03/10/18

Pêle-mêle : Super Hamster - Le petit éléphant rose - La Grande échelle - Sèche tes larmes, Petit Lapin ! - Rouge de colère

super hamster

Petit Hamster part à la découverte du monde et tombe en pâmoison devant la beauté de la vache, le chic du blaireau, l'allure de la pintade et le costume du poisson. Désireux de leur ressembler, il se barbouille de boue et de pollen pour y remédier. Taches, rayures, pois, carreaux... le voilà tout bariolé ! Son arbre le somme de prendre un bain, puis lui suggère de trouver une autre parade.

Notre petit hamster a alors une idée géniale : s'envelopper dans une cape de Super Hamster, faite sur mesure évidemment. Du grand art ! Comme cette histoire, adorable et pleine de fraîcheur, dont nous avons beaucoup aimé les illustrations et le peps qu'elles dégagent. C'est top.

Super Hamster, de Jeanne Boyer

loulou & cie, chez l'école des loisirs, 2018

===============================

 

le petit éléphant rose

Aujourd'hui, le petit éléphant rose a une imagination débridée et se prend, tour à tour, pour un singe, une grenouille, un oiseau, un serpent... Sa maman suit ses lubies avec patience, tout en l'entraînant vers le bain et le dodo. Au final, quelle a été sa meilleure interprétation ? Maman est catégorique : son animal préféré, c'est le petit éléphant rose.

Les albums d'Isabelle Gill sont reconnaissables entre mille, avec leur esthétisme très marqué. Ce sont en effet des photographies d'objets tirés du quotidien qui sont mis en scène pour raconter une histoire attachante. Forcément, ce petit éléphant rose, en tricot, est adorable. Et rappelons la complicité entre l'éléphant et sa maman, pleine de tendresse et merveilleusement mise en avant !

Le petit éléphant rose, d'Isabelle Gill

loulou & cie, chez l'école des loisirs, 2018

===============================

 

la grande échelle

Wooow, attention les yeux ! Cet album propose un final étourdissant.

Dans la caserne des pompiers, la sirène retentit : vite, au feu ! L'éléphant pompier part avec le camion tandis que la souris pompier s'envole dans la montgolfière. Sur place, notre pompier pachyderme commence à déplier la grande échelle, puis à faire l'ascension de l'immeuble pour sauver ses occupants.

Sous vos applaudissements, s'il vous plaît. Car on tombe sur un pliage étonnant, qui procure au jeune lecteur la sensation de grimper toujours plus haut pour accomplir sa mission. On s'y croirait, pour de vrai. C'est excellent !

La Grande échelle, de Ramadier & Bourgeau

loulou & cie, chez l'école des loisirs, 2018

===============================

sèche tes larmes petit lapin

Attention, attention, cet album peut heurter la sensibilité des plus fragiles.

Petit Lapin est tombé. Ouille, il a mal au bras. Pire que tout, ça saigne ! Il faut vite le consoler. Pour bien faire, il n'y a qu'à suivre les instructions (souffle sur ses larmes, essuie son nez, pose un pansement etc.) et le tour sera joué.

Cette petite série enchante les amateurs de lectures interactives, où le lecteur est directement interpellé et prend part à l'action tout en tournant les pages du livre. Toujours ingénieux pour tenir en haleine et capturer l'intérêt de l'enfant ! Et puis ce Petit Lapin a une bouille adorable !

Sèche tes larmes, Petit Lapin ! de Jörg Mühle

pastel chez l'école des loisirs, 2018

===============================

 

rouge de colère

Au moment de prendre leur goûter, Malo et Lola découvrent que leurs gâteaux ont disparu. Pour l'oursonne, c'est la goutte d'eau en trop. Elle accuse, tape des pieds, enrage et explose ! Sa colère est si forte qu'elle est devenue toute rouge.

Stoïque, Malo va tenter de la calmer. Il l'entraîne en douceur dans le jardin, même si Lola boude. À force de patience et de petits gestes tendres, l'oursonne retrouve peu à peu ses teintes normales. Ouf. Précisons aussi que les voleurs de gâteaux vont être démasqués au détour d'une page !

Cette lecture nous en fait voir de toutes les couleurs, dites donc. Alors que la sérénité de Malo est parfaitement communicative, la fureur incandescente de Lola est impressionnante. On loue cependant les qualités de l'album : vrai, sincère et vibrant d'émotions... Très, très bon !

Rouge de colère, de Kimiko

loulou & cie, chez l'école des loisirs, 2018

===============================

à ce soir

La 4ème de couverture raconte tout, et très bien : 

Quand on passe la journée loin l'un de l'autre, c'est bon de se la raconter. Mais quand on est tout petit, comme Sam, ou un peu plus grand, comme Léa, on n'a pas encore de mots, ou si peu, pour en parler.

À ce soir ! est un livre pour dire avec des images les paroles rassurantes et le gros baiser du matin, les jouets, les copains, la peinture à l'eau, la purée, les pipis, le dodo, les disputes et les câlins, la fatigue du soir et la joie de se retrouver ! 

Un album FORMIDABLE, avec toute la tendresse de Jeanne Ashbé. Cette lecture inspire confiance, confort et bien-être. À glisser dans toutes les garderies, crèches et chez les nounous !

À ce soir ! de Jeanne Ashbé

pastel de l'école des loisirs, 2018

===============================

 

adorable c'est tout moi

Lola a bien envie d'être une héroïne de télévision, comme dans son émission préférée, Qui sera la plus adorable ? Alors elle s'entraîne à la maison et à l'école. Elle se murmure une petite mélodie pour se donner du courage, car parfois c'est dur de ne pas répondre aux provocations et de courir dans tous les sens sans obtenir de récompense.

Mais voilà que son projet est dévoilé, tous ses camarades se moquent d'elle. Lola ne se sent plus l'âme bienveillante, perd patience et court se réfugier chez sa grand-mère pour faire le plein de lectures réconfortantes.

Les illustrations de Claude K. Dubois illuminent cette série qui dégouline de charme et de tendresse. La petite Lola est une héroïne intrépide, avec ses défauts qui la rendent si proches de ses lecteurs. Simple et attendrissant.

