15/03/18

Pêle-Mêle : Les trois poules de Sonia - Quand tu seras grand - Pas de géant - Si petit

les trois poules de soniaSonia reçoit de son papa trois poussins dont elle doit s'occuper toute seule. La fillette prend immédiatement sa mission à cœur - en attendant de remettre à neuf le vieux poulailler, elle décide de les tenir au chaud dans une boîte en carton, les bichonne, les rassure. Chaque matin, elle nettoie leur espace, donne de la paille fraîche, distribue du maïs. Les trois poules grossissent, suivent la fillette à la trace et la comblent de fierté en lui donnant leurs premiers œufs. Mais un matin, Sonia se rend au poulailler et constate qu'il manque une poule, les deux autres sont recroquevillées sur leur poutre, effrayées. Un renard a fait une razzia en pleine nuit, l'enfant trouve que ce n'est pas juste et pleure dans les bras de son père. Celui-ci lui explique le cycle de la vie, le renard a probablement une famille à nourrir, il veille à s'assurer le bien-être de ses petits, etc. La pilule est amère pour Sonia, qui n'en organise pas moins des funérailles émouvantes pour sa poule sacrifiée. Heureusement, une autre surprise l'attend dans le poulailler et saura la consoler - si ce n'est la réconcilier avec le fameux cycle de la vie ! ☺

Un bel album aux couleurs chaleureuses, qui invite à partager un petit bout de la vie à la ferme chez une famille aimante, où l'on donne libre cours à ses émotions et où on vit en parfaite harmonie avec la nature. C'est très doux et apaisant. Ajoutez la complicité qui se noue entre l'enfant et ses poules, c'est absolument charmant, mais pas naïf, car l'histoire rappelle la violence de la vie animale et sa chaîne alimentaire impitoyable. Un monde de brutes judicieusement édulcoré, ouf. Très joli album !

Les trois poules de Sonia, de Phoebe Wahl

éditions des éléphants, 2018 / traduit par Ilona Meyer

**************************

 

Quand tu seras grand

Quand on devient parent, on ressent un lien invisible très fort avec ce petit être qui dépend désormais de nous. Cet enfant qu'on contemple avec amour et à qui on aimerait donner toutes les chances pour réussir dans la vie. On rendrait son quotidien plus beau, on lui offrirait des trésors et des exemples pour qu'il devienne à son tour une personne formidable, capable d'accomplir des choses merveilleuses (combattre l'injustice, partager, aider les autres, voyager et être curieux). On voudrait pour lui qu'il grandisse en étant audacieux, astucieux et généreux ! C'est donc un rêve pour tout parent, mais aussi un rôle à tenir, une ambition muette, une éducation de chaque instant, une transmission aussi qui se traduit dans chaque page de cet album aux teintes acidulées, aux illustrations ravissantes et à l'ambiance un brin rétro. Une lecture pleine de tendresse et de poésie, qui parle d'amour et d'admiration avec un grand A.

 Quand tu seras grand, d'Emily Winfield Martin

éditions des éléphants, 2018 / trad. Ilona Meyer

dédicace pour BB J. ♥

**************************

 

Pas de géant

C'est avec une réelle anticipation, teintée de joie et d'excitation, que j'ai ouvert cet album, dont la couverture me promettait monts et merveilles, et hop ! j'ai enfilé un bonnet et des bottes pour suivre un petit bonhomme à la découverte de son jardin. Croyez-moi, l'aventure vaut le détour. Oh... Ce lieu est magique et enchanteur, source insoupçonnable d'activités bourdonnantes, là un combat féroce, ici une course folle, là-bas des monstres piquants, ci-contre une caravane en marche. Et toujours plus loin, des rivières et des forêts entières, une faune incroyable, des bruits étranges, des pas de géant et un spectacle dans le ciel époustouflant ! Admirez le travail, prenez le temps, posez-vous, contemplez chaque détail et souriez à la lecture de l'imagination débordante d'un jeune explorateur de l'extrême. C'est facétieux et saisissant - le graphisme verdoyant fait écarquiller les yeux de bonheur ! Remarquable. ☺

 

Pas de géant, par Anaïs Lambert

éditions des éléphants, 2018

**************************

 

 

si petit

Dans la vie, on le sait, la taille est en réalité surfaite. Raser les pâquerettes ou flirter avec les étoiles ? Que nenni. En vrai, on ne mesure jamais le courage, l'amour, le talent ou les sentiments à une taille. Le girafon de cette histoire en fait l'expérience chaque jour et prend conscience qu'il n'est finalement pas si petit pour dénicher les meilleures cachettes, retrouver le chemin de la maison ou faire des tonnes de bêtises ! Après tout, ce n'est pas parce qu'on est petit qu'on ne peut pas aller loin. Si petit, si loin... C'est sur cette dualité que s'appuie le lecteur, qui avance à pas mesurés, tout en s'installant confortablement dans un décor épuré et visuellement simple pour accrocher le tout-petit (conseillé dès 18 mois). Il y a, de toute façon, une belle énergie qui se dégage de l'histoire, une intention modeste à embarquer son public à l'aide d'artifices sommaires mais cocasses. Là aussi, l'album est certes petit par sa taille mais grand par son potentiel ! Certifié conforme etc. ^-^

Si petit, de Florian Pigé

éditions HongFei, 2018 

**************************