11/10/17

Entre deux mondes, d'Olivier Norek

Ce polar est monstrueusement humain, “forcément” humain : il n'y a pas les bons d'un côté et les méchants de l'autre, il y a juste des peurs réciproques qui ne demandent qu'à être apaisées. 

Entre deux mondesSans la signature d'Olivier Norek, jamais je n'aurais lu ce roman traitant de Calais et des migrants. Pour moi, ce n'est pas qu'un simple reportage aperçu à la télé, c'est une réalité que côtoie quotidiennement ma famille. J'ai donc bravé mes réticences et là, quel vertige de plonger dans une histoire où il n'y a qu'à fermer les yeux pour visualiser les rues, les quartiers, la plage, le centre commercial... L'auteur a su me harponner. J'ai été prise en otage, de mon plein gré. Certes, le scénario est passablement enjolivé et miraculeux pour y adhérer totalement, mais c'est tellement bien fichu que cela vous agrippe tout de go. Vous vous surprenez à tout dévorer en quelques heures, en remerciant au final Olivier Norek pour ce regard humain et humaniste sur l'impossible imbroglio que vit la ville de Calais - par contre, non ce n'est pas une ville fantôme.

Cette fois, pas de Victor Coste, mais le lieutenant Bastien Miller, qui a demandé sa mutation à Calais pour raison familiale. Et il tombe rapidement des nues face aux méthodes de travail du commissariat, qui ne relèvent plus des procédures classiques, et ce depuis l'existence de la Jungle aux abords de la ville. Dans ce camp improvisé où sont parqués tous les exilés des pays les plus dangereux du globe, se trouve Adam Sarkis, un ancien policier syrien, qui est à la recherche de sa femme et sa fille parties quelques semaines plus tôt. Là, pas de suspense, toutes les deux ont péri lors de leur traversée en Méditerranée. Mais le gars remue ciel et terre et attire fatalement l'attention sur lui en tirant un môme des griffes de ses tortionnaires. Adam va continuer de bousculer l'omerta, contre l'indifférence et contre l'injustice. Son chemin va ainsi croiser celui de Bastien, assez pour que les deux hommes se reconnaissent et trouvent ensemble une cause commune.

Cette lecture a su me toucher, m'interpeller, m'attendrir et me révolter. On y rencontre des personnalités attachantes, des histoires hors du commun, des parcours de vie inimaginables, de la haine, de la bêtise et de l'horreur. C'est prenant, sans jugement, d'une sincérité absolue. Toutes les ficelles du suspense sont tissées avec adresse, on est tenu en haleine de bout en bout, et on a même droit à quelques improbabilités providentielles qui font hausser les sourcils d'étonnement. Mais ça n'a pas d'importance. Très clairement, le roman se lit en une goulée ou s'écoute avec passion - les deux options se valent car la déception est loin du compte ! François Montagut adopte une réserve appréciable, modérant quelque peu ses intonations hystériques pour incarner les voix féminines, un problème récurrent mais qui se soigne. Cela reste un très bon choix éditorial, néanmoins.

Subtil et très juste, Olivier Norek impose son style, simple et efficace, et a promis de revenir avec Victor Coste. ☺

Un monde “entre deux mondes” pour damnés de la Terre entre deux vies. 


>> Ce livre audio vous est proposé en exclusivité par Audible et est uniquement disponible en téléchargement.

©2017 Michel Lafon (P)2017 Audible Studios

Texte lu par François Montagut  /  Durée : 8 h 58  /  Éditeur : Audible Studios

 

Posté par clarabel76 à 19:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


12/02/17

Surtensions, d'Olivier Norek

surtensionsC'est peu de dire qu'Olivier Norek se bonifie au fil du temps. Sachant que ses deux premiers romans (Code 93 et Territoires) étaient déjà extrêmement bons, imaginez le niveau de celui-ci ! ... Renversant. Percutant. Poignant. Époustouflant. J'ai adoré.
On bascule pourtant dans une sombre histoire de kidnapping et de braquage, deux affaires différentes qui vont malencontreusement s'enchevêtrer et conduire au carnage que l'on sait. Le roman s'ouvre sur un capitaine Coste effondré, en pleine séance chez le psy. Son enquête a viré au cauchemar, le type est à bout de nerfs. Pourquoi, comment ? C'est ce que la lecture va s'appliquer à raconter, en remontant le long fil d'un imbroglio criminel dont le dénouement ne pourra que vous mettre k-o. Je suis sortie de là en miettes, les larmes aux yeux. C'est dire.
Pour le coup, le roman innove dans sa structure et sa méthode de narration. Ce sont comme des morceaux de puzzle qui s'imbriquent les uns avec les autres, mais au terme d'une évolution subtile et laborieuse. L'histoire nous propulse dans le milieu carcéral, avec toute la noirceur que l'on sait. Un gamin est enlevé à la sortie d'une discothèque, ses parents sont aux abois. Entre guerre des polices et spectre d'une nouvelle affaire Halimi, l'enquête est sur des charbons ardents. Une jolie corse réunit son gang pour libérer son frère de prison et débarque dans un pavillon de banlieue pour terroriser une famille sans histoire. À l'ombre, cinq individus voient leur vie se jouer sous les yeux après la subtilisation des scellés au tribunal de Bobigny.
Chapitre après chapitre, ces affaires faussement anodines viennent botter en touche le service de Victor Coste, qui se lance sans le savoir dans une course contre-la-montre aux allures d'une partie de dominos. La terrible loi de Murphy. C'est finalement tout un ensemble qu'on partage, la vie des policiers, celle des malfrats, autant de vies sur la corde raide, ce qui rend le roman tour à tour captivant et bouleversant. En bref, cette lecture m'a littéralement vampirisée. Je l'ai lue en très peu de temps et n'ai pas vu passer les 12 heures d'écoute. 100% addictif.