 

Adorable, c'est tout moi ! de Carl Norac & Claude K. Dubois

Pastel de l'école des loisirs, 2018

===============================

 


02/10/18

Pêle-mêle : Une histoire à grosse voix - Le loup, le canard & la souris - Minusculette en automne - Ouiii - Cache-cache surprise

Une histoire à grosse voix

Trois petites grenouilles réclament à leur papa une histoire à grosse voix, à l'heure du coucher. Mais à peine celui-ci s'échauffe la voix et commence à proclamer “il était une fois”, les petites grenouilles tentent de se débiner. Un doudou par ci, un pipi par là, un verre d'eau encore, une petite veilleuse en plus... Bref. L'histoire à grosse voix, finalement, ce n'est pas une si bonne idée.

L'album est, par contre, extra dans la relation qui se développe entre le père et les enfants. Il y a de la complicité, de la tendresse, des câlins et des clins d'œil. C'est adorable. Et Émile Jadoul ne manque pas d'humour pour boucler son histoire, sur une bonne GROSSE voix. On imagine déjà l'interprétation à donner chaque soir, avant d'éteindre les lumières. Franchement TOP !

Une histoire à grosse voix, d'Émile Jadoul

pastel de l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Le loup le canard et la souris

Une souris croise un loup dans la forêt. Et couic, elle est avalée !

Heureusement, l'histoire ne s'arrête pas là. Car la souris se retrouve dans le ventre du loup, où elle rencontre un canard qui fait sa popote depuis belle lurette. Elle explique qu'elle aussi a été avalée, mais pas mangée. Tout est dans la nuance. Depuis, le canard vit à son rythme, dodo, petit déjeuner, soupe, festin de temps à autre. Jamais il n'aurait pu envisager une vie plus excitante (et tranquille) en restant dans la forêt ! Eh oui, les prédateurs sont partout. Le loup, lui-même, est la cible du chasseur. Sentant le danger proche, la souris et le canard deviennent des alliés redoutables... et vont sauver la mise de la bête féroce !

Ha, ha ! Quelle fable ! Tel est pris qui croyait prendre. Ou comment croquer avec humour une histoire de piège tendu par plus petit que soi... Mac Barnett et Jon Klassen sont sacrément tordus et concoctent un album plein de dérision, qui remporte un succès fou auprès d'un public en délire. Nous applaudissons haut et fort la prouesse.

Le loup, le canard & la souris, par Mac Barnett & Jon Klassen

pastel de l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Minusculette en automne

C'est l'automne. Alors que Minusculette virevolte parmi les feuilles qui tombent, elle rencontre un muscardin aux abois. Maurice a égaré sa famille ! Tous se préparaient à bichonner leur nid pour l'hiver, et bim, ils ont disparu du radar. Minusculette n'est pas inquiète, elle lui propose de partir à leur recherche. Son ami Gustave, l'écureuil, apporte aussi sa contribution et - malgré lui - sa cachette pour hiberner. 

Cette série, qui égrène les saisons, nous raconte de jolies histoires, simples et charmantes, avec une héroïne dynamique, toujours prête à rendre service et soulager les petits tracas du quotidien. Des couleurs aux illustrations, la combinaison est harmonieuse. C'est mignon comme tout. 

Minusculette en automne, de Kimiko & Christine Davenier

loulou & cie, chez l'école des loisirs, 2018

=========================

 

ouiii arnaud denis

Dans cet album, l'imagination carbure à fond les ballons : ce qu'on suppose être le lever du soleil est, en fait, un œuf sur le plat. Non, ce n'est pas une chenille rose, mais des pieds dans l'herbe. L'escargot de la laitue remplace le monstre de l'espace, et la purée toute chaude, un volcan qui fume. Même le gros bisou est confondu avec le papillon rouge. Et la couette toute douce avec le nuage tout blanc !

Au fil des pages, on voyage, on rêve, on redécouvre le monde qui nous entoure. Autant de suggestions fantaisistes pour combler cet imagier ludique, tantôt fou, tantôt surprenant. En tout cas, sa lecture suscite des exclamations de joie et d'étonnement. Très chouette ! On dit OUIII.

Ouiii ! d'Arnaud Denis

loulou & cie, de l'école des loisirs, 2018

=========================


cache-cache surprise

Viens jouer à cache-cache avec le livre ! 7 cochons, 6 moutons, 4 chèvres, 10 lapins, 2 cerfs, une biche et 2 faons s'y planquent joyeusement. Au lecteur de faire le compte, de déjouer la roublardise du loup, de faire la fête, de pousser des cris d'orfraie, de repartir en vadrouille et de tromper l'animal aux dents longues...

Une lecture rigolote pour un album tout-cartonné aux illustrations pimpantes et savoureuses. On le tourne dans tous les sens pour déjouer les pièges du loup. Et l'attention de l'enfant est occupée pendant de précieuses minutes. Que demander de plus ? :)

Cache-cache surprise ! de Ramadier & Bourgeau

loulou & cie chez l'école des loisirs, 2018

=========================

 

 

 

01/10/18

Pêle-Mêle : Quelle horreur ! - Billy cherche un trésor - L'Antarctique de Simon - La nuit de Berk - Les pois de Toni

quelle horreur

Catastrophe pour Paty ! Il lui reste seulement trois jours pour préparer son exposition et elle n'a pas avancé d'un pouce. Elle demande donc à ses amis de lui servir de modèles. À peine installée derrière son chevalet, Paty sent la fibre artistique lui chatouiller les ailes et se lance dans plusieurs techniques de dessin (aquarelle, collage de papiers, encre de Chine).

Face à leurs tableaux, les amis découvrent le résultat en faisant la grimace. Ils sont déçus. Paty est déçue. Impossible de s'exposer devant tout le monde - après tout, personne n'aime son travail. On va se moquer d'elle. Et patati et patata. Paty est à deux doigts d'annuler, quand arrive déjà le grand soir.

