23/06/18

Pêle-Mêle : Voilà l'été - Le vent se lève - À la plage

voilà l'été

Plongez au cœur de l'été, dans cet album de Pauline Kalioujny qui évoque à merveille tous les sons, toutes les odeurs et tout le charme de cette saison... Soleil, plage, chaleur, langueur : on s'y croirait. Cet album est un appel aux vacances, à la détente, aux jeux de mer, aux goûters, aux siestes, aux chants des mouettes et des hirondelles. Tout un poème.

Bref, avec son petit format et ses pages cartonnées, l'album nous fait voyager et rêver. Sa petite mélodie nous ensorcelle. Ses couleurs nous émerveillent, ses illustrations nous touchent et ses surprises nous font craquer. C'est parsemé de mille trésors cachés - au lecteur de partir à la découverte !

Voilà l'été, de Pauline Kalioujny

seuil jeunesse, 2018

=====================

le vent se lève

Une fillette et son chien se prélassent dans le jardin. Il fait beau, le soleil brille. Et puis le vent se met à souffler, de plus en plus fort. Bientôt c'est la tempête, l'orage gronde, les grêles crépitent. C'est l'apocalypse. Mais tout finit par s'apaiser. Et l'arc-en-ciel inonde à nouveau le paysage de ses rayons multicolores. 

C'est le déchaînement des éléments dans cet album - comptez sur un graphisme impressionnant, où formes et couleurs explosent dans une cacophonie contrôlée. Ajoutez un vocabulaire pertinent, les mots justes pour décrire la valse du chaos et du calme, sans oublier de belles illustrations dans un plan fixe (la maison et son jardin) qui scotche le lecteur, avide de connaître la suite de l'histoire...

Vous obtenez ce rendez-vous séduisant avec Marie Saarbach, qui va vous épater ! ☺

Le vent se lève, de Marie Saarbach

seuil jeunesse, 2018

=====================

 

A la plage

Oh qu'il est drôle, cet album ! Beau aussi, mais c'était déjà une évidence rien qu'à voir la couverture... On imagine déjà une histoire qui sent bon le sable chaud, le soleil, la mer et les vacances. On a tout ça, c'est vrai, mais plus encore car c'est une histoire racontée avec beaucoup d'humour - je le répète - et qui a fait le choix de voir le monde à hauteur d'enfant. Imaginez donc, des paires de fesses à perte d'horizon, des ventres mous, des tonnes de pieds où sont accrochés des gens qui restent à ne rien faire pendant des heures...

Une petite fille passe la journée à la mer avec sa famille. Elle promet de ne pas s'éloigner, de creuser son trou et de chercher des coquillages en restant dans le radar maternel. Et puis, sans rien dire, elle part explorer les alentours. Après tout, il faut juste se souvenir que le parasol est rouge et en face de l'eau pour retrouver son chemin. Bien sûr, l'enfant va se paumer et perdre ses repères. Tout s'embrouille dans sa tête, derrière devient devant, tous les parasols se ressemblent, il faut retourner là où tout le monde arrête de montrer ses fesses.

“On réalise qu'on s'est perdu quand on est sur le point de pleurer.” 

Et bim, on tourne en rond et on compte : des fesses, plus de fesses, la mer, les parasols, les serviettes, les sacs de sandwichs... tous les mêmes, et puis ouf ! L'appel de la pizza qui sauve tout. J'ai adoré cette histoire qui nous transporte, nous donne le sourire et nous ravit par ses magnifiques illustrations. On plonge véritablement dans le monde de l'enfance et des vacances. La lecture est parfaite. ♥

À la plage, de Susanna Mattiangeli & Vessela Nikolova

seuil jeunesse, 2018

=====================

 


07/03/17

Pêle-Mêle : Voilà l'hiver - Odile ? - Bob l'artiste

voilà lhiver

Même si, techniquement, l'hiver est en train de se faufiler vers la porte de sortie, cet album de Pauline Kalioujny nous rappelle tous ces instants précieux qui rendent cette saison réconfortante. Oubliez le froid, les journées courtes, la neige et l'atmosphère plus sombre et inquiétante... Puisez les ressources cachées pour élever l'hiver à un art de vivre exemplaire.