Texte intégral lu par François Montagut pour Audible Studios (durée : 12h 11) - Décembre 2016

>> en exclusivité & en téléchargement sur Audible FR

©2016 Michel Lafon (P)2017 Pocket (P)2016 Audible FR

 ** Petit sourire à l'écoute d'un oubli technique, une séquence de répétition qui n'a pas été coupée au montage. Une maladresse que je trouve toujours cocasse. **

 

Posté par clarabel76 à 16:45:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08/11/16

Code 93, par Olivier Norek

Code 93J'ai d'abord découvert Olivier Norek avec Territoires, qui était en fait le premier titre disponible en audio alors qu'il s'agissait du deuxième tome de la série, un détail incongru quand on décide de faire ses premiers pas dans le service départemental de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Code 93 rétablit l'ordre et propose de retrouver l'équipe du capitaine Coste en procédant à une rencontre plus cohérente et sans formalité.  
Car ce roman est tout de même chaud, chaud, chaud. Lorsqu'on amène un cadavre à l'institut médico-légal et qu'au moment de procéder à son autopsie, le corps soudain se redresse et meugle comme un zombie, il y a de quoi sursauter dans son fauteuil ou retenir son souffle en redoutant la suite des festivités, car cela démarre de façon spectaculaire. 
L'enquête policière est embourbée dans une série funeste et tente de déterminer le lien entre deux, trois macchabées sévèrement amochés et victimes de mises en scène lugubres. Le capitaine Coste se prépare au pire. Il a conscience d'être un pantin articulé par une main invisible, cherchant à le conduire là où l'individu le désire, en plus de recevoir des lettres anonymes évoquant un mystérieux Code 93. 
Non contente de savoir tenir en haleine, la lecture n'en paraît que plus crédible quand on connaît le pedigree de l'auteur - lieutenant de police à la section Enquête et Recherche du SDPJ 93 depuis quinze ans. Si son imagination a débordé pour recréer des scènes de meurtres pour le moins perturbantes, la procédure est pointilleuse et ne propulse pas la brigade des enquêteurs dans un tourbillon infernal pour en faire des super flics surhumains. ^-^
Conduit avec calme, mais glaçant d'effroi, le roman nous transporte sur le terrain de la débauche et de la vengeance aveugle, depuis des cercles huppés aux quartiers déshérités, et révèle aussi la face obscure des guerres internes selon les conjectures politiques. Une réalité bien affligeante, nichée au cœur d'un système implacable. 
La dimension humaine déploie tout doucement ses ailes, mais déjà on s'attache aux personnages gravitant autour de Victor Coste et on n'attend plus que ça pour repartir comme en quatorze ! Très, très bon roman lu par François Montagut de façon élégante et pondérée pour une écoute agréable.  

Texte lu par François Montagut pour Audible FR (durée : 8h 50) / Octobre 2016

>> En exclusivité & uniquement disponible en téléchargement sur Audible.

©2014 Michel Lafon (P)2016 Audible FR

Code 93 | Livre audio

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30/05/16

Territoires, d'Olivier Norek

Territoires

À Malceny, dans le 93, on est habitués aux règlements de comptes. Mais un nouveau prédateur est arrivé en ville et, en quelques jours, les trois plus gros caïds du territoire sont exécutés. Le capitaine Coste et son équipe vont devoir agir vite, car leur nouvel ennemi s'implante comme un virus dans cette ville laissée à l'abandon, qui n'attend qu'un gramme de poudre pour exploser. Une ville où chacun a dû s'adapter pour survivre : des milices occultes surentraînées, des petits retraités dont on devrait se méfier, d'inquiétants criminels de 12 ans, des politiciens aveugles mais consentants, des braqueurs audacieux, des émeutiers que l'État contrôle à distance de drone. Et pendant ce temps, doucement, brûle la ville. 

En vérité, j'ai longtemps hésité avant de lire un roman d'Olivier Norek, en dépit des appréciations ultra positives des libraires et autres lecteurs. Le cocktail banlieue-93-magouille-émeute ne m'attirait pas franchement. Et puis, j'ai eu l'occasion d'entendre l'auteur (charmant) et j'ai été conquise. N'ayant pas trouvé Code 93 en rayon, j'ai reporté mon choix sur le suivant, Territoires, et je ne regrette pas du tout de lui avoir donné une chance. C'est en effet un très bon roman policier, efficace, conduit sans esbroufe, avec juste quelques scènes bien choquantes (le chat dans le micro-ondes... brrr!), avec des personnages ordinaires et attachants, des flics qui tentent de mener une vie de famille, de se lancer dans une relation amoureuse ou de résister aux appels des sirènes, tout en se dévouant à leur travail qu'ils ont choisi par conviction. Le contexte également est actuel, sans effet de manche, ni discours fallacieux. L'auteur parle en connaissance de cause, mais sans paraître pompeux ou donneur de leçon. Le monde n'est ni tout noir, ni tout blanc, mais bel et bien gris. Et si certaines révélations dans l'histoire s'avèrent authentiques, c'est à vous dégoûter de l'administration et des grosses têtes de ce pays. Une lecture que je recommande. 

Pocket Thriller, octobre 2015

Texte lu par François Montagut (durée : 8 h 56)

Territoires | Livre audio

En exclusivité sur Audible FR - uniquement disponible en téléchargement.

Posté par clarabel76 à 09:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,