Se traînant comme une âme en peine jusqu'à son atelier, elle perçoit un joyeux tohu-bohu. Surprise ! le public est emballé et se pâme devant ses toiles. Bravo à cet album qui évoque l'art, la création, la sensibilité, les goûts et les couleurs... il n'y a qu'à demander : Claire Lebourg vous régale avec simplicité et tendresse. Très chouette lecture !

Quelle horreur ! de Claire Lebourg

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Billy cherche un trésor

Notre ami Billy le hamster est de retour, dans de pimpantes aventures. Avec son pote Jean-Claude, tous deux décident de retrouver le trésor perdu de son grand-père. Pour les guider, ils ont une carte (difficile à décrypter), du courage (du moins, pas dans le noir...) et un casque avec torche intégrée (caramba, la géante araignée au détour du tunnel !).

Cette lecture est drôle, pétillante et cocasse. Son duo de personnages attachants, lancés dans des histoires palpitantes, est aussi la clef de la réussite de cette série créée par Catharina Valckx. On adore son humour malicieux et fantaisiste ! Tout est parfait, comme toujours.

Billy cherche un trésor, de Catharina Valckx

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

l'antarctique de simon

Bientôt minuit et Simon est incapable de fermer l'œil, seul dans son lit. Notre héros, fringant lapin blanc, ressasse ses vacances en Antarctique : un voyage mouvementé et riche en émotions.

Pour rendre visite à son ami Bob, Simon n'a pas hésité à enchaîner train, bateau et avion, à sauter en parachute, à dormir sous une tente, à braver la tempête, à croiser des manchots, puis à vivre sur une base isolée, prendre des bains dans l'eau froide, aller à la pêche et contempler les aurores australes.

Oui, vraiment, ce voyage lui a laissé des souvenirs impérissables ! La beauté des paysages, l'apprentissage d'une nouvelle culture, la reconnaissance d'une nature belle et sauvage, les retrouvailles avec son ami Bob... c'est beaucoup de sensations pour un petit lapin qui a le blues de la rentrée. 

Adrien Albert sait si bien raconter de belles histoires, simples mais enrichissantes, qui nous transportent dans des décors époustouflants, avec des créatures inattendues ! On en prend plein les yeux, on dévore chaque détail, et on retient la poésie des yukimarimos. Vous ne connaissez pas ? Rejoignez vite Simon en Antarctique. 

L'Antarctique de Simon, d'Adrien Albert

l'école des loisirs, 2018

=========================

 

Résultat de recherche d'images pour "la nuit de berk ecole des loisirs"

Après une épuisante journée à l'école, vous réalisez avec effroi avoir oublié votre précieux doudou dans le coffre à jouets. Vos parents vous rassurent, il est en sécurité et attend votre retour en toute tranquillité.

Mais c'est sans se douter des événements terribles qui se déroulent dans les classes, la nuit. Heureusement, Berk va tout vous raconter : l'escapade nocturne, l'escalade sur le bureau, le truc vert et gluant, les couinements bizarres et qui font peur... Tout ça, tout ça.

Croyez-moi, Julien Béziat a l'art du suspense et de la mise en scène ! Son album se lit avec la boule au ventre, dans l'impatience de connaître la suite de l'histoire. C'est rondement bien ficelé, palpitant et excitant comme il faut. Berk est un personnage désormais familier dans la vie des jeunes lecteurs, cf. Le mange-doudous et Le bain de Berk

C'est plein de Sprouitch Sprouitch qui fait glousser de plaisir ! Une lecture au TOP.

La nuit de Berk, de Julien Béziat

Pastel, de l'école des loisirs (2018)

Résultat de recherche d'images pour "la nuit de berk beziat"

=========================

 

 

les pois de toni

Toni adore les bâtonnets de poisson. Il est capable de les avaler en trois bouchées. Par contre, il déteste les petits pois... trop ronds, trop verts, trop blurp. Papa n'est pas content et le menace : s'il ne termine pas son assiette, il sera privé de dessert. Sa petite sœur Lina fait moins de manières et peut déjà se régaler avec sa glace au chocolat. La vie est VRAIMENT trop injuste, se dit Tony, qui bougonne, qui peste, qui grogne et qui fait des caprices.

Alors il ruse et pense rouler son papa... lequel, pas dupe, le sermonne vertement. Sauf qu'au final, Tony a quand même droit à sa glace ! Et là, je ne comprends pas. Cet album se veut facétieux et complice avec le jeune lecteur, tout en renonçant à la carte moralisatrice. Après tout, pourquoi pas ? 

Les pois de Toni, de Maria Jönsson

pastel de l'école des loisirs, 2018

=========================


23/06/18

Pêle-Mêle : Tout le monde dort ? - Un petit pas de géant - La balade d'Asami - Minusculette en été - Tu es comme moi ?

Tout le monde dort

Juste au moment de se coucher, un petit garçon a des tonnes de questions à poser à sa maman, qui lui répond patiemment. Mais plus le temps passe et plus les questions partent dans tous les sens. Il est désormais question du pyjama de la lune, des parents du soleil, du copain Max dans sa maison, des poussins qui nettoient leur bec et des fleurs qui brossent leurs pétales... euh, comment dire, maman est également fatiguée des questions, elle voudrait que son petit bonhomme se glisse sous la couette et ferme les paupières jusqu'au lendemain matin... Et là, zzZZZzzz. Bonne nuit, maman ! 

Une petite lecture croquignolette, aux illustrations délicieuses. Un album trop mignon.

Tout le monde dort ? d'Audrey Poussier

l'école des loisirs, 2018

================================

 

un petit pas de géant

En se rendant au parc avec sa maman, Lizzie rencontre un vieux monsieur avec son chien. La fillette a un peu peur mais l'homme parvient à la rassurer et lui propose même de prendre la laisse pour promener le chien toute seule ! Un petit pas de géant.. Car le vieil homme et l'enfant vont sans se douter braver leurs angoisses autour de cette rencontre.

De l'élégance, de la noblesse, de la générosité et une histoire qui m'étreint le cœur dès qu'il est question de chien et d'enfant... Un bel album, pour de vrai.