Et donc, “Voilà l'hiver” est une invitation à s'emmitoufler dans sa doudoune ou sous la couette, à glisser sur la neige en éclatant de rire, à avaler de bons repas pour prendre des forces ou à se blottir dans sa bulle en attendant l'arrivée de sa majesté la reine des glaces... “Voilà l'hiver” est une lecture magique, qui rend aussi la saison hivernale magique !

Avec ses pages cartonnées, son graphisme délicat et son air épuré, cet album réalisé en linogravure impressionne par sa clarté et son élégance. Le texte est truffé de petites surprises à découvrir, entre charme, douceur et poésie. L'ensemble fait bon ménage et touche en plein cœur le public séduit par cet exercice de style très réussi ! Vive le cocooning. 

Voilà l'hiver, de Pauline Kalioujny

Seuil Jeunesse, 2017

 

odile

Odile est une petite fille qui râle tout le temps... Elle n'a pas envie d'enfiler son écharpe, pas envie de marcher, pas envie de ranger sa chambre... Odile n'est jamais contente. Malgré tout, ses parents multiplient les efforts pour la distraire et lui proposent de se rendre en ville pour visiter le nouveau musée zoologique. Sur place, la fillette regarde avec perplexité le crocodile. Pas très spectaculaire, pense-t-elle... Sur ce, elle lui chatouille le museau. Et la bestiole la gobe aussitôt.

Gardien, parents, visiteurs sont tous éplorés. Quel scandale. Quel malheur. Enfin, rassurez-vous, glisse une voix sortie de nulle part. Odile est en vie, installée confortablement dans le ventre de la bête. Elle y a trouvé des bocaux, une couverture chaude et  un coussin moelleux. Odile n'a pas envie de partir, elle a enfin trouvé la paix ! Ses parents peuvent convoquer médecin, vétérinaire, psychologue, spéléologue et magicien, la jeune Odile ne veut pas déloger de son antre.

Résignée, sa famille rentre finalement à la maison avec le crocodile et leur fille en crise. Quelques jours plus tard, l'arrivée du cirque risque bien de bouleverser à nouveau leur vie déjà fortement perturbée... Odile n'est plus à une frasque près !

Quelle histoire abracadabrante ! Les enfants vont s'esclaffer à la lecture de cette aventure originale, où une fillette est avalée par un crocodile et décide de rester au chaud en faisant une cure de cornichons. C'est complètement dingue et farfelu. Et source de fous rires assurés.

Les parents noteront au passage les savoureux détails dans les illustrations de Marie Dorléans, son graphisme soigné et raffiné, ses éléments charmants, sa décoration d'inspiration vintage et délicieusement décalée... Du bonheur pour les mirettes ! :)

Odile ? de Marie Dorléans

Seuil Jeunesse, 2017

 

Bob lartiste

Bob est un oiseau quelconque, avec de longues pattes fines, que ses camarades trouvent trop maigres et affreuses. Blessé par leurs moqueries, Bob cherche une solution, en se goinfrant pour prendre du poids, en faisant du sport pour prendre du muscle, en se couvrant de vêtements pour camoufler ses imperfections... Mais au final, Bob se sent ridicule et triste.

Il se rend alors dans une galerie d'art, où Bob a enfin l'inspiration de sa vie ! De retour chez lui, il tente une expérience assez risquée, puisqu'il se met à peindre son bec à la façon des artistes peintres, un jour pour Matisse, un jour pour Pollock, etc. Le subterfuge est une réussite !

Autour de lui, on admire son audace, on loue son originalité, on trouve son allure follement classe... C'est un vrai succès. Les médisants ont oublié ses défauts et focalisent désormais leur attention sur le positif de son look !

“Bob l'Artiste” est donc un album doublement remarquable, d'abord dans le traitement de l'image de soi et du fait d'assumer sa différence, puis dans l'approche artistique, en glissant en toute innocence des références dans le récit, de quoi familiariser les enfants à l'art en assimilant plaisir et culture. La lecture inspire beaucoup de réflexions, tout en étant abordée avec humour et dérision. Un très joli album, étonnant et efficace.

Bob l'Artiste, de Marion Deuchars

Trad. Justine Duhard / Seuil Jeunesse, 2017