrémenté des illustrations d'Olivier Tallec qui enfoncent le clou de l'humour et la bonne humeur.

Une chouette série, originale et humoristique chez Père Castor (mai 2014).

Et si les rencontres du 3ème Type enflamment votre imagination, faites également la connaissance de 
Raoul et Glouglou,

Raoul et Glouglou T02 de Francisco Lopez et Frédéric Tome

mais aussi de Kiki et Aliène, des Touristes venus d'ailleurs

Kiki et Aliène

Encore des duos formidables et déjantés, avec lesquels on partage des aventures pleines de peps, qui se transforment souvent en catastrophes ! Le format est simple : des histoires courtes, présentées en 2-3 planches de dessins, avec des chutes hilarantes. Une marque de fabrique chez BD Kids qui est souvent en phase avec les envies des lecteurs (humour, dérision, esthétisme simple, coloré et branché).

de Francisco Lopez et Frédéric Thome (mars 2013)  /  Paul Martin et Nicolas Hubesch (février 2014)

 

28/11/12

L'histoire du soir #26 : Surtout n'entrez pas dans le sac ! par Nicolas Hubesch & Gnimdéwa Atakpama

IMG_8275

Un lion et une chèvre envisagent de s'installer au même endroit verdoyant, sans se douter de l'existence de l'autre. C'est le lion qui percute le premier, au lieu de s'emporter contre l'intrus, il décide d'attendre que celui-ci fasse tout le sale boulot, puis installe ses propres affaires à la barbe de l'inconnu. Hop, notre lion est drôlement culotté !

La chèvre, constatant trop tard la duperie, est mortifiée. Prise au piège, elle devient la domestique du lion qui ne cesse de râler et de la menacer. Ceci dit, notre amie la chèvre n'est pas une faible petite chose sans défense. La bête est rusée, TRES rusée. Elle prévoit une vengeance aux petits oignons ... croyez-moi, les âmes sensibles vont rouler des yeux !

Forcément, j'ai adoré et je me suis esclaffée de rire en découvrant cette histoire. A l'instar d'albums comme Petit loup gentil de Nadia Shireen ou Podlapin de Philippe Jalbert, probablement cette lecture en chatouillera certains. Et c'est ce qui rend ce conte plus savoureux et grinçant ! Il faut admirer la face méchante et cruelle du lion ... et de la chèvre, ce sourire canaille et vengeur, ouah ! j'étais bidonnée.

Surtout n'entrez pas dans le sac ! par Nicolas Hubesch et Gnimdéwa Atakpama (Ecole des Loisirs, 2012)

IMG_8276

IMG_8277

IMG_8279

Posté par clarabel76 à 18:45:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

25/10/11

Pêle-mêle Clarabel #44

IMG_5623

Des retrouvailles au poil ! Monsieur Stan fait sa star, depuis qu'il a été retenu par un réalisateur de cinéma pour jouer le premier rôle dans un film. La ville ne parle plus que de lui ! Conséquence, l'animal se la pète, avec ses caprices de vedette, ce qui exaspère Antoine. Le garçon perd tout - l'attention de ses parents, et de son meilleur pote. Du coup il se lie d'amitié avec le p'tit nouveau, Pierrot, dont la famille, aussi extravagante soit-elle, remet monsieur Stan à sa place. Ce n'est qu'un animal, après tout ! De quoi le piquer au vif.
Humour sarcastique judicieusement dosé. Illustrations tout aussi fines et délirantes, en symbiose avec l'histoire. Cette suite est une réussite !

Monsieur Stan n'a qu'à bien se tenir, par Claudine Aubrun et Delphine Perret
Syros, 2011. 

IMG_5622

Clarence, éminent scientifique de 8 ans passés, est le roi des expérimentations farfelues. Si certaines se révèlent parfois peu fructueuses, il ne désespère pas de faire un jour une découverte de la plus haute importance, et de démontrer son talent à la classe entière. Ce matin, c'est le grand jour. Clarence est sur le point d'achever son très élaboré "Système solaire n° 2", moyen infaillible et révolutionnaire de comprendre les individus même les plus secrets, tels Sybille Espelette, sa jolie camarade de classe. Mais pour achever son prodigieux plan, il doit d'abord lui dérober un objet très personnel... 

Démonstration habile et astucieuse, à la sauce scientifique, mais pas trop, de la naissance des sentiments amoureux entre deux enfants que tout oppose. Sybille est discrète, silencieuse, rêveuse tandis que Clarence fourmille d'idées et d'envies, fait parfois preuve de maladresse et veut trouver une explication claire, nette et précise aux petites choses de la vie.
C'est mignon, les illustrations sont charmantes et l'approche des deux héros devient la promesse d'autres aventures qui prouvent que la science et la poésie font bon ménage.

Clarence Flûte et le secret de Sybille, par Sandrine Bonini
Autrement jeunesse, 2011. 

IMG_5619

Six petites aventures de Zouk, sorcière new-yorkaise, qui aime l'école, sa maîtresse, ses meilleures copines, son amoureux secret, et son copain aussi collant qu'un chewing-gum. Les sorts jetés ne sont jamais méchants, parfois ils permettent de mettre en sourdine les cris de la maîtresse ou de se venger des camarades trop moqueurs, et même de voyager du temps de la Préhistoire pour découvrir un autre mode de vie. Aucune grosse surprise au cours de la lecture, le schéma narratif se répète assez souvent, c'est simple et sympathique, un peu trop basique pour de grands lecteurs car cela s'adresse essentiellement à des premières lectures.

Zouk, une sorcière à l'école par Serge Bloch et Nicolas Hubesch
Bayard jeunesse, 2011.  
A savoir : le magazine Les Belles Histoires publie chaque mois une nouvelle aventure de Zouk.