Un petit pas de géant, de Tony Johnston & Hadley Hooper

Pastel de l'école des loisirs, 2018

================================

 

la BALADE D'ASAMI

Comme sa maman est trop occupée pour lui lire une histoire, Asami part se promener dans les champs... de bleu, de rouge, de vert, de jaune. Avec son chien Ito, elle ramasse une collection de jeunes pousses de fougères, de cerises dodues, de coquettes fleurs de lin et des coquilles d'escargots toutes chaudes. Asami est parée pour confectionner de belles guirlandes de toutes les couleurs ... et ainsi orner le berceau de son tout petit frère.

L'ambiance japonisante de l'album est charmante ! Ajoutez une histoire pleine de sensibilité et de mots doux... en bref, une ravissante lecture qui dresse un beau portrait de famille !

La balade d'Asami, de Delphine Roux & Pascale Moteki

l'école des loisirs, 2018

================================

 

Minusculette en été

Par une chaude journée d'été, Minusculette entraîne son ami Gustave le tamia piquer une tête dans l'étang. Mais gare aux crapauds ! Quand Gustave disparaît soudainement de la surface de l'eau, Minusculette plonge à son tour pour le retrouver. C'est comme ça qu'elle découvre l'existence d'une grotte secrète, dans laquelle vit Pépita, une axolotl du Mexique. Attablé autour de grosses platées de gâteaux, ce cher Gustave n'en loupe pas une ! Promis, les amis reviendront très vite pour déguster des tacos.

Une lecture rafraîchissante et qui inspire un grand sourire, mais rien que l'évocation de tamia ou d'axolotl me fait un peu tourner la tête !

Minusculette en été, de Kimiko & Christine Davenier

loulou & cie - l'école des loisirs - 2018

================================

 

 

tu es comme moi

Le petit loup aime le vert, la pastèque, la lecture et jouer à chat. Il a peur du noir, n'aime pas quand sa maman s'en va, se met en colère quand on lui marche dessus et a de grandes dents pointues. Curieux, le petit loup demande au lecteur ce qu'il aime manger, quel est son animal préféré, comment il rit et qu'est-ce qu'il adore plus que tout.

Un album génial de Stephanie Blake qui évoque les sentiments et les préférences, qui invite à la discussion et qui met à plat les différences, tout en envisageant l'acceptation des uns et des autres dans un monde qui ne sait parfois plus dans quel sens tourner. Une lecture engageante et facilement identifiable par son univers graphique.

Tu es comme moi ? de Stephanie Blake

l'école des loisirs, 2018

================================

 

02/02/18

Pêle-Mêle : Pas poli ? - Le cache-cache des animaux - La vengeance de Germaine

pas poliTadam ! Arrivée fracassante du petit loup d'Alex Sanders dans la peau du gros dur. Tremblez, jeunes gens !

D'abord il entre sans toquer à la porte, sans dire bonjour, sans demander la permission pour manger une banane, sans s'il vous plaît... Et il dit des gros mots, il parle la bouche pleine, il jette ses détritus par terre ! Tout ça, tout ça.  

Vraiment, rien ne va plus. Le lecteur est outré. Il rouspète, il vitupère, il va prévenir la police. Nanméo.

Mais voilà, face à une bosse de la taille d'un œuf de pigeon, boum sur la tête, le lecteur est compatissant. Le loup est sonné et doit rentrer fissa chez lui, au revoir et à bientôt.

Cet album est franchement drôle ! L'enfant se marre tout du long à suivre le dialogue avec un loup insolent, qui dit caca et prout (ça fonctionne toujours) et qui fait exactement tout ce qu'il ne faut pas faire !

Ce guide décalé des bonnes manières est impayable ! 

Pas poli ? d'Alex Sanders

loulou & cie de l'école des loisirs, 2018

-----------------------------

 

le CACHE-CACHE DES ANIMAUX

C'est jour de cache-cache.

Le petit chien s'y colle pendant que ses copains se planquent partout dans la maison. Il compte jusqu'à dix et la partie peut commencer.

L'opération camouflage est en place. Le chien doit débusquer tigre, lapin et mouton, tous fondus dans le décor, parmi les tissus colorés et aux motifs bariolés, au milieu des pantoufles, des coussins ou des manteaux.

Le lecteur aussi peut trouver les indices et s'amuser à surprendre qui se cache où. C'est simple, mais très rigolo. Les illustrations sont ravissantes et apportent une vraie touche de fraîcheur à l'histoire.

Un bon goûter vient également récompenser les petits amis... après quelques poussées de tension et des secondes de stress face à “l'immense silhouette noire” qui se profile dans la cuisine. Brrr ! ☺

Le cache-cache des animaux, de Tomoko Ohmura

l'école des loisirs, 2018

-----------------------------

 

la VENGEANCE DE GERMAINE

Réédition d'un titre déjà paru en 2002. Mais c'est tellement bon qu'on ne s'en lasse pas !

Germaine et Lulu sont deux cocottes qui partagent la même basse-cour, mais toutes deux se disputent constamment. En fait, Lulu a tout pour elle - elle est gracieuse, coquette, dodue et a la cote auprès des coqs. Tout le contraire de Germaine, affreusement jalouse.

Plus le temps passe, plus la rancœur est tenace. Lulu réussit tout, tandis que Germaine est la risée du poulailler. Et puis un jour, Germaine décide d'offrir à son ennemie jurée un gâteau. Puis un autre. Tous les jours, elle apporte une pâtisserie en signe de contrition.

Lulu est ravie et se régale. Tant et si bien que... La vengeance est un plat qui se mange froid. Gnak gnak gnak.

