13/02/10

mangamaniac #7

Emmyne a lancé l'opération du Moi-s-Manga et j'étais obligée d'en être ! Le manga et moi, ce n'est pas qu'un feu de paille, c'est POUR LA VIE !   

moi_s_mangas

Alors, pour l'occasion, je reviens sur la suite de séries déjà présentées, comme Five par exemple...

five t.6

Five6Dans le tome précédent, j'étais à cran face à la déclaration finale de Toshi et par ce qu'il entendait par "Until now, there hasn't been anyone that I seriously liked". Stupéfaction générale. J'attendais des explications, elles ne sont pas venues, était-ce du lard ou du cochon, Toshi parlait-il de la Princesse, que voulait-il affirmer à miss Nakagome, et l'instant d'après, on le voit capable de renverser des montagnes pour prêter secours à la Princesse, tétanisée par l'orage. Allez comprendre... J'attends beaucoup de cette série, les premiers tomes me plaisaient infiniment, maintenant je trouve que l'histoire piétine et que ça n'avance pas entre Toshi et la Princesse. Les chapitres 24 et 25 promettaient de relancer l'intrigue, alors que toute la bande se rend dans une station balnéaire pour y travailler deux jours et une nuit. C'est aussi l'anniversaire de Toshi et la Princesse veut lui trouver son cadeau surprise. Elle va s'embarquer pour une virée nocturne à destination d'une île réputée maudite où on y trouverait un fruit fantôme. L'aventure vire au désastre, comme d'habitude, et Hina devra encore compter sur Toshi pour être sauvée ! C'est toujours la même rengaine. J'aime bien, c'est drôle, totalement abracadabrant, excessif et déjanté, maintenant j'aimerais juste qu'on passe à la vitesse supérieure, qu'on redéfinisse les liens entre Hina et Toshi, que la mangaka apporte une touche de glamour avec des sentiments à son histoire que je continue de suivre, malgré tous les défauts qui apparaissent de plus en plus !!! Allez, un petit effort. Et parce que Toshi le vaut bien !

a romantic love story t.4

a_romantic_love_story_4Cette fois, je décroche. La série est gentille, mignonne, mais vraiment trop cruche. J'en ai un peu ma claque de voir les deux protagonistes rougir dès que l'un frôle l'autre, ou tire la sonnette d'alarme en cas de déclaration enflammée trop publique. Pfff. Je sais combien la société japonaise est pudique et très réservée, mais là, pitié, j'en ai ma dose. C'est à réserver pour les plus jeunes lecteurs, on n'y voit que des sentiments naissants, de la timidité maladive, une héroïne prise de tête qui s'effarouche pour un rien, un prétendant amoureux mais pataud, il est passé où celui qui brillait par son arrogance dans le tome 1 !?! Pfut, il s'est évaporé. Et moi, je pleure !
Dans ce tome 4, par exemple, Kaji retrouve celui qui lui a volé son premier baiser et il s'avère que ce garçon est aussi un ami de Yukito. Au lieu de tout confesser à son petit copain, Kaji raconte des bobards et plombe son couple. Exemple, cette scène parfaitement ridicule, pathétique mais juste excellente parce que j'en ris tellement c'est navrant !!!

(dialogues à lire dans le sens japonais, de droite à gauche)
on peut aussi voir en plus grand en un seul clic sur les images ! ;o)

1. romantic20   2.  romantic21 

3. romantic22  4. romantic23

 

rhapsody in heaven t. 1 & 2

rhapsody_in_heaven_2Il suffisait de demander pour mettre la main sur une série plus mature, et tadam ! En trois tomes, tous parus en France, Rhapsody in heaven est une petite bombe à retardement, au sujet pas très original, comme d'habitude, puisque c'est un énième shôjo comme je les aime, on y parle d'une histoire d'amour, et c'est déjà tout un programme !
Miyu est une très bonne nageuse qui n'imaginait pas, un seul instant, apprendre que son nouveau lycée allait fermer le club de natation sans aucune explication. Elle plaide sa cause auprès de la présidente des élèves, Noa, et découvre avec stupéfaction que son bras droit est ce garçon qui a eu le culot de l'embrasser à pleine bouche. Aoi jouerait donc un double jeu, tous les rêves de la jeune fille s'effondrent, elle accepte alors de devenir la petite copine de Kaishi, son ami d'enfance. Mais c'est plus fort qu'elle, elle est attirée par Aoi et n'hésite pas à coucher avec lui.
A partir de là, j'ai eu peur que l'histoire dégénère, Noa étant une horrible peste manipulatrice et obsédée, elle échafaude des plans tordus et carrément pervers. L'histoire aborde un virage déconcertant, car trop sordide. (Dans le bureau du conseil des élèves, on trouve, par exemple, un baldaquin ! Personne ne semble interloqué par cette déco, pourquoi le lecteur le serait-il !?!) Et puis finalement, l'humour, toujours, sauve la mise et l'intrigue reprend son rythme avec romance, séduction, jalousie, compétition... La routine. Avec, en sus, des moments olélés pour pimenter la sauce.
Verdict : très bon !  Les rapports amoureux sont francs, les personnages ont du caractère, Noa se distingue parce qu'elle est un tantinet caricaturale, mais dans le tome 2 elle devient plus drôle et inventive.
C'est un bon shôjo pas nunuche ! Cela me plaît.

J'ai finalement lu rhapsody in heaven t.3 qui boucle agréablement la série. Miyu apprend qu'elle est envoyée avec Kaishi suivre un stage de natation à l'étranger. Noa a mis la pression sur son directeur de papa, espérant ainsi qu'un éloignement séparerait notre petit couple. Un chapitre bonus  revisite les derniers mois selon le point de vue de cette chipie, qui va enfin connaître l'amour en tombant amoureuse de ...
Une tome 3 pas transcendant, mais sympathique. Aoi est hélas un peu transparent, même s'il révèle son caractère jaloux et possessif, ce qui n'est pas - pour une fois - particulièrement désagréable à découvrir ! Je garderai un très bon souvenir de cette série en seulement trois volumes !

private prince t.2

private_prince2Le premier tome m'avait donné un aperçu pouvant craindre le pire, finalement l'histoire s'est étoffée et ressemble à une gentille bluette romantique, avec un Prince pas tellement charmant, mais seulement au plus profond de lui, et une demoiselle qui ne pense qu'à étudier, au look ringard, qui ne songe pas un instant à l'amour, mais à sa soutenance de mémoire. Et pour cela, elle a besoin du prince qui détient des documents concernant son arrière-grand-mère, mais il n'est pas prêt de les lâcher facilement. Il a en effet choisi de les troquer contre une valse des sentiments. Or, à ce petit jeu, on ne sait plus qui piège qui. De plus, le cousin de Will débarque à l'improviste et tente de semer la zizanie en séparant Miyako et le prince. Ceci permettra à la jeune fille de voir clair dans ses sentiments, comptez également un réveillon de noël un peu barré, et vous obtenez la nuit la plus folle, la plus douce, la plus sensuelle qu'on puisse espérer !
C'est un shôjo amusant et divertissant, qui traite de l'amour physique en plus des sentiments balbutiants. On ne fait pas semblant et c'est tant mieux. De l'action, du sexe, de l'amuuur, de l'humour... je suis cliente ! ^.^

I'll be back.