Je n'ai rien vu venir de la ruse finale et j'applaudis bien fort ce tour de passe-passe. Cet album est absolument jubilatoire dans son genre et s'adresse à tous les amateurs d'humour noir ! ☺

La vengeance de Germaine, d'Emmanuelle Eeckhout

pastel de l'école des loisirs, 2018

 


24/11/17

Pêle-Mêle : Bonjour Père Noël - Joyeux Noël, Lou ! - Boréal Express - Les bottes de Petit Jo

BONJOUR PÈRE NOËL

Le Père Noël s'est envolé sur son traîneau pour sa grande tournée de distribution des cadeaux, mais sapristi ! il tombe en rupture de stock. Pas de panique, notre Père Noël est ingénieux et troque volontiers son chapeau, son pantalon ou son manteau pour faire plaisir aux enfants. À la fin, le Père Noël n'a plus que son caleçon sur lui et sa tournée n'est pas terminée. Heureusement, son amie la girafe lui rend un déguisement devenu trop petit, pour l'empêcher d'attraper froid. Avec ça sur le dos, notre Père Nono a une allure folle pour honorer la famille Lapin. Ha ha ! La chute est vraiment drôle ! Un très chouette album aux couleurs pétillantes et à l'humour désopilant. INCONTOURNABLE. ♥

Bonjour Père Noël, de Michaël Escoffier & Matthieu Maudet

loulou & cie de l'école des loisirs, 2017

 

-----------------------------------

 

joyeux noel lou

C'est la veille de Noël dans la maison de Lou, et l'agitation est à son comble. Il y a des tonnes de préparatifs à boucler, ça sent bon les pâtisseries, les bougies sont allumées, le bain moussant embaume la salle de bain, le chat se pourlèche devant les saucisses, il faut ranger tout le bazar... Pas de doute, quelque chose se prépare. Et le lecteur de glousser, en toute complicité. Voilà une lecture simple, mais adorable ! On assiste à l'effervescence de Noël en compagnie d'une petite fille aux yeux ébahis. L'album est ponctué de flaps et de tirettes à tripatouiller pour donner de la vie à l'histoire. Un rendez-vous festif, toujours appréciable en cette saison.

Joyeux Noël, Lou ! de Jeanne Ashbé

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-----------------------------------

 

Boreal express

Nouvelle édition pour ce GRAND CLASSIQUE des histoires de Noël - rendu célèbre par son adaptation au cinéma par Robert Zemeckis en 2004 sous le titre Le Pôle Express. ♥

Par une nuit de Noël, un train s'arrête dans la rue devant la fenêtre d'un petit garçon. Invité à y monter, celui-ci y retrouve d'autres enfants en pyjamas. Commence alors un voyage fantastique à travers bois, sur des montagnes enneigées, jusqu'au Pôle Nord, le pays du... Père Noël !

Cela fait partie de ces histoires éternelles, qu'on ressasse pour le plus grand plaisir, à une même période. Cette fable sur la croyance, ou pas, au Père Noël est avant tout une épopée fantastique vers un imaginaire magique et époustouflant ! Pour que résonne à jamais le son des clochettes tintinnabulantes ! On ne s'en lasse pas. 

Boréal Express, de Chris Van Allsburg

l'école des loisirs, 2017 (année de 1ère parution : 1986)

 

-----------------------------------

 

Les Bottes de Petit Jo

Dans cette histoire, il y a le grand-père, la grand-mère, le père et la mère, mais surtout Hans, Johan, Hubert, Joseph, Geert, Anton et Petit Jo. En tout, ce sont bien sept enfants qui partent se coucher dans le même lit. Cette nuit-là, les parents comptent et recomptent les paires de bottes devant la porte de leur chambre. Flûte, il manque une paire ! Les grands-parents aussi comptent et recomptent les paires de bottes et tombent sur le même résultat - seulement six paires. Comment est-ce possible ? Dans le lit, pourtant, les sept garçons dorment les uns contre les autres. Que de mystère... vite, le temps n'attend pas car demain, c'est Noël ! Inspirée d'après une comptine hollandaise, cette histoire manque quelque peu de charme, avec ses illustrations un brin désuètes. La tournure du texte est, malgré tout, assez rigolote mais évoque succinctement l'esprit de Noël par son aspect classique et guindé.

Les bottes de Petit Jo, de Marie-Christine Hendricks & Émilie Seron

pastel de l'école des loisirs, 2017

 

16/11/17

Pêle-Mêle : Petites histoires de nuits - Patate pourrie ! - Les trois petits casse-pieds - Chien Pourri ! à Paris (pop-up)

PETITES HISTOIRES DE NUITS

Au moment de se coucher, l'Ourson demande à sa maman trois histoires pour s'endormir. La maman n'hésite pas une seconde et commence par l'histoire de la gardienne de nuit, qui fait le tour de la forêt avec son gong magique, pour s'assurer que les retardataires filent droit, après quoi elle se couche à son tour au son le plus doux et le plus tendre du gong. L'histoire suivante raconte l'aventure de Zhora, la petite fille avec son épée qui s'était perdue. Le jour de la grande cueillette, l'enfant rêve de trouver une mûre et s'en va près du lac, mais impossible de retrouver son chemin de retour ! Jacko Mollo, une chauve-souris, lui propose alors de l'héberger pour la nuit. 

Et vous connaissez l'histoire du monsieur avec son grand manteau qui a perdu son sommeil ? Chaque nuit, Bob se tourne et se retourne dans son lit en quête d'une miette de sommeil. Il sort donc dans les bois pour dénicher un remède miracle et demande à son ami Otto une astuce. Celui-ci lui suggère de prendre un bain avec son manteau. Ô merveille, Bo plonge dans le lac et trouve une pierre-message. Après quoi, il peut rentrer chez lui et s'assoupir en toute quiétude. 

Satisfait des trois histoires, l'Ourson se blottit en boule et s'apprête à fermer les yeux, sa maman lui colle un bisou sur la joue en lui souhaitant de “choisir son étoile pour s'endormir”. Une lecture poudrée de rose, originale et fantaisiste, qui a aussi le mérite de faire voyager l'enfant dans le pays des rêves ! ☺

Petites histoires de nuits, de Kitty Crowther

pastel de l'école des loisirs, 2017

--------------------------------

 

PATATE POURRIE

Simon a du chagrin, car sa copine Lou fait les yeux doux à Mamadou. En rentrant à la maison, Simon est déchaîné et se défoule. C'est du “patate pourrie” à tout va, ses parents se fâchent et l'expédient fissa dans sa chambre. La mort dans l'âme, Simon prend une grande décision - Lou et lui, c'est fini. Face à sa dulcinée, les mots sortent de sa bouche... et c'est le drame. Aaah, le chagrin d'amour vu et vécu à travers les yeux d'un enfant ! On connaissait Simon et son tempérament ronchon, mais on le découvre sentimental et sensible. En effet, dans cet épisode, notre petit lapin va vivre des émotions très, très fortes... pour une lecture, somme toute, drôle et charmante. Efficace, en tout cas.

Patate pourrie ! de Stephanie Blake

l'école des loisirs, 2017

--------------------------------

 

LES TROIS PETITS CASSE-PIEDS

Allongé sur le canapé, Papy fait une petite sieste quand, soudain, un énorme brouhaha le réveille en sursaut. Dans sa ligne de mire : trois petits-enfants à l'assaut de la télé - c'est l'heure des dessins animés. Argh. Papy rouspète, « il y a mieux à faire que de regarder la télé ». Raconter des histoires ? Seulement si Papy varie son registre. Commence alors l'histoire de trois petits casse-pieds... Bingo, Papy bluffe son public en les embarquant dans une aventure qu'il invente au gré de sa fantaisie, allant de rebondissement en rebondissement, comblant au mieux les desiderata des bambins. Au final, tout le monde s'en tire à bon compte. Cela glousse joyeusement, le pouvoir de l'imagination brille de mille feux. C'est la franche rigolade de découvrir pareille rouerie au sein du foyer, et quelle belle connivence entre les enfants et leur grand-père. Une lecture vraiment drôle et pétillante. ☺

Les trois petits casse-pieds, de Jean Leroy & Matthieu Maudet

l'école des loisirs, 2017

--------------------------------

 

CHIEN POURRI À PARIS

Chien Pourri et son ami Chaplapla en ont assez de jouer au Monopourri sur leur vieille serpillière. Pourquoi n'iraient-ils pas visiter Paris, si un camion poubelle veut bien les prendre en stop ? Mais leur tournée va prendre un tour inattendu, car les amis croisent un gamin éploré d'avoir perdu ses parents. L'occasion pour eux de tirer profit de leur visite guidée pour mieux mener leur enquête ! ... C'est une lecture en 3D qui s'offre à nous, via cette édition spéciale, format pop-up. Chaque page donne à découvrir des décors magnifiques, illustrés joliment par Marc Boutavant, dévoilant au passage un Paris folklorique, quelque peu nuancé par des couleurs sombres et des revers moins lisses. Beaucoup de jeux de mots, de situations cocasses et de rebondissements pimentent judicieusement cette histoire, qui pourra plaire au plus grand nombre. Il faut juste rappeller que Chien Pourri est une série qui cartonne depuis sa création en 2013. Et c'est tout à son honneur. ☺ 

Ce titre est paru en 2015 dans la collection Mouche.

Chien Pourri ! à Paris : Pop Up ! de Colas Gutman & Marc Boutavant

l'école des loisirs, 2017 

 

04/11/17

Pêle-Mêle : T'aurais pu prévenir avant de partir - Mais c'est une fille ! - Dessine-moi un petit prince - J'habite ici

RAOUL T’AURAIS PU PRÉVENIR AVANT DE PARTIR

Ah, cette lecture... Elle m'a juste broyé le cœur. Pourtant, le ton est tour à tour doux, drôle, poignant, léger, cocasse et émouvant. Un super cocktail, qui réconforte et qui aide aussi à exprimer ce maelström de sentiments qui vous oppressent suite à la perte d'un être cher.

Raoul vient de perdre son Papipa. Ses parents sont bouleversés, et lui aussi est très triste, d'ailleurs il ne parvient pas à contenir ses larmes qui coulent toutes seules. Mais d'autres questions se bousculent dans la tête de notre jeune ami : que devient-on après la mort ? pourquoi on fleurit le cimetière ? dit-on assez je-t'aime avant qu'il ne soit trop tard ? et si on part au ciel, ne risque-t-on pas de tomber ? 

Toute cette histoire est encore une fois inspirée d'après des mots d'enfants lus ou entendus, d'où cette spontanéité et cette candeur dans les situations rapportées par Raoul. C'est plein de tendresse et de délicatesse, même si ça donne la boule au ventre. Un album d'une grande sensibilité mais qui impose une justesse de ton dans son propos. Très précieux. 

Raoul - T'aurais pu prévenir avant de partir, de Michel Van Zeveren

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

 

RAOUL MAIS C'EST UNE FILLE !

Retour à la légèreté avec notre jeune héros, Raoul, qui va apprendre le rôle de grand frère. En attendant la naissance, non sans anxiété, le petit loup se demande à quoi va ressembler le bébé, pourquoi sa maman est malade, est-ce qu'elle va contracter les fesses comme la reine des abeilles au moment de pondre ses œufs. C'est délicieusement naïf, mais ça sent le vécu aussi. 

Après tout, Raoul ne cache pas sa déception en découvrant que le bébé est une fille. Ce n'était pas ce qu'il avait commandé. Aussi, quand maman lui propose de l'aider à changer le bébé, Raoul répond sans hésitation :  « Oui, change-la et prends un petit-frère à la place ! »

Ce sont ainsi plusieurs anecdotes qui font sourire et qui mettent en situation l'enfant autour de la naissance, de la responsabilité de grandir, de partager ses parents et leur amour, de la mécanique corporelle, des nausées, de la poche des eaux, du lait maternel, et aussi des sentiments amoureux. C'est super touchant et attachant !

Raoul - Mais c'est une fille ! de Michel Van Zeveren

Pastel de l'école des loisirs, 2016

 

-------------------------------------

 

DESSINE-MOI UN PETIT PRINCE

Dessiner ou ne pas dessiner. Se lancer ou hésiter par peur du ridicule. S'extasier devant les dessins des copains, forcément toujours meilleurs. Rêver de dessiner un petit prince et se louper. Tendre sa feuille à maman avec le cœur rempli d'espérance. Et s'entendre répliquer qu'on peut aussi, et surtout, dessiner ce que les autres ne voient pas. Ou bien, dessiner ce qu'on est seul à voir dans la tête !

Et ça, c'est un chouette album qui traite de l'imagination avec beaucoup, beaucoup d'humour. Un Michel Van Zeveren fourmillant de détails cocasses et de clins d'œil à foison. Totale admiration dans notre chaumière. Clap-clap-clap. 

Dessine-moi un petit prince, de Michel Van Zeveren

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

J'HABITE ICI

Dernier tour de piste avec cette histoire de maison hantée d'un type très particulier... Un chasseur est réveillé en pleine nuit car il a entendu du bruit dans sa cuisine. Il tombe nez à nez avec un fantôme de loup en train de se préparer une tasse de café. C'est une hallucination ? Non, non. Mais le chasseur rouspète, l'intrus est chez lui. Et le loup de rétorquer que lui aussi habite ici. Trop fatigué pour discuter, le chasseur préfère se recoucher.

Simple. Drôle. Efficace. Un album qui fait joyeusement glousser au moment d'éteindre les lumières pour s'endormir. ☺

J'habite ici, de Michel Van Zeveren

Pastel de l'école des loisirs, 2015

 

-------------------------------------

Posté par clarabel76 à 15:00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

27/10/17

Pêle-Mêle : Pfff... - Le bain de Berk - On fait la taille - Monsieur Émile et Petit Tom - Puisque c'est ça, je pars !

PFFF

Privés de tablette par leur papa, afin de les inciter à jouer dehors, Roro et Merle traînent la patte et soupirent haut et fort. C'est trop nul, ils n'ont pas envie, ils s'ennuient... Papa leur suggère de faire du foot ou de la balançoire, puis décide de gonfler la piscine. Mais Roro et Merle font toujours preuve de mauvaise grâce, jusqu'à l'arrivée de Pinson, qui plonge tout de go dans l'eau froide. Youpi, que la fête commence ! 

Une histoire adorable, qui montre l'addiction pernicieuse des enfants avec les écrans, d'où leur manque de motivation à se bouger et à trouver des centres d'intérêt plus concrets. Claude K. Dubois distille tendresse et humour à ce portrait d'une jeunesse molle et passive, qui retrouve néanmoins toute sa fraîcheur grâce à un simple Prout ! Très, très drôle.

Pfff... de Claude K. Dubois

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

LE BAIN DE BERK

Imaginez votre doudou fétiche basculer accidentellement dans l'eau du bain, ses copains assistent au désastre et poussent de grands cris d'effroi. Vite, pas de temps à perdre. Ils doivent se lancer dans une mission de haute volée pour le sauver. Mais attention, le bord de la baignoire est glissant, et dans la précipitation, des flacons de savon peuvent se renverser et provoquer une mousse si dense qu'on se croirait dans un brouillard opaque. Et notre doudou plongé dans les remous du bain, en train d'étouffer... C'est la panique à bord ! On saute, on éclabousse, on déborde...

Ceci explique sans nul doute l'état de la salle de bain, mais l'enfant se défend d'en être le responsable. C'est la faute de Berk, son doudou, dont on rappelle déjà les mésaventures dans Le Mange-Doudous. Cette nouvelle histoire se lit avec autant de plaisir et inspire une franche rigolade, car tout est combiné pour séduire et enchanter les enfants : des doudous espiègles, des péripéties fabuleuses, un tourbillon d'émotions et un graphisme éclatant de pep's. C'est tout bon, j'ai adoré !

♥ Le bain de Berk, de Julien Béziat ♥

Pastel de l'école des loisirs, 2016

 

-------------------------------------

 

ON FAIT LA TAILLE

Ce jour-là, Lapin est d'humeur conquérante car il prend tous ses copains de haut, sous prétexte que c'est lui le plus grand. On fait la taille ? Avec ses grandes oreilles, forcément, il bat tout le monde à plates coutures. Ce n'est pas juste, soupirent Cochon, Canard, Chèvre ou Poule. Mais quand le ballon est envoyé trop fort dans le décor, il faut s'entraider pour le récupérer. Alors c'est qui le plus grand ? C'est tous ensemble !

L'histoire pose un regard cocasse sur la compétition au sein du groupe, avec ce sentiment d'en imposer aux autres, sous prétexte d'avoir une tête qui dépasse les copains par exemple. Le trait d'Émile Jadoul est toujours aussi charmant, avec ce zeste de tendresse qui dessine avec justesse les relations parfois conflictuelles entre les enfants, sauf si celles-ci sont désamorcées avec douceur et sourire, comme dans cette lecture. ☺ 

On fait la taille, d'Émile Jadoul

Pastel de l'école des loisirs, 2017

  

-------------------------------------

 

MONSIEUR ÉMILE ET PETIT TOM

Frustré de ne pouvoir jouer avec Monsieur Émile, qui préfère lire dans son coin, Petit Tom se replie sur l'art créatif et commence à dessiner. Seulement, à force de faire des boucles, et encore des boucles, celles-ci partent en roue libre et viennent entortiller notre Petit Tom qui crie à l'aide. Un instant plus tard, ce sont ses dessins qui ne remplissent plus sa feuille de papier mais vont déborder sur les murs de sa chambre ! Il y en a partout, vite un simple coup de balai et les gribouillis deviennent une belle couette pour s'endormir !

Je n'aurais franchement pas soupçonné le potentiel délirant et imaginatif de cette histoire d'après sa couverture, c'est dire comme la lecture de cet album vous réserve de bien belles surprises ! À découvrir avec des yeux ahuris et l'esprit grand ouvert aux extrapolations. Un rendez-vous inattendu et charmant.

Monsieur Émile et Petit Tom, d'Anne Isabelle Le Touzé

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------------

 

PUISQUE C’EST ÇA, JE PARS

Norma et sa maman passent l'après-midi au parc, mais accaparée par son jeu avec Jojo, sa peluche enfouie dans le sable, la fillette n'entend pas l'injonction maternelle. Car il est l'heure de partir, ou du moins, Norma veut mener son histoire jusqu'au bout, puis partir au moment qu'elle a elle-même décidé. Sauf que ça tombe pile quand sa mère est au téléphone et ne l'écoute plus. Mécontente, vexée, la petite fille boude et décide de partir sans plus attendre. Elle croise son ami Félix, lui aussi en pleine rébellion. Tous deux partent s'aventurer dans les feuillages et vont explorer l'envers du décor... ô combien surprenant et fabuleux !

Cet album s'adresse aux enfants qui reprochent à leurs parents de ne pas être suffisamment disponibles, aux accros des portables et des SMS qui rongent votre quotidien, aux imaginations débordantes, aux caractères capricieux, aux doudous en grève, au pouvoir de lâcher prise et aux regrets éternels car on ne se lasse jamais d'une maman. Un album grand format remarquable, avec une héroïne assez peste dans son genre... ^-^

Puisque c'est ça, je pars ! de Yvan Pommaux

l'école des loisirs, 2017

 

Pêle-Mêle : Maudit Troll ! - Jo le très vilain petit canard - Les tototes de Toni - Chien Bernard

MAUDIT TROLL

Affamés, trois boucs se languissent dans leur pré où il n'y a plus un seul brin d'herbe à se mettre sous la dent. Ils rêvent de franchir la rivière, en passant par le pont, pour rejoindre le pré voisin. Seulement voilà, un horrible troll a élu domicile sous le pont. Et lui rêve de dévorer les trois boucs ! Il n'attend que ça de voir les boucs traverser le pont pour les croquer à pleine gueule. Blurp. 

Nos trois boucs cherchent vaillamment des solutions - traverser la rivière en barque ou en ballon, sauter à la perche... Rien n'y fait. Toutes leurs tentatives sont sabotées. Devinez par qui ? Mais ça, vous êtes prévenus, il faut crier “voilà le troll” ! Les trois boucs n'ont plus d'autres choix que de traverser le pont, de faire face au troll et d'allier la ruse à la prudence. Si, si. La partie n'est pas encore gagnée, gare au troll !

Quelle lecture exquise et poilante ! On s'amuse à suivre les péripéties des boucs, d'abord dans la mise en pratique de leur fuite en avant, puis dans leur tête-à-tête avec le troll. C'est drôle, c'est bête, c'est cocasse. Les illustrations sont réjouissantes, avec en sus des petits rabats à soulever pour espionner ce maudit troll. C'est un album réjouissant et riche en rebondissements. Très  bon point !

Pour la sortie du livre Maudit troll ! Peter Utton vous propose un masque de troll à télécharger !

Maudit Troll ! de Sally Grindley & Peter Utton

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------

 

JO LE TRÈS VILAIN PETIT CANARD

STOP ! Ne dites surtout pas à Jo qu'il est mignon, adorable, gentil et tout ça. Jo a décidé d'être un très vilain petit canard. C'est dit, il va passer sa journée à prouver qu'il est méchant et ruine volontairement sa réputation en insultant ou mordant tous ses amis. Rholala. À la fin, Jo a gagné son titre de bad duck. Le voilà fier comme un coq, sa malice a porté ses fruits. Sauf que Jo se retrouve aussi tout seul. Ses amis lui ont tourné le dos. Et ne parlons pas des gros vilains... C'est la misère.

À la base, Jo avait juste le désir d'être pris pour un grand... car les gouzi-gouzi, ça va un temps. Toutefois, notre petit canard a choisi de basculer du côté de la force obscure, d'où son désarroi d'être seul face à lui-même en bout de parcours. Une vie sans copains ? Non, pas question. Heureusement, sa rencontre avec la jolie Nounie va lui redonner goût à la mignonnerie ! ^-^

Une lecture tout simplement adorable et cocasse, comme tous les albums de Catharina Valckx ! ♥

Jo le très vilain petit canard, de Catharina Valckx

l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------

 

LES TOTOTES DE TONI

Le papa de Toni trouve celui-ci trop grand pour prendre la totote, mais le petit loup proteste. C'est lui, et lui seul, qui décidera où, quand, comment. Un soir, seul avec sa petite sœur, Toni trouve ça trop cool de slurper ensemble devant la télé. Mais au moment de se coucher, c'est le drame. La totote de Lina a disparu. Pour Toni, l'instant du sacrifice est arrivé... 

Simple, efficace et amusant ! Un album qui guide doucement l'enfant à adopter des gestes de “grand” sans volonté de culpabiliser ou de faire la leçon. Arrêter ou pas la totote, telle est la question qui résonne dans de nombreux foyers ! 

 

Les tototes de Toni, de Maria Jönsson

Pastel de l'école des loisirs, 2017

 

-------------------------------

 

CHIEN BERNARD

Un simple coup d'œil à la couverture, et j'ai déjà envie de faire un gros câlin à Bernard ! Ce gros toutou, encore pataud, n'a pas tout à fait un an lorsqu'il découvre au petit matin un paysage tout blanc, froid et humide. Par contre, la petite Bérénice est folle de joie et pousse son gros chien à sortir pour jouer ensemble dans LA NEIGE. Beurk, Bernard n'est pas du tout à l'aise. Il tremble, il a peur, il n'est pas rassuré. Et la petite Bérénice qui saute partout, qui glisse, qui grimpe dans les arbres en toute insouciance. Bernard est épuisé.

Et puis, BOUM ! Un grondement terrible retentit, puis une énorme masse blanche fonce sur le chien. Panique à bord. Bernard ignore encore qu'une avalanche vient d'engloutir la petite fille et s'imagine d'abord avoir été abandonné. À peine le temps de sécher ses larmes, Bernard plonge dans la poudreuse pour une mission de sauvetage qui fait battre les cœurs ! 

Une belle lecture pleine d'émotions et qui montre aussi ô combien le lien entre l'enfant et le chien est précieux. ♥ 
Un album formidable, au grand format très appréciable pour savourer les illustrations, les couleurs et la tendresse qui s'y déploie. Magnifique !

Chien Bernard, de Dorothée de Monfreid

l'école des loisirs, 2017